Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.06.2006

La dernière partition de Ebanda Manfred 

Yaoundé, le 16 septembre 2003
© Cameroon-Info.Net


L’artiste souffrait des douleurs gastriques

L’un des créateurs du Makossa s’en est allé , rejoignant ainsi ses compagnons de route, Nelle Eyoum, Epée Mbende et les autres. Agé de 70 ans, le chanteur est pris d’un malaise au niveau du ventre, le 29 août 2003. Il est aussitôt transporté à l’hôpital de Bonassama à Douala. Après avoir reçu des soins, Ebanda Manfred rentre chez lui à Bodjongo. Mais, son état se complique davantage et on l’amène cette fois-ci à l’hôpital Ad Lucem. Le diagnostic révèle que son état nécessite une intervention chirurgicale. Retour à l’hôpital Cebec de Bonabéri où il décède quelques instants avant l’opération.

Fils de Bonakoum, une grande chefferie du canton Bèlè Bèlè, Ebanda Manfred a commencé sa carrière musicale très jeune. Des tournée musicales hors des frontières camerounaises dans les années 80, lui ont permis de se faire une réputation. Il a joué en duo avec son ancienne épouse Villa Vienne. Pendant des décennies, ils ont offert aux mélomanes des mélodies originales, abordant les thèmes de la vie. Il avait fait de la guitare son instrument favori. Le titre « Amio », qui a connu plusieurs interprétations, avec d’autres morceaux lui ont valu une carrière musicale considérable. Il s’éteint aujourd’hui, méconnu des jeunes artistes camerounais, tant le chanteur était discret. Salut, l’artiste.

Yvette Mbogo


Le créateur d’Amio a été conduit à sa dernière demeure samedi dernier à Bodjongo

Le village de Bodjongo n’avait jamais connu pareille affluence. Samedi dernier, une foule nombreuse s’est déplacé pour rendre un dernier hommage mérité à l’un des précurseurs du makossa au Cameroun. Les artistes, peu nombreux il faut le souligner, étaient tout de même représentés par quelques monstres sacrés du makossa . En un coup d’œil, on a pu noter la présence de Nkotti François, Joe Mboule, Guy Lobe, Jr Nelson, Charly Nelle, Sam Mbende, Marco Mbella, et Beko Sadey, Nadia Ewande, ainsi que Françoise Grenet, la première productrice de Grâce Decca.

A travers le témoignage des artistes dont on est en droit de penser qu’ils étaient les plus concernés du fait que le défunt était l’un des leurs, la mort de Ebanda Manfred constitue incontestablement une grande perte pour ceux d’entre eux qui sont restés fidèles au makossa authentique. Joe Mboule s’est dit " affligé par la disparition brutale de Manfred Ebanda . Je le connaissait personnellement pour avoir travaillé avec lui pendant cinq ans. Il m’a lassé l’impression d’un sage épris de tranquillité. Il était très profond et croyait en Dieu. Sur le plan musical, il était un très bon guitariste. Avec Mouelle Sosso Jean, Epée Mbende Richard et Nelle Eyoum, il a été le précurseur du makossa, et le dernier à tirer sa révérence "

Jr Nelson qui est de la jeune génération a, quant à lui, estimé que le patriarche laisse la nouvelle vague orpheline. " Personnellement, il m’a beaucoup marqué. C’est quelqu’un sur qui on pouvait compter. Ils savait placer les mots à leur place. " Pour sa part, Marco Mbella nous a confié que cet homme de culture devait servir de modèle aux jeunes générations. " Il avait le sens de l’humilité, il était très effacé tout en laissant les traces de son passage. Voyez comment il a occupé le devant de la scène jusqu’à sa mort. "

Pour finir, les artistes ont servi à leur illustre aîné le traditionnel " jam " à la veillée du vendredi à samedi. C’est un concert du musique qui a réuni une vingtaine de musiciens, sur initiative de François Nkotti, en collaboration avec Marco Mbella et Beko Sadey. Ainsi, Ebanda Dooh Manfred, né le 2 décembre 1935 à Douala, agent comptable retraité de l’OAPI, s’en va, laissant une veuve, huit enfants et cinq petits enfants.

Benjamin LISSOM LISSOM
[15/09/2003]Cameroon Tribune






Dernières heures d’Ebanda Manfred

Le créateur de la célèbre chanson "Amio" avait des douleurs au ventre.

Pris de malaise vendredi dernier, Ebanda Manfred se plaint de problèmes gastriques. Il est transporté à l’hôpital de Bonassama où il reçoit des soins.
Se croyant soulagé, il rentre chez lui à Bodjongo. Mais son état se complique, et le chanteur est admis cette fois-ci à l’hôpital Ad Lucem. Son état, qui nécessite une intervention chirurgicale, l’amène de nouveau à être transféré à l’hôpital Cebec de Bonabéri. Agé de 70 ans, il décède quelques minutes avant l’opération.

Ebanda Manfred a très tôt commencé sa carrière en duo avec son ancienne épouse Villa Vienne, décédée l’année dernière. L’un des meilleurs duos que la scène camerounaise ait jamais connu, un duo qui offrait des mélodies composées dans ce makossa authentique et sans artifices. Un peu plus tard, il devient une référence pour la musique de la côte. On le situe dans le prolongement des têtes couronnées comme Lobe Lobe Ramo. Auteur de la grosse création "Amio", qui a connu plusieurs versions répertoriées et déclarées, Ebanda Manfred est à classer au Panthéon des créateurs du makossa, comme Nelle Eyoum, Epee Mbende et autres.

Ce digne fils de Bonakoum de Bonabéri de la grande chefferie Bèlè Bèlè, ne sera presque pas connu des jeunes générations. Il écrit pour certains musiciens en l’occurrence de Bebey Manga, devenue une grande chanteuse grâce au fameux " Amio ". Cette vieille gloire de la musique Sawa, a connu une carrière musicale réussie. Féru de guitare, il en fait son instrument favori. Des tournées musicales, il en a fait beaucoup dans les années 80. Ancien employé de banque, à la SCB Crédit
Lyonnais, Ebanda Manfred, malgré sa réputation, était un homme discret et réservé.
 

Source:  | Hits: 17155 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  In Memoriam: Mbella Sonne Dipoko - The Bard Who Dared To Be Different
( | 13.02.2010 | 17188 hits  | 0 R)

  Qui est Modi Din Jacob?
( | 13.02.2010 | 15264 hits  | 0 R)

  Malimba : Polémique autour de la chefferie supérieure
( | 06.02.2010 | 20054 hits  | 3 R)

  Wilson Ndeh Ntumazah parle
( | 06.02.2010 | 16671 hits  | 0 R)

  Chefferie Malimba: Le Prince René frappe du poing sur la table
( | 05.02.2010 | 18724 hits  | 0 R)

  Interview NDOUMBE MARCELIN sur ILIMBE-ILIMBE
( | 04.02.2010 | 16101 hits  | 0 R)

  UPC: Le président Ndeh Ntumazah est mort! The Passing of a Great Man!
( | 25.01.2010 | 19198 hits  | 0 R)

  Ngando Picket : Star du métro parisien
( | 16.01.2010 | 16741 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Cyrille Ekwalla
( | 08.01.2010 | 22146 hits  | 1 R)

  Ngondo: une fête « laïque » camerounaise ou uniquement douala ?
( | 16.12.2009 | 12617 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009: Rideau
( | 16.12.2009 | 12280 hits  | 0 R)

  Les Sawa se mobilisent autour du Ngondo
( | 05.12.2009 | 13536 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009 Sport nautique:
( | 05.12.2009 | 12390 hits  | 0 R)

  Retrocession du site du Ngondo
( | 08.11.2009 | 15096 hits  | 0 R)

  Malimba : ...En passant par le village des pêcheurs
( | 18.10.2009 | 14070 hits  | 0 R)

  François Missé Ngoh : L´homme tranquille du Makossa
( | 16.10.2009 | 15211 hits  | 0 R)

  Increvable Sarah Kala Lobe Kuta
( | 14.10.2009 | 17645 hits  | 0 R)

  Tourisme culturel : un Gorée camerounais méconnu
( | 14.10.2009 | 11940 hits  | 0 R)

  Biographie du premier martyr SAWA CAMEROUNAIS:EYUM EBELE Charley DIDO
( | 20.09.2009 | 19554 hits  | 0 R)

  D`où viennent les DEÏDO
( | 20.09.2009 | 18540 hits  | 0 R)

  Le rôle de la jeunesse dans la construction nationale : l’exemple d’Adolf Ngoso Din
( | 11.08.2009 | 15384 hits  | 0 R)

  EKAMBI BRILLANT
( | 08.08.2009 | 16720 hits  | 0 R)

  Prince René Douala Manga Bell : « Ngondo Ô Canada 2009 »
( | 25.07.2009 | 23546 hits  | 0 R)

  Préserver l’intégrité territoriale des Malimba.
( | 24.06.2009 | 18630 hits  | 0 R)

  Le Cameroun pleure Charlotte Odette Mbango Samé La chanteuse est décédée au kremlin Bicêtre, près de Paris
( | 06.06.2009 | 24567 hits  | 0 R)

  Geologist Discovers Diamond Deposits in Cameroon
( | 11.05.2009 | 19566 hits  | 0 R)

  Kassav va "tropicaliser"... le Stade de France samedi prochain !
( | 09.05.2009 | 14247 hits  | 0 R)

  CAMEROUN, Autopsie d´une Pseudo-Independance (le film)
( | 04.05.2009 | 15061 hits  | 0 R)

  La transmission du socle identitaire et culturel : la naissance de milliers d’étoiles au coeur des larmes de nos enfants
( | 26.04.2009 | 14530 hits  | 0 R)

  Conférence Internationale Contre le Racisme
( | 26.04.2009 | 13379 hits  | 0 R)

  Théâtre: Duala Manga Bell sur les planches
( | 30.03.2009 | 20738 hits  | 0 R)

  Voyage au cœur de Yabassi. le Nkam fait du surplace. D’aucuns pensent qu’il est maudit”
( | 30.03.2009 | 17170 hits  | 0 R)

  Invitation pour la promotion des langues africaines : le cas de la langue Basaa
( | 30.03.2009 | 16989 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Ce que je pense….
( | 30.03.2009 | 15836 hits  | 0 R)

  Si votre mari suggère l´accouplement...
( | 08.03.2009 | 18900 hits  | 1 R)

  NGONDO : LE SUICIDE D’UNE ORGANISATION
( | 02.03.2009 | 18858 hits  | 1 R)

  Gustave FOUDA-ZIBI alias ZIBINOH est décédé le mercredi 16 avril 2009 à Bonn en Allemagne.
( | 28.02.2009 | 16646 hits  | 0 R)

  greve Guadeloupe : "la gwadloup ce tan nou pa ta yo !!
( | 24.02.2009 | 14066 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, l’administration et la chefferie Bassa
( | 18.02.2009 | 18500 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia, une icône du théâtre au Cameroun!
( | 14.02.2009 | 16510 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la "fidèle combattante" inhumée à Ebom Essawo
( | 02.02.2009 | 18806 hits  | 0 R)

  Organisation du tissu social traditionnel Bassa
( | 28.01.2009 | 20637 hits  | 0 R)

  Hommages Jean Marc Ela
( | 28.01.2009 | 17302 hits  | 0 R)

  Zoom sur Jean Jacques Ekindi, alias le « Chasseur du lion »
( | 12.01.2009 | 21313 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la veuve de Félix, retrouvée étranglée au Cameroun
( | 11.01.2009 | 19030 hits  | 0 R)

  The Great Harlem Debate: Is Obama Good For Black People?
( | 30.12.2008 | 15080 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 “o bodu” (en action) est entré dans l’histoire
( | 15.12.2008 | 13427 hits  | 0 R)

  Sissy Dipoko revient avec la réédition de son album à succès MUNAM
( | 12.12.2008 | 20065 hits  | 0 R)

  Déclaration solennelle des peuples autochtones Sawa du Cameroun
( | 12.12.2008 | 16446 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE - Miss Ngondo 2008
( | 06.12.2008 | 17536 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks