Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
28.02.2006

Ndoumbé Léa : libéro malgré lui ! 

L’ancien capitaine des Lions vit à Deïdo, son village natal, non loin de la " rue de la joie ".

L’échange s’est achevé depuis quelques minutes. La conversation qui s’est déroulée sous la véranda se prolonge dans la cour de la concession après un petit tour que le maître des lieux s’offre en compagnie de son hôte. Ndoumbé Lea fait une confession, quelques minutes avant qu’il ne prenne le chemin du terrain de football du collège Libermann où s’entraînent tous les lundis et jeudis, dans l’après-midi, les anciens footballeurs. Extraits de la confidence : " Au départ, je ne suis pas libéro. Je jouais plutôt au milieu de terrain en 6, parfois en 10. C’est lors d’un match amical qui nous oppose à l’AS Saint Etienne que l’entraîneur Vladimir Béara me demande de jouer libéro. Ce qui signifiait que je prenais la place de Nlend Paul qui tenait très bien son poste à l’époque. Sur le champ, j’avais refusé. Le coach était allé voir le colonel Edouard Etonde Ekoto, l’un des dirigeants du football camerounais à l’époque. Ils sont venus me voir à deux. Le colonel m’avait dit ceci : " tu joues libéro, c’est un ordre. Ça ne se discute pas. C’est comme ça que je deviens libéro. Contre mon gré. A ce moment là, les droits d’aînesse signifiaient encore quelque chose. J’ai accepté parce que je ne pouvais pas dire non au colonel qui était par ailleurs un parent". C’est par ces mots que s’achève un entretien " arraché " à Ndoumbé Léa quarante-cinq minutes plus tôt. La raison? L’ancien défenseur des Lions veut porter à l’attention de son hôte " l’oubli " dont il dit être victime. Il a fallu une solide plaidoirie pour que Ndoumbé Lea consente enfin à parler de son expérience.

L’ancien capitaine des Lions n’aime pas perdre le temps. Il va droit au but et résume sa carrière en quelques minutes. En 1968, Ndoumbé Léa commence à jouer au football à Espérance, " la pépinière " de Léopard, l’équipe de son village. Il intègre l’équipe première la saison suivante et porte ensuite les couleurs du Tonnerre, club avec lequel il remporte sa première coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe en 1976 et enfile ensuite la tunique du Canon, puis plus tard celle de l’Union avant qu’il ne porte le maillot de Rail de Douala, son dernier club. L’homme est titulaire d’un très riche palmarès, paré de cinq coupes du Cameroun (trois avec le Canon, deux avec l’Union) et cinq titres de champions (deux fois avec l’Union et trois fois avec le Canon). Sur le plan national, Ndoumbé Léa est l’un des joueurs camerounais ayant un palmarès riche et relevé. Il est appelé pour la première fois en équipe nationale en 1972, lors des Jeux d’Afrique centrale au Congo. Il est l’un des éléments de base de la sélection qui atteint son apogée en 1984 en Côte d’Ivoire. L’enfant prodige de Deïdo, lieu dit " trois boutiques ", participe à la Can 82 à Tripoli avant de rallier plus tard l’Espagne via l’Allemagne où se déroule le stage des Lions pour la coupe du monde. De cet événement, il en garde à la fois le plus beau souvenir, la qualification lors du match Cameroun-Maroc mais aussi le plus mauvais, sa relégation au banc de touche lors de l’épreuve finale. " Je n’ai jamais digéré cela ", affirme Ndoumbé Léa, victime des " choix de l’entraîneur ". Ce qui frappe et fascine en cet homme, c’est sa dignité mais surtout sa façon de dire et d’analyser les choses.

cameroon-tribune.net
 

Source:  | Hits: 15117 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Saviez-vous que BAKASSI, aujourd´hui occupé par les Nigérians signifie en Douala "ils ont accueili" ?
( | 17.07.2005 | 21236 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2002 sur les berges du Wouri
( | 15.07.2005 | 15158 hits  | 0 R)

  UNE ETUDE SUR LES PIROGUES DOUALA
( | 13.07.2005 | 17783 hits  | 1 R)

  CONTEXTE HISTORIQUE GÉNÉRAL DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 1890-1960
( | 12.07.2005 | 17823 hits  | 0 R)

  Léopold Moume Etia n’est plus
( | 12.07.2005 | 17455 hits  | 0 R)

  SAWA TOURISME !
( | 11.07.2005 | 11948 hits  | 0 R)

  Masosomanambè” : Le calendrier qui déterre l’histoire des Sawa
( | 10.07.2005 | 26524 hits  | 4 R)

  Ngondo : Deux nouveaux hommes pour de nouveaux défis
( | 06.07.2005 | 16423 hits  | 0 R)

  Sam Mbende : le spectacle… contenu
( | 30.06.2005 | 14086 hits  | 0 R)

  Traité germano-duala : 120 années de controverse. Reflexions Kum-mouelle-nsame-ntone.
( | 18.06.2005 | 28451 hits  | 3 R)

  Dika Akwa III - Les Bonambela amorcent l’envol
( | 09.06.2005 | 21199 hits  | 2 R)

  Le Sacre d´un Roi: Dika Akwa III
( | 09.06.2005 | 19188 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : Les chemins de l’Union
( | 05.06.2005 | 12821 hits  | 0 R)

  Massao 2005 : On attend Coco Mbassi…
( | 06.05.2005 | 15990 hits  | 0 R)

  Le Mpooh
( | 01.05.2005 | 17544 hits  | 2 R)

  Recit du sacre du roi Dika Akwa III
( | 09.04.2005 | 16204 hits  | 0 R)

  André Nganguè : Un patriarche à l’antenne
( | 18.01.2005 | 19812 hits  | 0 R)

  Tradition: Le Ngondo dévoile son calendrier
( | 01.01.2005 | 12151 hits  | 0 R)

  Ngondo: Sous le vase sacré
( | 28.12.2004 | 12893 hits  | 0 R)

  Musique : Le bon jus de Coco
( | 06.12.2004 | 16063 hits  | 0 R)

  Miss Ngongo 20XX
( | 26.10.2004 | 16805 hits  | 0 R)

  Spectacle en vue :Coco Mbassi revient
( | 22.10.2004 | 15593 hits  | 0 R)

  Léopold Moume-Etia, 1913-2004 :Une page de l’histoire du Cameroun est tournée
( | 16.07.2004 | 21965 hits  | 0 R)

  Littoral : Moukoko Mbonjo reçoit l’onction du ngondo
( | 18.03.2004 | 24324 hits  | 1 R)

  Africavenir: Un trésor culturel à Bonabéri
( | 17.01.2004 | 21010 hits  | 2 R)

  Grandeurs et travers du Ngondo.
( | 05.12.2003 | 12344 hits  | 0 R)

  ACTIVITES & PROGRAMME
( | 25.11.2003 | 14226 hits  | 0 R)

  LETTRE DU PRESIDENT DU NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 13907 hits  | 0 R)

  BILAN du NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 13772 hits  | 0 R)

  Ngondo : La délégation de Douala fait escale à Yaoundé.
( | 10.11.2003 | 13605 hits  | 0 R)

  African Cults: Sangoma & Nganga
( | 01.01.1970 | 40455 hits  | 0 R)

  Charismatique: René Douala Manga Bell
( | 01.01.1970 | 23891 hits  | 0 R)

  Les Sawa réclament le site où le Ngondo serait né
( | 01.01.1970 | 19932 hits  | 0 R)

  Dits et écrits de UM NYOBE
( | 01.01.1970 | 19725 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Message de Prospérité et de Fécondité
( | 01.01.1970 | 18397 hits  | 0 R)

  Pierre Valéry Lobé Békombo est allé rejoindre Doumbe Djengué
( | 01.01.1970 | 18039 hits  | 0 R)

  Programme NGONDO 2008
( | 01.01.1970 | 15039 hits  | 0 R)

  Haïti : Souffrance, chaos et dignité !
( | 01.01.1970 | 13493 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks