Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
20.09.2009

Biographie du premier martyr SAWA CAMEROUNAIS:EYUM EBELE Charley DIDO 

Eyum Ebele Charley DIDO est le cinquième fils d’Ebele Kanya et de Tene Bona il nait à Douala vers 1770. Son père Ebele Kaye meurt en 1794. Charley eut 3 frères germains : EKEDI, NGANDO, MPONDO et dix-neuf frères consanguins.
 Il accède au trône royal des Bonébéla en 1804 à la suite du décès de son frère Ebulè Ebele, il régna 72 ans. Son règne fut le plus long de l’histoire des DEÏDO et je ne pense pas qu’il y ait pareil dans tout le Grand SAWA. Le règne d’EYUM EBELE sera long, riche et fructueux : sous sa direction éclairée les BONEBELA occupèrent alors pacifiquement les territoires de MUSOKO en pays ABO-SUD (MUSOKO mwa EYUM EBELE),  NDOGBELE (qui signifie Bonébéla) à Yabassi et surtout NJANGA dans le NKAM. Il reste dans la mémoire de certains « Nkamois » que les premiers à payer les paysans pour leur travail dans les plantations étaient les BONEBELA. 
EYUM EBELA fut signataire de nombreux traités avec les Européens, et plus particulièrement celui du 14 janvier 1856 établissant une Cour d’Equité à Duala : il signait sous le patronyme de Charley DIDO nom que les commerçants anglais lui attribuèrent. 
EYUM EBELE, soucieux de fonder un royaume puissant qui devait devenir le troisième royaume de DOUALA, il laissa une descendance nombreuse l’histoire nous dit qu’il épousa 34 femmes et en donna une, BOTAÏ NJANGA, à son frère NGANDO EBELA. Les 33 autres épouses lui donnèrent 72 enfants, 30 filles et 42 garçons. Il eut aussi de très nombreux « enfants adoptifs ».
A présent, sa descendance est classée en 3 foyers nommées : le 1er foyer, BONAMOLE, du nom de sa 1ère épouse MOLE EKOLO NDONGO, une princesse BOJONGO ; le 2ème foyer, BONEBOKOLO, du nom de sa 2ème épouse, EBOKOLO’à SAME’a DOO de BONASSAMA ; le 3ème foyer, BONADIBO, DIBO étant le surnom qu’il a donné à sa JOMBE’a KUKU, originaire d’ABO NORD. 
Les noms des principales femmes d’EYUM EBELE. Ces femmes furent respectivement MOLE EKOLO, EBOKOLO a SAME DOO, JOMBE KUKU. Les garçons d’EYUM se classe ainsi :

Dans le foyer BONAMOLE
-EKUALA
-ESAKA
-EYANGO
-DIBOTI
-EKWA NUTUDU
-EWONDE
-EKUME
-EYUM
-TOBO
-TANGA
-EPOKO
-EBELE
-BILE
-JOMBI
-EKWA-NUSADI
-MUANJO
-NJO
-MPEMBA
-MBAPE

Dans le foyer BONEBOKOLO
-MUKOKO
-LEA
-DUME
-SILIKI
-MBONGE
-ELANGE
-NTONE


Dans le foyer BONADIBO
-KUO
-MBUMWA
-EPEYE
-MUDULU
-EÑAWE 
-WUNDU
-DIKUME
-ELOKAN
-ÑAMBI
-NKWAN
-LOTIN
-NGAMBI
-MAMBINGO
-BILE
-NDOLO
-MUSIO

Condamné a mort par le NGONDO pour s’être opposé à l’exécution de son neveu MUDULU DIBOTI EBELA qui était accusé d’avoir tué son cousin MUANJO’A MUDULU EBELA, il est fusillé le 7 décembre 1876 conformément aux dispositions de la loi dite « Dibombè » instituée par le NGONDO, notre 1er

Roi fit preuve de courage et de témérité car, il refusa de livrer son neveu au NGONDO et il s’exprima ainsi « je ne peut pas accepter de perdre mon œil gauche et mon œil droit le même jour » cette phrase devint légendaire et déclencha une guerre qui opposa les BONEBELA à tous les Duala ; cette guerre durera 3 jours et eut pour conséquence l’exil de la majeure partie du clan à MUSOKO. En se sacrifiant, KING EYUM EBELE CHARLY DIDO laisse à sa descendance l’exemple d’un homme de paix et de courage, traits caractéristique des DEIDO aujourd’hui.  C’est ainsi que le DEIDO est connu comme quelqu’un qui ne se laissera pas marcher sur les pieds, quelqu’un qui prônera toujours l’excellence   . Aujourd’hui à DEÏDO et dans tout le territoire SAWA lorsque quelqu`un porte le nom d’EYUM on lui donne le surnom de « Tchallé » qui est la déformation de « Charley » en souvenir de notre ROI. Trente-huit ans avant la pendaison du KING BELL  DUALA MANGA NDUMBE BELL et de Ngosso DIN, et de la déportation du KING AKWA DIKA MPONDO et de son exécution par les Allemands à Campo, KING DEÏDO EYUM EBELE Charley DIDO fut le 1er martyr des rois duala  pour la sauvegarde des intérêts de son peuple. Cette démonstration de courage et d’abnégation doit interpeler toute la jeunesse SAWA et Camerounaise afin que nous puissions sortir notre cher pays de sa pauvreté morale et matérielle.


Article écrit par : Prince Moses ESSAKA ESSAKA EKWALA-ESSAKA DEÏDO

 

Source:  | Hits: 19529 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 15376 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 12345 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 16933 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 13629 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 21541 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 15545 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 14611 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 13842 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 17522 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 16264 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 14717 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 10913 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 22064 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 19705 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 21282 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 42830 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 19066 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 19268 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 17116 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 16414 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 10578 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 27659 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 11330 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 26290 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 19234 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 18263 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 15667 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 22211 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 17823 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 20106 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 26620 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 20209 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 20412 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 16938 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 14038 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 19357 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 12411 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 18659 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 18564 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 15487 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 15784 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 29014 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 15260 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 12276 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 12163 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 11812 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 26212 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 15141 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 16643 hits  | 0 R)

  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 14235 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks