Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
02.12.2005

Les Sawa de l’Extrême-Nord dans la pirogue 

“ Bolo Munja ” ou la pirogue à la mer. C’est le thème de l’édition 2005 du Ngondo, fête culturelle du peuple Sawa qui se célèbre chaque année au mois de décembre. Plus qu’un simple slogan, ce thème sonne comme un cri de cœur, un appel strident auquel la communauté Sawa de la province de l’Extrême-Nord a prêté une oreille attentive. Les quelque 200 fils et filles Sawa de la province la plus au nord du Cameroun ont, un tantinet, tu leurs querelles et divergences qui entravent la bonne marche de “ La grande famille Sawa de l’Extrême-Nord ” (ainsi appellent-ils leur association), pour ramer ensemble à bord de la pirogue jetée en mer par le bureau du Ngondo, les chefs supérieurs Sawa et le comité d’organisation.

“ Le Ngondo étant une fête de rassemblement, nous avons demandé à chaque président d’association – Nkam, Océan, Bakweri, Pongo, Abo, etc. – de mobiliser ses adhérents parce qu’il est question d’honorer notre culture. Et pour éviter tout dérapage, nous avons mis en place un comité d’organisation différent du bureau de la grande association ”, relate Joseph René Biteke, responsable de l’agence Bicec de Maroua et l’un des animateurs du Ngondo 2005 dans l’Extrême-Nord. Au-delà de la mobilisation dans les différentes associations, le comité d’organisation a négocié des espaces à Crtv Maroua pour une sensibilisation optimum en différentes langues de la sphère Sawa.

Maroua, l’apothéose
Ce week-end, le Ngondo 2005 a engagé sa dernière ligne droite dans l’Extrême-Nord, comme d’ailleurs partout au Cameorun. Ici, la particularité est que l’apothéose prévue le 4 décembre à Maroua n’aura pas lieu du bord de l’eau, comme à Douala. Mais plutôt au Foyer de la jeunesse de Domayo, un quartier populaire et populeux de Maroua. C’est là le village du Ngondo 2005 dans l’Extrême-Nord où l’eau dans les Mayos a pris ses congés depuis le début de la saison sèche. “ L’eau c’est bien sûr notre symbole. Mais le Sawa n’a pas besoin de la mer pour communier avec ses ancêtres. Nous avons d’autres rites que nous observons. Et il ne faut pas oublier que le Ngondo dans les provinces est symbolique, car le grand Ngondo c’est à la base, à Douala. Mais nous faisons tout ceci pour ne pas être déracinés et transmettre les connaissances et la culture à notre progéniture née à des milliers de kilomètres de leur village. Nous apprenons à nos enfants comment s’habiller comme un Sawa, comment faire des mets traditionnels, etc. ”, explique Joseph-René Bikete.

Dans l’ensemble, la communauté Sawa de l’Extrême-Nord composée pour la plupart des magistrats, des cadres dans les sociétés privées, publiques et parapubliques, des commerçants, des élèves, etc. s’est donnée un défi : faire renaître le Ngondo dans la province tel qu’il se célébrait dans le temps. “ Entre 1998 et 2003, le Ngondo a connu un réel passage à vide à Maroua, à cause de nombreux problèmes nés au sein de l’association d’élite. Et une fois l’association a été reconstituée en 2004, nous avons renoué avec la célébration du Ngondo. Nous l’avions célébré pendant 2 jours en 2004. En 2005, elle s’étend sur 4 jours et connaît un supplément d’activités aussi ”, affirme Joseph René Biteke qui est à sa 17e année dans le Grand-Nord – 9 ans à Garoua, 5 ans à Ngaoundéré, 2 ans à Maroua (1984-1986) où il est à son 2e séjour depuis août 2004. Il dit avoir toujours côtoyé le Ngondo dans cette partie du pays. “ A mon arrivée en août 2004 à Maroua, mes frères et sœurs ont pensé que je pouvais canaliser toutes les énergies Sawa pour redorer le blason du Ngondo dans l’Extrême-Nord ”, déclare-t-il. Un pari qu’il entend gagner avec l’appui de tous en retournant aux sources à bord de la pirogue jetée à la mer. “ C’est une exhortation à tous les fils et filles Sawa à affirmer leur unité aux sources de leur tradition séculaire et en communion profonde avec leurs ancêtres. Ils scruteront aussi l’avenir en insistant sur ces valeurs qui ont fait le rayonnement de notre peuple et de notre pays : patriotisme, courage, sens de l’honneur, esprit d’entreprise, persévérance et quête permanente du savoir-faire ”, ainsi décline-t-il le message que véhicule le thème de cette année.
Pour ne pas être en marge de ce message les Sawa de l’Extrême-Nord ont élaboré un programme d’activités qui tient compte des valeurs sportives, culinaires, artistiques, traditionnelles, etc. de cette communauté.



Par Noé NDJEBET MASSOUSSI A Maroua
Le 02-12-2005

 

Source:  | Hits: 19312 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(1)

PLUS DE NOUVELLES


  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 16368 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 15436 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 15844 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 14643 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 14968 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 16801 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 20217 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 17126 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 17540 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 17726 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 15726 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 18636 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 17142 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 17733 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 16133 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 14750 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 15130 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 19705 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 14097 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 13245 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 18366 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 20603 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 18946 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 18167 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 17197 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 14415 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 20706 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 13869 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 16052 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 17077 hits  | 1 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 17382 hits  | 0 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 15977 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 15901 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 14710 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 16839 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 16225 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 13494 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 17676 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 12945 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 16980 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 15382 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 20325 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 16286 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 13622 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 16115 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 15786 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 24576 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 17508 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 20971 hits  | 2 R)

  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 26152 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks