Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
02.06.2005

Au cœur de Douala : Djebalè 

Au cœur de Douala : Djebalè comme Tanga Nord

Abandonné par les autorités administratives, le village Djebalè traîne une kyrielle de maux, qui le peine.

Djebalè est comme Manoka, Suelaba et Cap Cameroun, ces gros villages perdus derrière la mangrove dans le Wouri. A la différence des trois autres qui font partie de l’arrondissement de Manoka, Djebalè est partie prenante de Douala IV dont Bonassama et non Bonabéri est le chef-lieu d’arrondissement. Bien que faisant partie intégrante de la grande métropole économique camerounaise depuis des temps immémoriaux, Djebalè sommeille dans un sous-développement inénarrable. Très peu de chose rapproche cette île de la vie urbaine de Deido, Bonassama, Bonabéri,… les villages voisins. Seule la voie fluviale relie Djebalè à ses voisins. Le voyage se fait à l’aide des pirogues à moteur ou à pagaie de petite et grande tailles pouvant transporter de cinq à plus de soixante passagers.

Pendant les 20 à 45 minutes que dure la traversée, les voyageurs sont à la merci des intempéries, les embacartions n’étant pas couvertes. Il faut débourser 200 F cfa si on voyage à bord d’une pirogue à moteur ou se préparer à ramer à bord des pirogues ordinaires. Jusqu’à la semaine dernière, l’eau potable était encore une denrée rare dans l’île. On s’éclaire à la lueur du feu de bois ou de la lampe-tempête. Djebalè est l’une des grandes pourvoyeuses de candidats à l’exode. Les Malè Malè sont estimés à quelque deux mille âmes. Mais à peine 10 % de cette population vivent en permanence au village. “ Vous savez, les jeunes aiment l’ambiance, écouter la musique, voir des nouveautés à la télévision. Nous n’avons pas d’électricité chez nous. Ils ont quitté le village. Certains ne reviennent même plus depuis des années ”, se plaint un villageois.

Base arrière oubliée

Djebalè ou Jobalè selon Sa Majesté Tanga Manga Alfred, chef du village Djebale I, signifie : “ Voilà un homme que je ramasse ”. A en croire ce chef, il y a plus d’un siècle, leur ancêtre, Malea qui partait du Congo avec son peuple à la recherche d’un territoire a rencontré une belle sirène sur les bords de la Dibamba. A sa vue, il a crié : “ Voilà une femme que je ramasse et elle a dit, voilà un homme que je ramasse ”. Plus tard, ce couple a fondé le village Jobale, qui s’est d’abord établi sur les terres de l’actuel temple du Centenaire à Akwa. Mais, ces hautes terres ne leur permettaient pas de faire facilement la pêche, une de leurs principales activités. Ils se sont mis à la quête d’un nouveau territoire. C’est au cours d’une partie de pêche sur le Wouri que le premier fils du chef Malea, Mangale, a découvert l’actuel emplacement du village. La paix a régné jusqu’au décès de Malea. Les guerres fraticides sont venues diviser ce village en deux entités : Djebalè I et Djebalè II.

Lorsqu’arrive la colonisation, cette île sert de base arrière aux Allemands. Les restes d’un canon enterré à l’entrée du village et quelques cases aux toits coniques le prouvent à suffire. Cette alliance avec les Allemands aurait causé de nombreux problèmes aux Djebalè. Certains de ses fils, parmi lesquels Essombè Elessa ont connu les gêoles des colons. A la mémoire de celui-ci, un maussolée a été construit non loin de la concession du chef Tanga.

Bétail électoral

Djebale a aussi été une plaque tournante pour les populations de l’arrière pays. “ Pour arriver en ville, les populations du Mungo passaient par Djebale. C’est la raison pour laquelle de nombreux fils Djebale ont des mères Pongo, Deido, etc ”, explique sa majesté Tanga. Il soutient aussi que son école primaire, qui fut une des premières à être construites sur la côte, a vu passer plusieurs grosses têtes de ce pays. Aujourd’hui cet établissement n’a plus l’air de rien. Elle a trois enseignants vacataires et son effectif, depuis des années, atteint difficilement cent élèves. Ces enseignants ne survivent que grâce à quelques élites de cette localité.
De son côté, l’administration semble avoir laissé ces citoyens qui ne constituent que du bétail électoral, notamment pour le Rdpc. S’il est un homme que les Malè Malè regrettent encore c’est feu Christian Tobie Kouoh dont le plan d’urbanisation prévoyait un pont sur Djebalè pour désenclaver l’île jusque-là abandonnée. Mais, le chef Tanga Manga ne veut pas plonger dans le désespoir total. Il lance un cri de détresse. “ Si les autorités ont oublié que Djebale existe, au nom de tous ses fils, que les diplomates et elles, fassent quelque chose pour Djebalè qui est sinistré. Nous sommes dans cet état parce que nos fils n’ont pas de grands noms. Les projets pour sortir Djebalè de sa situation ont toujours été détournés. Le deuxième pont du Wouri qui devait passer par Djebalè a été une fois encore détourné ”, s’indigne Sa Majesté Tanga Manga.



Par Vanessa Nana
 

Source: Le messager | Hits: 13040 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(3)

PLUS DE NOUVELLES


  Le "Ngondo" en quête de développement
( | 02.12.2008 | 17698 hits  | 0 R)

  NGONDO 2008 : Le peuple Sawa s’invite à l’action
( | 01.12.2008 | 16795 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 : Ce n’est pas seulement la fête
( | 26.11.2008 | 15645 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Une caravane pour innover
( | 25.11.2008 | 16588 hits  | 0 R)

  Ngondo: BREVES
( | 20.11.2008 | 17227 hits  | 0 R)

  Miriam Makeba est décédée à la suite d´un concert effectué en Italie
( | 10.11.2008 | 17652 hits  | 1 R)

  Le groupe ESA, vous vous en souvenez ??? Il revient …
( | 06.11.2008 | 19278 hits  | 0 R)

  Muna Moto (L’enfant de l’autre), le film de Dikongue Pipa
( | 01.11.2008 | 22192 hits  | 0 R)

  Musique : “Essimo” la contestation en musique
( | 31.10.2008 | 18875 hits  | 0 R)

  Nécrologie : Hoïgen Ekwalla est décédé
( | 25.10.2008 | 37227 hits  | 0 R)

  La fin du néolibéralisme
( | 18.10.2008 | 15891 hits  | 0 R)

  Ubuntu - an African Philosophy (i am because we are)
( | 11.10.2008 | 48706 hits  | 1 R)

  Ubuntu definition is: a person is a person through other persons.
( | 11.10.2008 | 35690 hits  | 1 R)

  Ubuntu : Je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes
( | 11.10.2008 | 25645 hits  | 1 R)

  Géo-économie mondiale : Un basculement stratégique | Octobre 2008 René Naba | Paris
( | 09.10.2008 | 22908 hits  | 0 R)

  André Ngangué : Le patriarche a définitivement rangé son micro
( | 10.09.2008 | 18269 hits  | 0 R)

  André Ngangué est mort !
( | 09.09.2008 | 17883 hits  | 0 R)

  Vie et Oeuvre de Ruben Um Nyobè
( | 05.09.2008 | 21920 hits  | 0 R)

  lettre d´un Sawanaute
( | 30.08.2008 | 22481 hits  | 1 R)

  Cameroon - Nigeria: A cultural festival to seal reconciliation
( | 27.08.2008 | 16930 hits  | 0 R)

  JO: Gwladys Epangue médaillée de bronze de taekwondo en -67 kg
( | 22.08.2008 | 16618 hits  | 0 R)

  Francoise Mbango Etone en OR - Bravo championne !
( | 17.08.2008 | 15943 hits  | 0 R)

  Le Pr. René Douala Manga Bell dénonce...et écrit au Président de la République
( | 14.08.2008 | 28341 hits  | 1 R)

  Obituary: Isaac Hayes dies at age 65
( | 11.08.2008 | 18543 hits  | 0 R)

  Africa n°1 Manu et Tito: Duo ecclectique de l´Historiographie de la Musique Africaine
( | 03.08.2008 | 19421 hits  | 0 R)

  Bonendalè : un carrefour artistique
( | 01.08.2008 | 22730 hits  | 0 R)

  Cameroon, Autopsy Of An Independance. answers on this taboo story during the colonial age
( | 01.08.2008 | 18632 hits  | 0 R)

  L’ORIGINE DU NOM TOTÉMIQUE DU PEUPLE BASSA/BASSOO
( | 19.07.2008 | 54932 hits  | 0 R)

  Une action de pérennisation de la civilisation Bakoko
( | 15.07.2008 | 21596 hits  | 0 R)

  Le cri de supplique des enfants de Lapiro: " S´il vous plaît, libérez notre père! "
( | 13.07.2008 | 19661 hits  | 0 R)

  Credo Mutwa presents: The True History of Africa
( | 06.07.2008 | 17319 hits  | 0 R)

  Livre: André FOUDA 1951-1980
( | 05.07.2008 | 20564 hits  | 0 R)

  Quand la France massacrait au Cameroun dans les années 60
( | 28.06.2008 | 23136 hits  | 0 R)

  Vidéo - Cameroun : autopsie d´une indépendance
( | 25.06.2008 | 18774 hits  | 0 R)

  Bonendale - d’un village chargé d’histoires
( | 19.06.2008 | 35215 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Ngoua
( | 15.06.2008 | 18840 hits  | 0 R)

  Les jalons posés à Yabassi
( | 13.06.2008 | 17301 hits  | 0 R)

  LE PEUPLE SAWA?
( | 02.06.2008 | 14299 hits  | 0 R)

  Neo-Colonialism, the Last Stage of imperialism, by Kwame Nkrumah, 1965
( | 25.05.2008 | 25239 hits  | 0 R)

  Egypte antique et Afrique noire: une parenté méconnue et occultée
( | 25.05.2008 | 24880 hits  | 0 R)

  OBSTACLES AU DIALOGUE NORD-SUD par Chinua ACHEBE
( | 25.05.2008 | 22235 hits  | 0 R)

  Le CLAN: formation traditionelle des Jeunes pendant la Colonisation
( | 16.05.2008 | 23242 hits  | 0 R)

  Histoire de la Musique Sawa
( | 16.05.2008 | 25612 hits  | 1 R)

  Patrice Ndedi Penda: Comment combattre la malédiction coloniale
( | 16.05.2008 | 22565 hits  | 0 R)

  CAMEROUN DU PROTECTORAT VERS LA DEMOCRATIE 1884 - 1992
( | 04.05.2008 | 20078 hits  | 0 R)

  Celestin Monga: Lettre ouverte à Lapiro (Lambo Pierre Roger)
( | 01.05.2008 | 15603 hits  | 0 R)

  Hommage de PeupleSawa à Aimé Césaire : le dernier des Mohicans s’en est allé
( | 18.04.2008 | 17881 hits  | 0 R)

  L´hommage d´Edouard Glissant à Aimé Césaire
( | 18.04.2008 | 14034 hits  | 0 R)

  Cameroun : Proposition pour un débat politique national du Monsieur Ngouo Woungly-Massaga alias Commandant Kissamba
( | 14.04.2008 | 13318 hits  | 0 R)

  Aimé CÉSAIRE (25 juin 1913 - jeudi 17 avril 2008)
( | 12.04.2008 | 16617 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks