Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
10.11.2005

" Bolo O Munja " 

Les préparatifs de la fête de l´eau ont démarré la semaine dernière dans la ville de Douala. Aujourd´hui plus qu´hier, les Sawa veulent se retrouver autour d´une même table pour regarder vers l´avenir.

Plantes rampantes, feuilles de bananiers séchés, feuilles de fougères C´est dans ce décor très africain que s´est tenue vendredi 4 novembre la conférence de presse marquant le début du lancement des manifestations de l´édition 2005 du festival du Ngondo. Autour de la table, Sa Majesté Milord Mbappé Mbwanga, président en exercice de cette rencontre culturelle et chef de Bonabéri, les secrétaires Moni Akwa et Yobe Pamphile, le responsable de la communication Antoine Richard Lobe et Henry Manga. Au menu de cette conférence, le programme du Ngondo, le développement du thème choisi cette année et le rôle du Ngondo dans la communauté des peuples de l´eau.

La fête proprement dite se déroulera du 26 novembre au 4 décembre 2005. Au menu, foire gastronomique, concours de musique, conférence de presse, danses et animations diverses, fête de la jeunesse, élection miss Mais avant, la fête dans les cantons a débuté samedi 5 novembre, dans le canton des Bonambela, par une soirée de fête au lycée d´Akwa Nord à Bonamoussadi.

" Bolo O Munja ", qui signifie retour aux sources ou encore tous dans la pirogue, est le thème que les responsables du Ngondo ont choisi cette année. " Après l´élaboration des discours axés sur la paix, l´unité, la solidarité, l´avenir dans le bien être et le bonheur de la communauté, le Ngondo, assemblée traditionnelle du peuple Sawa ", estime qu´il est temps de faire un retour aux sources pour interroger les ancêtres et construire un imaginaire collectif, susceptible de rétablir les colonnes de la citadelle tombée en désuétude. C´est un hymne à un retour aux sources du peuple Sawa, pour engager un combat et vaincre à l´occasion toutes les pesanteurs qui l´empêchent de se développer. " Pourtant, c´est un peuple épris de paix d´éthique, d´abnégation et de sacrifice ", ont-ils proclamé.

Entre effort et courage

" La pirogue sur le fleuve est un appel à plus d´effort, de courage et même de patience ", expliquent les organisateurs de cet évènement. Car, la pirogue est un moyen de déplacement, de relais entre deux rives dans l´environnement marin. Un élément qui représente le vrai héritage du peuple Sawa, surtout que pour faire avancer une pirogue, il faut des pagaies et des pagayeurs. " Finis donc l´immobilisme et les atermoiements ", place à l´action, à l´effort, pour maintenir sur le fleuve cette pirogue qui, contre vents et marées doit atteindre le rivage.



Vieille de 300 ans, l´assemblée traditionnelle du peuple Sawa régente les rapports entre les différentes communautés et donne des avis indicatifs sur le plan mystique, socioculturel. Pourra-t-elle cette fois encore, entraîner ses enfants dans la même barque ? Cette année, la nouveauté qui rentre dans le programme, c´est cette course de natation, qui regroupera une vingtaine de nageurs, qui vont traverser le fleuve Wouri d´un bout à l´autre à la nage.


Le Ngondo 2005 sera célébré du 26 novembre au 4 décembre. Jour de l’apothéose sur les berges du Wouri sous la présidence de Sa Majesté Paul Milord Mbappè Bwanga, le chef du canton Bellè Bellè. Le tour des différents cantons reste au programme selon un calendrier qui n’est pas encore rendu public avec à chaque étape l’élection des Tolè les miss des différents cantons qui rivaliseront de grâce de savoir-faire et de savoir tout cours lors de la grande veillée du 3 au 4 décembre 2005. Entreront en lice cette année les filles du Sud-Ouest. Les garçons auront également leur mot à dire à travers la lutte traditionnelle. Tous les ngum des cantons vont confronter leur force, robustesse, agilité et astuces lors de la même grande veillée qui désignera le ngum des ngum (le champion des champions).
Il va sans dire que la fébrilité des compétitions va s’emparer des différents quartiers dès après la rentrée des classes pour mettre en condition les compétiteurs et les muses qui apporteront au Ngondo 2005 toute la ferveur, la saveur et les senteurs que seuls savent générer les Soyambe, les vrais fils et filles du terroir.

Occasion sera ainsi offerte aux nouveaux hommes du Ngondo : S.M. Paul Milor Mbappè Bwanga, le secrétaire général, le prince Mony Mony et son adjoint Pamphile Yobe de remuer leurs méninges pour offrir aux Sawa et à leurs invités un carnaval qui fera date dans les annales de l’histoire. Ce challenge a été pris le 18 août devant les journalistes réunis dans le Mukanda (Palais) de Dika Akwa nya Bonambela à Bonélèkè. Occasion aussi pour les hommes et femmes des médias de découvrir ceux qui constituent désormais le tendon d’Achille du Ngondo. Il s’agit pour la nouvelle direction de mettre en exécution la ligne politique globale de la manifestation, en étroite collaboration avec le président du Ngondo. Mony Akwa qui nourrit des ambitions spéciales pour le carnaval, partie visible du Ngondo doit ramener les nouvelles générations à s’impliquer dans la tradition qui selon ses dires “ tend à se perdre ”, à cause du “ modernisme ambiant ”, qui absorbe nos jeunes.




Par Vanessa Nana
 

Source: Le messager | Hits: 14012 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  The JENGU Cult
( | 14.11.2005 | 29085 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15762 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 16495 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 14263 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12625 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 12382 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11634 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11605 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 77254 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 23070 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17843 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 14448 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 20694 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21876 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 11172 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 11135 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 16355 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 15313 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 16063 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 19518 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 22436 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 16049 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 12397 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13640 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10733 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 22197 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 38812 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 12451 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 22385 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 15130 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 15119 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 13612 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18627 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16598 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13746 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 13541 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 11088 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11590 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 14201 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13946 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 12440 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 12083 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 12075 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11603 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11584 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 11390 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10695 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17996 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17596 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 15448 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks