Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


06.09.2006

Cameroun : la guerre d’indépendance oubliée 

L’Association des vétérans du Cameroun monte au créneaux

vendredi 4 août 2006
Par Valentine Lescot

Le Cameroun est, avec l’Algérie, le seul pays de l’ex empire colonial français à avoir connu des mouvements de luttes armées pour conquérir son indépendance. Une page sanglante et méconnue de l’histoire nationale qu’entend exhumer l’Association des vétérans du Cameroun.

S’ils ne se manifestent pas, l’Histoire pourrait les oublier. Marie Da Silva, 60 ans, ancienne combattante dans les maquis du Sud Cameroun, avait 8 ans quand l’armée gouvernementale a fait irruption dans son village, tuant la totalité de ses membres. « Nous étions 5 gosses a en avoir réchappé. Les rebelles nous ont alors recueillis. Quelques années plus tard, j’ai pris les armes », raconte-t-elle. Voici un volet du passé colonial plutôt méconnu des Français, et délibérément occulté côté camerounais. Mais il y a quelques semaines, les vétérans qui ont combattus pour l’indépendance, puis contre le régime du premier Président camerounais Ahmadou Ahidjo (1960-1982) ont refait parler d’eux, lors d’une conférence de presse à Douala le 5 juillet dernier. Leur première sortie médiatique depuis la fin des évènements en 1971. « Aucun livre d’histoire ne rapporte cette lutte au cours de laquelle de valeureux fils et filles de notre pays se sont sacrifiés », a expliqué Matthieu Njassep, ancien combattant emprisonné pendant 15 ans, et aujourd’hui Président de l’Association des vétérans du Cameroun (Asvecam) qui compte 200 membres.

Créée en mai 2005 « à l’occasion du cinquantenaire des massacres de mai 1955, commis sur ordre du Haut Commissaire Roland Pré lors d’un rassemblement de résistants à Douala », l’Asvecam demande aux autorités camerounaises de « rétablir la mémoire de ceux qui sont morts » et de reconnaître son implication dans la répression des indépendantistes. Faisant le parallèle avec la situation algérienne, l’association s’adresse également au gouvernement français. « Le Cameroun est, avec l’Algérie, le seul pays de l’Afrique coloniale à avoir mené une lutte de libération violemment réprimée par la France. Si celle-ci entreprend un rapprochement avec l’Algérie qui tienne compte du passé, il est inadmissible que le million de mort camerounais disparaisse dans la trappe de l’Histoire », déclare t-elle. Son président précise qu’il ne s’agit pas « d’ une démarche anti-française mais d’une volonté de se réapproprier notre histoire. »

Les archives militaires françaises toujours inaccessibles

Selon l’association, le pays compterait aujourd’hui plusieurs charniers. Elle entreprend actuellement de les recenser mais aussi de récolter témoignages, documents et photos. Car cette partie de l’histoire franco-camerounaise est encore en friche, comme le constate Achille Mbembe, professeur de sciences politiques et d’histoire à l’Université de Witvatersrand et chercheur au Wits Institute à Johannesburg (Afrique du Sud) : « Nous ne disposons guère, a l’heure actuelle, d’études sérieuses sur ce qui s’est passé. A ma connaissance, personne n’a, jusqu’à présent, eu accès aux archives militaires françaises. Lors de la rédaction de ma thèse, j’avais à plusieurs reprises sollicité du Ministère de la Défense l’accès à ces documents qui m’a été chaque fois refusé. Il est évident qu’il faut rendre public ces archives afin d’établir la vérité sur ce que la France a fait au Cameroun entre 1955 et 1967 ».

Retour sur l’Histoire. L’Union des populations du Cameroun (UPC), un parti politique d’idéologie communiste, est créé en 1948. Comme de nombreux mouvements indépendantistes africains, il est opposé à la colonisation. Son fondateur, Ruben Um Nyobé, plaidera sa cause jusqu’aux Nations-Unies. Personnalité dérangeante, il est assassiné 10 ans plus tard par des supplétifs de l’armée coloniale. Deux de ses collaborateurs subiront le même sort. L’UPC, frappé d’illégalité par l’administrateur colonial, entre alors dans la clandestinité et la résistance via l’Armée de libération nationale du Kamerun. (ALNK). La répression, contre les rebelles et les villageois qui les cachaient, est sanglante. Des chercheurs ou témoins [*] de l’époque parlent de bombardements au napalm par l’armée française.

En 1960, Ahidjo est porté à la présidence du tout nouvel Etat camerounais, mais avec l’aide de la France qui cherchait à maintenir le contrôle sur ses anciennes colonies. Considéré comme un usurpateur par l’ALNK, la guerre continue alors contre le pouvoir en place jusqu’en 1971, date à laquelle les principaux leaders, dont le président de l’Asvecam Matthieu Njassep, sont arrêtés, emprisonnés et pour certains condamnés à mort. Sous le régime d’Ahmadou Ahidjo, puis sous celui de Paul Biya (1982- ?) jusqu’au début des années 90 avec « l’ouverture démocratique », les anciens combattants vivaient dans la peur des représailles, témoins dérangeants d’une indépendance, pour eux, mal acquise. Ils entendent aujourd’hui sortir de l’ombre pour que la lumière soit faite sur une page sombre de l’histoire du pays et qu’on reconnaisse enfin le poids de leurs engagements et de leurs sacrifices.

[*] References:
Achille Mbembe; Les écrits sous-maquis.
Richard Joseph; Le mouvement national camerounais.
Georges Chaffard; Les carnets secrets de la décolonisation.
Guy Georgy; Le petit soldat de l’empire.
Gaston Donnat; Afin que nul n’oublie.
Mongo Beti; Le Cameroun d’Ahidjo.
Yves Benot; Massacres coloniaux.
 

Source:  | Hits: 35138 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Hébergement web, quelle est son importance en SEO ?
( | 12.10.2023 | 2084 hits  | 0 R)

  Est-ce possible de parier à des matchs de foot en ligne ?
( | 15.10.2021 | 27912 hits  | 0 R)

  Dibiye le nde njangi. Alexandre EWANDE.
( | 10.08.2014 | 49177 hits  | 0 R)

  Ruth Kotto se confie
( | 05.01.2014 | 53078 hits  | 0 R)

  Kalenda 2014
( | 27.12.2013 | 52806 hits  | 0 R)

  Qui sont les Banen ?
( | 11.11.2013 | 61600 hits  | 0 R)

  Décès du KING DEIDO ESSAKA EKWALLA ESSAKA
( | 03.10.2013 | 60266 hits  | 0 R)

  Iconoclasme Pathologique: les cas Nelson Mandela et Cheikh Anta Diop
( | 18.09.2013 | 55197 hits  | 0 R)

  Sawa Beach relancé
( | 16.09.2013 | 43971 hits  | 0 R)

  Nelson Mandela: Le Visionnaire mal compris
( | 08.09.2013 | 42911 hits  | 0 R)

  Banque Centrale de la Diaspora : un élément de solution aux problèmes de l’Afrique Noire
( | 09.08.2013 | 43333 hits  | 0 R)

  UNIVERSITES DU PETROLE ET FUTUR DE L’AFRIQUE NOIRE
( | 02.08.2013 | 43070 hits  | 0 R)

  LE GRAND SOMMET - DE LA JEUNESSE D’EDEA - SAMEDI 27 JUILLET 2013
( | 15.07.2013 | 41691 hits  | 0 R)

  Notre devoir de MÉMOIRE à l´occasion du 42ème anniversaire du décès de Ernest Ouandié
( | 15.01.2013 | 43195 hits  | 0 R)

  Les dessous du complot contre le Mali : L’étape cruciale de la 3ème guerre mondiale a déjà commencé
( | 14.01.2013 | 48942 hits  | 1 R)

  Hommage à Raymond Kotto Touah, par Gaston Ntouba
( | 06.01.2013 | 41464 hits  | 0 R)

  Lettre de Philippe Bouvard à François Hollande
( | 06.01.2013 | 38810 hits  | 0 R)

  Le Prince René Douala Bell passe le flambeau
( | 06.12.2012 | 45022 hits  | 0 R)

  Essai sur les origines, l´histoire, le parcours et l´oeuvres du Prince René Dualla Manga Bell ( 22/02/1927-06/11/2012)
( | 02.12.2012 | 50297 hits  | 0 R)

  Ngondo 2012
( | 28.11.2012 | 46627 hits  | 0 R)

  Dynastie Bélè Bélè: De Ndoumbe Lobè à René Manga Bell
( | 12.11.2012 | 54009 hits  | 0 R)

  Sa Majesté le Prince Réné DOUALA MANGA BELL est décédé.
( | 07.11.2012 | 44764 hits  | 0 R)

  La Pensée Africaine: Essai sur L´Universisme philosophique de Mbog Mbassong
( | 01.10.2012 | 38189 hits  | 0 R)

  J-J Ekindi interpelle Philemon Yang au sujet de l´implantation de l´usine Dangote
( | 04.07.2012 | 43362 hits  | 0 R)

  La Route Douala-Yabassi: Bitumage strictement interdit !!!!
( | 03.07.2012 | 53096 hits  | 0 R)

  Lettre aux Chefs Sawa
( | 03.07.2012 | 40733 hits  | 0 R)

  Hommage au Père Eric de Rosny
( | 05.03.2012 | 45436 hits  | 0 R)

  Lettre du Pr. Kum’a Ndumbe III au Synode Général de l’Eglise Evangélique du Cameroun 2012
( | 02.03.2012 | 51387 hits  | 0 R)

  Calendrier Africain "KALENDA 2012" en Duala - Français - Swahili
( | 04.12.2011 | 43091 hits  | 0 R)

  Manu Dibango : "J´ai grandi entre Halléluia et le début de Soul Makossa"
( | 17.11.2011 | 45478 hits  | 0 R)

  15. Novembre 1884 - 15 Novembre 2011. Berlin 126 ans après
( | 17.11.2011 | 38776 hits  | 0 R)

  Appel à l’intelligentsia européenne et nord-américaine. Pr. Kum’a Ndumbe III
( | 09.10.2011 | 44023 hits  | 0 R)

  LE XXIE SIECLE SERA-T-IL AFRICAIN ? Axelle Kabou
( | 09.10.2011 | 39016 hits  | 0 R)

  Libya: The real war starts now By Pepe Escobar
( | 06.10.2011 | 60498 hits  | 0 R)

  Libération de l´Afrique : Nécessite d´une Armée Révolutionnaire !
( | 20.09.2011 | 47527 hits  | 0 R)

  RACISME: Une Camerounaise tabassée pendant son rapatriement forcé
( | 15.09.2011 | 41051 hits  | 0 R)

  Propositions pour un Modèle de Nouvelle Gouvernance des Sawas
( | 11.07.2011 | 46106 hits  | 0 R)

  Lettre Ouverte d´un Africain au Président Obama et à Sarkozy
( | 28.06.2011 | 43599 hits  | 0 R)

  The Boycott France Campaign Reaches the Caribbean - Les crimes de la France contre les Noirs
( | 11.06.2011 | 40583 hits  | 0 R)

  Malimba: L´administration néocoloniale fait le hold-up sur les chefferies traditionnelles Sawa. Par Moukoudi César
( | 15.05.2011 | 49288 hits  | 0 R)

  La chose est de retour.
( | 14.04.2011 | 39658 hits  | 0 R)

  Le rôle des Askaris dans les invasions de l’Afrique. Par Brother Metusala Dikobe
( | 07.04.2011 | 44875 hits  | 0 R)

  President Obama Gets His Groove Back By Attacking Africans - Cynthia McKinney
( | 07.04.2011 | 41961 hits  | 0 R)

  Et si l´Afrique refusait le développement ? La suite ... Axelle Kabou
( | 06.04.2011 | 38899 hits  | 0 R)

  Les Chefs Dualas et la Politique Internationale au XIXe Siècle
( | 01.04.2011 | 43791 hits  | 0 R)

  Célébré au Panthéon, Aimé Césaire demeure un rebelle irrécupérable
( | 01.04.2011 | 39158 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte à la nouvelle génération consciente et patriote
( | 01.04.2011 | 37842 hits  | 0 R)

  LES MENSONGES DE LA GUERRE DE L’OCCIDENT CONTRE LA LIBYE
( | 29.03.2011 | 37600 hits  | 0 R)

  L´Union africaine : ce projet européen ? Axelle Kabou
( | 25.03.2011 | 37895 hits  | 0 R)

  "Cri aux Africains !" Tribune d’Adame Ba Konaré, historienne et ex-Première dame du Mali
( | 24.03.2011 | 37474 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks