Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
02.06.2005

Au cœur de Douala : Djebalè 

Au cœur de Douala : Djebalè comme Tanga Nord

Abandonné par les autorités administratives, le village Djebalè traîne une kyrielle de maux, qui le peine.

Djebalè est comme Manoka, Suelaba et Cap Cameroun, ces gros villages perdus derrière la mangrove dans le Wouri. A la différence des trois autres qui font partie de l’arrondissement de Manoka, Djebalè est partie prenante de Douala IV dont Bonassama et non Bonabéri est le chef-lieu d’arrondissement. Bien que faisant partie intégrante de la grande métropole économique camerounaise depuis des temps immémoriaux, Djebalè sommeille dans un sous-développement inénarrable. Très peu de chose rapproche cette île de la vie urbaine de Deido, Bonassama, Bonabéri,… les villages voisins. Seule la voie fluviale relie Djebalè à ses voisins. Le voyage se fait à l’aide des pirogues à moteur ou à pagaie de petite et grande tailles pouvant transporter de cinq à plus de soixante passagers.

Pendant les 20 à 45 minutes que dure la traversée, les voyageurs sont à la merci des intempéries, les embacartions n’étant pas couvertes. Il faut débourser 200 F cfa si on voyage à bord d’une pirogue à moteur ou se préparer à ramer à bord des pirogues ordinaires. Jusqu’à la semaine dernière, l’eau potable était encore une denrée rare dans l’île. On s’éclaire à la lueur du feu de bois ou de la lampe-tempête. Djebalè est l’une des grandes pourvoyeuses de candidats à l’exode. Les Malè Malè sont estimés à quelque deux mille âmes. Mais à peine 10 % de cette population vivent en permanence au village. “ Vous savez, les jeunes aiment l’ambiance, écouter la musique, voir des nouveautés à la télévision. Nous n’avons pas d’électricité chez nous. Ils ont quitté le village. Certains ne reviennent même plus depuis des années ”, se plaint un villageois.

Base arrière oubliée

Djebalè ou Jobalè selon Sa Majesté Tanga Manga Alfred, chef du village Djebale I, signifie : “ Voilà un homme que je ramasse ”. A en croire ce chef, il y a plus d’un siècle, leur ancêtre, Malea qui partait du Congo avec son peuple à la recherche d’un territoire a rencontré une belle sirène sur les bords de la Dibamba. A sa vue, il a crié : “ Voilà une femme que je ramasse et elle a dit, voilà un homme que je ramasse ”. Plus tard, ce couple a fondé le village Jobale, qui s’est d’abord établi sur les terres de l’actuel temple du Centenaire à Akwa. Mais, ces hautes terres ne leur permettaient pas de faire facilement la pêche, une de leurs principales activités. Ils se sont mis à la quête d’un nouveau territoire. C’est au cours d’une partie de pêche sur le Wouri que le premier fils du chef Malea, Mangale, a découvert l’actuel emplacement du village. La paix a régné jusqu’au décès de Malea. Les guerres fraticides sont venues diviser ce village en deux entités : Djebalè I et Djebalè II.

Lorsqu’arrive la colonisation, cette île sert de base arrière aux Allemands. Les restes d’un canon enterré à l’entrée du village et quelques cases aux toits coniques le prouvent à suffire. Cette alliance avec les Allemands aurait causé de nombreux problèmes aux Djebalè. Certains de ses fils, parmi lesquels Essombè Elessa ont connu les gêoles des colons. A la mémoire de celui-ci, un maussolée a été construit non loin de la concession du chef Tanga.

Bétail électoral

Djebale a aussi été une plaque tournante pour les populations de l’arrière pays. “ Pour arriver en ville, les populations du Mungo passaient par Djebale. C’est la raison pour laquelle de nombreux fils Djebale ont des mères Pongo, Deido, etc ”, explique sa majesté Tanga. Il soutient aussi que son école primaire, qui fut une des premières à être construites sur la côte, a vu passer plusieurs grosses têtes de ce pays. Aujourd’hui cet établissement n’a plus l’air de rien. Elle a trois enseignants vacataires et son effectif, depuis des années, atteint difficilement cent élèves. Ces enseignants ne survivent que grâce à quelques élites de cette localité.
De son côté, l’administration semble avoir laissé ces citoyens qui ne constituent que du bétail électoral, notamment pour le Rdpc. S’il est un homme que les Malè Malè regrettent encore c’est feu Christian Tobie Kouoh dont le plan d’urbanisation prévoyait un pont sur Djebalè pour désenclaver l’île jusque-là abandonnée. Mais, le chef Tanga Manga ne veut pas plonger dans le désespoir total. Il lance un cri de détresse. “ Si les autorités ont oublié que Djebale existe, au nom de tous ses fils, que les diplomates et elles, fassent quelque chose pour Djebalè qui est sinistré. Nous sommes dans cet état parce que nos fils n’ont pas de grands noms. Les projets pour sortir Djebalè de sa situation ont toujours été détournés. Le deuxième pont du Wouri qui devait passer par Djebalè a été une fois encore détourné ”, s’indigne Sa Majesté Tanga Manga.



Par Vanessa Nana
 

Source: Le messager | Hits: 13034 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(3)

PLUS DE NOUVELLES


  Entretiens avec Aimé Césaire 1
( | 12.04.2008 | 16457 hits  | 0 R)

  Entretiens avec Aimé Césaire 2
( | 12.04.2008 | 15553 hits  | 0 R)

  Entretiens avec Aimé Césaire 3
( | 12.04.2008 | 15031 hits  | 0 R)

  Discours sur le Colonialisme de Aimé Césaire: Plaidoyer intemporel …contre la Domination et le Racisme
( | 07.04.2008 | 26396 hits  | 0 R)

  Meinrad Hebga : " Emancipation d`églises sous tutelle ou Essai sur l`ère post-missionnaire "
( | 06.04.2008 | 18129 hits  | 0 R)

  MAMI WATA: TRUE ORIGINS OF THE VODOUN RELIGION
( | 02.04.2008 | 21922 hits  | 0 R)

  AFRICOM et EUFOR : le quadrillage en douceur de l’Afrique
( | 02.04.2008 | 20649 hits  | 0 R)

  Religions et Spiritualité du monde Noir: Partie 1 : Catholicisme, Protestantisme et Islam
( | 01.04.2008 | 19173 hits  | 0 R)

  Religions et Spiritualité du monde Noir: Partie 2 : Vaudou, Candomblé, Santeria et syncrétisme religieux.
( | 01.04.2008 | 19678 hits  | 0 R)

  GRAND SAWA: Du bon usage de la SAWANITE
( | 16.03.2008 | 21268 hits  | 0 R)

  Mamy wata: arreter la déraison capitaliste qui tue la mer
( | 15.03.2008 | 16371 hits  | 0 R)

  Crise sociale : Le peuple camerounais révolté et les deux bourgeoisies
( | 15.03.2008 | 21174 hits  | 2 R)

  Emeutes au Cameroun: le rapport de l’ACAT Littoral et de la MDDH (à lire impérativement)
( | 11.03.2008 | 14358 hits  | 0 R)

  50 Years After Chinua Achebes "Things Fall Apart"
( | 09.03.2008 | 19830 hits  | 0 R)

  Nécrologie: Meinrad Hebga fut honoré de son vivant
( | 08.03.2008 | 25091 hits  | 1 R)

  EPEE MOUDIO - né le 25 avril 1934, décédé le 17 Mai 2006
( | 07.03.2008 | 27575 hits  | 0 R)

  What is behind the unrest in Cameroon?
( | 07.03.2008 | 14392 hits  | 0 R)

  Bilan des émeutes: plus d´une centaine de tués (d´après ACAT)
( | 02.03.2008 | 15539 hits  | 0 R)

  Yaounde Elite Declare Ethnic Cleansing
( | 02.03.2008 | 13926 hits  | 0 R)

  PENDA EKOKA interpelle les chefs SAWA….
( | 22.02.2008 | 27195 hits  | 2 R)

  Esclavagisme et racisme anti-Noir; Par Ambroise KOM
( | 17.02.2008 | 20219 hits  | 0 R)

  Hommage: Michel Kingue, Auteur–Compositeur–Interprète (1933 - 2007)
( | 10.02.2008 | 22292 hits  | 1 R)

  Succession Soppo Priso : Un empire de 1000 milliardrs Fcfa dans la brousaille
( | 07.02.2008 | 33342 hits  | 0 R)

  NSA´A du WOURI: ORIGINE, MIGRATION ET INSTALLATION
( | 02.02.2008 | 25792 hits  | 0 R)

  RAPPORT SUR LE MAQUIS OSENDE AFANA : Sud-Est Cameroun: 1er Septembre 1965 – 15 Mars 1966
( | 31.01.2008 | 27729 hits  | 1 R)

  Présentation de deux ouvrages : TETEE et NTÔÑ DISEE
( | 25.01.2008 | 23920 hits  | 1 R)

  1962, écrits prophétiques d’Ernest Ouandié: Citoyens libres ou esclaves?
( | 15.01.2008 | 19223 hits  | 0 R)

  Technology is the Root of All Evil - by Dr. Philip Emeagwali
( | 14.01.2008 | 20695 hits  | 0 R)

  Say No to AFRICOM - by Danny Glover
( | 14.01.2008 | 19731 hits  | 0 R)

  Nimele Bolo (version en ligne / Online version)
( | 08.01.2008 | 22027 hits  | 0 R)

  Sawa people on the move ...
( | 07.01.2008 | 26375 hits  | 0 R)

  Bebe Manga, Were-Were Liking Gnepo, Isnebo Fadah Kawtal et le Ballet national du Cameroun enflamment Kumasi
( | 07.01.2008 | 20234 hits  | 0 R)

  NKAM - Pierre Titi plaide pour le développement
( | 07.01.2008 | 19049 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia: Le festival mondial des arts nègres (Fesman)
( | 07.01.2008 | 17288 hits  | 0 R)

  LIVRE: Le Défi-Ecrins de vie de Ngand´a Kwa par Honoré Njimé
( | 07.01.2008 | 16813 hits  | 0 R)

  January 15, 1971- UPC Leader, Ernest Ouandie executed
( | 06.01.2008 | 25329 hits  | 0 R)

  Les LIONS dans la peau de l’ORYX en 1965
( | 06.01.2008 | 23395 hits  | 0 R)

  Sawa Mboa Report: News from an Afrocentric View
( | 06.01.2008 | 16279 hits  | 0 R)

  Mort de Antoine Logmo Nnyb. Décès de David Bernard Diwah Wondjamouna
( | 05.01.2008 | 21182 hits  | 0 R)

  CAN 2008, le Ghana et le Panafricanisme
( | 03.01.2008 | 19867 hits  | 0 R)

  André EYOUM EYOUM, wumse na mussango, na dube na di mende pete o jenene
( | 27.12.2007 | 22852 hits  | 0 R)

  Tom Yom’s est mort
( | 26.12.2007 | 20648 hits  | 0 R)

  Manu Dibango, Massao à "l´enfant prodige", de retour au Mboa.
( | 25.12.2007 | 16114 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Le cinquantenaire de musique du père du "Soul Makossa" célèbré au Cameroun
( | 14.12.2007 | 23276 hits  | 1 R)

  Francis Kinguè, îcone de la musique camerounaise. Manu aime les bonnes choses…
( | 12.12.2007 | 28643 hits  | 0 R)

  SAWANITE: Pr Njoh Mouelle ou le refus des usages compassés
( | 10.12.2007 | 19348 hits  | 0 R)

  Remember Simon Tchobang Tchoya "Tcho-Tcho"
( | 07.12.2007 | 24778 hits  | 0 R)

  François Doumbè Léa : Ex Lion Indomptable
( | 07.12.2007 | 22799 hits  | 0 R)

  Pourquoi le système éducatif occidental est inapproprié pour les enfants d’origine africaine
( | 05.12.2007 | 18282 hits  | 0 R)

  Ngondo 2007 prolongé au 08.Dec : Les Miengu recommandent l´unité Sawa
( | 03.12.2007 | 21860 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks