Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
22.10.2005

MAKOSSA - LA RENAISSANCE 

MAKOSSA - LA RENAISSANCE -

Nos craintes furent bien justifiées lorsque bon nombre de musiciens camerounais prirent goût pour des raisons commerciales bien évidentes de sacrifier la musique du pays au profit du Zouk ou du Ndombolo ou encore de je ne sais quels autres rythmes. Nous reconnaissons certes le tallent de nos artistes qui affichent une aisance inouïe a s’adapter aux rythmes du monde ; preuve irréfutable que notre musique est vivante et peut magnifiquement se marier avec toutes les sensibilités.


Lorsque ces différentes influences contribuent, à enrichir notre musique, je parle de celle que nous savons faire le Makossa,, il est une évidence que, nos artistes réalisent à ce moment de vraies prouesses ; pensons notamment à Henri Dikongue ou à Richard Bona et Douleur pour ne citer que ceux-là ; pour qui leurs différentes influences n’a aucunement chambouler l’enracinement profond du « KOSSA » du « KUMBE » du « KWAMBA » et du « NDOMBI » qui calmement coulent dans leurs veines.

Certes tous ces termes vous semblent barbares mais, comment le dire autrement ?
Et même si je disais « SWING », « GROOVE », « HARMONIQUE » auriez vous plus compris ?
Certains de ces termes relèvent de l’ineffable car même les professionnels vous donneront des réponses diverses ; toujours est-il qu’il va rester le même fond. D’autres par contre sont du domaine de la technique pure, et toute personne avertie pourrait avoir dire.

De fait, le « Kossa » serait ce je ne sais quel diable qui vous pousse à vous trémousser même en étant assis ; bref cette envie irrésistible que l’on a de danser ; et quand bien même on est debout, cela nous passe dans tout le corps ; cette sensation est si étrange et si intense que l’on s’abandonne au « Kumbé » qui nous prend en charge et nous rythme. Le plus surprenant est que le « Kumbé » lorsqu’il est puissant et savamment dosé, on se surprend entrain d’improviser des pas de danses qui nous mettent dans un état si euphorique que l’on peut sans le vouloir devenir l’homme ou la femme de la soirée . En d’autres mots, le « koumbé » peut vous mettre en état de transe.
Le « kwamba » quant à lui est tout ce qui ondule et gravite autour du « kumbé » ; s’est la partie qui donne place au rêve et qui sans cesse rappelle la mer et ses vagues. C’est le sentiment de plénitude et de liberté que la guitare rythmique doit jouer constamment. Ceci est fondamental et caractéristique du Makossa.

Cela va sans dire que la frontière entre le makossa et le ndombolo, est infiniment étroite si l’on considère les origines historiques des dualas qui viennent du Congo ; et qui ont gardé la force du « kumbé » dans le makossa.

Une nouvelle génération d’artistes musiciens avec un « kumbé » hors paire tels que les bassistes Guy Nsangue et Etienne Mbappe pour ne citer que ces deux là, sans oublier les guitaristes Boby Nguime et Ndédi Eyango qui ont un « kwamba » spectaculaire et bien particulier. Du côté des chanteurs, nous ferons référence à Douleur, Jacky Kingue, Franck Chaleur, et Sergio Polo dont la langueur du «ndombi» titille merveilleusement nos oreilles. Les femmes ne sont pas en reste car, l’incontournable Grâce Decca n’est plus seule dans la cours des grands, et la concurrence s’annonce rude quand on pense à Chantal Ayissi dont nous parlerons dans un chapitre Bikutsi ; à Nguéa la Route et à Dora Decca. La liste peut bien s’allonger encore mais, comme nous nous engageons à faire un dossier spécial sur chacun de nos artistes, nous pouvons sans regret et sans courir le risque d’en oublier un, au détriment de tel ou tel autre, clore cette énumération.

Reste à souligner le fait que, notre objectivité sera sans pareil et toujours motivé par l’amour de notre musique.

H. BELEMBETE
Ekobantou

-----------------------------------------------------------

NEW MAKOSSA GENERATION

Le makossa a connu un passage à vide que le défunt Kotto bass a su magnifiquement combler. Il a eu le génie de dégager le véritable moteur de cette musique qui avait tendance à s’embourber, en ne gardant que le « Kumbé »; à qui il donna une tel surpuissance que, il réussit à consolider le marriage entre la guitare bass et le tam-tam. Il venait ainsi de mettre le doigt où il le fallait : le poumon du makossa a eu un nouveau souffle. Les oeuvres de Kotto bass sont à ce titre de véritables collectors.

Le message fut bien comprit de Sergio et Njohreur qui mettent aussi tôt « le mari d’autrui » en œuvre, et reçoivent sans peines la consécration du public camerounais. La coordination, l’exécution de la guitare bass et du tam-tam sont une vraie réussite et le morceau à ainsi un kumbé extraordinaire. Dans la foulée, le mouvement « Zingué » est né. Le mouvement ne durera pas, car la puissance seule du « kumbé » ne suffira pas si les artistes n’assuraient pas un minimum l’environnement musical. Pour en avoir une caricature, on parlera aisément de J.P Essomé qui chante comme une casserole et qui maximise son « kumbé » au passage, quelques cours de chant ne lui aurait pas fait de mal.
Dans les rangs de Petit Pays, s’est la débandade. « Les sans visas » se disloquent ; alors que le « kumbé » du « number one » est au plus haut ; mais comme trop porté du côté du « tchacho » il perd de sa substance et l’artiste se met alors à produire autant de disques qu’il n’en vend. Samy Dicko devient le déserteur à abattre. Il a un «ndombi » merveilleux dans sa voix, mais ayant perdu son alliée qui lui assurait le « kumbé », ses prochaines alliances et ses choix musicaux doivent le mettre dans une telle précision qu’il n’a pas droit à l’erreur car les partisans du « number one » sont aux aguets…

H.B. LOBE
Ekobantou
 

Source:  | Hits: 21619 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(1)

PLUS DE NOUVELLES


  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 16065 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 15229 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 15615 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 14437 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 14770 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 16543 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 19929 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 16861 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 17271 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 17467 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 15510 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 18328 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 16924 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 17493 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 15901 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 14545 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 14920 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 19412 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 13905 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 13071 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 18079 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 20277 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 18689 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 17916 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 16940 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 14216 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 20360 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 13673 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 15861 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 16807 hits  | 1 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 17161 hits  | 0 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 15733 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 15706 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 14538 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 16596 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 16016 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 13325 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 17431 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 12736 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 16754 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 15204 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 20016 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 16000 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 13440 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 15882 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 15561 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 24254 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 17254 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 20673 hits  | 2 R)

  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 25734 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks