Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


20.11.2007

Nkongmondo - Le miroir de la misère ambiante 

Nkongmondo - Le miroir de la misère ambiante

Le Messager (Douala)

ACTUALITéS
28 Novembre 2007
By Mathieu Nathanaël Njog


L´un des quartiers mythiques de Douala sombre dans l´insalubrité et fait la honte du Cameroun indépendant.

1 La révolte des élites


Sa Majesté David Nguidjol est chef du quartier Nkongmondo par intérim depuis le 14 mars dernier. Il a été installé par le sous-préfet de Douala Ier pour combler la très longue vacance de poste. L´un de ses premiers combats semble être contre l´insalubrité. " Nous avons déjà pensé à certaines procédures équitables et impartiales dans une population délicate, assez incrédule et très exigeante ", a-t-il écrit au délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala (Cud) en juillet 2007. Dans cette correspondance, il propose de mettre sur pied d´une commission pour étudier le projet et demande du matériel d´investissement humain. Sa lettre jusqu´ici est sans suite.

Lors de la descente de Fritz Ntoné Ntoné, le 23 novembre 2007, à l´occasion du lancement du chantier de l´entretien curatif de la rue Um Nyobe (1,052 km), les élites du quartier Nkongmondo ont à nouveau remis une lettre au délégué du gouvernement. Elles renouvellent leur détermination à combattre l´insalubrité et à améliorer le cadre de vie des habitants. " Nous sommes disposés à vous aider à résoudre cette situation. Avec la mise sur pied d´une commission composée des forces vives qui aura pour rôle de lutter en avant-garde", peut-on lire dans la lettre. Les auteurs de ce document suggèrent instaurer des amendes allant de 25.000 Fcfa à 250.000 Fcfa contre les contrevenants.

Dans leur plan d´action, les élites demandent des bornes-fontaines. " Notre quartier est composé d´une population dont les 4/5 vivent en dessous du seuil de la pauvreté. C´est une population nécessiteuse dans son ensemble. Permettez nous de suggérer de mettre à la disposition de nos populations quelques bornes fontaines qui nous permettront de nous approvisionner en eau potable ", écrivent-t-elles. Avant d´ajouter : " nous pensons également à l´amélioration de la qualité de l´éclairage public, bon nombre de zones restent à ce jour non couvertes la nuit, et ce sont pour la plupart des endroits où sévissent en permanence des agressions."

En outre, et de vive voix, les élites de Nkongmondo sollicitent le recrutement des enfants de ce quartier à la communauté urbaine de Douala (Cud). " Depuis la nuit des temps aucun fils de Nkongmondo n´avait été recruté à la Cud. Il y a cinq ans de cela que votre prédécesseur nous avait pris cinq enfants. Nous vous prions de nous en prendre pour qu´ils servent de porte-voix et même d´espoir pour les autres ", plaide le chef du quartier.

2 Un quartier redoutable et redouté

Le quartier Nkongmondo, (Le nouveau monde, traduction libre du bassa) n´a jamais porté fièrement son nom. Le vaste projet d´aménagement et d´amélioration du cadre de vie des années d´après indépendance, est très vite tombé en désuétude. Appartenant au canton Bele Bele, Nkongmondo est situé entre les quartiers Bali, Bonapriso, New-Bell, compte près de 23.000 habitants. Ils sont repartis dans les dix blocs. Nkongmondo est plus réputé pour son côté pervers et violent ; incivique et belliqueux. Certains ne s´empêchent pas de la considérer comme une jungle. Pour les forces de l´ordre, c´est un des fiefs de la pègre. La population est cosmopolite. Bassa et Bafia constituent les communautés les plus importantes. Zone de recasement, elle fit partir du no man´s land érigé en 1914 par les Allemands pour séparer la ville européenne et les " indigènes " recasés dans de nouveaux lotissements constitués à l´arrière ville, et constitués des quartiers New-Bell, New-Akwa, New-Deido, Nkongmondo Une ségrégation raciale à laquelle s´opposa le roi Rudolph Duala Manga Bell et qui lui coûta la pendaison.

Avec la lutte nationaliste pour l´indépendance du Cameroun, ce no man´s land devint très vite le fief des combattants nationalistes. Les massacres de mai 1955 à Douala ont eu beaucoup d´impacts à Nkongmondo. Le siège de l´Union des populations du Cameroun (Upc) est incendié ainsi que des maisons de nombreux militants et sympathisants de ce parti politique.

Lorsque le Cameroun accède à l´indépendance et que les premiers plans d´urbanisation voient le jour, plusieurs personnes se retrouvent sans abri. Victimes des destructions pour le tracé de la voirie urbaine. A l´instar de celle allant du marché central à la direction des Brasseries. Mais aussi des trois rues parallèles et six rues perpendiculaires qui permettent de circuler à l´intérieur de ce quartier. " Ce tracé visait à l´aération des coins sombres et l´accès facile aux forces armées et police pour les opérations de maintien de l´ordre ", révèle S.M. David Induijol, chef du quartier par intérim. Ce projet avait aussi pour but de désenclaver la zone et d´éviter les inondations récurrentes dans ce quartier.

Malheureusement, ce tracé n´a plus été respecté. Privant le quartier Nkongmondo d´une meilleure viabilisation. Puisqu´en 1964, une délégation des notables de la chefferie Mongo a obtenu du préfet du Wouri le recasement des personnes laissées sans abri par l´opération du tracé de la voirie urbaine de 1960. L´autorité administrative a aussi profité pour y introduire des éducateurs sociaux. Ces derniers avaient pour mission d´oeuvrer pour un changement de mentalité des habitants de ce quartier, réputés très difficiles. N´ayant aucune notion de la morale et du respect de l´autorité. Vestige du combat nationaliste de l´Union des populations du Cameroun (Upc) dont Nkongmondo et ses environs constituaient l´un des bastions de la résistance dans le centre ville de Douala. " C´est ainsi que plusieurs sites ont été restitués en bordure de ses tracés ", affirment S.M. David Inguijol.

3 Insalubrité

Au bout du compte, plusieurs projets de viabilisation n´ont plus été réalisés, du moins dans leur totalité. Il en est de la construction d´une route d´environ 3,5 kilomètres allant de l´usine des Brasseries du Cameroun au cimetière de New-Bell en passant par le lycée Mongo. Plus grave, avec la vacance de pouvoir à la chefferie Mongo et le décès de plusieurs notables, " l´anarchie va s´installer ", rappelle S.M. David Mongo. Et au fil des années, les constructions désordonnées ont eu pignon sur rue, empiétant sur les emprises et même les rues. Ainsi vérandas, clôtures, chambres de location, et boutiques, ont envahi des emprises publiques, obstruant servitudes et drains. Par effet d´entraînement, cet état de choses a pris des proportions. Le quartier est devenu l´un des plus insalubres de la ville de Douala. " Plusieurs habitants versent leurs ordures dans les caniveaux d´évacuation et drains provoquant ainsi des inondations, entraînant des déviations des eaux sur la chaussée ", avoue S.M. David Inguijol. D´autres poussent le rubicond jusqu´à percer des trous sur les parois des drains pour écouler le trop plein de leurs fosses d´aisance.

Un état de chose que veulent mettre fin les élites de ce quartier afin de rattraper le retard que Nkongmondo accuse sur les autres quartiers résidentiels de l´arrondissement de Douala Ier, siège de la capitale provinciale.
 

Source:  | Hits: 36671 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Psycho-Slavery: Black Boys, White Female Teachers & The Rise of A.D.H.D.
( | 13.03.2011 | 39759 hits  | 0 R)

  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 37367 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 33384 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 34989 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 32442 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 33646 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 38225 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 41964 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 37102 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 38429 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 36805 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 37244 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 41527 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 37990 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 40285 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 34356 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 33345 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 36661 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 43839 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 32678 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 29226 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 39966 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 43578 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 39116 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 38620 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 37947 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 33871 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 43224 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 31570 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 33827 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 38184 hits  | 1 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 37808 hits  | 0 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 37586 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 35199 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 32657 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 37190 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 37472 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 29667 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 37788 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 29720 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 39673 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 33194 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 44101 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 37795 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 30771 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 36543 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 32772 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 45441 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 36755 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 43727 hits  | 2 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks