Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.06.2006

La dernière partition de Ebanda Manfred 

Yaoundé, le 16 septembre 2003
© Cameroon-Info.Net


L’artiste souffrait des douleurs gastriques

L’un des créateurs du Makossa s’en est allé , rejoignant ainsi ses compagnons de route, Nelle Eyoum, Epée Mbende et les autres. Agé de 70 ans, le chanteur est pris d’un malaise au niveau du ventre, le 29 août 2003. Il est aussitôt transporté à l’hôpital de Bonassama à Douala. Après avoir reçu des soins, Ebanda Manfred rentre chez lui à Bodjongo. Mais, son état se complique davantage et on l’amène cette fois-ci à l’hôpital Ad Lucem. Le diagnostic révèle que son état nécessite une intervention chirurgicale. Retour à l’hôpital Cebec de Bonabéri où il décède quelques instants avant l’opération.

Fils de Bonakoum, une grande chefferie du canton Bèlè Bèlè, Ebanda Manfred a commencé sa carrière musicale très jeune. Des tournée musicales hors des frontières camerounaises dans les années 80, lui ont permis de se faire une réputation. Il a joué en duo avec son ancienne épouse Villa Vienne. Pendant des décennies, ils ont offert aux mélomanes des mélodies originales, abordant les thèmes de la vie. Il avait fait de la guitare son instrument favori. Le titre « Amio », qui a connu plusieurs interprétations, avec d’autres morceaux lui ont valu une carrière musicale considérable. Il s’éteint aujourd’hui, méconnu des jeunes artistes camerounais, tant le chanteur était discret. Salut, l’artiste.

Yvette Mbogo


Le créateur d’Amio a été conduit à sa dernière demeure samedi dernier à Bodjongo

Le village de Bodjongo n’avait jamais connu pareille affluence. Samedi dernier, une foule nombreuse s’est déplacé pour rendre un dernier hommage mérité à l’un des précurseurs du makossa au Cameroun. Les artistes, peu nombreux il faut le souligner, étaient tout de même représentés par quelques monstres sacrés du makossa . En un coup d’œil, on a pu noter la présence de Nkotti François, Joe Mboule, Guy Lobe, Jr Nelson, Charly Nelle, Sam Mbende, Marco Mbella, et Beko Sadey, Nadia Ewande, ainsi que Françoise Grenet, la première productrice de Grâce Decca.

A travers le témoignage des artistes dont on est en droit de penser qu’ils étaient les plus concernés du fait que le défunt était l’un des leurs, la mort de Ebanda Manfred constitue incontestablement une grande perte pour ceux d’entre eux qui sont restés fidèles au makossa authentique. Joe Mboule s’est dit " affligé par la disparition brutale de Manfred Ebanda . Je le connaissait personnellement pour avoir travaillé avec lui pendant cinq ans. Il m’a lassé l’impression d’un sage épris de tranquillité. Il était très profond et croyait en Dieu. Sur le plan musical, il était un très bon guitariste. Avec Mouelle Sosso Jean, Epée Mbende Richard et Nelle Eyoum, il a été le précurseur du makossa, et le dernier à tirer sa révérence "

Jr Nelson qui est de la jeune génération a, quant à lui, estimé que le patriarche laisse la nouvelle vague orpheline. " Personnellement, il m’a beaucoup marqué. C’est quelqu’un sur qui on pouvait compter. Ils savait placer les mots à leur place. " Pour sa part, Marco Mbella nous a confié que cet homme de culture devait servir de modèle aux jeunes générations. " Il avait le sens de l’humilité, il était très effacé tout en laissant les traces de son passage. Voyez comment il a occupé le devant de la scène jusqu’à sa mort. "

Pour finir, les artistes ont servi à leur illustre aîné le traditionnel " jam " à la veillée du vendredi à samedi. C’est un concert du musique qui a réuni une vingtaine de musiciens, sur initiative de François Nkotti, en collaboration avec Marco Mbella et Beko Sadey. Ainsi, Ebanda Dooh Manfred, né le 2 décembre 1935 à Douala, agent comptable retraité de l’OAPI, s’en va, laissant une veuve, huit enfants et cinq petits enfants.

Benjamin LISSOM LISSOM
[15/09/2003]Cameroon Tribune






Dernières heures d’Ebanda Manfred

Le créateur de la célèbre chanson "Amio" avait des douleurs au ventre.

Pris de malaise vendredi dernier, Ebanda Manfred se plaint de problèmes gastriques. Il est transporté à l’hôpital de Bonassama où il reçoit des soins.
Se croyant soulagé, il rentre chez lui à Bodjongo. Mais son état se complique, et le chanteur est admis cette fois-ci à l’hôpital Ad Lucem. Son état, qui nécessite une intervention chirurgicale, l’amène de nouveau à être transféré à l’hôpital Cebec de Bonabéri. Agé de 70 ans, il décède quelques minutes avant l’opération.

Ebanda Manfred a très tôt commencé sa carrière en duo avec son ancienne épouse Villa Vienne, décédée l’année dernière. L’un des meilleurs duos que la scène camerounaise ait jamais connu, un duo qui offrait des mélodies composées dans ce makossa authentique et sans artifices. Un peu plus tard, il devient une référence pour la musique de la côte. On le situe dans le prolongement des têtes couronnées comme Lobe Lobe Ramo. Auteur de la grosse création "Amio", qui a connu plusieurs versions répertoriées et déclarées, Ebanda Manfred est à classer au Panthéon des créateurs du makossa, comme Nelle Eyoum, Epee Mbende et autres.

Ce digne fils de Bonakoum de Bonabéri de la grande chefferie Bèlè Bèlè, ne sera presque pas connu des jeunes générations. Il écrit pour certains musiciens en l’occurrence de Bebey Manga, devenue une grande chanteuse grâce au fameux " Amio ". Cette vieille gloire de la musique Sawa, a connu une carrière musicale réussie. Féru de guitare, il en fait son instrument favori. Des tournées musicales, il en a fait beaucoup dans les années 80. Ancien employé de banque, à la SCB Crédit
Lyonnais, Ebanda Manfred, malgré sa réputation, était un homme discret et réservé.
 

Source:  | Hits: 22698 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Alexandre DOUALA MANGA BELL
( | 10.08.2007 | 29883 hits  | 0 R)

  Que represente le roi-martyr Duala Manga Bell pour le Peuple Sawa ?
( | 06.08.2007 | 22078 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l´Afrique (suite)
( | 01.08.2007 | 21599 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l’Afrique
( | 01.08.2007 | 22414 hits  | 0 R)

  Portrait: Kaïssa Doumbe Moulongo Sylvie
( | 01.08.2007 | 26302 hits  | 0 R)

  "Appel à la Jeunesse Africaine" par Théophile Obenga
( | 30.07.2007 | 25654 hits  | 0 R)

  EDEA: Menace sur le projet d’extension d’Alucam
( | 18.07.2007 | 16368 hits  | 0 R)

  Franklin Boukaka, le poète assassiné en 1972. Immortel Boukaka: Rumba engagée, Poésie musicale et Panafricanisme
( | 16.07.2007 | 34957 hits  | 0 R)

  Ebenezer KOTTO ESSOME : l’homme et son rêve d’Afrique
( | 16.07.2007 | 31071 hits  | 0 R)

  Portrait: Laurent ESSO
( | 16.07.2007 | 18942 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 15939 hits  | 0 R)

  Nguéa Laroute démarre sa tournée européenne. Videos et Interview
( | 09.07.2007 | 32147 hits  | 0 R)

  La Pagode: Le palais royal transformé en centre d’affaires
( | 09.07.2007 | 20264 hits  | 0 R)

  Juillet 1902. Mpondo Akwa, chef de la délégation du NGONDO au Reich Allemand
( | 07.07.2007 | 23949 hits  | 0 R)

  Ngondo 1991: Remember EKE EBONGUE
( | 03.07.2007 | 23965 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : une chaîne d’unité à redorer
( | 03.07.2007 | 18901 hits  | 0 R)

  Um Nyobé: Cet autre hommage à Mpondol
( | 01.07.2007 | 30865 hits  | 1 R)

  Manu Dibango forever...VIDEO
( | 01.07.2007 | 21548 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 25607 hits  | 1 R)

  La France blocque la Réfection des routes à Douala
( | 27.06.2007 | 17565 hits  | 0 R)

  Tout le monde est Bakoko ! par Suzanne KALA LOBE
( | 26.06.2007 | 33369 hits  | 1 R)

  Hommage: Un monument pour Um Nyobe
( | 26.06.2007 | 22776 hits  | 0 R)

  Une inébranlable conviction sur notre destin, par Shanda Tonme
( | 25.06.2007 | 27107 hits  | 2 R)

  Sanaga-Maritime Edéa: L’élite en équipe pour le sport
( | 25.06.2007 | 20586 hits  | 0 R)

  BAKASSI : Découvrez la péninsule - Discover the Peninsula
( | 19.06.2007 | 20455 hits  | 0 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 21110 hits  | 0 R)

  Combat: La singulière chronique d’Eyoum’a Ntoh
( | 15.06.2007 | 18991 hits  | 0 R)

  Au Fil du WOURI ... et nous sommes Heureux.
( | 15.06.2007 | 13394 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 24490 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 24649 hits  | 0 R)

  Spectacle : Concert anniversaire d´Universal de Sylvain Nkom
( | 03.06.2007 | 18457 hits  | 0 R)

  Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen
( | 02.06.2007 | 17086 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 22327 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 19096 hits  | 0 R)

  L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS?
( | 31.05.2007 | 22967 hits  | 0 R)

  Portrait: Gottlieb Lobe Monekosso
( | 30.05.2007 | 18043 hits  | 0 R)

  La paranormal n’est pas particulier à l’Afrique
( | 25.05.2007 | 18912 hits  | 0 R)

  SAWANITE : entre le front du refus et la tentation d’adhérer
( | 20.05.2007 | 25851 hits  | 2 R)

  S. E. M. Mbella Mbella, nouvel Ambassadeur du Cameroun à Paris, reçoit les artistes musiciens camerounais
( | 20.05.2007 | 20958 hits  | 0 R)

  Kumba Traditional Council Want GRA Land Refunded. By Olive Ejang Tebug, PostNewsLine.
( | 10.05.2007 | 20164 hits  | 0 R)

  Le Père Engelbert Mveng: Commémoration. Pionnier de l´Egyptologie avec Ngom Gilbert, Dika Akwa, Obenga et C.A. Diop.
( | 08.05.2007 | 45024 hits  | 1 R)

  Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire
( | 05.05.2007 | 25304 hits  | 0 R)

  Discographie: Le premier cri de Roots Racines Mianga
( | 05.05.2007 | 18647 hits  | 0 R)

  Pourquoi le Cameroun n’a pas décrété un deuil national ?
( | 04.05.2007 | 21757 hits  | 1 R)

  Henri DIKONGUÉ - Missodi Africa Tour 2007
( | 04.05.2007 | 20997 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte d’un citoyen du chef-lieu du département de la Sanaga maritime au ministre de la Santé Publique. Par Mangwe ma Yongui Nikita*
( | 03.05.2007 | 24627 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle du Peuple Sawa, Ngondo, Makossa.
( | 02.05.2007 | 26955 hits  | 0 R)

  Cameroun: Drame aérien à Douala. 114 Morts. Pas de Deuil National. Confusion et Médiocrité
( | 01.05.2007 | 33445 hits  | 3 R)

  Association: "Agir ensemble en Sanaga-Maritime" (Agir SM)
( | 01.05.2007 | 22039 hits  | 0 R)

  Toups Bebey est le directeur artistique d’un festival qui se tient au Gabon.
( | 01.05.2007 | 21688 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks