Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
15.09.2006

UPC: Union des Populations du Cameroun 

Notes de PPS:

Quelque soit la nature défigurée de l´UPC aujourd´hui, nous devons retenir ce concept, qui reste la plus puissante, ingénieuse formulation de ce que le Cameroun est. Une UNION de toutes les POPULATIONS (petits Royaumes dans l´Etat) de cette région d´Afrique que la Suprématie Blanche à dénommé CAMEROUN. On ne peut pas se voiler les yeux; les royaumes existent et doivent s´organiser à ce niveau, puis venir ensemble sous forme de FEDERATION pour lutter contre cette domination qui dure depuis 500 ans. L´assemblage forcé des ethnies sous le pouvoir colonial n´a donné que des méfiances et trahisons. Les révolutions ne réussissent pas parcequ´il n´ y a pas une confiance aveugle entre les ethnies (les Populations). Que les sous-ensembles, qui partagent soit une même langue, soit des mêmes coutumes s´organisent, dans l´esprit de Douala Manga Bell qui a compris (avant Um Nyobe) la necessité de s´unir, collaborer avec les autres ethnies pour venir à bout du VRAI problème: la Suprématie Blanche. Si ce problème n´est pas résolu, aucun autre ne le sera. Nous le savons tous, mais on prefère se voiler les yeux. Les slogans comme "La France Out" ne servent pas à grand chose. Hier s´était "Germans Out", au Congo s´était "Belges Out" et ainsi de suite. Quand identifierons-nous sans équivoque l´ennemi? Pour ceux qui ne le savent pas encore, La Suprématie est aussi appelée le RACISME.

La commémmoration de nos Martyrs dans des endroits locaux tels que Ebolowa, Eséka, La salle de fête à Douala, ne suffit plus. Il faut utiliser les moyens de médiatisation modernes. Une poignée de gens se réunit sous un hangard pour écouter un discours historique de Um Nyobe l´ONU. Cette manière de s´accaparer le patrimoine national est vieux et rétrograde.

J´ai toujours entendu les gens se vanter d´avoir les discours et écrits du Mpondol. Mais quand on leur demande de mettre cela à la disposition du grand monde, ils refusent, sous pretexte que c´est secret. Il a fallut qu´un jeune homme (aujourd´hui il est devenu une icône: Achille Mbembe) pour que nous puissions lire ce que les Nationalistes ont écrits. Quel a été mon étonnement de voir qu´à l´époque les gens montraient plus de courage qu´aujourd´hui. Quelle regression.  Notre passé regorgent des histoires des vaillants combattants, héros de la Résistance. Nous ne sommes pas tous des poltrons.

On peut écouter les discours de Marcus Garvey ou Mualimu Malcom X sur le Net. Il faut que les cellules de la Communication des groupement progressistes comme l´UPC, s´occupent professionnellement de la dissémination des discours et écrits de nos héros (Douala Manga Bell, le héros avant la Grande Guerre; Mpondol Um Nyobe, le héros après la Grande Guerre).

Peuplesawa a crée un espace sur le Net pour ces deux Grands. Ces Sites peuvent être utilisés comme base de départ.

Le Site de Tet´Ekombo, le Site de Douala Manga Bell.

Le Site du Mpondol, le Site de Ruben Um Nyobe.


Nous demandons une fois de plus aux Progressistes de nous envoyer les documents (Audios, Videos, Textes) directement sur les coordonnées mentionnées sur la rubrique CONTACT. 
 
Yetna Leba


“La grande préoccupation de Ruben Um Nyobè et ses camarades, à savoir l’indépendance et la réunification du Cameroun, reste la même”, a lancé un militant de l’Upc, pour justifier la poursuite du combat.

Sur cette même question d’indépendance du Cameroun, Abel Eyinga, le Président de La Nationale pense que “ on nous a servi une coquille vide en lieu et place d’une indépendance pour laquelle de valeureux fils de ce pays ont payé de leur sang. Le Cameroun, dans un contexte insipide a hérité des “ ministrons ” et des “ présidentiallons ” acquis à la cause du colonisateur. ”

Il pense que le problème de la libération du peuple camerounais s’impose. Seulement, soutiennent les militants de l’Upc, “ il faut que le peuple sache quelles sont ses missions. ”

Il a été reconnu que le combat tel que mené par les “ patriotes ” avant et après l’indépendance ne peut plus se passer de la même manière. Selon les personnes présentes à cet anniversaire, “ il faut poursuivre les grandes lignes de ce combat qui sont l’élévation du standard de vie des citoyens.

Les Camerounais vivent dans une pauvreté indescriptible.”

Mettre la France out

Pour sortir le Cameroun de cette situation, il est question “ que la France cesse de nommer les présidents et les ministres au Cameroun. Ahidjo a été placé à la tête de l’Etat en 1958. Il y est resté jusqu’en 1982. Ses amis ne voulant plus de lui, lui ont dit le 29 octobre 1982, alors qu’il est parti leur rendre compte de la gestion de leur boutique qu’est le Cameroun, qu’il fallait céder la place à Paul Biya. On a prétexté qu’il était malade.” En réponse à un conseiller municipal, militant du Rdpc, qui a prétendu que l’actuel président de la République a été élu à plusieurs reprises.

Abel Eyinga rétorque que : “ les Camerounais n’ont jamais voulu de Paul Biya. Après qu’il ait été installé au pouvoir, il organise les élections de maintien. ” S’agissant de la corruption, le président de La Nationale, avec un sourire persifleur pense que : “la corruption et l’enrichissement illicite sont introduits au Cameroun par Paul Biya. Avec un tel chef de l’Etat, les choses ne peuvent pas marcher. ”

Pour Mme veuve Marthe Moumié, le tribalisme introduit et encouragé par les dirigeants est un grand frein pour la construction d’une nation. En somme, les Upecistes regrettent le fait que “ les Français en se servant de leurs pions placés à la tête du Cameroun ont entrepris de combattre la conscience nationale. Il fallait ainsi freiner l’enseignement, détruire l’histoire du pays et celle de ses martyrs et installer le tribalisme dans un climat de pauvreté ambiante. Le comble ici est qu’on ne permet pas aux citoyens de penser.”

“ Um Nyobè n’est la propriété ni d’une région, ni d’un parti politique. Je ne demande pas la permission à un tiers pour parler de lui. C’est mon maître. Je le vénère.

” Pour donner à cette cérémonie tout son sens, elle a pris fin, avec l’audition de l’extrait du premier discours de Um Nyobè aux Nations Unies le 17 décembre 1952.

Une autre cérémonie du souvenir des martyrs est programmé demain samedi, 16 septembre à Eséka. Mack Kit et ses camarades se proposent d’aller s’incliner sur la tombe du Mpodol.

Par Sandeau Nlomtiti envoyé spécial à Ebolowa
 

Source:  | Hits: 21543 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 20337 hits  | 0 R)

  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 18050 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 17912 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 17999 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 20551 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 17225 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 20621 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 17937 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 17002 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 21798 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 19744 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 17372 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 25525 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 22871 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 15987 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 25845 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 22941 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 24693 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 19230 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 28169 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 32403 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 30883 hits  | 2 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 18969 hits  | 0 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 18919 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 25497 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 23980 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 23053 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 37331 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 31060 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 34208 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 19315 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 41774 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 37249 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 26428 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 26082 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 25703 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 25214 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 24349 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 24210 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 24104 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 23914 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 15908 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 25793 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 31342 hits  | 2 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 20410 hits  | 0 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 19135 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 26566 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 22233 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 14074 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 17544 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks