Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
20.03.2007

Bobby James Nguimè : Le testament du makossa était une malicieuse copie de mon initiative. 

Après tant d´années d´absence, qu´est ce qui peut bien justifier votre présence ces jours-ci au Cameroun?

Le Cameroun, c´est avant tout mon pays. Disons qu´il y a quatre mois j´ai été victime d´un grave accident de circulation à Paris, qui m´a entraîné dans un profond coma. Après ma convalescence, j´ai pris la résolution de venir me reposer au pays et mettre un terme aux rumeurs. Parti du Cameroun il y a bien longtemps, c´était aussi normal de revenir me ressourcer auprès des miens. C´est bon pour le moral. Hormis tout ceci, je suis en pourparlers avec des amis pour la réalisation de quelques projets. De temps en temps, je peux rencontrer des amis pour des soirées de musique.

Vous parlez de projets à réaliser, c´est quoi exactement?

En qualité d´artiste musicien, il y a toujours quelque chose à partager avec les autres. Les projets en question sont toujours en étude malgré leurs avancées. Il s´agit beaucoup plus de l´encadrement des jeunes pour la redynamisation de notre musique. Il n´est un secret pour personne que notre musique se meurt. Il serait honteux que nous croisions les bras. De toutes les façons le moment venu, vous saurez concrètement de quoi il est question dans ce projet de redynamisation de notre musique.

Quelles idées faites-vous de la musique camerounaise de nos jours?

J´ai toujours gardé une oreille attentive sur les œuvres de mes compatriotes. La musique camerounaise connaît en ce moment de sérieux problèmes et cela à tous les niveaux. Tel un malade, elle a besoin d´une assistance médicale appropriée au risque de la voir disparaître complètement. De nos jours, les génies se font de plus en plus rares, il n´y a plus d´originalité dans les compositions. Tout le monde préfère copier ailleurs et ramener des sonorités parfois étrangères à notre culture, pas pour l´enrichissement de soi, mais pour se faire de l´argent. Ce manque d´originalité se traduit par des textes vides sans message apparent. Heureusement, quelques-uns font la différence et sortent du lot.

N´est-ce pas la raison pour laquelle vous aviez pensé au concept "La bible du makossa" dans les années 90?

Effectivement, c´était pour remettre le makossa sur les rails. Issu d´une famille de musiciens, tout petit je rêvais de mettre un jour toutes les musiques camerounaises sur un seul et même support. Devenu grand, ce rêve était plus qu´un impératif au regard des difficultés que rencontrait le makossa à se maintenir au hit parade. C´est d´ailleurs au Cameroun que j´ai fait la première maquette en compagnie de mon frère aîné, le regretté Pablo Ekambi, Yves Mbimbé Lobé. Au niveau de l´écoute, cette " bible " a bien marché et a rappelé à beaucoup le bon vieux temps du makossa. Ce qui m´a obligé de mettre sur le marché quatre autres volumes. Malheureusement, personne n´a voulu s´en inspirer. Puis, j´ai été découragé par "Le testament du makossa" qui était une malicieuse copie de mon initiative.

Cet album, dit-on, a été en son temps piraté à grande échelle.

Eh oui, c´est ça l´autre calamité de la musique camerounaise et "La bible du makossa" en a véritablement souffert. Ce pernicieux mal contribue énormément à la déperdition de l´artiste camerounais ce d´autant plus que rien n´est fait pour le combattre. Les artistes, sur le terrain, essayent de se battre, mais ils ne sont pas soutenus par l´Etat. Ce laxisme donne libre cours aux pirates qui opèrent en toute quiétude.

Ça fait une quinzaine d´années que vous vivez en France, qu´est ce que vous y faites exactement?

Je fais de la musique en tant que professionnel, c´est d´ailleurs la raison pour laquelle j´ai décidé un jour de partir du Cameroun. Je vis exclusivement de cette musique ce qui me permet de beaucoup voyager à travers le monde dans le cadre des concerts. Depuis tout ce temps, j´ai eu l´opportunité de prêter mes talents à quelques grands noms de la musique africaine et mondiale, comme Salif Keita, Papa Wemba, Meiway… Outre ces talents, je travaille jour et nuit dans des studios en qualité d´arrangeur.

Quels sont vos nouveaux chantiers dans la musique?

En ce moment, j´ai près de soixante-dix chansons dans presque tous les rythmes du monde, jazz, funk, Rn´B, makossa… Autant de variétés, parce que je fais dorénavant de la musique professionnelle et c´est important pour moi de maîtriser les rythmes d´ailleurs. La musique, c´est un excellent moyen d´intégration. Pour être plus concret, je prépare actuellement un double album qui sortira cette année. Ca fait neuf ans que j´évolue dans l´ombre, alors que je suis un auteur-compositeur.
 

Source:  | Hits: 22111 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Dédicace: KUKUTETE NYA NGUM
( | 25.01.2006 | 26014 hits  | 0 R)

  Extrait du discours (KOUPE 98) de sa MAJESTE EMILIEN DOUALA BELL
( | 22.01.2006 | 28536 hits  | 0 R)

  François SENGA KUO, le poète
( | 20.01.2006 | 36521 hits  | 0 R)

  Richard Ekoka Sam Ewandè: l´un des premiers hommes de medias au Cameroun
( | 20.01.2006 | 27711 hits  | 0 R)

  Arbogaste Mbella Ntoné: PPS rend hommage à l´artiste
( | 18.01.2006 | 21762 hits  | 0 R)

  SAWANITE - LE GRAND SAWA SE MET MARCHE.
( | 13.01.2006 | 32598 hits  | 1 R)

  Le BANEKA comme langue standard MBO par...... ETAME EWANE
( | 12.01.2006 | 31384 hits  | 0 R)

  SAWANITE - LES BASES DU FUTUR
( | 12.01.2006 | 23112 hits  | 0 R)

  Identité Culturelle NGOH.........par André LAM
( | 11.01.2006 | 24650 hits  | 0 R)

  HISTOIRE DU PEUPLE BATANGA ....... (par Ntonga Mpeke)
( | 06.01.2006 | 47974 hits  | 0 R)

  Raymond Kalla Kongo
( | 03.01.2006 | 21064 hits  | 0 R)

  Jean-Joel Doumbè perrier
( | 02.01.2006 | 18740 hits  | 0 R)

  Apprendre le MBO
( | 01.01.2006 | 39534 hits  | 3 R)

  PROBLEMATIQUE DE L´IDENTITE CULTURELLE NGOH et NSONGO .........Par Professeur Richard PENDA KEBA
( | 01.01.2006 | 27826 hits  | 0 R)

  La Problématique de l´Identite Culturelle "NGOH et NSONGO" ............Par M. KOUOH SONGUE
( | 01.01.2006 | 24467 hits  | 0 R)

  SAWANITE - Le concept originel
( | 31.12.2005 | 30551 hits  | 2 R)

  Problématique de notre Identité Culturelle dans le grand SAWA........Par Professeur KANGUE EWANE
( | 31.12.2005 | 27546 hits  | 0 R)

  Jacky Kingue en concert à Essen - Allemagne
( | 31.12.2005 | 20194 hits  | 0 R)

  Mariage de TOM YOM’S & DINALY
( | 30.12.2005 | 36989 hits  | 0 R)

  Interview accordée à Peuplesawa (PPS) par Prince Ndedi Eyango & Vivianne Etienne
( | 24.12.2005 | 35584 hits  | 0 R)

  L´Origine des Peuples NGOH ET NSONGO ...........Par Pr. Vincent Ngoula
( | 20.12.2005 | 33792 hits  | 0 R)

  Vivianne Etienne : meilleur vidéo clip Africain
( | 19.12.2005 | 19147 hits  | 0 R)

  Koupe 98: Discours du Prince MANGA MANGA
( | 16.12.2005 | 26743 hits  | 0 R)

  Mot de bienvenue du Président de l´amicale des Chefs Traditionnels BAN BI NGOH et NSONGO du MOUNGO
( | 15.12.2005 | 24522 hits  | 0 R)

  NGOH et NSONGO : Retour sur le KOUPE 98
( | 14.12.2005 | 26037 hits  | 0 R)

  KOUPE 98: Mot de bienvenue de l´Honorable NGOLLO NGAMA
( | 14.12.2005 | 25515 hits  | 0 R)

  Marathon à Baré-Bakem et Ekom-Nkam
( | 14.12.2005 | 24757 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005: Course de Pirogues
( | 09.12.2005 | 29331 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005: Natation
( | 06.12.2005 | 23522 hits  | 0 R)

  DU NGONDO ET DE SON MYSTICISME
( | 06.12.2005 | 22319 hits  | 0 R)

  Miss NGONDO 2005: And the Winner is ...
( | 05.12.2005 | 30040 hits  | 1 R)

  Ngondo 2005: Message de paix et d’espoir pour le peuple Sawa
( | 05.12.2005 | 23990 hits  | 0 R)

  HENRY NJOH & DINA BELL en concert à Essen (Allemagne 03.12.05)
( | 04.12.2005 | 26502 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005: A POSITIVE ASSESSMENT
( | 04.12.2005 | 25258 hits  | 0 R)

  Chant de ralliement des NGOH
( | 04.12.2005 | 23587 hits  | 0 R)

  Retour sur le KOUPE 98: Le Programme
( | 04.12.2005 | 22805 hits  | 0 R)

  Accident à l´HOTEL SAWA - Les rescapés racontent le cauchemar
( | 04.12.2005 | 19559 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005 : LE PROGRAMME
( | 03.12.2005 | 23647 hits  | 0 R)

  Compte rendu de la visite du NGONDO au canton BONAMBELA
( | 03.12.2005 | 21951 hits  | 0 R)

  Les Sawa de l’Extrême-Nord dans la pirogue
( | 02.12.2005 | 30105 hits  | 1 R)

  MISS NGONDO 2005: La Tolè élue ce samedi soir
( | 02.12.2005 | 22537 hits  | 0 R)

  Les propriétaires de stand marchent sur le Mukanda
( | 01.12.2005 | 20940 hits  | 0 R)

  Mouvement de foule à la foire du Ngondo
( | 30.11.2005 | 20865 hits  | 0 R)

  Abel MBENGUE : une interview du plus celèbre journaliste sportif du Cameroun moderne.
( | 25.11.2005 | 20924 hits  | 0 R)

  NGONDO 2005: Que la fête commence
( | 24.11.2005 | 21559 hits  | 0 R)

  Mise au point du prince René Douala Manga Bell
( | 23.11.2005 | 30838 hits  | 0 R)

  Où apprendre le Duala
( | 23.11.2005 | 30327 hits  | 0 R)

  Duala ethnic groups
( | 23.11.2005 | 30074 hits  | 3 R)

  Finale de la Coupe du Cameroun des courses de pirogues et des avirons
( | 22.11.2005 | 19428 hits  | 0 R)

  The JENGU Cult
( | 14.11.2005 | 42426 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks