Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
14.06.2006

Kum’a Ndumbè III: Un prince tout Afric’Avenir 

“ La modernité doit s’inscrire dans la tradition ”, explique Kum’a Ndumbe III, prince de sang dont les ancêtres régnaient sur le royaume Bèlè-Bèlè qui comprend les actuels villages de Bonassama, Bonabéri, Bonendalé, Bojongo, Sodiko, Bonamatoumbé et les îles Djebalè. C’est donc naturellement qu’il a implanté sa fondation, Afric’Avenir, au cœur de son ancien fief : Bonabéri. “ J’ai décidé, en 1993, de créer une fondation afin que le peuple africain puisse se relever : se purifier puis renaître ”, explique-t-il, installé dans sa bibliothèque où jonchent des dizaines d’ouvrages sur l’Afrique, dont un des plus anciens date de 1887. “ Ces livres traitent de l’histoire africaine mais sont pourtant difficilement trouvables au Cameroun. J’ai voulu que cette fondation puisse servir de lieu de recherches. ” Pour le prince, la tragédie vécue par l’Afrique est une des plus douloureuses et des plus longues, se perpétuant encore aujourd’hui sous le joug des dictateurs du continent. “ Mais, j’ai la certitude qu’après cinq siècles de déshumanisation, l’Afrique accouchera d’un trésor ! ”, affirme-t-il, confiant.
Sa lignée princière lui impose certaines responsabilités auxquelles il ne veut pas se dérober. Après dix ans passés à l’étranger où il a fait ses études, Kum’a Ndumbe III décide de s’investir pour la “ renaissance ” de son pays. Docteur en études germaniques et histoire, major de promotion, Kum’a Ndumbe III obtient facilement, à la sortie de la fac en 1970, un poste d’enseignant à l’Université de Lyon. Il est aussi professeur à l’Université de Berlin, et dès 1979 à celle de Yaoundé. “ Ainsi, j’ai passé vingt ans entre deux continents : l’Europe et l’Afrique. ” Mais la fondation qu’il crée a besoin de lui : il décide donc de s’installer définitivement dans la ville qui l’a vu naître. “ Je voulais créer un endroit où le citoyen puisse se ressourcer afin de comprendre d’où il vient, pour savoir où il va. Et la tradition est une façon de se ressourcer ! ” Pour le prince, “ un être humain qui n’a plus de tradition est une personne sans âme qui devient un déstabilisé de la modernité. ” Dans une perspective presque religieuse, le prince entend offrir "aux Africains en général, aux Camerounais en particulier, ainsi qu’à nos amis du Nord, la possibilité de se réconcilier avec l’univers, avec les ancêtres."

Entre tradition et modernité
De ses expériences, en Afrique et en Europe, l’universitaire a constaté que l’homme moderne se comportait en maître du monde. “ C’est une erreur de croire une chose pareille ! Quand on va sur la lune, on ne fait que découvrir des lois qui existent depuis des millénaires, on n’invente rien ! L’homme n’est qu’une partie de cet univers qu’il doit respecter. ” Il est intransigeant sur les méfaits de la colonisation : “ Les structures coloniales et post-coloniales ont dépouillé l’Africain de son âme et l’éducation contemporaine ne fait que recoloniser mentalement nos enfants. ” D’où son initiative de créer un espace entièrement dédié aux Africains et à leurs cultures. “ Nous organisons des forums de dialogue sur des thèmes qui intéressent les Camerounais comme le rôle des écoles ou des églises, les stratégies de survie, sur le tribalisme, les conséquences du Sida… ”
Autre initiative pour que les Africains se réapproprient leur culture : le mois du cinéma africain qui se termine ce samedi (le 17 juin). “ Comme l’Africain a été détourné de lui-même, il ne veut plus découvrir sa propre culture ! Et changer les mentalités est un travail de longue haleine. ”, constate le prince. Ainsi, cet événement n’a pas eu le succès escompté : “ Le cinéma n’est pas encore entré dans les mœurs des habitants de Douala contrairement aux forums qui font, à chaque fois, salle comble. ” Mais, l’action de cet homme ne s’arrête pas là. Amoureux des lettres, le prince a publié non moins d’une quarantaine d’ouvrages dont une dizaine récemment publiée en langue allemande.
“ J’ai constaté qu’il était plus aisé de trouver mes livres à Cuba qu’au Cameroun ! ”, ironise l’écrivain. Ainsi, au travers de pièces de théâtre, de recueils de poèmes ou d’essais politiques, Kum’a Ndumbe III scrute la culture et l’histoire du continent africain. “ Dans la pièce “Kafra Biatanga”, qui est un jeu de mot à partir de Biafra Katanga, j’ai voulu réfléchir sur la façon dont on fabrique une guerre. Dans “Lumumba”, je dresse une satire historique sur l’héritage de la corruption depuis la colonisation… L’Afrique est très souvent au cœur de mes réflexions. ” Actuellement le prince écrit un ouvrage de science politique sur la prévention des conflits. “ L’avenir de l’Afrique réside dans sa capacité à inventer son futur. Et cela ne pourra être fait que si le passé est maîtrisé ! ”



Par Fabienne PINEL (Stagiaire)
Le 14-06-2006
lemessager.net
 

Source:  | Hits: 12567 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Sawanité : La rentrée
( | 24.09.2006 | 14069 hits  | 0 R)

  Espoir en l´Afrique !! Par Francis Bebey
( | 19.09.2006 | 17591 hits  | 0 R)

  HOMMAGE AU PROFESSEUR NJOH MOUELLE
( | 19.09.2006 | 17196 hits  | 0 R)

  UPC: Union des Populations du Cameroun
( | 15.09.2006 | 16379 hits  | 0 R)

  UM NYOBE NOUS A APPRIS A REFUSER D’ETRE ESCLAVES
( | 13.09.2006 | 17138 hits  | 0 R)

  La crise du Muntu (Monga-Mbembé-Eboussi Boulaga)
( | 07.09.2006 | 17387 hits  | 0 R)

  UM NYOBE, héros national, Assassiné ce 13 Septembre 1958
( | 06.09.2006 | 29977 hits  | 8 R)

  Me Black Yondo parle
( | 06.09.2006 | 18074 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobe
( | 06.09.2006 | 17854 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobè, Précurseur des Indépendances Africaines Avait Prévenu !
( | 06.09.2006 | 17661 hits  | 0 R)

  11 SEPTEMBRE 2001 : CINQ ANS APRES (par Sam Ekoka Ewande)
( | 06.09.2006 | 17584 hits  | 0 R)

  Cameroun : la guerre d’indépendance oubliée
( | 06.09.2006 | 17048 hits  | 0 R)

  Le " NGOSO " : Origines de l´" ESSEWE "
( | 01.09.2006 | 15621 hits  | 0 R)

  Les racines africaines de la musique noire d’aujourd’hui.
( | 30.08.2006 | 26950 hits  | 1 R)

  JO TONGO
( | 29.08.2006 | 22523 hits  | 0 R)

  The Highlife Music, predecessor of modern African Music
( | 29.08.2006 | 24873 hits  | 1 R)

  The story of Highlife
( | 29.08.2006 | 18246 hits  | 0 R)

  The Rebirth of Highlife
( | 29.08.2006 | 11188 hits  | 0 R)

  ETIENNE MBAPPÉ - another great Cameroonian bass player
( | 28.08.2006 | 13713 hits  | 0 R)

  BAKASSI, GUERRE OU PAIX ?
( | 24.08.2006 | 18274 hits  | 0 R)

  BAKASSI: LA FIN DE L’OCCUPATION MILITAIRE (Sam Ekoka Ewande)
( | 23.08.2006 | 14528 hits  | 0 R)

  Hommage: Un film sur la vie de Samuel Eboua
( | 21.08.2006 | 21216 hits  | 0 R)

  TRAGEDIE DU LAC NYOS - 20 ANS APRES : NE PAS OUBLIER
( | 20.08.2006 | 20280 hits  | 0 R)

  KEMIT Conference: SURVIVANCE DE L’EGYPTE PHARAONIQUE DANS LA TRADITION AFRICAINE
( | 20.08.2006 | 18608 hits  | 0 R)

  1986: Hundreds gassed in Cameroon lake disaster
( | 20.08.2006 | 11427 hits  | 0 R)

  Le Nigeria remet officiellement la péninsule de Bakassi au Cameroun
( | 15.08.2006 | 18081 hits  | 1 R)

  Tradition, invention and history The case of the Ngondo (Cameroon)
( | 11.08.2006 | 12874 hits  | 0 R)

  Germany pays for colonial errors in Namibia
( | 10.08.2006 | 17685 hits  | 1 R)

  Le “ Ngondo ” et la “ Civilisation de la croix ”
( | 09.08.2006 | 25779 hits  | 1 R)

  Evocation de la vie et de l´exécution du nationliste camerounais
( | 09.08.2006 | 17625 hits  | 0 R)

  Résistance Sawa : La force du souvenir
( | 08.08.2006 | 17307 hits  | 0 R)

  Georgette L. Kala-Lobè en Solo pour Douala Manga Bell
( | 07.08.2006 | 25379 hits  | 1 R)

  Bialati ba 1500 Mina. Dictionnaire des noms propres Sawa
( | 07.08.2006 | 20328 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo n´est plus
( | 05.08.2006 | 24814 hits  | 2 R)

  Douala: Ville et Histoire - René GOUELLAIN
( | 31.07.2006 | 22985 hits  | 0 R)

  Rudolf Douala Manga Bell, premier opposant à l´Apartheid
( | 31.07.2006 | 20097 hits  | 0 R)

  Rudolf Doualla Manga Bell: propriété familiale?
( | 31.07.2006 | 18340 hits  | 0 R)

  Douala autrefois - Michel Viallet
( | 29.07.2006 | 25817 hits  | 0 R)

  Douala un siècle en images - Jacques SOULILLOU
( | 28.07.2006 | 21268 hits  | 0 R)

  Vivre à Douala L´imaginaire et l´action dans une ville africaine en crise - Gilles SERAPHIN
( | 27.07.2006 | 21891 hits  | 0 R)

  Douala: Croissance et servitudes - Guy MAINET
( | 26.07.2006 | 25362 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolf Duala Manga Bell,martyr de la liberté ...Joël KONDO
( | 25.07.2006 | 28783 hits  | 1 R)

  Ngum’a Jéméa ou foi inébranlable, de David Mbanga Eyombwan
( | 22.07.2006 | 44637 hits  | 0 R)

  Sawanité: l’appel du large ou la rencontre avec nos cousins d’outre Campo
( | 19.07.2006 | 23034 hits  | 1 R)

  Hommage à Rudolf Duala Manga Bell
( | 19.07.2006 | 18962 hits  | 0 R)

  Tet´Ekombo
( | 19.07.2006 | 17282 hits  | 0 R)

  SAWANITE: LA PART DES FEMMES
( | 18.07.2006 | 18643 hits  | 1 R)

  Ce fut le 12 juillet 1884
( | 14.07.2006 | 18512 hits  | 2 R)

  La Renaissance Panafricaine par Thabo Mbeki
( | 14.07.2006 | 17500 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: AVANT PROPOS
( | 14.07.2006 | 15266 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks