Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
16.12.2009

Ngondo: une fête « laïque » camerounaise ou uniquement douala ? 

Si, dans le passé la période des festivités s’inscrivait dans l’espace d’une semaine calendaire, elle s’est étalée cette année sur deux semaines. Et on a vu s’y ajouter des manifestations telles qu’une course cycliste, un semi-marathon et un « street painting ». Le programme habituel a toujours comporté des conférences-débats, des journées gastronomiques et des foires-expositions qui ont surabondé cette fois-ci. Toujours est-il que la finale de lutte traditionnelle et celle de l’élection de la Miss Ngondo, tout comme l’immersion du vase sacré et la course des pirogues du dimanche de clôture, continuent de susciter le plus grand intérêt des populations

Année après année, édition après édition, on ne manque pas de remarquer des évolutions dont certaines commencent à créer quelque chose comme une dénaturation de cette célébration. Il s’agit de la place de plus en plus grande qui semble réservée à présent aux autorités administratives et aux invités d’honneur. Le Ngondo qui devait suivre son propre programme, en tenant compte de sa nature traditionnelle n’a pas hésité cette année à retarder le démarrage des cérémonies sur les berges du Wouri pour attendre l’arrivée du ministre de la culture et du gouverneur de Région. Le vase sacré qui descendait dans les profondeurs du fleuve au petit matin, se met à attendre et à attendre encore jusqu’aux environs 12 heures pour voir plonger l’officiant qui se rend à la rencontre des ancêtres ! Las d’attendre l’arrivée de ces autorités administratives, les officiants ont fait démarrer les cérémonies pour se sentir obligés de tout interrompre presque immédiatement, les sirènes annonçant l’arrivée de l’invitée d’honneur s’étant mis à retentir ! Beaucoup de gens n’ont pas du tout apprécié le fait de voir perturber de cette manière un rituel traditionnel.

On aura également remarqué que les griots de certaines chefferies invitées se sont fait rappeler discrètement à l’ordre au moment où ils commençaient à souffler dans leurs trompettes et à égrener les louanges de ceux qu’ils accompagnaient et qui avaient déjà pris leurs places d’honneur.

Tout cela n’est-il pas la préfiguration de ce que le Ngondo est appelé à devenir d’ici quelques années encore, c’est-à-dire une fête « laïque » camerounaise et non plus uniquement douala ? Peut-être verra-t-on alors disparaître le rituel du vase sacré et du message des ancêtres à aller recueillir dans les profondeurs des eaux du fleuve ? A moins de se dire que le nom du pays , Cameroun, ayant trouvé son origine ici-même, les ancêtres dont il est question chaque fois finissent par être considérés comme les ancêtres de tous les Camerounais !

Dernière remarque et non la moindre, dans ce même ordre d’idées : le Ngondo se fête de plus en plus loin de sa base. C’est ainsi que cette année, au mois d’Août, les Sawas qui vivent au Canada ont réussi à faire voyager vers leur pays d’accueil quelques chefs traditionnels pour une fête du Ngondo sur les rives du fleuve Saint Laurent ! De même, à Ngaoundéré, les Sawas se sont organisés pour fêter le Ngondo, tout à fait dans l’esprit de ce qu’avaient réussi avant eux les Sawas de Garoua, ou encore les Sawas de Yaoundé. Evidemment, dans ces manifestations loin des rives du fleuve Wouri à Douala, il ne saurait être question de faire une place à la cérémonie du vase sacré recueillant le message des ancêtres ! Les avis sont partagés quant à la pertinence ou la non-pertinence de cette externalisation du Ngondo. Mais, le fait est que le mouvement de transformation d’une tradition s’est mis en route !

Un mot sur la course des pirogues. Six pirogues d’envergures équivalentes ont pris le départ de la course 2009. Les Jebale ont fait enregistrer deux pirogues avec des pagayeurs tout de rouge vêtus. Le suspens créé par le fait que notre pirogue n’a pas gagné les deux dernières éditions n’a pas tenu ses promesses. Ceux qui attendaient une troisième défaite consécutive des Ewodis ont dû déchanter. La pirogue des Ewodis a repris sa place de numéro 1 en franchissant la ligne d’arrivée avec plus de 40 mètres d’avance sur l’une des pirogues des Jebalè. Ce qui a fait dire à l’annonceur des résultats de la course que les Ewodis sont « les brésiliens de l’eau » !

njohmouelle.org
 

Source:  | Hits: 21046 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 28972 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 26503 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 27471 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 25501 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 26046 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 29953 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 33270 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 29251 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 29903 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 29330 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 28741 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 32405 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 29635 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 31253 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 27341 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 25949 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 28143 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 34064 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 25322 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 22950 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 31724 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 34518 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 31402 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 30758 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 30001 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 26090 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 34372 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 24415 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 26794 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 29583 hits  | 1 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 29693 hits  | 0 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 29324 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 27554 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 25752 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 28651 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 28957 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 23304 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 29951 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 23454 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 30548 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 26208 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 34713 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 29114 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 24021 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 28420 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 26093 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 37501 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 29172 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 34183 hits  | 2 R)

  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 42784 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks