Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
07.01.2008

LIVRE: Le Défi-Ecrins de vie de Ngand´a Kwa par Honoré Njimé 

Honoré Njimé : A chaque génération les challenges de son temps
La dédicace de son ouvrage, Le Défi -Ecrins de vie de Ngand´a Kwa a eu lieu hier à Douala.
Propos recueillis par Dippah Kayessé
----

Vous avez procédé hier à la dédicace de votre ouvrage ; Le Défi, quelle en est la trame ?

Le Défi est une biographie consacrée au souverain des Akwa, Ngand´a Kwa. Mais, c´est aussi une tentative d´analyse de cette période riche en enseignements, en réalisations, en challenges, d´où le titre de ce livre, Le Défi. Pour moi, c´est un appel que je lance à travers les lignes. Pourquoi hier cet élan conquérant? Pourquoi hier, cette tentative de recherche d´une osmose avec le monde économique occidental? Et, pourquoi aujourd´hui, subir uniquement sans prendre des initiatives, sans chercher des solutions appropriées. J´ai essayé de mettre en exergue cette période pour inviter les jeunes générations africaines à essayer de relever les challenges de leur temps. J´ai préféré un style direct simple au lieu des analyses universitaires ce qui permet à tout le monde de le lire avec beaucoup de simplicité.

Vous parlez d´une période riche en réalisations… à quoi cela renvoie-t-il?

A cette époque il y avait une tentative d´intégration économique avec un ordonnancement des échanges, avec une détermination des lieux d´échanges et de la nature des échanges tout cela en liaison avec l´Occident. On sentait la nécessité et l´utilité de s´intégrer dans l´économie mondiale. C´est la période effectivement où l´on passe de la traite négrière -dans laquelle où tout le monde sait que les populations du Littoral ont joué un rôle intermédiaire -vers le commerce légal, ce que j´appelle dans l´ouvrage le Vieux Cameroun qui va prendre sa place. Au- delà de l´économique, il y a eu une ébauche d´organisation politique qu´il ne faudrait pas analyser sous le modèle de l´Etat napoléonien très centralisé. Non, c´est un ensemble de pays, pays Banen, Ewodi, Bulu, Bakoko… qui acceptent de s´associer pour donner lieu à une organisation très importante à cette époque, le Ngondo, mais que malheureusement la colonisation va progressivement essorer. Je reviens beaucoup là dessus parce que peut-être qu´aujourd´hui il n´en reste que des relents culturels alors que dans la première moitié du 19e siècle, le Ngondo avait un élan politique fait de deux choses, l´unité et la fraternité des peuples.

Qui était réellement Ngand´a Kwa à qui vous faites la part belle dans votre ouvrage?

Ngand´a Kwa était un jeune Duala né dans la communauté Akwa et qu´en réalité rien ne prédestinait à la direction de cette principauté. Dés son jeune âge, il a révélé des qualités athlétiques et intellectuelles hors du commun. Ceci étant, il a été repéré par les conseillers du King Bell, à l´époque roi du Cameroun tout entier. King Bell a souhaité que Ngando vienne dans sa cour pour qu´il en fasse un page. C´est ainsi que Ngando est allé dans la cour de King Bell à Bonabéri où il a passé son adolescence et s´est par la suite marié. Ayant appris auprès de King Bell, il s´est révélé un extraordinaire stratège pour ensuite prendre la destinée de la principauté d´Akwa, Bonambela. Ceci des suites de la vacance de pouvoir qui était entre les mains de la dynastie Kwan à Bonéwonda. Ngando s´est imposé ensuite au- delà du canton Akwa comment l´un des leaders charismatiques à la fois de l´intégration politique et économique du Vieux Cameroun.

Alors, quels enseignements pour les générations présentes et futures?

Dans le monde actuel, le Cameroun et l´Afrique doivent pouvoir trouver leur place. Nul n´ignore tout ce que nous avons en termes de défis de développement à relever. Seulement, pour se développer il faut savoir qui on est et d´où on vient. Après tout nous ne réussirons à nous développer que si nous confectionnions un modèle adapté à nos réalités. Je ne suis pas certain que nous réussirons à nous en sortir en appliquant des modèles formatés d´ajustements structurels. Il est donc fondamental à mes yeux de revisiter le passé parce qu´il comprend des enseignements forts et toujours constants. Ce qui est arrivé il y a 150 ou 200 ans peut être encore en train d´arriver aujourd´hui ou arrivera encore demain sous des formes diverses sans doute. Mais, il y a une constance dans l´histoire qu´il faut essayer de saisir. En faisant un travail sur cette période j´ai essayé de montrer comment la génération de nos parents et grands- parents a su identifier les défis de son temps et je souhaite que les générations africaines identifient à leur tour les défis de leur temps. Et qu´ensuite elles élaborent les modèles de solutions qui prennent en compte leur histoire, leur environnement, leur culture, leur être…
 

Source:  | Hits: 19769 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 18057 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 17927 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 18020 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 20569 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 17255 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 20631 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 17953 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 17024 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 21819 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 19760 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 17392 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 25554 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 22911 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 15995 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 25891 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 22973 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 24729 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 19264 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 28208 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 32435 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 30921 hits  | 2 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 19004 hits  | 0 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 18968 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 25530 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 24017 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 23088 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 37382 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 31092 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 34247 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 19341 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 41813 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 37277 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 26466 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 26122 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 25754 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 25257 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 24372 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 24240 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 24142 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 23939 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 15937 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 25824 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 31395 hits  | 2 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 20452 hits  | 0 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 19149 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 26614 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 22252 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 14114 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 17572 hits  | 0 R)

  Sawanité : La rentrée
( | 24.09.2006 | 19695 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks