Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
16.06.2006

GRAND SAWA ET COMMUNICATION - DEUXIEME FEUILLE DE ROUTE 

Mboa, comme je suis heureux de te retrouver en ligne,

 la vie des hommes  a trois temps, le passé  le présent et le futur.

il y a qui pour avancer choisissent  de s´agripper à un  passé très souvent évocateurs de joie mais aussi de plaies ou de carence.

à ces passéistes, l’on oppose très souvent des futuristes qui pensent que l’avenir dépend des imaginations de toute sorte, produit fantastique mais surtout hypothétique et problématique.

la Sawanité sans manquer de respect à aucun des courants choisis, d épouser le présent.

le présent se vit, s’observe et se négocie.  ce n´est pas une donnée intelligible de notre banque à idées mais plustot une réalité sensible; palpable que chacun peut apprécier sans avoir besoin que lui soit dicté un model de comportement ou de pensée.

tout participant engagé ou décidé à participer à ce chantier générationnel, tout enfant Sawa conscient  et souverain dans sa raison doit montrer qu’il fait ce qu’il dit et qu’il dit ce qu’il fait.

c’est ce principe sacro-saint qui a toujours conditionné ma réflexion m’obligeant ainsi  à rester fidèle à mes engagements vis-à-vis de notre communauté  et du groupe que nous constituons sans que cela n´entache en rien  ma loyauté vis-à-vis de la république et de ses différentes composantes entre autre Beti, Maka, Haoussa, Bamilékés etc etc.

j ai donc le devoir dans cette mission qui nous est assignée de préserver notre sens d´intégrité par une vision objective qui stigmatise toute  déviation, infantilisme ou amateurisme au nom du principe supérieur de cohérence et de la paix, ingrédient indispensables au salut et à la sécurité des générations futures.

D ailleurs comment aurait-il pu en être autrement si je ne suis paranoïaque,

 non seuls les fanatiques et les matamores accepterons de sombrer dans un profil si bas, si étrange si étonnant.

Mboa, Pour construire il y a une méthode et dans une méthode  il y a le  langage et c’est l´objet de ma deuxième feuille de route.

Le langage comme paroles ou expressions  utilisées.

Peuple des grands fleuves, Peuple Sawa, la force de la parole est incontestable, l`impact  qu’elle peut avoir est sans mesure,  c’est une merveilleuse grâce dont nous devons faire usage sans réserve et sans économie sauf que la parole a un revers,

  la facilite avec laquelle l`on peut s`en servir nous plonge très souvent dans l´erreur, nous devons faire très attention avec certaines expressions, les mots peuvent construire c’est le cas de la Sawanité, mais ils peuvent aussi provoquer, détruire  engendrer la guerre ou simplement heurter la sensibilité du voisin; il ne suffit donc pas simplement de dire que les mots sont comme des pistolets chargés et manquer de recul à l’usage des mots d’ou  la phrase plus haut.

Chers frères aux approches de cette transfiguration qui vont définir notre programme d action pour les années à venir apprenons à nous fixer dans les yeux et après l`accueil trouvons les mots justes pour ne pas sombrer dans la bestialité.

Le langage que nous devons utiliser doit être dénudé de toute incitation à la haine.

Ce langage doit se purifier de toute insulte injure ou grossièreté, ce langage doit éviter des provocations gratuites et dangereuses qui peuvent remettre en cause la cohésion et la concorde nationale en favorisant ainsi un climat de confusion générale dans lequelle nous pourrions avoir du mal à défendre nos véritables  intérêts et à identifier nos vraies lacunes.

Mboa, notre peuple a certainement subi des lésions, que j ai déjà eu l´ occasion d évoquer dans mes discours précédants mais  on peut se réhabiliter et se guérir des ces blessures sans débiter des inepties;

 sans outrager des  tribus entières

et sans inciter les peuples à la haine tribale.

En société tout est consensus,  tout se négocie et de grâce, ne jamais perdre de vue que le plus grand garant que nous avons c’est la légalité républicaine et celle-ci ne pouvant s´exercer que si nous lui offrons en échange la stabilité et l´unité nationale.

C´est un langage indispensable à la paix sociale et au progrès des peuples.  Un langage qui peut être dur, mais poli et respectueux, si vous avez du mal à dire à votre invité

<Faites comme chez vous>
  Au moins concédez-lui ceci et dites
<Faites comme chez vous mais n`oubliez pas que c`est chez moi>

Ce n´est qu`un standard de comportement; nous pouvons l`adopter ou l´améliorer. ce qui compte c´est d´appliquer sa quintessence

Puis-je compter sur vous ???

 Dr Paul MENESSIER


SAWANITE  -  DECLARATION D HONNEUR DE PAUL MENESSIER
Un jour, nous n`aurons plus d`autre choix que de nous asseoir enfin sur la même table.

 

Source:  | Hits: 13968 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 13880 hits  | 0 R)

  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 12284 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 12170 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 12308 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 14417 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 12237 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 15385 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 12574 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 11775 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 16103 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 14278 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 11798 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 19378 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 16610 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 11166 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 19216 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 16907 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 17591 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 13228 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 21293 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 25589 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 23900 hits  | 2 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 13305 hits  | 0 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 13235 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 18295 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 17111 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 16072 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 29323 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 23642 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 26283 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 14346 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 33297 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 28841 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 19415 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 18968 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 18351 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 18277 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 17426 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 17225 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 17060 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 16909 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 10920 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 18406 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 23093 hits  | 2 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 15110 hits  | 0 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 13370 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 20010 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 16071 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 9354 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 12650 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks