Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
20.11.2008

Ngondo: BREVES 

Coopération Municipalité de Brive-la-Gaillarde-Ngondo

La Municipalité de Brive-la-Gaillarde vient de voter un "Pacte d’Amitié" qui sera signé entre la ville de Brive et le Ngondo, Assemblée des Chefs des Communautés Sawa (Côte de Douala, au Cameroun) qui soutiennent et s’impliquent pour la réalisation des élevages familiaux de crevettes ; un autre Pacte d’Amitié sera également signé par la ville de Brive et le Maire du 3ème arrondissement de Douala où vont être installés une partie de ces élevages.

.............................................................

Coopération Université de Douala-Ngondo

Un accord-cadre de coopération entre l’Université de Douala et l’Association traditionnelle Sawa (le Ngondo) a été signé le 25 septembre 2008.
L’Université de Douala, représenté par son Recteur, le Pr. Bruno Bekolo Ebé et le Ngondo, représenté par son Président, sa Majesté Salomon Madiba Songue, ont signé le 25 septembre dernier, dans la salle des Actes de l’Institution, un accord-cadre de coopération entre l’Institution universitaire et l’Assemblée traditionnelle Sawa ( le Ngondo). Au cours de cette même cérémonie, il a également été paraphé entre les deux parties, un avenant contre la jacinthe d’eau et les autres plantes envahissantes des principaux fleuves de la province du Littoral. Dans son allocution de bienvenue à l’endroit des illustres autorités traditionnelles, le Recteur n’a pas manqué de préciser les contours de la dite cérémonie. Il était question pour l’Université de Douala, à travers cette coopération, de marquer son encrage dans son environnement socio-culturel et de contribuer en collaboration avec les dignitaires Sawa, à ses missions de recherche et d’appui au développement en s’engageant dans la lutte contre le nouveau cancer des écosystèmes aquatiques qui est la jacinthe d’eau. Prenant la parole à son tour, le Chef de la délégation de l’Assemblée traditionnelle Sawa, sa Majesté Madiba Songué a loué les efforts du Recteur, le Pr. Bruno Bekolo Ebé et ses collaborateurs pour faire de l’Université de Douala une Institution universitaire de référence.

La Jacinthe d’eau est une plante aquatique des rivières, canaux et lacs des régions tropicales. Elle proviendrait de la cuvette Amazonienne, des grands lacs et des marais de la région de Pantanal dans l’ouest du Brésil. C’est un macrophyte aquatique dont les tiges grandissent de 0,5 à 1 mètre par jour dans certains sites d’Asie du sud-est. Les jacinthes forment des tapis flottants denses aux feuilles épaisses, cireuses arrondies et lustrées au dessus de la surface des eaux. Ces feuilles sont grossièrement oviformes ou circulaires variant entre 10 et 20 centimètres de diamètre. Elles se courbent sur les bords qui sont ondulés. Les tiges de la feuille sont bulbeuses et spongieuses. A leur sommet, on retrouve des pointes de 8 à 15 fleurs voyantes bleu violacés et rosâtres. La croissance de cette plante est une ou la plus rapide du règne végétale qui modifie les écosystèmes qu’elle induit. La jacinthe d’eau est devenue l’un des fléaux le plus important pour les étendues d’eau douce des tropiques dans les régions où elle a été introduite. Elle est maintenant présente dans toutes les régions tropicales et dans plus de 50 pays sur les cinq continents.

http:/ univ-douala.com/

.......................................................

HOMMAGE
Le Ngondo adoube Françoise Mbango

La double médaillée d’or du triple saut aux récents Jeux olympiques de Beijing et de Sydney a franchi à son arrivée, le portail du mythique palais Dicka Akwa ce samedi 25 octobre 2008, sanglée d’un T-shirt et d’un pantalon kaki assortis d’une paire de babouches. Quelques minutes plus tard, elle en est ressortie toute déguisée. Un Kaba Ngondo recouvrait désormais son corps. Sur le foulard de couleur bleue, une couronne constituée de feuilles vertes sur la tête (Tunda en Douala) a achevé de transformer Françoise Mbango Etonè. Celle-ci venait ainsi de recevoir l’onction du Ngond’a Sawa, qui à travers le rite Essah a béni la Lionne Indomptable du triple saut et l’a élevée au titre de téméraire pagayeur de la mythique pirogue du Ngondo. Pour matérialiser cette distinction, une pirogue miniaturisée en bois d’ébène portant le nom et les exploits de l’heureuse élue lui a été offerte.
Dans un décor pittoresque où feuilles mortes de bananier font office de tapis, feuilles de raphia sèches pavoisent le mur et quatre lampes-tempêtes allumées à l’intérieur du salon du siège du Ngondo, des invocations ont été faites. Des ancêtres sawa ont été sollicités afin qu’ils bénissent et gardent celle qui constitue désormais un exemple de sacrifice et de travail pour la jeunesse camerounaise en général. Leurs Majestés Madiba Songuè, président du Ngondo, Ekwalla Essaka de Deido, René Bell du canton Bell, Dicka Akwa et bien d’autres notabilités ont par leur présence, sacralisé l’athlète émérite.

Pour le secrétaire général adjoint du Ngondo, Yobe Pamphile, il s’est agi pour le peuple sawa, de Campo à Mamfé en passant évidemment par Douala, “de célébrer notre fille double médaillée d’or aux J.O. Le peuple Sawa ne pouvait pas rester insensible à une telle performance. Nous avons voulu lui dire la fierté de tout un peuple ”. Après le Mukanda, siège du Ngondo, Françoise Mbango et sa suite se sont déportées vers le Parc des princes de Bali. Ici, le quatrième adjoint au délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Louis Lucien Mandengue, a remis la clef de la ville à la médaillée d’or après qu’elle ait été faite citoyenne d’honneur de Douala. “Nous sommes heureux de la présence de Françoise Mbango dans cette ville qu’elle a choisi comme point de lancement de son golden tour. Elle a su se garder du nomadisme sportif qui gagne le monde, première Africaine à remporter deux médailles aux JO au triple saut. Elle a su honorer tout un pays, tout un continent” a-t-il déclaré.
Pour Françoise Mbango “la médaille que je présente au public de Douala est un trophée à inscrire au tableau de chasse du 1er sportif camerounais. Le golden tour est une manière à moi de dire merci au peuple camerounais qui m’a soutenue et a toujours cru en moi”. Sur ces entrefaites, le prince René Bell est sorti de ses gongs : “ Si cette cérémonie se déroulait à Foumban, où le Sultan des Bamoun est respecté par les autorités administratives, le gouverneur de la province de l’Ouest aurait effectué le déplacement. Que le gouverneur du Littoral cesse de mépriser les Sawa” a-t-il martelé avant de lever l’ancre, tout courroucé par l’absence de Faï Yengo Francis représenté par Rachel Senkong. Une sortie inhabituelle du prince Bell qui n’a pas altéré l’ambiance de carnaval qui a régné sur un parc de princes qui n’a pas pu faire son plein d’œuf. Bouderie ou apathie des populations ?
Par Alain NJIPOU (stagiaire)

Le 29-10-2008
Le Messager
 

Source:  | Hits: 19714 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 24565 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 22491 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 23185 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 21588 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 21933 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 25109 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 28855 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 24897 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 25432 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 25277 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 23831 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 27435 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 25087 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 26330 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 23238 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 21697 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 23279 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 28785 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 21132 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 19352 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 27124 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 29527 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 26924 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 26311 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 25419 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 21683 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 29542 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 20487 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 22741 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 25038 hits  | 1 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 24900 hits  | 0 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 23499 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 23134 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 21359 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 24373 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 24263 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 19575 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 25410 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 19597 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 25585 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 22179 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 29360 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 24322 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 20156 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 24023 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 22305 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 33183 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 25019 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 29286 hits  | 2 R)

  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 37057 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks