Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
07.01.2008

Sawa people on the move ... 

Port autonome de Douala : Dayas Mounoume nouveau DGA

Le nouveau directeur général du Pad a été désigné hier au cours d’un conseil d’administration extraordinaire houleux.
Au terme des travaux de la session extraordinaire du conseil d’administration du Port autonome de Douala (Pad), tenus hier mardi 29 janvier dans la salle de conférence située au 7ème étage de l’immeuble siège à Bonanjo, Jean Marcel Dayas Mounoume a été désigné au poste de directeur général de cette entreprise. Il remplace à ce poste Emmanuel Etoundi Oyono, nommé vendredi dernier, 25 janvier, par décret présidentiel à la tête de la Mission d’aménagement et d’équipement des terrains urbains et ruraux (Maetur).
Hier, le conseil n’a fait qu’entériner une information que votre journal annonçait déjà dans son édition de lundi dernier, au sujet de l’identité du nouveau patron du Port autonome de Douala. S’agissant de l’équipe dirigeante qui était attendue, le suspens n’a été que partiellement levé. Officiellement, le poste de directeur général adjoint du Pad n’a pas été pourvu. Une source interne au conseil a confié sous anonymat que des noms ont circulé lors des travaux, à savoir ceux de Mvogo Amede et Mbida Amougou. Mais les mêmes sources précisent que " l’heureux promu viendra d’ailleurs ". Sans plus.
Aussitôt après la désignation du nouveau Dg suivie de son installation au Club Pad par le ministre des Transports, Gounoko Haounaye, les spéculations ont été relancées. Emmanuel Etoundi Oyono, qui n’a pas l’habitude des grandes déclarations, est apparu quelque peu bouleversé, conseillant même aux journalistes de demander au président du Conseil d’administration, Christopher Nsahlaï, de dire lui-même qui sera le prochain Dga du Pad. Tout à côté de l’ancien Dg, un cadre réputé proche de l’ancien commandant du Pad, René Kontelizo, a donné de la voix, pour soutenir que le mouvement en cours à la tête de l’entreprise portuaire ne va pas s’arrêter. Puis, d’autres cadres acquis à la cause d’Emmanuel Etoundi Oyono, ont crié "Zorro", du petit nom de l’ancien homme fort du Pad.
L’arrivée de Jean Marcel Dayas Mounoume à la direction générale du Pad n’est par pour autant une véritable surprise. Longtemps annoncé à cette fonction, notamment pour remplacer Alphonse Siyam Siwé, il s’était vu coiffer au poteau par son prédécesseur. Celui qui était jusque-là directeur général de l’Autorité portuaire nationale (Apn) siégeait déjà au conseil d’administration du Pad depuis quelques années, après avoir occupé une haute fonction opérationnelle au sein de cette entreprise.
En effet, Dayas Mounoume a été directeur des Travaux portuaires sous l’ère Tchouta Moussa, de regrettée mémoire. Par ailleurs, il avait été cité dans le cadre de l’affaire des détournements au Port autonome de Douala au même titre que les autres administrateurs de cette entreprise, avant d’être blanchi par le magistrat instructeur. Une affaire qui a conduit à la condamnation de l’ancien directeur général Alphonse Siyam Siwé et du Président du Conseil d’administration de l’époque, Edouard Etonde Ekotto. Avec lui, des jours nouveaux s’ouvrent pour cette structure qui gère la plupart des échanges entre le Cameroun et ses voisins de la sous région.
A travers la nomination de ce fils duala à la tête du Port autonome de Douala (Pad), c’est une épine que le chef de l’Etat croit enlever du pied. Lui à qui le peuple sawa, selon une certaine opinion, reproche l’incarcération de Edouard Etonde Ekotto, l’ancien président du conseil d’administration de cette institution et délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala. Cet avènement de M. Dayas Mounoume répond également à une attente mainte fois exprimée par le peuple sawa qui croit ses fils investis de capacités manageriales pour l’exécutif du Pad. il reste qu’en République l’on saccomode mal de ce type de particularisme.

Denis Nkwebo, Mutations

Nommé à l’issue du conseil extraordinaire d’hier, il a été installé dans ses fonctions par le ministre des Transports.La question de la nomination d’un nouveau directeur général était le point essentiel de la session extraordinaire du conseil d’administration du Port autonome de Douala, qui s’est ouverte hier matin dans la salle des conférences de l’institution. Après plusieurs heures de travaux à huis-clos, c’est peu après midi que la séance s’est achevée, révélant enfin le nom du promu. Une figure bien connue de la maison. Sur hautes instructions du chef de l’Etat, entérinées par le conseil, Jean-Marcel Mounoume Dayas prend donc la succession de Emmanuel Etoundi Oyono, appelé à d’autres hautes responsabilités par le président de la République. Immédiatement après que la nouvelle a été rendue publique, les membres du conseil d’administration, les partenaires et le personnel du Pad ont été dirigés vers l’espace convivial du club Pad, pour la cérémonie d’installation présidée par Gounoko Haounaye, le ministre des Transport.
Après la lecture de l’acte de nomination, le discours du Mintransport fut la seule articulation de la cérémonie. Gounoko Haounaye a d’abord salué l’action et la créativité du Dg sortant durant les trois ans qu’il aura passé à la tête de l’institution, avant de confier au manager entrant, sa feuille de route. Améliorer le climat de travail au Port autonome, protéger les intérêts du Cameroun, sauvegarder la sérénité dans l’institution, ou encore renforcer les capacités de compétitivité et de performance du Pad. Mais surtout, a insisté le ministre, la tâche la plus impérieuse et immédiate sera la relance de la croissance du pays, dans un dispositif économique où l’on connaît toute la place qu’occupe la plateforme portuaire et les échanges qu’elle brasse.

Ces résultats seront escomptés rapidement, d’autant que c’est en parfait connaisseur de la maison que Jean-Marcel Dayas Mounoume arrive à la tête du Pad. Nanti d’une maîtrise en sciences géotechniques obtenue à Paris, cet ingénieur des travaux publics a fait l’essentiel de sa carrière dans le domaine portuaire. De 1985 à 1999, il a été successivement chef service dragage à l’Office national des Ports du Cameroun (Onpc), puis chef service environnement maritime, chargé d’études à l’Onpc, attaché de direction et directeur des travaux portuaire pendant quatre ans. Depuis 1999, il était directeur général de l’Autorité portuaire nationale (APN), jusqu’à sa nomination.

Eric ELOUGA, Cameroun Tribune

=====================

Six Emmanuel Njoh, seul candidat Noir de l´UMP en métropole

Nous avons retrouvé le seul Noir qui a eu grâce, aux yeux de la très droite UMP. Six Emmanuel Njoh, est un juriste d´origine camerounaise et, il sera au départ de la course aux Législatives, dans la 9e circonscription du Val de Marne ( Alfortville, "Nord et Sud", Vitry-sur-Seine, "Nord et Sud").
Il ne s´agit pas d´un sésame. En regardant de plus près, le constat est amer. Il aura fort à faire dans ce bastion communiste. Le conseil général est présidé par le communiste Christian Favier. En lice côté communiste, le député sortant, René Rouquant. Est-ce un cadeau empoisonné ? Nous essayerons de rencontrer le candidat assez rapidement. Le candidat UMP est en opération commando, perpétuellement, pour chacune de ses actions comme celle de "tracter"...

Lorsqu´on pénètre au coeur du Val de Marne, il faut noter que la zone où est envoyé la candidat, est la partie PAUVRE du département: c´est le Sud. D´un autre côté, il y a la zone riche, situé au Nord où, "ce n´est pas n´importe quel Apache" qui s´aventurera, comme le disait un oncle à moi. Cette zone Auteuil-Neuilly-Passy c´est: Vincennes-Saint-Mandé-Saint-Maur-des-Fossés.
Emmanuel Njoh a fait, récemment, une déclaration tonitruante, qui n´est pas passée inaperçue: «républicain jusqu´à la moelle épinière et seul délégué noir d´une circonscription UMP de métropole» a-t-il dit, ce qui prouve bien que c´est un exploit. Chapeau bas Monsieur. finalement, la relation du Cameroun et de la France est toujours de l´ordre du septième ciel.

Le plus grand tennisman Français de tous les temps, est d´origine camerounaise par son père: Yannick Noah. L´écrivain maniaco-dépressif qui a suscité autant l´admiration que la détestation est d´origine camerounaise: Gaston Kelman. L´écrivaine Noire la plus célèbre et l´une des plus lues du monde francophone est d´origine camerounaise: Calixthe Beyala. L´humoriste le plus doué de sa génération, aussi détesté qu´adulé est d´origine camerounaise par son père: Dieudonné Mbala Mbala. Voici venu, le seul candidat Noir de la majorité présidentielle en métropole, lui aussi d´origine camerounaise: Six Emmanuel Njoh.

Ils sont formidables ces camerounais ! Vais-je créer des origines camerounaises aussi ????
 

Source:  | Hits: 9546 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le Ngondo 2002 sur les berges du Wouri
( | 15.07.2005 | 7196 hits  | 0 R)

  UNE ETUDE SUR LES PIROGUES DOUALA
( | 13.07.2005 | 10042 hits  | 1 R)

  Léopold Moume Etia n’est plus
( | 12.07.2005 | 7899 hits  | 0 R)

  CONTEXTE HISTORIQUE GÉNÉRAL DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 1890-1960
( | 12.07.2005 | 7719 hits  | 0 R)

  SAWA TOURISME !
( | 11.07.2005 | 5452 hits  | 0 R)

  Masosomanambè” : Le calendrier qui déterre l’histoire des Sawa
( | 10.07.2005 | 14110 hits  | 4 R)

  Ngondo : Deux nouveaux hommes pour de nouveaux défis
( | 06.07.2005 | 7541 hits  | 0 R)

  Sam Mbende : le spectacle… contenu
( | 30.06.2005 | 6941 hits  | 0 R)

  Traité germano-duala : 120 années de controverse. Reflexions Kum-mouelle-nsame-ntone.
( | 18.06.2005 | 13301 hits  | 3 R)

  Dika Akwa III - Les Bonambela amorcent l’envol
( | 09.06.2005 | 12168 hits  | 2 R)

  Le Sacre d´un Roi: Dika Akwa III
( | 09.06.2005 | 8343 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : Les chemins de l’Union
( | 05.06.2005 | 5672 hits  | 0 R)

  Massao 2005 : On attend Coco Mbassi…
( | 06.05.2005 | 7380 hits  | 0 R)

  Le Mpooh
( | 01.05.2005 | 9566 hits  | 2 R)

  Recit du sacre du roi Dika Akwa III
( | 09.04.2005 | 7186 hits  | 0 R)

  André Nganguè : Un patriarche à l’antenne
( | 18.01.2005 | 9124 hits  | 0 R)

  Tradition: Le Ngondo dévoile son calendrier
( | 01.01.2005 | 5845 hits  | 0 R)

  Ngondo: Sous le vase sacré
( | 28.12.2004 | 6149 hits  | 0 R)

  Musique : Le bon jus de Coco
( | 06.12.2004 | 7117 hits  | 0 R)

  Miss Ngongo 20XX
( | 26.10.2004 | 7626 hits  | 0 R)

  Spectacle en vue :Coco Mbassi revient
( | 22.10.2004 | 7119 hits  | 0 R)

  Léopold Moume-Etia, 1913-2004 :Une page de l’histoire du Cameroun est tournée
( | 16.07.2004 | 9303 hits  | 0 R)

  Littoral : Moukoko Mbonjo reçoit l’onction du ngondo
( | 18.03.2004 | 13511 hits  | 1 R)

  Africavenir: Un trésor culturel à Bonabéri
( | 17.01.2004 | 11404 hits  | 2 R)

  Grandeurs et travers du Ngondo.
( | 05.12.2003 | 6050 hits  | 0 R)

  ACTIVITES & PROGRAMME
( | 25.11.2003 | 6596 hits  | 0 R)

  LETTRE DU PRESIDENT DU NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 6451 hits  | 0 R)

  BILAN du NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 6217 hits  | 0 R)

  Ngondo : La délégation de Douala fait escale à Yaoundé.
( | 10.11.2003 | 6699 hits  | 0 R)

  African Cults: Sangoma & Nganga
( | 01.01.1970 | 15369 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Message de Prospérité et de Fécondité
( | 01.01.1970 | 7898 hits  | 0 R)

  Charismatique: René Douala Manga Bell
( | 01.01.1970 | 7701 hits  | 0 R)

  Programme NGONDO 2008
( | 01.01.1970 | 7409 hits  | 0 R)

  Dits et écrits de UM NYOBE
( | 01.01.1970 | 7206 hits  | 0 R)

  Pierre Valéry Lobé Békombo est allé rejoindre Doumbe Djengué
( | 01.01.1970 | 7080 hits  | 0 R)

  Les Sawa réclament le site où le Ngondo serait né
( | 01.01.1970 | 7039 hits  | 0 R)

  Haïti : Souffrance, chaos et dignité !
( | 01.01.1970 | 4513 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks