Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.07.2006

Nécrologie : L`inhumation d`Essaka politisée 

Le vœu de Gustave Essaka n`aura finalement pas été réalisé. De son vivant, le premier Triumvir avait souhaité être inhumé à Njo Njo, pour reposer auprès de sa défunte mère. Mais sa qualité d`homme politique en aura décidé autrement. Samedi 15 juillet, vers 17 heures, son corps a été mis deux mètres sous terre au cimetière de Deïdo. Sa famille paternelle, originaire de Deïdo, en avait décidé ainsi, malgré l`envie de certains de ses enfants de faire respecter la volonté de leur père. Ceux-ci se sont finalement pliés à la décision du chef de la famille Bonamoussongo à laquelle appartenait Gustave Essaka Nganguè. Néanmoins, une veillée a été organisée par la famille maternelle du défunt, vendredi soir, à Bali, loin de celle qui se tenait au mausolée des King Deïdo. Sa Majesté Essaka Ekwala, le King des Deïdo, a d`ailleurs tôt fait de lever toute équivoque dans son allocution durant les cérémonies. "Le corps d`Essaka est venu ici parce qu`il a toujours servi notre communauté et celle-ci voulait lui rendre hommage", a-t-il expliqué aux quelque 400 personnes présentes aux cérémonies.

"Homme d`honneur"
Plusieurs personnalités étaient présentes aux obsèques du premier Triumvir. Le gouverneur de la province du Littoral, le secrétaire général de la Communauté urbaine de Douala, le préfet du Wouri ainsi que le maire de Douala 1e et le sous-préfet de Douala 5e, sont venus dire Adieu à Essaka. La classe politique était quant à elle représentée par des visages peu connus, en dehors de Fritz Ngo, le président du Mouvement écologiste et d`Anicet Ekanè, le président du Manidem. Ce dernier a par ailleurs été ulcéré de ne pouvoir faire un témoignage à son ami de toujours. La parole aura plutôt été accordée aux personnalités administratives présentes. Le Préfet du Wouri, Bernard Atebede, a transmis le message de condoléances du président de la République à la veuve et à la famille éprouvée, ainsi qu`aux militants de la Dic. Le gouverneur a reconnu en Gustave Essaka un grand patriote.

L`intervention du secrétaire général de la Communauté urbaine de Douala, Joachim Essama, aura retenu l`attention de toute l`assistance. "Gustave Essaka était un grand Républicain", a-t-il déclaré avant de poursuivre que son collaborateur avait trois rêves. "Gustave Essaka rêvait du bonheur de la cité, de la conciliation entre les hommes politiques et enfin du retour de l`intégrité morale au sein de la population camerounaise", a-t-il affirmé. Autre témoignage poignant, celui de sa fille. "Sa passion pour le Cameroun était sans limites", a affirmé celle-ci avant d`informer que "le Cameroun était le lieu de sa destinée." Parlant au nom de ses frères et sœurs, elle a affirmé que "les paroles de notre père constituent un héritage spirituel pour nous." Dans les propos de tous les intervenants, l`on a pu noter que tous les intervenants gardaient de lui l`image d`un homme intègre, un homme d`honneur.

Tous ont voulu donner de lui l`image d`un homme très important, mais l`on se souvient que Gustave Essaka était décédé le 29 juin dernier, sans que quiconque ne lève le petit doigt. La communauté urbaine de Douala, son employeur, a attendu jusqu`à deux jours avant sa mise en bière pour débloquer les fonds nécessaires à l`achat d`un cercueil, et pour les modalités liées aux obsèques.
Au moment où le cercueil de Gustave Essaka descendait dans le caveau, la veuve a craqué. Jusque-là forte et digne, elle a fondu en larmes, déchirée par la douleur. Elle vivra désormais seule. La Dic, le parti du premier Triumvir, tente déjà de lui survivre. Une semaine en effet après sa mort, un congrès extraordinaire s`était tenu et Souleyman Vepouyou, le troisième Triumvir, en a pris les rennes. Ils devront désormais compter sans leur guide.


Par Alain NOAH AWANA (Stagiaire)
Le Messager
 

Source:  | Hits: 23501 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Alexandre DOUALA MANGA BELL
( | 10.08.2007 | 31088 hits  | 0 R)

  Que represente le roi-martyr Duala Manga Bell pour le Peuple Sawa ?
( | 06.08.2007 | 22972 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l´Afrique (suite)
( | 01.08.2007 | 22590 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l’Afrique
( | 01.08.2007 | 23416 hits  | 0 R)

  Portrait: Kaïssa Doumbe Moulongo Sylvie
( | 01.08.2007 | 27236 hits  | 0 R)

  "Appel à la Jeunesse Africaine" par Théophile Obenga
( | 30.07.2007 | 26585 hits  | 0 R)

  EDEA: Menace sur le projet d’extension d’Alucam
( | 18.07.2007 | 17089 hits  | 0 R)

  Franklin Boukaka, le poète assassiné en 1972. Immortel Boukaka: Rumba engagée, Poésie musicale et Panafricanisme
( | 16.07.2007 | 35928 hits  | 0 R)

  Ebenezer KOTTO ESSOME : l’homme et son rêve d’Afrique
( | 16.07.2007 | 32342 hits  | 0 R)

  Portrait: Laurent ESSO
( | 16.07.2007 | 19635 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 16641 hits  | 0 R)

  Nguéa Laroute démarre sa tournée européenne. Videos et Interview
( | 09.07.2007 | 33272 hits  | 0 R)

  La Pagode: Le palais royal transformé en centre d’affaires
( | 09.07.2007 | 21181 hits  | 0 R)

  Juillet 1902. Mpondo Akwa, chef de la délégation du NGONDO au Reich Allemand
( | 07.07.2007 | 24909 hits  | 0 R)

  Ngondo 1991: Remember EKE EBONGUE
( | 03.07.2007 | 24975 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : une chaîne d’unité à redorer
( | 03.07.2007 | 22721 hits  | 0 R)

  Um Nyobé: Cet autre hommage à Mpondol
( | 01.07.2007 | 32004 hits  | 1 R)

  Manu Dibango forever...VIDEO
( | 01.07.2007 | 22451 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 26623 hits  | 1 R)

  La France blocque la Réfection des routes à Douala
( | 27.06.2007 | 18351 hits  | 0 R)

  Tout le monde est Bakoko ! par Suzanne KALA LOBE
( | 26.06.2007 | 34584 hits  | 1 R)

  Hommage: Un monument pour Um Nyobe
( | 26.06.2007 | 23656 hits  | 0 R)

  Une inébranlable conviction sur notre destin, par Shanda Tonme
( | 25.06.2007 | 28211 hits  | 2 R)

  Sanaga-Maritime Edéa: L’élite en équipe pour le sport
( | 25.06.2007 | 21416 hits  | 0 R)

  BAKASSI : Découvrez la péninsule - Discover the Peninsula
( | 19.06.2007 | 21333 hits  | 0 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 21999 hits  | 0 R)

  Combat: La singulière chronique d’Eyoum’a Ntoh
( | 15.06.2007 | 19861 hits  | 0 R)

  Au Fil du WOURI ... et nous sommes Heureux.
( | 15.06.2007 | 14014 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 25442 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 25672 hits  | 0 R)

  Spectacle : Concert anniversaire d´Universal de Sylvain Nkom
( | 03.06.2007 | 19228 hits  | 0 R)

  Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen
( | 02.06.2007 | 17813 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 23222 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 19956 hits  | 0 R)

  L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS?
( | 31.05.2007 | 24025 hits  | 0 R)

  Portrait: Gottlieb Lobe Monekosso
( | 30.05.2007 | 18781 hits  | 0 R)

  La paranormal n’est pas particulier à l’Afrique
( | 25.05.2007 | 19805 hits  | 0 R)

  SAWANITE : entre le front du refus et la tentation d’adhérer
( | 20.05.2007 | 26793 hits  | 2 R)

  S. E. M. Mbella Mbella, nouvel Ambassadeur du Cameroun à Paris, reçoit les artistes musiciens camerounais
( | 20.05.2007 | 21922 hits  | 0 R)

  Kumba Traditional Council Want GRA Land Refunded. By Olive Ejang Tebug, PostNewsLine.
( | 10.05.2007 | 21020 hits  | 0 R)

  Le Père Engelbert Mveng: Commémoration. Pionnier de l´Egyptologie avec Ngom Gilbert, Dika Akwa, Obenga et C.A. Diop.
( | 08.05.2007 | 46083 hits  | 1 R)

  Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire
( | 05.05.2007 | 26374 hits  | 0 R)

  Discographie: Le premier cri de Roots Racines Mianga
( | 05.05.2007 | 19516 hits  | 0 R)

  Pourquoi le Cameroun n’a pas décrété un deuil national ?
( | 04.05.2007 | 22608 hits  | 1 R)

  Henri DIKONGUÉ - Missodi Africa Tour 2007
( | 04.05.2007 | 21976 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte d’un citoyen du chef-lieu du département de la Sanaga maritime au ministre de la Santé Publique. Par Mangwe ma Yongui Nikita*
( | 03.05.2007 | 25645 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle du Peuple Sawa, Ngondo, Makossa.
( | 02.05.2007 | 28107 hits  | 0 R)

  Cameroun: Drame aérien à Douala. 114 Morts. Pas de Deuil National. Confusion et Médiocrité
( | 01.05.2007 | 34601 hits  | 3 R)

  Association: "Agir ensemble en Sanaga-Maritime" (Agir SM)
( | 01.05.2007 | 22988 hits  | 0 R)

  Toups Bebey est le directeur artistique d’un festival qui se tient au Gabon.
( | 01.05.2007 | 22582 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks