Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
02.07.2006

SAWA: LE TEMPS DE L´ACTION 

Vous avez bien voulu répondre à notre appel au consensus à l´action méthodique et réfléchie de notre pacte des générations Peuples Sawa.
Daignez recevoir mes chaleureuses salutations. Je saisis la présente occasion pour me rejouir avec le Comite Directeur pour tous ceux qui ont rejoint la plate forme pour la première fois mais aussi et surtout vous tous qui avez repris goût et engagement pour l´édification sawa qui rejette tout bricolage et tout amateurisme. Je voudrais vous remercier très sincèrement pour cette marque de confiance et d`amitié que vous avez témoigné à travers votre adhésion aux différemment feuilles de routes qui chaque jour nous avancent vers la définition de notre Gros plan.

Mboa. Si cette vitrine assure désormais et pleinement le rôle que nous attendons d´elle, nous le devons d`abord, aux résultats satisfaisants
des courageuses reformes qu´ensemble nous avons entreprises ensuite au climat de confiance instauré entre tous les enfants Douala Bakaka Malimba Bassa Bakoko Bo Bakwedi Bakoundou Bakossi Baneka Batanga Balong Mbang Babon Baffo Bafoun Bassosi Bakossi Ewodi etc etc. bref toutes les
composantes du Grand Sawa qui s´étend de Campo à Manfé en longeant la Sanaga le Wouri,le Nkam et le Moungo.

Il me semble en l´occurrence utile d´insister auprès de tous ceux qui se sentent investis d´une quelconque mission dans l´animation et l´enfantement d´ une dynamique sawa nouvelle de ne pas hésiter à écrire et à nous faire part de leur proposition. Si vous ne tenez pas à rendre publics vos écrits vous pouvez les poster au Comité Directeur qui se chargera de les faire discuter en séance de travail.

La prise en compte de cette dernière étant comme l´a si bien souligner Robert Manjombe non seulement un devoir moral mais aussi et surtout du ressort de l´ honêteté intelectuelle.

A travers Peuplesawa.com, les sawas dans leur immense majorité ont opté pour une action plus réaliste plus pratique et plus riche, qui se traduit par une politique de concertation par e-mail et reunion virtuelle sur des sujets délicats, de promotion de notre culture et de recherches plurielles sur les actions à mener pour restituer à notre peuple ses biens et son prestige naturel.

Les élites, les patriarches et le peuples dans toutes sa diversité constituent le moteur incontestable de ce processus et c`est la raison pour laquelle, nous nous réjouissons de votre adhésion massive à ce tournant décisif.

Toutefois, nous restons préoccupés par des comportements incompréhensibles et inexplicables de certains de nos frères et sœurs dont j´invite par ailleurs à reprendre leur place dans le débat sur la sawanité leur voix bien qu´elle ne soit pas indispensable reste tout de même nécessaire fusse- t- elle de la tendance la plus aiguë. Nous nous chargerons de ne retenir que l´utile et l´ essentiel.

La question n´est donc pas de savoir ce que fait la sawanité mais plutôt
Qu´ai-je fait pour construire cette sawanité pour la rendre plus active et plus forte. En d´autres termes, ne dites plus elle est écrite à demi-mot mais pausez-vous la question de savoir que dois-je faire pour la comprendre à plein mot; la dernière lecture réalisée par Robert Manjombe sur ce concept est assez illustrative. Ayons l´humilité de suivre son regard.

Peu importe sur quelle plate forme, Peu importe sur quels médias, peu importe sur quels supports, l´essentiel c´est de préserver notre dénominateur commun si nous ne nous trompons pas de chemin; ce qui est sur nous nous retrouverons tous à l´arrivée.

D´ailleurs les peuples et la culture Sawa compte aujourd´hui plus de cinq sites internets tout aussi actifs ; quoi de plus intéressant pour
une culture si grande et si riche ? Peuplesawa.com le berceau de la sawa cyber-culture se réjouit de devenir un véritable pourvoyeur de charismes et de groupes engagés pour la construction de notre Grand peuple. C´est le répondant philosophique de cette renaissance qui chaque jour élargi les frontières d un chantier multiforme et pluridimensionnel.

Ce sont les mystères de la sawanité

Vos contributions sont importantes même si elles sont parfois violentes et poussées à l´extrême. Elles nous inspirent et continuent à forger le sens de notre devoir. Aussi vrai que nous tenons à vous et gardons de vous tous; plutôt le souvenir de vos profils hauts: nous insistons sur la prise en compte des feuilles de routes que nous souhaitons voir appliquées pas seulement sur toutes les plates formes sawa mais aussi dans toutes les associations sawa que nous espérons aujourd´hui fédérer à travers une ligne spéciale de notre Gros Plan.

Mboa dans quelques jours nous allons donc clôturer cette phase préparatoire par la publication officielle de la troisième feuille de route.

Ce texte qui viendra ainsi boucler notre printemps fleuri nous ouvrira par la même occasion un Eté méditatif ponctué de journées de réflexion, de retrouvailles, de découverte etc. puis nous passerons donc à la deuxième phase a savoir la définition de notre " Gros Plan "

Au non du pouvoir que nous révèle la sawanité nous pourrions alors énumérer toutes les actions à mener de façon générale pour ramener la sérénité à notre peuple reconquérir nos paradis perdus et programmer une nouvelle dynamique de progrès susceptible de nous redonner notre « Blason d´honneur au concert des nations.

Nous comptons pour cela non seulement promouvoir un changement radical dans cette mentalité Sawa candide, défaitiste et fataliste qui brade tout sur son passage et n´hésite pas à retourner élever des murs de secours sur SONG´A KWANG mais aussi dénoncer et combattre le non-respect du droit des minorités qui n´est autre qu´une forme lente et discrète d´asservissement;
c´est même un génocide à tendance non violente et rien ni personne ne nous fera reculer car il y va de la survie même de notre peuple.

Cependant un tel pouvoir sur soi comme capacité à réguler la crise que connaît le peuple sawa aujourd´hui suppose des conditions sociales et éducatives favorables dès lors que le désir de reconnaissance ne peut être raisonné que si les protagonistes peuvent y trouver consciemment des repères dans le cadre des expériences relationnelles négatives et positives qu’ils vivent et ont vécu.

Il convient alors de voir à quelles conditions la conscience du devoir comme régulatrice de l´action est possible et donc peut à son tour rendre possible une conquête véritable de notre Mboa. Ce qui revient à s’interroger, loin de toute aventure extravagante métaphysique absolue et du postulat de la liberté qui encourage des salissures et des provocations irraisonnées, face aux conditions réalistes d’une sawanité pragmatique (logique de l’action et de ses règles en vue du succès).

Mboa. La vie toute entière est une perpétuelle confrontation entre les rapports de forces.

Il va donc de soit que je propose des solutions consensuelles à l´aube de cette reconquête qui ne prête pas des intentions aux différents concernés mais qui recherche la meilleure solution possible qui répond aux exigences de toutes les parties sans remettre en question l´unité nationale et la cohabitation pacifique des peuples de la République.

Mboa, cette action a besoin d´hommes et de femmes de moyens intellectuels et matériels mais aussi et surtout de stratégie; c’est en cela que notre équipe s´attèle depuis quelques temps et ce sera l´objet de notre Gros Plan.

La marée est encore basse profitons-en !

Dr. Paul Menessier
 

Source:  | Hits: 17428 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(1)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 13829 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15601 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 16335 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 14087 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12444 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 12241 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11486 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11444 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 76497 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 22820 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17665 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 14303 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 20491 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21679 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 11055 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 10980 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 16167 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 15135 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 15880 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 19289 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 22216 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15831 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 12209 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13464 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10616 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 22015 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 38625 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 12311 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 22160 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 14928 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 14966 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 13411 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18499 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16458 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13551 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 13373 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 10956 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11450 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 14058 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13732 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 12313 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 11938 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 11902 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11490 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11419 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 11282 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10572 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17837 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17410 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 15209 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks