Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
20.11.2008

Ngondo: BREVES 

Coopération Municipalité de Brive-la-Gaillarde-Ngondo

La Municipalité de Brive-la-Gaillarde vient de voter un "Pacte d’Amitié" qui sera signé entre la ville de Brive et le Ngondo, Assemblée des Chefs des Communautés Sawa (Côte de Douala, au Cameroun) qui soutiennent et s’impliquent pour la réalisation des élevages familiaux de crevettes ; un autre Pacte d’Amitié sera également signé par la ville de Brive et le Maire du 3ème arrondissement de Douala où vont être installés une partie de ces élevages.

.............................................................

Coopération Université de Douala-Ngondo

Un accord-cadre de coopération entre l’Université de Douala et l’Association traditionnelle Sawa (le Ngondo) a été signé le 25 septembre 2008.
L’Université de Douala, représenté par son Recteur, le Pr. Bruno Bekolo Ebé et le Ngondo, représenté par son Président, sa Majesté Salomon Madiba Songue, ont signé le 25 septembre dernier, dans la salle des Actes de l’Institution, un accord-cadre de coopération entre l’Institution universitaire et l’Assemblée traditionnelle Sawa ( le Ngondo). Au cours de cette même cérémonie, il a également été paraphé entre les deux parties, un avenant contre la jacinthe d’eau et les autres plantes envahissantes des principaux fleuves de la province du Littoral. Dans son allocution de bienvenue à l’endroit des illustres autorités traditionnelles, le Recteur n’a pas manqué de préciser les contours de la dite cérémonie. Il était question pour l’Université de Douala, à travers cette coopération, de marquer son encrage dans son environnement socio-culturel et de contribuer en collaboration avec les dignitaires Sawa, à ses missions de recherche et d’appui au développement en s’engageant dans la lutte contre le nouveau cancer des écosystèmes aquatiques qui est la jacinthe d’eau. Prenant la parole à son tour, le Chef de la délégation de l’Assemblée traditionnelle Sawa, sa Majesté Madiba Songué a loué les efforts du Recteur, le Pr. Bruno Bekolo Ebé et ses collaborateurs pour faire de l’Université de Douala une Institution universitaire de référence.

La Jacinthe d’eau est une plante aquatique des rivières, canaux et lacs des régions tropicales. Elle proviendrait de la cuvette Amazonienne, des grands lacs et des marais de la région de Pantanal dans l’ouest du Brésil. C’est un macrophyte aquatique dont les tiges grandissent de 0,5 à 1 mètre par jour dans certains sites d’Asie du sud-est. Les jacinthes forment des tapis flottants denses aux feuilles épaisses, cireuses arrondies et lustrées au dessus de la surface des eaux. Ces feuilles sont grossièrement oviformes ou circulaires variant entre 10 et 20 centimètres de diamètre. Elles se courbent sur les bords qui sont ondulés. Les tiges de la feuille sont bulbeuses et spongieuses. A leur sommet, on retrouve des pointes de 8 à 15 fleurs voyantes bleu violacés et rosâtres. La croissance de cette plante est une ou la plus rapide du règne végétale qui modifie les écosystèmes qu’elle induit. La jacinthe d’eau est devenue l’un des fléaux le plus important pour les étendues d’eau douce des tropiques dans les régions où elle a été introduite. Elle est maintenant présente dans toutes les régions tropicales et dans plus de 50 pays sur les cinq continents.

http:/ univ-douala.com/

.......................................................

HOMMAGE
Le Ngondo adoube Françoise Mbango

La double médaillée d’or du triple saut aux récents Jeux olympiques de Beijing et de Sydney a franchi à son arrivée, le portail du mythique palais Dicka Akwa ce samedi 25 octobre 2008, sanglée d’un T-shirt et d’un pantalon kaki assortis d’une paire de babouches. Quelques minutes plus tard, elle en est ressortie toute déguisée. Un Kaba Ngondo recouvrait désormais son corps. Sur le foulard de couleur bleue, une couronne constituée de feuilles vertes sur la tête (Tunda en Douala) a achevé de transformer Françoise Mbango Etonè. Celle-ci venait ainsi de recevoir l’onction du Ngond’a Sawa, qui à travers le rite Essah a béni la Lionne Indomptable du triple saut et l’a élevée au titre de téméraire pagayeur de la mythique pirogue du Ngondo. Pour matérialiser cette distinction, une pirogue miniaturisée en bois d’ébène portant le nom et les exploits de l’heureuse élue lui a été offerte.
Dans un décor pittoresque où feuilles mortes de bananier font office de tapis, feuilles de raphia sèches pavoisent le mur et quatre lampes-tempêtes allumées à l’intérieur du salon du siège du Ngondo, des invocations ont été faites. Des ancêtres sawa ont été sollicités afin qu’ils bénissent et gardent celle qui constitue désormais un exemple de sacrifice et de travail pour la jeunesse camerounaise en général. Leurs Majestés Madiba Songuè, président du Ngondo, Ekwalla Essaka de Deido, René Bell du canton Bell, Dicka Akwa et bien d’autres notabilités ont par leur présence, sacralisé l’athlète émérite.

Pour le secrétaire général adjoint du Ngondo, Yobe Pamphile, il s’est agi pour le peuple sawa, de Campo à Mamfé en passant évidemment par Douala, “de célébrer notre fille double médaillée d’or aux J.O. Le peuple Sawa ne pouvait pas rester insensible à une telle performance. Nous avons voulu lui dire la fierté de tout un peuple ”. Après le Mukanda, siège du Ngondo, Françoise Mbango et sa suite se sont déportées vers le Parc des princes de Bali. Ici, le quatrième adjoint au délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Louis Lucien Mandengue, a remis la clef de la ville à la médaillée d’or après qu’elle ait été faite citoyenne d’honneur de Douala. “Nous sommes heureux de la présence de Françoise Mbango dans cette ville qu’elle a choisi comme point de lancement de son golden tour. Elle a su se garder du nomadisme sportif qui gagne le monde, première Africaine à remporter deux médailles aux JO au triple saut. Elle a su honorer tout un pays, tout un continent” a-t-il déclaré.
Pour Françoise Mbango “la médaille que je présente au public de Douala est un trophée à inscrire au tableau de chasse du 1er sportif camerounais. Le golden tour est une manière à moi de dire merci au peuple camerounais qui m’a soutenue et a toujours cru en moi”. Sur ces entrefaites, le prince René Bell est sorti de ses gongs : “ Si cette cérémonie se déroulait à Foumban, où le Sultan des Bamoun est respecté par les autorités administratives, le gouverneur de la province de l’Ouest aurait effectué le déplacement. Que le gouverneur du Littoral cesse de mépriser les Sawa” a-t-il martelé avant de lever l’ancre, tout courroucé par l’absence de Faï Yengo Francis représenté par Rachel Senkong. Une sortie inhabituelle du prince Bell qui n’a pas altéré l’ambiance de carnaval qui a régné sur un parc de princes qui n’a pas pu faire son plein d’œuf. Bouderie ou apathie des populations ?
Par Alain NJIPOU (stagiaire)

Le 29-10-2008
Le Messager
 

Source:  | Hits: 19383 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 17684 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 17542 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 17632 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 20166 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 16891 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 20274 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 17610 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 16651 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 21385 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 19396 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 17036 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 25099 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 22447 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 15620 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 25417 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 22526 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 24210 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 18814 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 27707 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 31995 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 30430 hits  | 2 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 18560 hits  | 0 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 18520 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 25035 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 23540 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 22545 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 36803 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 30572 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 33667 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 18987 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 41259 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 36735 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 25960 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 25609 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 25217 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 24780 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 23835 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 23729 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 23609 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 23441 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 15567 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 25305 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 30834 hits  | 2 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 20071 hits  | 0 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 18708 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 26142 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 21809 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 13726 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 17183 hits  | 0 R)

  Sawanité : La rentrée
( | 24.09.2006 | 19263 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks