Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
08.02.2007

Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner 























Le directeur de la promotion de la Ccima parle de l’implication des entreprises camerounaises dans le projet d’extension de l’usine d’Alucam.
Propos recueillis par Brice R. Mbodiam
---------------------

La Chambre de Commerce est l’interface entre le groupe [canadien] Alcan [chargé de la réalisation de ses travaux] et les entreprises camerounaises dans le projet d’extension de l’usine d’Alucam. Quel est l’objectif visé par la rencontre que vous venez d’organiser avec les entrepreneurs camerounais de Yaoundé?

L’objectif de la rencontre est de sensibiliser les entreprises de la province du Centre. Nous avions invité 228 entreprises. Malheureusement, nous n’avons pas obtenu le nombre souhaité. Mais néanmoins, nous allons commencer à les sensibiliser maintenant quant aux grands enjeux du projet. Le gouvernement réserve un minimum de 30%, c’est-à-dire environ 230 milliards de Fcfa dans les différents travaux qui vont être développés à Edea et à Natchigal, aux entreprises camerounaises. A condition que ces entreprises soient compétitives. Car, très peu d’entreprises sont compétitives en l’état actuel. Mais, il est utile que d’ici à neuf mois, le maximum des Pme camerounaises soient ajustées sur les plans technique, organisationnel, managérial et financier. Voilà pourquoi nous sommes là. Nous allons continuer à déployer ce que nous avons déjà fait dans le Littoral.

De manière globale, on parle d’un programme d’action spécifique pour la remise à niveau des entreprises camerounaises. Concrètement, en quoi consistera ce programme?

Ce programme est un programme du gouvernement et d’Alcan. Et dans laquelle la chambre de Commerce a la maîtrise d’œuvre. C’est-à-dire que c’est elle qui va mettre en œuvre ce programme de renforcement des capacités, donc de mise à niveau. Sur le plan du management, nos entreprises doivent être mieux gérées. Sur le plan des capacités techniques installées, l’outil industriel est aujourd’hui assez vétuste. Il y a lieu de le moderniser. Au plan de l’organisation, les entreprises camerounaises doivent être compétitives. Voilà les trois axes de la mise à niveau des entreprises que la Chambre va mettre en œuvre.

Vous semblez reconnaître la faiblesse des entreprises camerounaises par rapport au niveau de compétitivité requis pour faire partie de ce projet, et vous avez semblé leur conseiller de se regrouper pour avoir plus de chance d’être retenu dans la short list…

Oui ! Ceci, parce que la faiblesse qui est la leur de nos jours est due d’abord à 25 ans de crise économique pendant lesquelles les entrepreneurs n’ont pas investi. La faiblesse est due également au fait que notre culture fait que nous avons tendance à nous replier sur nous-mêmes. Aujourd’hui, il faut changer de mentalité, et le regroupement est le processus proposé pour que les entreprises aient une taille physique minimum pour pouvoir être ajustées. J’ai fait la différence entre l’entrepreneur qui a deux ou trois brouettes et celui dont la taille de l’entreprise est ajustable. Donc, il y a lieu aujourd’hui de reconnaître et de faire un diagnostic clair, certes sévère, mais clair, que les Pme camerounaises demandent à être ajustées parce qu’elles sont structurellement faibles.

D’après les responsables d’Alcan, le projet va démarrer de façon effective dès le 1er trimestre de 2008. Pensez-vous que les entreprises camerounaises ont assez de temps par rapport à ce chronogramme pour se réajuster ?
Il y a 6 mois pour la mise à niveau. Sur les trois plans : technique, managérial et organisationnel. Je pense que nous avons le temps. Nous manquons seulement de candidats à ce programme de mise à niveau. C’est pourquoi nous allons faire le tour de nos villes. On a commencé par Douala, nous sommes à Yaoundé aujourd’hui, et en fin de semaine nous serons dans le Sud-Ouest. Je pense que le message est bien compris ici, et il n’est pas question que les entreprises ne viennent pas. Nous avons confiance. 6 mois sont nécessaires pour déclencher cet ajustement et 4 ans seront nécessaires pour que même pendant que les entreprises sont impliquées dans les chantiers, elles se modernisent et elles s’ajustent.

Vous avez dit que la Chambre de commerce recevait déjà les dossiers des entreprises intéressées. Combien sont-elles actuellement, et dans quels secteurs œuvrent-elles ?

En septembre, nous avons reçu 357 dossiers, et aujourd’hui, il y a 156 entreprises réellement mobilisées. Dans le Centre nous avons reçu 28 dossiers, ce qui est largement insuffisant par rapport au potentiel. Donc, nous attendons certainement dans les prochains jours beaucoup d’entreprises qui vont venir s’inscrire. Parmi les candidats, on retrouve beaucoup d’entreprises du secteur de bâtiment et des travaux publics, du génie mécanique, c’est-à-dire la construction métallique et la fabrication mécanique, du secteur de l’électricité, etc
 

Source:  | Hits: 19025 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Saviez-vous que BAKASSI, aujourd´hui occupé par les Nigérians signifie en Douala "ils ont accueili" ?
( | 17.07.2005 | 26187 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2002 sur les berges du Wouri
( | 15.07.2005 | 19053 hits  | 0 R)

  UNE ETUDE SUR LES PIROGUES DOUALA
( | 13.07.2005 | 21436 hits  | 1 R)

  Léopold Moume Etia n’est plus
( | 12.07.2005 | 21841 hits  | 0 R)

  CONTEXTE HISTORIQUE GÉNÉRAL DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 1890-1960
( | 12.07.2005 | 21734 hits  | 0 R)

  SAWA TOURISME !
( | 11.07.2005 | 15340 hits  | 0 R)

  Masosomanambè” : Le calendrier qui déterre l’histoire des Sawa
( | 10.07.2005 | 31554 hits  | 4 R)

  Ngondo : Deux nouveaux hommes pour de nouveaux défis
( | 06.07.2005 | 20806 hits  | 0 R)

  Sam Mbende : le spectacle… contenu
( | 30.06.2005 | 17453 hits  | 0 R)

  Traité germano-duala : 120 années de controverse. Reflexions Kum-mouelle-nsame-ntone.
( | 18.06.2005 | 32468 hits  | 3 R)

  Dika Akwa III - Les Bonambela amorcent l’envol
( | 09.06.2005 | 25584 hits  | 2 R)

  Le Sacre d´un Roi: Dika Akwa III
( | 09.06.2005 | 23585 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : Les chemins de l’Union
( | 05.06.2005 | 16090 hits  | 0 R)

  Massao 2005 : On attend Coco Mbassi…
( | 06.05.2005 | 19981 hits  | 0 R)

  Le Mpooh
( | 01.05.2005 | 21538 hits  | 2 R)

  Recit du sacre du roi Dika Akwa III
( | 09.04.2005 | 20456 hits  | 0 R)

  André Nganguè : Un patriarche à l’antenne
( | 18.01.2005 | 24266 hits  | 0 R)

  Tradition: Le Ngondo dévoile son calendrier
( | 01.01.2005 | 15827 hits  | 0 R)

  Ngondo: Sous le vase sacré
( | 28.12.2004 | 16237 hits  | 0 R)

  Musique : Le bon jus de Coco
( | 06.12.2004 | 20154 hits  | 0 R)

  Miss Ngongo 20XX
( | 26.10.2004 | 20507 hits  | 0 R)

  Spectacle en vue :Coco Mbassi revient
( | 22.10.2004 | 19623 hits  | 0 R)

  Léopold Moume-Etia, 1913-2004 :Une page de l’histoire du Cameroun est tournée
( | 16.07.2004 | 26880 hits  | 0 R)

  Littoral : Moukoko Mbonjo reçoit l’onction du ngondo
( | 18.03.2004 | 29163 hits  | 1 R)

  Africavenir: Un trésor culturel à Bonabéri
( | 17.01.2004 | 25098 hits  | 2 R)

  Grandeurs et travers du Ngondo.
( | 05.12.2003 | 15618 hits  | 0 R)

  ACTIVITES & PROGRAMME
( | 25.11.2003 | 17865 hits  | 0 R)

  LETTRE DU PRESIDENT DU NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 17354 hits  | 0 R)

  BILAN du NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 17285 hits  | 0 R)

  Ngondo : La délégation de Douala fait escale à Yaoundé.
( | 10.11.2003 | 16989 hits  | 0 R)

  African Cults: Sangoma & Nganga
( | 01.01.1970 | 46783 hits  | 0 R)

  Charismatique: René Douala Manga Bell
( | 01.01.1970 | 28711 hits  | 0 R)

  Les Sawa réclament le site où le Ngondo serait né
( | 01.01.1970 | 24692 hits  | 0 R)

  Dits et écrits de UM NYOBE
( | 01.01.1970 | 23669 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Message de Prospérité et de Fécondité
( | 01.01.1970 | 22805 hits  | 0 R)

  Pierre Valéry Lobé Békombo est allé rejoindre Doumbe Djengué
( | 01.01.1970 | 22389 hits  | 0 R)

  Programme NGONDO 2008
( | 01.01.1970 | 18868 hits  | 0 R)

  Haïti : Souffrance, chaos et dignité !
( | 01.01.1970 | 17588 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks