Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


07.08.2006

Bialati ba 1500 Mina. Dictionnaire des noms propres Sawa 

Dis-moi comment tu t’appelles…

Au-delà de la signification des noms portés par les Sawa, cet ouvrage donne également le symbole totémique de chacun de ces noms ainsi que les traités signés par les dignitaires de la côte du Cameroun de 1840 à 1900

Ekindi évoque le crissement du pas. Ceux qui portent ce nom sont “ d’une remarquable vitalité, courageux et ne sont guère démoralisés par les échecs. Sans le faire savoir, ils ont un grand sens de l’amitié. En somme, ils aident leurs amis de manière souterraine. Ils surmontent leur timidité avec aisance ” leurs symbole totémique est le buffle (gnati en duala). Ainsi le dictionnaire (bialati) mis au point par Ekuala Ebele civilement dénommé Moïse A. Ekwalla comporte 1500 noms que l’on retrouve essentiellement dans l’aire géographique Sawa (région côtière du Cameroun). Parmi les 1500 noms répertoriés, 400 sont encore largement répandus de nos jours. Tous les 1500 vont de paire avec leur symbole ou valeur totémique. “ Cette dernière est aisée lorsqu’elle correspond au sens emblématique du nom lui-même. Dans le cas contraire, il s’agit d’une science tout autre pour les noms Sawa et peut-être africains ”. Selon le révérend pasteur Edoubé, préfacier de cet ouvrage. Celui-ci comporte trois parties. La première répertorie les 400 noms les plus courants, avec la singularité du caractère de ceux qui les portent. A en croire l’auteur, au regard des archives compulsées, à chaque nom, il a affecté un symbole totémique qui est un animal, un poisson, un oiseau, un arbre ou un arbuste. Le totem étant non seulement un interdit, mais également un parent ou un ancêtre mythique.

Avec les aléas des temps, explique-t-il, certains noms ont subi des transformations. Citant les archives de Edimo Ekoko secrétaire d’état civil des années 50 – 60 à Akwa, dont le manuscrit date de 1918, Dibongo est devenu Dibonguè, Dikia est devenu Dika, Ku est devenu Kuo, etc. Certains noms ont même disparu. Raison pour laquelle la deuxième partie du livre comporte le 1100 noms que ne portent plus les contemporains. Le souci de clarté a néanmoins porté l’auteur à mentionner ce qu’ils évoquent. Si de nos jours, on n’est pas choqué lorsqu’une personne se nomme Dale (la pierre), Mbassa (la croix), Mondo (la queue), Epundé (le furoncle), on sursaute plutôt devant quelqu’un qui s’appellerait Songo (la tombe), Mpemba (le nez) ou Lowina (le pus).

Défi et rappel à l’ordre

Dans la troisième partie de ce dictionnaire, sont consignés des divers traités et lettres signés entre 1840 et 1900 par les dignitaires Sawa. Soupçonnant de duplicité les interlocuteurs européens (négociants et missionnaires) les représentants locaux de l’époque optaient pour des pseudonymes anglicisés. Ce qui ne les a pas épargnés de la politique de la canonnière et de la potence le moment venu.

L’autre originalité de ce livre repose sur son titre duala : Bialati. Et l’auteur d’expliquer : à l’écoute d’un débat focalisé sur l’empire du Mwanamotapa dont Zimbabwé était la capitale entre le IX et le XVII siècle, un intervenant lui a soufflé que “ dictionnaire ” correspondait à Bialati. Ce qui voudrait dire “ biala ba lati no ” (les mots assemblés). D’où la traduction visée à la couverture de son manuel. Ce qui voudrait aussi dire que l’ouvrage de Moïse Ekwala est le résultat d’un travail de la fourmi et de l’abeille ; une œuvre de recherche, faite de patience et de persévérance. D’où ce mot du préfacier, le pasteur Edoubé qui loue l’initiative de l’auteur qui n’écrit pas pour se faire aduler mais plutôt “ pour partager le fruit d’un héritage familial restructuré et approfondi… ” Pour ce préfacier, ce livre est donc un défi et un rappel à l’ordre.

Un défi à tout un peuple et à tous les peuples d’Afrique, une perche tendue pour un retour à l’usage de nos valeurs intimes et identitaires dont l’élément est la langue ; l’origine de toute vie et cément de tout peuple. Un rappel également à chacun de nous pour que nous fassions preuve de sagesse dans le choix des noms de nos enfants. Au lieu de prénommer un enfant Falone ou Phalone (Phalus) et l’exposer à une vie de légèreté pourquoi ne pas l’appeler simplement Ndolo, Ebossè, Ebongué, Bona… Etant donné que “ la tradition bantoue dans une moindre mesure celle de la collectivité sawa concède à tout nouveau-né un nom qui lui est propre. Ce nom est généralement tiré d’une circonstance particulière ”. Bien que ce ne soit pas une évidence, écrit il dans la note aux lecteurs, derrière chaque nom peut se cacher des sentiments, un caractère voire un comportement et un destin commun à tous ceux qui le portent. Ainsi un nom peut revêtir un message d’une importance capitale qui pourra influencer la vie de celui qui le porte.

Le dictionnaire de Moïse A. Ekwalla doit avoir une place prépondérante dans nos bibliothèques familiales. Il est un jalon important pour d’autres recherches qu’il peut bien inspirer. Malgré quelques coquilles insignifiantes décelées par endroits.

Ekuala Ebelè – Bialati ba 1500 mina…–Editions ImpriMedia. Bonanjo – Duala – Novembre

Par Jacques Doo Bell
Le Messager
Le 07-08-2006
 

Source:  | Hits: 40142 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 54170 hits  | 0 R)

  In Memoriam: Mbella Sonne Dipoko - The Bard Who Dared To Be Different
( | 13.02.2010 | 37422 hits  | 0 R)

  Qui est Modi Din Jacob?
( | 13.02.2010 | 32276 hits  | 0 R)

  Malimba : Polémique autour de la chefferie supérieure
( | 06.02.2010 | 42270 hits  | 3 R)

  Wilson Ndeh Ntumazah parle
( | 06.02.2010 | 33199 hits  | 0 R)

  Chefferie Malimba: Le Prince René frappe du poing sur la table
( | 05.02.2010 | 39912 hits  | 0 R)

  Interview NDOUMBE MARCELIN sur ILIMBE-ILIMBE
( | 04.02.2010 | 33096 hits  | 0 R)

  UPC: Le président Ndeh Ntumazah est mort! The Passing of a Great Man!
( | 25.01.2010 | 37547 hits  | 0 R)

  Ngando Picket : Star du métro parisien
( | 16.01.2010 | 36930 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Cyrille Ekwalla
( | 08.01.2010 | 47444 hits  | 1 R)

  Ngondo: une fête « laïque » camerounaise ou uniquement douala ?
( | 16.12.2009 | 27891 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009: Rideau
( | 16.12.2009 | 25382 hits  | 0 R)

  Les Sawa se mobilisent autour du Ngondo
( | 05.12.2009 | 28575 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009 Sport nautique:
( | 05.12.2009 | 27087 hits  | 0 R)

  Retrocession du site du Ngondo
( | 08.11.2009 | 34047 hits  | 0 R)

  Malimba : ...En passant par le village des pêcheurs
( | 18.10.2009 | 33553 hits  | 0 R)

  François Missé Ngoh : L´homme tranquille du Makossa
( | 16.10.2009 | 32423 hits  | 0 R)

  Increvable Sarah Kala Lobe Kuta
( | 14.10.2009 | 34516 hits  | 0 R)

  Tourisme culturel : un Gorée camerounais méconnu
( | 14.10.2009 | 25797 hits  | 0 R)

  Biographie du premier martyr SAWA CAMEROUNAIS:EYUM EBELE Charley DIDO
( | 20.09.2009 | 37006 hits  | 0 R)

  D`où viennent les DEÏDO
( | 20.09.2009 | 35418 hits  | 0 R)

  Le rôle de la jeunesse dans la construction nationale : l’exemple d’Adolf Ngoso Din
( | 11.08.2009 | 32102 hits  | 0 R)

  EKAMBI BRILLANT
( | 08.08.2009 | 34447 hits  | 0 R)

  Prince René Douala Manga Bell : « Ngondo Ô Canada 2009 »
( | 25.07.2009 | 41910 hits  | 0 R)

  Préserver l’intégrité territoriale des Malimba.
( | 24.06.2009 | 38273 hits  | 0 R)

  Le Cameroun pleure Charlotte Odette Mbango Samé La chanteuse est décédée au kremlin Bicêtre, près de Paris
( | 06.06.2009 | 43851 hits  | 0 R)

  Geologist Discovers Diamond Deposits in Cameroon
( | 11.05.2009 | 40913 hits  | 0 R)

  Kassav va "tropicaliser"... le Stade de France samedi prochain !
( | 09.05.2009 | 30572 hits  | 0 R)

  CAMEROUN, Autopsie d´une Pseudo-Independance (le film)
( | 04.05.2009 | 31907 hits  | 0 R)

  La transmission du socle identitaire et culturel : la naissance de milliers d’étoiles au coeur des larmes de nos enfants
( | 26.04.2009 | 30770 hits  | 0 R)

  Conférence Internationale Contre le Racisme
( | 26.04.2009 | 29161 hits  | 0 R)

  Théâtre: Duala Manga Bell sur les planches
( | 30.03.2009 | 39915 hits  | 0 R)

  Invitation pour la promotion des langues africaines : le cas de la langue Basaa
( | 30.03.2009 | 35116 hits  | 0 R)

  Voyage au cœur de Yabassi. le Nkam fait du surplace. D’aucuns pensent qu’il est maudit”
( | 30.03.2009 | 33587 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Ce que je pense….
( | 30.03.2009 | 32775 hits  | 0 R)

  Si votre mari suggère l´accouplement...
( | 08.03.2009 | 37930 hits  | 1 R)

  NGONDO : LE SUICIDE D’UNE ORGANISATION
( | 02.03.2009 | 37597 hits  | 1 R)

  Gustave FOUDA-ZIBI alias ZIBINOH est décédé le mercredi 16 avril 2009 à Bonn en Allemagne.
( | 28.02.2009 | 30811 hits  | 0 R)

  greve Guadeloupe : "la gwadloup ce tan nou pa ta yo !!
( | 24.02.2009 | 30150 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, l’administration et la chefferie Bassa
( | 18.02.2009 | 35195 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia, une icône du théâtre au Cameroun!
( | 14.02.2009 | 32834 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la "fidèle combattante" inhumée à Ebom Essawo
( | 02.02.2009 | 37594 hits  | 0 R)

  Organisation du tissu social traditionnel Bassa
( | 28.01.2009 | 40148 hits  | 0 R)

  Hommages Jean Marc Ela
( | 28.01.2009 | 37711 hits  | 0 R)

  Zoom sur Jean Jacques Ekindi, alias le « Chasseur du lion »
( | 12.01.2009 | 42532 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la veuve de Félix, retrouvée étranglée au Cameroun
( | 11.01.2009 | 38465 hits  | 0 R)

  The Great Harlem Debate: Is Obama Good For Black People?
( | 30.12.2008 | 31528 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 “o bodu” (en action) est entré dans l’histoire
( | 15.12.2008 | 26728 hits  | 0 R)

  Sissy Dipoko revient avec la réédition de son album à succès MUNAM
( | 12.12.2008 | 37782 hits  | 0 R)

  Déclaration solennelle des peuples autochtones Sawa du Cameroun
( | 12.12.2008 | 33307 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks