Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
06.01.2013

Hommage à Raymond Kotto Touah, par Gaston Ntouba 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Photo: Ntouba et Kotto (droite)

HOMMAGE A Raymond Baudelaire Kotto TOUAH

Auteur compositeur, directeur technique de la célèbre chorale d´Hommes de Deido et du chœur mixte dénommé MEY (Makom m´Essesse Yehova). Il était certainement le doyen des derniers chefs d´orchestre dans la direction des Chœurs d’ Ensemble musicaux religieux de forme dévotionnelle et grégorien.

Une véritable légende et le dernier témoin de la grande époque des sorciers des podiums, une époque où seules l´authenticité, la compétence, et la fidélité aux maîtres, avaient droit de cité. Tout le contraire de nos jours, où le patrimoine musical est tombé dans les mains d´une doxa d´opportunistes à tout crin.

C´était un artiste de haute valeur et orfèvre de la direction des chœurs à la gestuelle harmonieuse. Cette figure emblématique de la scène musicale et des podiums était aussi un grand rassembleur et fédérateur des talents.

‘Muledi’ Kotto était peu sensible aux feux de la rampe, il n´aimait pas les mondanités. L´image que l´on garde de lui, c´est celle d´un phare d´humanité irradiant au-delà des frontières de son art grâce à une bonhomie et une vérité de ton sans nulle autre pareille.

C´était un homme extraordinaire, jovial, d´un contact chaleureux, aimable et accueillant, doté d’un vaste talent musical inspirant le plus vif respect. Il ne manquait jamais de saluer tout le monde sur son passage. Il était très généreux pour la passion musicale au point de soutenir occasionnellement le groupe à l´aide de ses propres et modestes deniers !



Sur le plan musical, Muledi Kotto était un chef d´orchestre d´une haute compétence. Particulièrement exigeant, il était très scrupuleux, travaillant dans les moindres détails avec chacun des choristes et notamment les Ténors, son Pupitre vocal d´origine.

Il prêtait une intense attention aux moindres inflexions et montrait une totale maîtrise de son art. Une très forte personnalité qui en imposait grâce à ses connaissances fort étendues. Il exerçait son métier avec infiniment de classe et d´élégance, ce qui lui valut d’être très apprécié et respecté de l’ensemble des choristes et du clergé.

C´était un lecteur affiné de la partition, qui m´a donné le privilège de chanter sous sa direction sur les bancs des célèbres chorales d´Hommes et MEY de Deido Nazareth. Je garde de lui le souvenir d´un grand homme menant avec sagesse, bienveillance et fermeté toute sa troupe qu´il dirigeait avec talent. J´en ai éprouvé le plus grand plaisir. Il était fort exigeant avec lui-même et il exigeait toujours le meilleur de chacun de ses chanteurs. Il nous permettait, nous membres de la chorale, de nous sentir en confiance et rassurés, tout en donnant le meilleur de nous même.

En musicien raffiné, cet homme de coeur d´une suprême courtoisie, connaissant parfaitement chacun de ses choristes et savait admirablement réaliser d´harmonieuses distributions de rôle.
Sa voix et son émission vocale avaient beaucoup de mordant. Animé d´un certain sens de l´humour, il dirigeait ainsi nos répétitions dans une ambiance chaleureuse et d’un accueil amical aux retardataires. Une attitude qui recueillait toute la confiance et l´estime de tous. Cet état d´esprit se répercutait sur l´ensemble du groupe qui formait une véritable famille. Outre l´admiration, nous lui portions une respectueuse affection.

Cet homme charmant et très disponible aura consacré sa vie entière à sa passion. Et il est décédé sur la route de sa passion. Nous étions tous sous le choc et plongés dans la plus grande consternation à l’annonce de son décès, survenu le 15 septembre 2012 dans cet horrible accident de circulation.

Sa disparition a plongé le monde musical des chorales liturgiques dans une indicible et inconsolable tristesse, nous privant ainsi d’une personnalité de tout premier plan qui avait une réelle vision d’avenir. Son extrême amabilité et sa grande courtoisie faisant de lui ce qu’il convient d’appeler, Un grand Monsieur !

Mon hommage au maestro est peut-être tardif, mais il lui est indéniablement dû, en hommage à une existence toute entière consacrée à la musique et à sa foi chrétienne. Cette photo prise lors de son dernier voyage en France et retrouvée dans mes fichiers, vient ouvrir un tiroir plein de souvenirs, de si beaux et intenses souvenirs…

Je m´incline devant tes incommensurables qualités de coeur. Merci, Maître, mais tu nous a quittés trop tôt.

Gaston Ntouba Essomè
5 Janvier 2013

 

http://video.ak.fbcdn.net/hvideo-ak-frc1/v/723363_305064299614147_29367_n.mp4?oh=580584f64935fcd846597478dc36c01d&oe=50EA9445&__gda__=1357552418_e40d815457ff5b6c3cb5554b6e1f885e">Video des Obseques

http://peuplesawa.com/fr/bngallery2.php?galerie=200&dia=1&img=aaa&vip=0">Galerie Photos des Obsèques

Source : José jean René Mambo Moussio

Compil et mise en page: Brother Metusala Dikobe 

 

Source: Dikalo la Mboa Sawa | Hits: 26930 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 20616 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 16991 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 22992 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 18955 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 27498 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 21535 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 20328 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 19379 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 23166 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 22611 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 20578 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 15989 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 29120 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 26756 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 27328 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 50909 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 25827 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 25585 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 23828 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 22706 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 15535 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 35278 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 16004 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 33950 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 25298 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 24763 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 21744 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 29115 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 24293 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 25994 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 33514 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 26933 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 27110 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 23756 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 19913 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 25771 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 17039 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 25423 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 25958 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 20490 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 22499 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 36525 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 21109 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 17616 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 17244 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 17101 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 34085 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 21364 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 22783 hits  | 0 R)

  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 20314 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks