Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
05.08.2006

Tet´Ekombo n´est plus 

Le Procès de Duala Manga Bell et de Adolf Ngosso´a Din se déroule au camp militaire allemand en territoire Bell (Bonajo). Le juge Niedermeyer préside la cour. Hermann Röhm, l´administrateur du district de Douala est présent.

Il est 17 H 00, Rudolf Duala Manga est le premier à comparaître. Après la lecture de l´acte d´accusation de haute trahison, Rudolf Duala Manga plaide non coupable. Le juge Niedermeyer invoque l´épisode des émissaries envoyés par Rudolf Duala Manga et ses contacts frequents à Duala avec Martin Paul Samba et Madola pour étayer son accusation de haute trahison.

Rudolf Duala Manga assume dignement sa demarche. A travers ses émissaries il a souhaité sensibiliser les kamerounais sur les abus des colons allemands. Quant aux rencontres avec Matin Paul Samba et Madola elles se justifient par les reflexions qu´ils mènent ensemble sur l´avenir du Kamerun.

Le juge Niedermeyer lui oppose les propos accablants du sultan Njoya de Foumban. Rudolf Duala Manga met en doute la retranscription des propos du sultan qui ne s´exprime pas en allemand. En juriste avisé, Rudolf Duala Manga s´interroge ironiquement sur l´absence de ce témoin capital au procès. Il s´interroge également sur l´absence des preuves matérielles. Il n´est pas là pour se défendre. Il est là pour incriminer le racisme et l´arbitraire du système colonial; il est là pour entretenir l´espérence des kamerounais.

L´administrateur Herrmann Röhm intervient au cours du procès pour proposer un arrangement ultime à Rudolf Duala Manga. Herrmann Röhm invoque leur amitié et leur camaderie pour justifier son initiative. Ce qui est proposé à Rudolf Duala Manga c´est l´argent et de la liberté contre l´acceptation de l´expropriation. Indigné par le chantage de son ancien condisciple à l´Université de Bonn, le refus de Rudolf Duala Manga est catégorique. Herrmann Röhm brandit les menaces de mort qui pèse sur Rudolf Duala Manga au regard de la gravité de l´accusation. Il souligne les bienfaits que Rudolf Duala Manga peut légitimement attendre de la vie à son âge (42 ans) et dans sa position sociale (Chef de la communauté Bell). Il ne parvient pas à arracher le consentement de Rudolf Duala Manga pour l´expropriation des communautés Duala.

Le Procès se poursuit avec la comparution d´Adolf Ngosso´a Din accusé d´être sorti sans autorisation du territoire et de complicité de haute trahison.

Adolf Ngosso´a Din plaide également non coupable dans une attitude digne, résignée et solidaire de Rudolf Duala Manga.

Peu avant 20 H 00, la Cour se retire pour délibérer. A 20 H 00, la Cour regagne le prétoire et rend son verdict:

"La Cour déclare Rudolf Duala Manga Bell coupable de Haute trahison. Elle le condamme à mort par pendaison. Il sera excécuté demain samedi 8 août 1914 à 16 heures et enterré dans le cimétière indigène"

"La Cour déclare Adolf Ngosso Din coupable de Haute trahison. Elle le condamme à mort par pendaison. Il sera excécuté demain samedi 8 août 1914 à 16 heures et enterré dans le cimétière indigène"

"Ce jugement est sans appel !"


Le procès a duré trois heures d´horloge.

Le 8 août 1914, Rudolf Duala Manga et Adolf Ngosso´a Din sont pendus dans la cour du poste de police allemande à Bonanjo en fin d´après midi. La ville de Duala est pétrifiée.

“Ces Allemands ” ont réellement excécuté la sentence! Ils l´ont fait en territoire Bell, publiquement. “Tet´Ekombo” n´est plus ! Il est privé de deuil. Sa sépulture au cimétiére indigene de “ New Bell ” est négligée, bâclée. Le traumatisme de ce sacrilege afflige tous les kamerounais du district de Duala. Mais la ville est tranquille, silencieuse, “morte”. Aucune velléité de soulèvement. L´objectif est atteint. La théâtralisation de l´exécution de Rudolf Duala Manga a valeur d´example et d´avertissemnt en ces temps de guerre.

La description du procès s´inspire de la reconstitution effectuée par David Mbanga Eyoumbwa, Ngum’a Jéméa ou foi inébranlable

© La quête de libération politique au Cameroun 1884-1984, p.[27..29]  Bouopda Pierre Kamé
 

Source:  | Hits: 23005 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(2)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 13950 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15717 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 16437 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 14204 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12568 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 12345 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11578 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11550 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 77119 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 23011 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17807 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 14414 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 20657 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21822 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 11142 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 11101 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 16293 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 15241 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 16007 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 19453 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 22394 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15981 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 12340 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13598 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10698 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 22152 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 38784 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 12401 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 22314 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 15085 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 15093 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 13558 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18596 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16557 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13703 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 13477 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 11032 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11529 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 14163 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13895 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 12409 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 12035 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 12028 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11583 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11506 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 11362 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10679 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17948 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17540 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 15398 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks