Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
20.09.2009

Biographie du premier martyr SAWA CAMEROUNAIS:EYUM EBELE Charley DIDO 

Eyum Ebele Charley DIDO est le cinquième fils d’Ebele Kanya et de Tene Bona il nait à Douala vers 1770. Son père Ebele Kaye meurt en 1794. Charley eut 3 frères germains : EKEDI, NGANDO, MPONDO et dix-neuf frères consanguins.
 Il accède au trône royal des Bonébéla en 1804 à la suite du décès de son frère Ebulè Ebele, il régna 72 ans. Son règne fut le plus long de l’histoire des DEÏDO et je ne pense pas qu’il y ait pareil dans tout le Grand SAWA. Le règne d’EYUM EBELE sera long, riche et fructueux : sous sa direction éclairée les BONEBELA occupèrent alors pacifiquement les territoires de MUSOKO en pays ABO-SUD (MUSOKO mwa EYUM EBELE),  NDOGBELE (qui signifie Bonébéla) à Yabassi et surtout NJANGA dans le NKAM. Il reste dans la mémoire de certains « Nkamois » que les premiers à payer les paysans pour leur travail dans les plantations étaient les BONEBELA. 
EYUM EBELA fut signataire de nombreux traités avec les Européens, et plus particulièrement celui du 14 janvier 1856 établissant une Cour d’Equité à Duala : il signait sous le patronyme de Charley DIDO nom que les commerçants anglais lui attribuèrent. 
EYUM EBELE, soucieux de fonder un royaume puissant qui devait devenir le troisième royaume de DOUALA, il laissa une descendance nombreuse l’histoire nous dit qu’il épousa 34 femmes et en donna une, BOTAÏ NJANGA, à son frère NGANDO EBELA. Les 33 autres épouses lui donnèrent 72 enfants, 30 filles et 42 garçons. Il eut aussi de très nombreux « enfants adoptifs ».
A présent, sa descendance est classée en 3 foyers nommées : le 1er foyer, BONAMOLE, du nom de sa 1ère épouse MOLE EKOLO NDONGO, une princesse BOJONGO ; le 2ème foyer, BONEBOKOLO, du nom de sa 2ème épouse, EBOKOLO’à SAME’a DOO de BONASSAMA ; le 3ème foyer, BONADIBO, DIBO étant le surnom qu’il a donné à sa JOMBE’a KUKU, originaire d’ABO NORD. 
Les noms des principales femmes d’EYUM EBELE. Ces femmes furent respectivement MOLE EKOLO, EBOKOLO a SAME DOO, JOMBE KUKU. Les garçons d’EYUM se classe ainsi :

Dans le foyer BONAMOLE
-EKUALA
-ESAKA
-EYANGO
-DIBOTI
-EKWA NUTUDU
-EWONDE
-EKUME
-EYUM
-TOBO
-TANGA
-EPOKO
-EBELE
-BILE
-JOMBI
-EKWA-NUSADI
-MUANJO
-NJO
-MPEMBA
-MBAPE

Dans le foyer BONEBOKOLO
-MUKOKO
-LEA
-DUME
-SILIKI
-MBONGE
-ELANGE
-NTONE


Dans le foyer BONADIBO
-KUO
-MBUMWA
-EPEYE
-MUDULU
-EÑAWE 
-WUNDU
-DIKUME
-ELOKAN
-ÑAMBI
-NKWAN
-LOTIN
-NGAMBI
-MAMBINGO
-BILE
-NDOLO
-MUSIO

Condamné a mort par le NGONDO pour s’être opposé à l’exécution de son neveu MUDULU DIBOTI EBELA qui était accusé d’avoir tué son cousin MUANJO’A MUDULU EBELA, il est fusillé le 7 décembre 1876 conformément aux dispositions de la loi dite « Dibombè » instituée par le NGONDO, notre 1er

Roi fit preuve de courage et de témérité car, il refusa de livrer son neveu au NGONDO et il s’exprima ainsi « je ne peut pas accepter de perdre mon œil gauche et mon œil droit le même jour » cette phrase devint légendaire et déclencha une guerre qui opposa les BONEBELA à tous les Duala ; cette guerre durera 3 jours et eut pour conséquence l’exil de la majeure partie du clan à MUSOKO. En se sacrifiant, KING EYUM EBELE CHARLY DIDO laisse à sa descendance l’exemple d’un homme de paix et de courage, traits caractéristique des DEIDO aujourd’hui.  C’est ainsi que le DEIDO est connu comme quelqu’un qui ne se laissera pas marcher sur les pieds, quelqu’un qui prônera toujours l’excellence   . Aujourd’hui à DEÏDO et dans tout le territoire SAWA lorsque quelqu`un porte le nom d’EYUM on lui donne le surnom de « Tchallé » qui est la déformation de « Charley » en souvenir de notre ROI. Trente-huit ans avant la pendaison du KING BELL  DUALA MANGA NDUMBE BELL et de Ngosso DIN, et de la déportation du KING AKWA DIKA MPONDO et de son exécution par les Allemands à Campo, KING DEÏDO EYUM EBELE Charley DIDO fut le 1er martyr des rois duala  pour la sauvegarde des intérêts de son peuple. Cette démonstration de courage et d’abnégation doit interpeler toute la jeunesse SAWA et Camerounaise afin que nous puissions sortir notre cher pays de sa pauvreté morale et matérielle.


Article écrit par : Prince Moses ESSAKA ESSAKA EKWALA-ESSAKA DEÏDO

 

Source:  | Hits: 21380 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Espoir en l´Afrique !! Par Francis Bebey
( | 19.09.2006 | 19075 hits  | 0 R)

  HOMMAGE AU PROFESSEUR NJOH MOUELLE
( | 19.09.2006 | 18504 hits  | 0 R)

  UPC: Union des Populations du Cameroun
( | 15.09.2006 | 17601 hits  | 0 R)

  UM NYOBE NOUS A APPRIS A REFUSER D’ETRE ESCLAVES
( | 13.09.2006 | 18578 hits  | 0 R)

  La crise du Muntu (Monga-Mbembé-Eboussi Boulaga)
( | 07.09.2006 | 18723 hits  | 0 R)

  UM NYOBE, héros national, Assassiné ce 13 Septembre 1958
( | 06.09.2006 | 31473 hits  | 8 R)

  Me Black Yondo parle
( | 06.09.2006 | 19678 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobe
( | 06.09.2006 | 19262 hits  | 0 R)

  11 SEPTEMBRE 2001 : CINQ ANS APRES (par Sam Ekoka Ewande)
( | 06.09.2006 | 19100 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobè, Précurseur des Indépendances Africaines Avait Prévenu !
( | 06.09.2006 | 19079 hits  | 0 R)

  Cameroun : la guerre d’indépendance oubliée
( | 06.09.2006 | 18458 hits  | 0 R)

  Le " NGOSO " : Origines de l´" ESSEWE "
( | 01.09.2006 | 16782 hits  | 0 R)

  Les racines africaines de la musique noire d’aujourd’hui.
( | 30.08.2006 | 28241 hits  | 1 R)

  JO TONGO
( | 29.08.2006 | 24236 hits  | 0 R)

  The Highlife Music, predecessor of modern African Music
( | 29.08.2006 | 26844 hits  | 1 R)

  The story of Highlife
( | 29.08.2006 | 19718 hits  | 0 R)

  The Rebirth of Highlife
( | 29.08.2006 | 12185 hits  | 0 R)

  ETIENNE MBAPPÉ - another great Cameroonian bass player
( | 28.08.2006 | 14883 hits  | 0 R)

  BAKASSI, GUERRE OU PAIX ?
( | 24.08.2006 | 19345 hits  | 0 R)

  BAKASSI: LA FIN DE L’OCCUPATION MILITAIRE (Sam Ekoka Ewande)
( | 23.08.2006 | 15639 hits  | 0 R)

  Hommage: Un film sur la vie de Samuel Eboua
( | 21.08.2006 | 22800 hits  | 0 R)

  TRAGEDIE DU LAC NYOS - 20 ANS APRES : NE PAS OUBLIER
( | 20.08.2006 | 21445 hits  | 0 R)

  KEMIT Conference: SURVIVANCE DE L’EGYPTE PHARAONIQUE DANS LA TRADITION AFRICAINE
( | 20.08.2006 | 20084 hits  | 0 R)

  1986: Hundreds gassed in Cameroon lake disaster
( | 20.08.2006 | 12363 hits  | 0 R)

  Le Nigeria remet officiellement la péninsule de Bakassi au Cameroun
( | 15.08.2006 | 19173 hits  | 1 R)

  Tradition, invention and history The case of the Ngondo (Cameroon)
( | 11.08.2006 | 13971 hits  | 0 R)

  Germany pays for colonial errors in Namibia
( | 10.08.2006 | 18833 hits  | 1 R)

  Le “ Ngondo ” et la “ Civilisation de la croix ”
( | 09.08.2006 | 27554 hits  | 1 R)

  Evocation de la vie et de l´exécution du nationliste camerounais
( | 09.08.2006 | 19019 hits  | 0 R)

  Résistance Sawa : La force du souvenir
( | 08.08.2006 | 18750 hits  | 0 R)

  Georgette L. Kala-Lobè en Solo pour Douala Manga Bell
( | 07.08.2006 | 27309 hits  | 1 R)

  Bialati ba 1500 Mina. Dictionnaire des noms propres Sawa
( | 07.08.2006 | 22036 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo n´est plus
( | 05.08.2006 | 26740 hits  | 2 R)

  Douala: Ville et Histoire - René GOUELLAIN
( | 31.07.2006 | 24374 hits  | 0 R)

  Rudolf Douala Manga Bell, premier opposant à l´Apartheid
( | 31.07.2006 | 21556 hits  | 0 R)

  Rudolf Doualla Manga Bell: propriété familiale?
( | 31.07.2006 | 19991 hits  | 0 R)

  Douala autrefois - Michel Viallet
( | 29.07.2006 | 27079 hits  | 0 R)

  Douala un siècle en images - Jacques SOULILLOU
( | 28.07.2006 | 22577 hits  | 0 R)

  Vivre à Douala L´imaginaire et l´action dans une ville africaine en crise - Gilles SERAPHIN
( | 27.07.2006 | 23241 hits  | 0 R)

  Douala: Croissance et servitudes - Guy MAINET
( | 26.07.2006 | 26789 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolf Duala Manga Bell,martyr de la liberté ...Joël KONDO
( | 25.07.2006 | 30971 hits  | 1 R)

  Ngum’a Jéméa ou foi inébranlable, de David Mbanga Eyombwan
( | 22.07.2006 | 47998 hits  | 0 R)

  Sawanité: l’appel du large ou la rencontre avec nos cousins d’outre Campo
( | 19.07.2006 | 24851 hits  | 1 R)

  Hommage à Rudolf Duala Manga Bell
( | 19.07.2006 | 20404 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo
( | 19.07.2006 | 18848 hits  | 0 R)

  SAWANITE: LA PART DES FEMMES
( | 18.07.2006 | 19985 hits  | 1 R)

  Ce fut le 12 juillet 1884
( | 14.07.2006 | 19810 hits  | 2 R)

  La Renaissance Panafricaine par Thabo Mbeki
( | 14.07.2006 | 19161 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: Demande de participation
( | 14.07.2006 | 16596 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: AVANT PROPOS
( | 14.07.2006 | 16590 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks