Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
16.12.2009

Ngondo 2009: Rideau 

L’édition 2009 de l’assemblée traditionnelle de peuple Sawa s’est achevée hier(07.Decembre) sur un message de grâce et d’incitation au courage. Contrairement au temps pluvieux de l’année dernière, le soleil radieux de ce dimanche laissait augurer de bonnes nouvelles pour la clôture du Ngondo. Drapée dans un « kaba ngondo » à l’effigie de la manifestation, le ministre de la Culture Ama Tutu Muna, qui a assisté aux cérémonies sur les berges du Wouri, a auparavant été élevée fille sawa et revêtue de ses oripeaux au siège du Ngondo à Akwa, le « Mukanda », tôt le matin. L’engouement populaire était au rendez-vous de cette 60e édition du Ngondo, qui a encore tenu toutes ses promesses.

Vêtue d’un beau kaba ngondo, Evelyne G., 18 ans, a fait le voyage de Yaoundé pour prendre part aux cérémonies. C’est la première fois qu’elle va assister à la finale seniors de lutte traditionnelle, à la course de pirogues, mais surtout à la messe de l’eau avec comme point d’orgue l’immersion du vase sacré et le message des ancêtres. « C’est vrai que la personne qui descend sous l’eau remonte souvent en étant sec ? », demande-t-elle à une aînée. « C’est ce qu’on dit. Mais tu verras par toi-même », répond cette dernière. En attendant, Evelyne se délecte en regardant les danses, exécutées par des groupes traditionnels. L’attente n’est pas longue. En mi-journée, le vase sacré est descendu dans les profondeurs du fleuve. Quelques minutes plus tard, une clameur s’élève du public : « Soya ééé ». Le vase est remonté. Direction, la case sacrée pour son décodage. Evelyne se lève comme beaucoup pour entrevoir quelque chose. « Je suis trop loin, impossible de voir s’il est mouillé ou pas », lance-t-elle.

Le secrétaire général du Ngondo Prince Money Akwa II, sort de la case avec le message. Sur ce point, le peuple Sawa a été comblé. D’après la missive, les ancêtres annoncent beaucoup de bénédictions, et recommandent au peuple d’être soudé et courageux dans l’adversité. Une thématique du courage, qui rejoint par ailleurs le thème du Ngondo de cette année : « Nginya Mulema », « la puissance du courage.» « J’en aurai bien besoin, moi qui tremble déjà à l’idée d’affronter bientôt mes premiers examen à l’université », commente Evelyne. S’en suit la phase d’aspersion des eaux du Wouri, une autre forme de bénédiction. Ça se bouscule un peu. Chacun veut être aspergé.

Entre-temps, Marcel Diboma du canton Akwa, a remporté la finale seniors de lutte. Les groupes de danse défilent. Nouvelle clameur. L’arrivée de la course des pirogues est annoncée. Les rangs se dispersent. Pour cette édition, les « Ewodi » ont pris leur revanche sur les « Djebalè.» l’on retiendra également que Bernadette Ngéa Ndoumbe, du canton « Bellè Bellè » est la nouvelle Miss Ngondo. Victor Moukouri de son côté est le vainqueur du « Critérium de la propreté », 1ère édition de la course cycliste organisée par le Ngondo dans les artères de la ville.

---------------------------------------------------
Ngondo 2009: Quand les génies déversent des grâces…
Par germain.ekwe.koumb | Lundi 7 décembre 2009 | Le Messager

Le “ Ngondo 2009 ” a bouclé la boucle hier dimanche sur les berges du Wouri. Après un mois (7 nov – 6 Déc ) d’activité culturelles et traditionnelles.
Le public qui a envahi dès les premières heures de la matinée la “ Base Elf ” est impressionant. Les “ Sawa ”, hôtes du jour, sont dans leur tenue traditionnelle d’apparat : le “ sanja ” pour les hommes, le “ kaba ” pour les femmes. Toutes générations confondues. Le décor renvoie au monde des valeurs authentiquement traditionnelles, avec en prime la “ case sacrée ” dont l’originalité capte toutes les attentions. C’est d’ailleurs là que, comme le veut la tradition, le prince Réné Douala Bell fait d’abord une virée lorsqu’il arrive sur les lieux à 11h, avant de prendre langue avec l’assistance. Le président en exercice du “ Ngodo ” à précédé Ama Tutu Muna. La ministre de la culture qui a expressément fait le déplacement de la capitale économique pour la circonstance, a débarqué sur les berges du Wouri drapée dans un magnifique “ Kaba ” offert par les “ Ngon’a sawa ” qui l’en out d’ailleurs faite “ princesse Ngondo ”. Votre présence au Ngondo nous réjoui et traduit l’intérêt du gouvernement à la chose culturelle et au “ Ngondo ” en particulier, qui doit pouvoir davantage compter sur le ministère de la culture pour se réaliser complètement ”.

L’exhortation de René Douala Bell
Tel est le message du prince René Douala Bell à l’endroit de la ministre , avant d’exhorter le “ peuple sawa ” à prendre en main son destin ; et cela n’est possible que si tous ses fils et filles se serrent les coudes et oeuvrent pour le bien de la communauté. Une communauté qui aura d’ailleurs reçu des grâces à l’issue de cette édition 2009 du Ngondo, ainsi que l’a révélé le message des génies de l’eau.

Les grâces, un message simple de prime abord, mais à la signification profonde, tel que Valère Epée, secrétaire général du Ngondo, en a voulu faire le décryptage : “ pour chaque fils et fille sawa, et donc pour toute la communauté qui doit davantage s’épanouir et s’affirmer ”, a-t- il expliqué au Messager. Le thème du Ngondo 2009 qui est la “ puissance du courage ” trouve, si l’on peut dire, sa justification dans le message des génies de l’eau.

Question d’intégration et de cohésion
Il n’en demeure pas moins que le Ngondo doit davantage s’investir pour l’intégration et une meilleure cohésion de toutes les composentes du peuple sawa, tant il est vrai que, à tort ou à raison, les Sawa non originaire de Douala n’en finissent plus de se plaindre de ce que le Ngondo semble confisqué par les originaires de Douala en dépit de quelques tentative (bien timide) d’ouverture jusque là observée.
La présidence du Ngondo n’aura échu qu’une ou deux fois entre les mains des Sawa non originaires de Douala, notamment avec le chef supérieur feu Conrad Mbody (Ndogbong) et Madiba Songuè (Bakoko) que René Douala Bell vient de succéder.

Aux interminables soirées de libations auxquelles donnent lieu chaque année au Parc des Princes à Bali, devraient s’adjoindre des actions de grandes portée nationale. L’on se réjoui par exemple de la démarche du Ngondo aux fins de la rétrocession à la communauté du terrain de Besseké, suite à une décision du président de la République.

Etre le catalyseur
D’autres batailles aussi importantes, doivent être menées. Par exemple, le Ngondo doit s’employer pour réguler à tout jamais les incandescencentes joutes de succession, qui sont souvent le fait de la pagaille du sous-préfet ou du préfet dans la désignation du chef traditionnel. Le Ngondo doit pouvoir se sentir instamment interpellé par rapport à ce spectacle déshonorant et se donner des règles formelles de dévolution du pouvoir traditionnel.

Au final, il est question que le Ngondo s’affirme davantage comme le catalyseur des questions inhérentes à la communauté sawa, Bon à savoir : Nguéa Ndomè, c’est le nom de la miss que le “ Ngondo 2009 ” s’est donnée ; Elle vient tout droit du canton Bellè Bellè (Bonabérie) comme celle qu’elle a succédée.

-----------------------------------------------------
Ngondo 2009, la communauté Sawa de Ngaoundéré a clôturé les manifestations dimanche dernier

Par Mathurin Petsoko - 07/12/2009, journalducameroun.com
Carnaval, repas fraternel, concert et culte d’action sont les grands moments qui ont ponctué la fin de ces manifestations.

Pendant toute une semaine, la communauté Sawa de Ngaoundéré à l’instar de celles du reste du triangle national a célébré la traditionnelle fête annuelle du Ngondo. Pour l’édition de cette année 2009, la communauté Sawa a mis les petits plats dans les grands. Après toute une année d’hibernation, il était question pour le Président du comité d’organisation des manifestations François D’assise Ebongue et les membres de sa communauté de repartir sur de nouvelles bases armés de la puissance et du courage comme l’indique le thème de cette année.

Pour donner le signal de ce nouveau départ, il y a eu une marche carnavalesque à travers les principales artères de la ville de Ngaoundéré. Pour édifier le public sur la culture Sawa, des soirées culturelles et des foires gastronomiques ont également été organisées.

La cerise sur le gâteau était assurément la série de concerts géants de musique en plein air offert au public de Ngaoundéré. Ces concerts qui ont été offerts par l’artiste de renom Dina Bell, invité spécial de l’édition du Ngondo 2009 à Ngaoundéré, ont rassemblé des foules immenses.
Le peuple Sawa a également rendu une visite de courtoisie au Lamido de Ngaoundéré, Sa Majesté Mohamadou Hayatou Issa qui a loué le dynamisme de la communauté Sawa et exhorté ses hôtes à maintenir la flamme de leur tradition toujours allumée. Pour mettre un terme à ces manifestations, un culte d’action de grâce a été dit à la paroisse Mont des oliviers de l’Eglise Evangélique du Cameroun (EEC) de Ngaoundéré. Il s’agissait en quelque sorte de louer le Seigneur, de lui dire merci pour ses hauts faits et de prier pour la paix et la prospérité au Cameroun. Rendez-vous a été pris pour l’année prochaine.
 

Source:  | Hits: 12554 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: PROGRAMME DES ACTIVITES
( | 14.07.2006 | 14086 hits  | 0 R)

  Le mythe de Ngok-Lituba
( | 13.07.2006 | 21965 hits  | 1 R)

  Nécrologie : L`inhumation d`Essaka politisée
( | 12.07.2006 | 16578 hits  | 0 R)

  Musique : Longuè Longuè en liberté
( | 12.07.2006 | 17650 hits  | 0 R)

  Le libérateur libéré
( | 11.07.2006 | 17531 hits  | 0 R)

  Obsèques de Gustave Essaka : La contribution de la Cud toujours attendue
( | 10.07.2006 | 16905 hits  | 0 R)

  La dernière déclaration des biens du 1er triumvir
( | 05.07.2006 | 16507 hits  | 0 R)

  GUSTAVE ESSAKA EST MORT
( | 02.07.2006 | 24664 hits  | 1 R)

  SAWA: LE TEMPS DE L´ACTION
( | 02.07.2006 | 19067 hits  | 1 R)

  HISTOIRE DE DJÉKI-LA-NJA MBÉ
( | 30.06.2006 | 16476 hits  | 0 R)

  Association des Etudiants BAKAKA
( | 25.06.2006 | 14864 hits  | 0 R)

  Sawanité : Le vade-mecum du bâtisseur Sawa
( | 21.06.2006 | 18173 hits  | 1 R)

  Journée de l’Enfant Africain: IL Y A 30 ANS, SOWETO
( | 19.06.2006 | 20860 hits  | 0 R)

  SAWANITE: DECLARATION D´HONNEUR DE PAUL MENESSIER
( | 17.06.2006 | 19139 hits  | 2 R)

  BRIEF HISTORY of THE BAKOSSI
( | 17.06.2006 | 17351 hits  | 0 R)

  Coupe du monde de football 2006 : coups de sifflet contre l’Afrique Entre vol et injustice
( | 17.06.2006 | 11448 hits  | 0 R)

  GRAND SAWA ET COMMUNICATION - DEUXIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 16.06.2006 | 14743 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006:
( | 15.06.2006 | 10896 hits  | 0 R)

  Kum’a Ndumbè III: Un prince tout Afric’Avenir
( | 14.06.2006 | 12632 hits  | 0 R)

  Bakassi: L´integralité de l´accord paraphé ce Lundi 12 Juin 2006 à Greentree, New York (USA)...
( | 14.06.2006 | 11208 hits  | 0 R)

  Italia 90: Roger Milla, le "Vieux Lion" rugit à travers les âges
( | 13.06.2006 | 16484 hits  | 0 R)

  Douleur: La peur du succès
( | 13.06.2006 | 14785 hits  | 0 R)

  La dernière partition de Ebanda Manfred
( | 12.06.2006 | 17493 hits  | 0 R)

  Jardin secret: Denise Epoté Durand, journaliste
( | 12.06.2006 | 17130 hits  | 0 R)

  DECCA: Une famille au service du MAKOSSA
( | 12.06.2006 | 16662 hits  | 0 R)

  Richard BONA
( | 12.06.2006 | 15856 hits  | 0 R)

  la Collectivité traditionnelle de Bonapriso au secours des hôpitaux.
( | 12.06.2006 | 14349 hits  | 0 R)

  Interview: Sergeo Polo
( | 11.06.2006 | 15302 hits  | 0 R)

  Ernest Lottin Ebongué
( | 11.06.2006 | 15099 hits  | 0 R)

  Jardin secret: Géo Masso, chanteur
( | 11.06.2006 | 12093 hits  | 0 R)

  Femmes Ecrivains SAWA: Sous la cendre le feu....
( | 10.06.2006 | 29014 hits  | 0 R)

  Marie-Angèle KINGUE
( | 10.06.2006 | 15710 hits  | 0 R)

  Thérèse KUOH MOUKOURY
( | 10.06.2006 | 14696 hits  | 0 R)

  Nathalie ETOKE
( | 10.06.2006 | 13249 hits  | 0 R)

  Lydie DOOH BUNYA
( | 10.06.2006 | 13155 hits  | 0 R)

  Frieda EKOTTO
( | 10.06.2006 | 12499 hits  | 0 R)

  Elizabeth EWOMBE-MOUNDO
( | 10.06.2006 | 12125 hits  | 0 R)

  Geneviève NGOSSO KOUO
( | 10.06.2006 | 11291 hits  | 0 R)

  PAROLE A LA FEMME SAWA
( | 02.06.2006 | 11359 hits  | 0 R)

  Qui est SAWA, Qui ne l´est pas ?
( | 01.06.2006 | 26657 hits  | 0 R)

  Francis BEBEY : Le musicien
( | 28.05.2006 | 21120 hits  | 0 R)

  Francis BEBEY : Artiste, Cinéaste, Ecrivain
( | 28.05.2006 | 15849 hits  | 0 R)

  Hommage à Francis BEBEY
( | 28.05.2006 | 14728 hits  | 0 R)

  Hommage à un digne fils SAWA, Hommage à Francis BEBEY
( | 28.05.2006 | 14428 hits  | 0 R)

  Eko Roosevelt, l´ Echo Toujours Retentissant
( | 27.05.2006 | 18858 hits  | 0 R)

  Sawanité et Pacte des Générations de la lettre à l’esprit
( | 27.05.2006 | 12585 hits  | 0 R)

  LA SAWANITE AU SERVICE DU PACTE DES GENERATIONS "PREMIERE FEUILLE DE ROUTE"
( | 26.05.2006 | 22219 hits  | 1 R)

  SAWANITE: Le printemps de la conscience Sawa ou l’appel au sursaut mémoriel
( | 26.05.2006 | 17832 hits  | 0 R)

  TABLEAU D´HONNEUR des Membres actifs de PEUPLESAWA.COM
( | 20.05.2006 | 16239 hits  | 0 R)

  ETO´O Samuel: Cet enfant de New-Bell, Douala
( | 17.05.2006 | 22604 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks