Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
17.02.2006

Charles LEA EYOUM 

Une cinquantaine de sélections en équipe nationale du Cameroun, un titre de champion d´Afrique des clubs avec le Canon de Yaoundé (D1 Cameroun); une distinction de premier ballon de bronze africain, un parcours étoffé en tant que footballeur professionnel en hexagone, suivi d´une assez riche carrière d´Entraîneur d´élite au Cameroun.

L´histoire de Charles LEA EYOUM se mêle quelque peu à celle du football camerounais en ses premières années de gloire. Pour ce personnage iconoclaste, la grande aventure commence à Nkongsamba, une ville du littoral Cameroun, où il fera ses débuts au sein de deux équipes de la localité Espoir et Aigle, promus en division d´honneur. Mais le véritable déclic arrive avec l´insertion dans l´effectif de Diamant de Yaoundé, vers le début des années 70. Le virtuose se distingue alors par ses qualités exceptionnelles de bon dribbleur, qui en font finalement un joueur redouté par les équipes adverses. Il passera trois saisons successives avec Diamant de Yaoundé (D1 Cameroun) d´où il sera prêté au Canon de Yaoundé, engagé en coupe d´Afrique. Le talent exprimé ainsi que les différents lauriers engrangés favorisent aussi l´intégration en équipe nationale. "Notre élimination en dem i:finale de la Coupe d´Afrique des Nations en 1972 constitue l´un des plus grands souvenirs amers de ma vie de footballeur "concède-t-il aujourd´hui, nostalgique.

Et même s´il n´a réellement rien gagné de significatif avec les Lions Indomptables, Charles LEA EYOUM ne cache pas sa fierté d´avoir fait partie de cette sélection mythique aux côtés des autres mastodontes qu´étaient les Jean-Pierre TOKOTO, Michel KAHAM, Joseph MAYA. De sa carrière de joueur pro en France , il retient davantage les 9 buts inscrits en une demi-saison avec RENNES, plutôt que les 6 mois passés à US Quevelly, un club de 3eme division . L´adaptation en France ne fut cependant pas facile, les responsables toulousains lui ayant immédiatement imposé un statut de professionnel auquel il s´y était d´abord opposé.

L´odyssée française s´achève au début des années 80 lorsque le nommé Simplice ZINSOU magnat du foot africain le fait venir en Côte d´Ivoire après quelque temps passé au Stade Malherbe de Caen.

Puis ce sera le retour au pays natal pour un nouveau départ dans le domaine de l´encadrement technique. Aux côtés de Dynamo de Douala, LEA EYOUM gagne la Coupe Nationale du Cameroun en 1998.

Avec l´Union de Douala (D1 Cameroun), un autre club emblématique du pays, il sera vice-champion en 1999-2000. l´homme se caractérise ainsi par son instabilité, corollaire d´un trait de caractère qui lui est consubstantiel la vulnérabilité vis-à-vis de son entourage. Plutôt forte tête donc et quelquefois grande gueule, "le footballeur atypique " vit aujourd´hui dépité, la déliquescence prolongée du sport -roi dans sa région d´origine. Souvent incompris de ses pairs, LEA EYOUM, également connu comme l´un des dirigeants de l´Association des Footballeurs Camerounais ( AFC ), un syndicat de joueurs depuis quelques temps affilié à la FIFPRO, est par ailleurs membre de l´Assemblée générale de la Fédération Camerounaise de Football ( FECAFOOT). Il dit aujourd´hui œuvrer pour une plus grande reconnaissance des compétences des autres Techniciens Nationaux, car pense-t-il, "Nos équipes nationales ne devraient pas être la propriété exclusive d´une seule catégorie de personnels ".


NOM : LEA EYOUM
PRENOM : Charles
DATE DE NAISSANCE : 16 Janvier, 1951
SITUATION MATRIMONIAL : Marié- 4 enfants
ADRESSE : B. P 2407 DIEDO DOUALA
CAMEROUN
Tél. bur. (237) 43 45 49
Tél. Dom. (237) 40 61 34
Portable : (237) 93 02 07

EQUIPE AU CAMEROUN :

1968 - 1969 Aigle de Nkongsamba
1969 - 1972 Diamand de Yaoundé
1972 - 1973 Canon de Yaoundé

Vainqueur de la Coupe des Club Champions, Ballon de Bronze Africain. En 1972, Demi-finatiste de la Coupe d´Afrique des Nations (CAN 72). 52 SELECTIONS EQUIPE NATIONALE CAMEROUN.

EQUIPES EN FRANCE :

1972 - 1973 TOULOUSE FOOTBALL CLUB
1973 -1974 U.S. QUEVELLY
1974 -1977 RENNES FOOTBALL CLUB
1977 -1978 LUCE FOOTBALL CLUB
1978 -1979 STADE MALHERBE CAENNAIS
1979 - 1980 Entraîneur - joueur à VILLEMOMBLE

EQUIPE EN AFRIQUE:

1980 - 1981 AFRICA SPORT ABIDJAN
1981 - 1982 STELLA SPORT ABIDJAN

Palmarès de l´Entraîneur :

1981-1982 BICICI ABIDJAN Vainqueur Coupe National Corpos
1982 - 1984 LEOPARD SPORTIF DE DOUALA
1985 - 1986 A.S. BABIMBI
1988 - 1989 DYNAMO DOUALA
1992 - 1994 LEOPARD DOUALA
1994 - 1996 UNION SPORTIVE DOUALA
1996 - 1998 DYNAMO DOUALA
1998 - 2000 UNION SPORTIVE DOUALA Vainqueur de la Coupe du Cameroun


Africafoot.com
 

Source:  | Hits: 25489 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Belka Tobis : parle de son Cool Assiko, Concerts et DVD
( | 15.02.2007 | 32754 hits  | 0 R)

  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 24066 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 19920 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 27069 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 22516 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 31374 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 25160 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 23824 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 22943 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 26812 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 26425 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 24371 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 19067 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 33498 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 30992 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 31161 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 56196 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 30099 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 29647 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 28681 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 26981 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 18583 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 39958 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 18974 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 39155 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 28933 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 28869 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 25425 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 33415 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 28194 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 29929 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 37993 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 31044 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 31522 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 27836 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 23440 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 29556 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 19931 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 29585 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 30373 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 23559 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 26386 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 40890 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 27733 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 20750 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 20466 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 20245 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 38992 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 25293 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 26597 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks