Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
28.02.2006

Ndoumbé Léa : libéro malgré lui ! 

L’ancien capitaine des Lions vit à Deïdo, son village natal, non loin de la " rue de la joie ".

L’échange s’est achevé depuis quelques minutes. La conversation qui s’est déroulée sous la véranda se prolonge dans la cour de la concession après un petit tour que le maître des lieux s’offre en compagnie de son hôte. Ndoumbé Lea fait une confession, quelques minutes avant qu’il ne prenne le chemin du terrain de football du collège Libermann où s’entraînent tous les lundis et jeudis, dans l’après-midi, les anciens footballeurs. Extraits de la confidence : " Au départ, je ne suis pas libéro. Je jouais plutôt au milieu de terrain en 6, parfois en 10. C’est lors d’un match amical qui nous oppose à l’AS Saint Etienne que l’entraîneur Vladimir Béara me demande de jouer libéro. Ce qui signifiait que je prenais la place de Nlend Paul qui tenait très bien son poste à l’époque. Sur le champ, j’avais refusé. Le coach était allé voir le colonel Edouard Etonde Ekoto, l’un des dirigeants du football camerounais à l’époque. Ils sont venus me voir à deux. Le colonel m’avait dit ceci : " tu joues libéro, c’est un ordre. Ça ne se discute pas. C’est comme ça que je deviens libéro. Contre mon gré. A ce moment là, les droits d’aînesse signifiaient encore quelque chose. J’ai accepté parce que je ne pouvais pas dire non au colonel qui était par ailleurs un parent". C’est par ces mots que s’achève un entretien " arraché " à Ndoumbé Léa quarante-cinq minutes plus tôt. La raison? L’ancien défenseur des Lions veut porter à l’attention de son hôte " l’oubli " dont il dit être victime. Il a fallu une solide plaidoirie pour que Ndoumbé Lea consente enfin à parler de son expérience.

L’ancien capitaine des Lions n’aime pas perdre le temps. Il va droit au but et résume sa carrière en quelques minutes. En 1968, Ndoumbé Léa commence à jouer au football à Espérance, " la pépinière " de Léopard, l’équipe de son village. Il intègre l’équipe première la saison suivante et porte ensuite les couleurs du Tonnerre, club avec lequel il remporte sa première coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe en 1976 et enfile ensuite la tunique du Canon, puis plus tard celle de l’Union avant qu’il ne porte le maillot de Rail de Douala, son dernier club. L’homme est titulaire d’un très riche palmarès, paré de cinq coupes du Cameroun (trois avec le Canon, deux avec l’Union) et cinq titres de champions (deux fois avec l’Union et trois fois avec le Canon). Sur le plan national, Ndoumbé Léa est l’un des joueurs camerounais ayant un palmarès riche et relevé. Il est appelé pour la première fois en équipe nationale en 1972, lors des Jeux d’Afrique centrale au Congo. Il est l’un des éléments de base de la sélection qui atteint son apogée en 1984 en Côte d’Ivoire. L’enfant prodige de Deïdo, lieu dit " trois boutiques ", participe à la Can 82 à Tripoli avant de rallier plus tard l’Espagne via l’Allemagne où se déroule le stage des Lions pour la coupe du monde. De cet événement, il en garde à la fois le plus beau souvenir, la qualification lors du match Cameroun-Maroc mais aussi le plus mauvais, sa relégation au banc de touche lors de l’épreuve finale. " Je n’ai jamais digéré cela ", affirme Ndoumbé Léa, victime des " choix de l’entraîneur ". Ce qui frappe et fascine en cet homme, c’est sa dignité mais surtout sa façon de dire et d’analyser les choses.

cameroon-tribune.net
 

Source:  | Hits: 21264 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 22261 hits  | 0 R)

  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 19902 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 19728 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 19785 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 22521 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 18961 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 22404 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 19709 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 18745 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 23737 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 21581 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 19223 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 27575 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 25008 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 17685 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 28106 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 24938 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 27194 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 21315 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 30563 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 34372 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 33307 hits  | 2 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 21295 hits  | 0 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 21010 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 27970 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 26522 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 25481 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 40202 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 33617 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 36979 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 21078 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 44703 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 39965 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 28858 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 28552 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 28163 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 27606 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 26937 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 26645 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 26553 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 26272 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 17735 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 28391 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 34135 hits  | 2 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 22134 hits  | 0 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 21226 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 28988 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 24270 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 15761 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 19253 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks