Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
19.04.2006

Gardien de l’Oryx de Douala : Tokoto Rodolphe n’est plus 

Son imposante silhouette dans les cages du club Bellois a fait le bonheur du canton à l’époque des Mbappè Lépé, Maurice Epété et autres Elémé Ricardo. Le légendaire gardien, vainqueur de la première coupe d’Afrique des Clubs champions est décédé vendredi 7 avril dernier à son domicile à Bali-Douala. De suite de maladie.

“ Il était venu à l’Oryx pour jouer comme avant-centre. Mais alors qu’il était titularisé pour la première fois à ce poste, en 1963 lors du match Oryx-Tonnerre de Yaoundé au stade Akwa, à Douala, Rodolphe est monté très haut pour frapper le ballon de la tête. Malheureusement, à sa descente, il s’est mal réceptionné et s’est fait une hématose au niveau du genou gauche ”, raconte Elémè Ricardo, ex-sociétaire du club Bellois. Pour lui, Rodolphe Tokoto, décédé vendredi dernier, 7 avril à son domicile à Bali juste derrière l’Immeuble Hogmeni, est devenu gardien de but par hasard : “ Mais comme à ce moment-là, nous avions d’énormes difficultés à avoir un vrai gardien de but... ”.

En ce début des années 60, Arnopoulos a gardé les cages de l’équipe des Mbappè Lépè, Maurice Epété et autres Makembè jusqu’en 1962. A son départ, ni Elessa Denis ni Essomba Samuel alias Bell, n’entendent être pris pour des gardiens de but de prédilection. Et pour cause ! A cette époque, le dernier rempart est souvent accusé de tous les maux qui arrivent à l’équipe, autant d’ailleurs qu’il est déifié en cas de bons résultats : “ Un jour, alors que personne ne voulait garder nos buts, Mbappè Lépé s’est proposé d’être notre portier. Et il s’est plutôt bien acquitté de cette tâche ”, se souvient encore Ricardo.

Dans ce contexte, la venue de Tokoto Rodolphe dans le club du canton Bell et surtout, sa blessure alors qu’il postulait à jouer avant-centre, ont fini par faire le bonheur de “ Jemea ”.Un autre témoignage, d’un joueur qui évoluait alors chez les Bana ba Njoh, celui de Sosso : “ J’ai connu Rodolphe d’abord comme un frère, avant même le footballeur. Je l’appelais affectueusement “ Araignée ” parce qu’il arrêtait tout ce qui gravitait autour de ses buts. Et lui m’appelait “ Biche ”, faisant allusion à ma vitesse de course. Bien sûr pendant le match nous étions adversaires. Mais aussitôt le coup de sifflet final donné, nous nous retrouvions dans l’un

desbars les plus en vogue de l’époque. Soit à Catherine bar à Deido, à Mermoz bar à Akwa ou encore à Oryx bar à Bali. Là c’était la fête, la joie d’être entre nous joueurs, sans les dirigeants. Nous avions tellement de chaleur entre nous... ”, poursuit Sosso.

L’homme d’Accra
Homme chaleureux, Rodolphe Tokoto, le légendaire goal-keeper aux jambes si particulières de l’Oryx club de Douala, était un passionné du chant choral. Une autre manière sans doute de s’exprimer, lui qui, même sur les terrains de football parlait si peu : “ Il est entré très jeune à la chorale de Dipita Bali et deviendra plus tard ancien de l’Eglise. ”, témoigne-t-on encore dans son entourage. Mais l’une des images que Ricardo conserve de celui que ses coéquipiers surnommaient “ Kata Hum ”, du fait de la force et de la puissance de son coup de poing, c’est sa prestation lors de la rencontre contre Ashanti Kotoko de Kumassi, un certain dimanche de décembre 1965 : “ Toute l’équipe avait été au même niveau, soudée, volontaire. Mais, l’omniprésence de Rodolphe nous a permis de revenir avec le trophée au Cameroun ”. D’ailleurs, le mythique portier des jaunes et noirs va être appelé à l’équipe nationale de football du Cameroun dès son retour triomphant. Il servira ainsi le sport roi jusqu’en 1974, date à laquelle il raccrochera définitivement les crampons. Mais comme il était de ses rares joueurs qui voyaient au-delà du factuel, il avait préparé sa reconversion.
C’est ainsi qu’il passera quelques années au port, chez Soaem (1971-76), puis chez Socopao (1977-93), Stc (1993-95) et à Sdv (1995-2003). Dans ces entreprises, comme dans l’Oryx club de Douala, il appliquait la même philosophie : “ C’était un papa simple, peu bavard, mais tellement généreux. Il aimait offrir le peu qu’il avait. Pour lui, la vie était comme le sport. Faite de respect de soi et des autres, de fraternité et de solidarité ”, pense son beau-fils, Daniel, qui a toujours été aux côtés de Tokoto Rodolphe, particulièrement durant ces trois dernières années où la maladie a fini par le vaincre, vendredi 7 avril matin. Le programme des obsèques n’est pas encore arrêté. Le gardien des buts de la grande époque de l’Oryx de Douala laisse une veuve et un fils de 23 ans. Il avait 61 ans.


Par Jean-Célestin EDJANGUE
Le Messager
13.04.06
 

Source:  | Hits: 20361 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Entretiens avec Aimé Césaire 1
( | 12.04.2008 | 21866 hits  | 0 R)

  Entretiens avec Aimé Césaire 2
( | 12.04.2008 | 20624 hits  | 0 R)

  Entretiens avec Aimé Césaire 3
( | 12.04.2008 | 20236 hits  | 0 R)

  Discours sur le Colonialisme de Aimé Césaire: Plaidoyer intemporel …contre la Domination et le Racisme
( | 07.04.2008 | 32676 hits  | 0 R)

  Meinrad Hebga : " Emancipation d`églises sous tutelle ou Essai sur l`ère post-missionnaire "
( | 06.04.2008 | 23262 hits  | 0 R)

  MAMI WATA: TRUE ORIGINS OF THE VODOUN RELIGION
( | 02.04.2008 | 26999 hits  | 0 R)

  AFRICOM et EUFOR : le quadrillage en douceur de l’Afrique
( | 02.04.2008 | 26772 hits  | 0 R)

  Religions et Spiritualité du monde Noir: Partie 1 : Catholicisme, Protestantisme et Islam
( | 01.04.2008 | 24265 hits  | 0 R)

  Religions et Spiritualité du monde Noir: Partie 2 : Vaudou, Candomblé, Santeria et syncrétisme religieux.
( | 01.04.2008 | 24332 hits  | 0 R)

  GRAND SAWA: Du bon usage de la SAWANITE
( | 16.03.2008 | 27342 hits  | 0 R)

  Mamy wata: arreter la déraison capitaliste qui tue la mer
( | 15.03.2008 | 21315 hits  | 0 R)

  Crise sociale : Le peuple camerounais révolté et les deux bourgeoisies
( | 15.03.2008 | 26955 hits  | 2 R)

  Emeutes au Cameroun: le rapport de l’ACAT Littoral et de la MDDH (à lire impérativement)
( | 11.03.2008 | 18722 hits  | 0 R)

  50 Years After Chinua Achebes "Things Fall Apart"
( | 09.03.2008 | 25892 hits  | 0 R)

  Nécrologie: Meinrad Hebga fut honoré de son vivant
( | 08.03.2008 | 30829 hits  | 1 R)

  EPEE MOUDIO - né le 25 avril 1934, décédé le 17 Mai 2006
( | 07.03.2008 | 34086 hits  | 0 R)

  What is behind the unrest in Cameroon?
( | 07.03.2008 | 18587 hits  | 0 R)

  Bilan des émeutes: plus d´une centaine de tués (d´après ACAT)
( | 02.03.2008 | 19806 hits  | 0 R)

  Yaounde Elite Declare Ethnic Cleansing
( | 02.03.2008 | 18359 hits  | 0 R)

  PENDA EKOKA interpelle les chefs SAWA….
( | 22.02.2008 | 34218 hits  | 2 R)

  Esclavagisme et racisme anti-Noir; Par Ambroise KOM
( | 17.02.2008 | 26243 hits  | 0 R)

  Hommage: Michel Kingue, Auteur–Compositeur–Interprète (1933 - 2007)
( | 10.02.2008 | 28047 hits  | 1 R)

  Succession Soppo Priso : Un empire de 1000 milliardrs Fcfa dans la brousaille
( | 07.02.2008 | 39215 hits  | 0 R)

  NSA´A du WOURI: ORIGINE, MIGRATION ET INSTALLATION
( | 02.02.2008 | 32219 hits  | 0 R)

  RAPPORT SUR LE MAQUIS OSENDE AFANA : Sud-Est Cameroun: 1er Septembre 1965 – 15 Mars 1966
( | 31.01.2008 | 34619 hits  | 1 R)

  Présentation de deux ouvrages : TETEE et NTÔÑ DISEE
( | 25.01.2008 | 30442 hits  | 1 R)

  1962, écrits prophétiques d’Ernest Ouandié: Citoyens libres ou esclaves?
( | 15.01.2008 | 24241 hits  | 0 R)

  Technology is the Root of All Evil - by Dr. Philip Emeagwali
( | 14.01.2008 | 26590 hits  | 0 R)

  Say No to AFRICOM - by Danny Glover
( | 14.01.2008 | 25775 hits  | 0 R)

  Nimele Bolo (version en ligne / Online version)
( | 08.01.2008 | 27193 hits  | 0 R)

  Sawa people on the move ...
( | 07.01.2008 | 35169 hits  | 0 R)

  Bebe Manga, Were-Were Liking Gnepo, Isnebo Fadah Kawtal et le Ballet national du Cameroun enflamment Kumasi
( | 07.01.2008 | 25309 hits  | 0 R)

  NKAM - Pierre Titi plaide pour le développement
( | 07.01.2008 | 24892 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia: Le festival mondial des arts nègres (Fesman)
( | 07.01.2008 | 22324 hits  | 0 R)

  LIVRE: Le Défi-Ecrins de vie de Ngand´a Kwa par Honoré Njimé
( | 07.01.2008 | 21885 hits  | 0 R)

  January 15, 1971- UPC Leader, Ernest Ouandie executed
( | 06.01.2008 | 31006 hits  | 0 R)

  Les LIONS dans la peau de l’ORYX en 1965
( | 06.01.2008 | 28867 hits  | 0 R)

  Sawa Mboa Report: News from an Afrocentric View
( | 06.01.2008 | 21099 hits  | 0 R)

  Mort de Antoine Logmo Nnyb. Décès de David Bernard Diwah Wondjamouna
( | 05.01.2008 | 27419 hits  | 0 R)

  CAN 2008, le Ghana et le Panafricanisme
( | 03.01.2008 | 25851 hits  | 0 R)

  André EYOUM EYOUM, wumse na mussango, na dube na di mende pete o jenene
( | 27.12.2007 | 27850 hits  | 0 R)

  Tom Yom’s est mort
( | 26.12.2007 | 25560 hits  | 0 R)

  Manu Dibango, Massao à "l´enfant prodige", de retour au Mboa.
( | 25.12.2007 | 21036 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Le cinquantenaire de musique du père du "Soul Makossa" célèbré au Cameroun
( | 14.12.2007 | 28788 hits  | 1 R)

  Francis Kinguè, îcone de la musique camerounaise. Manu aime les bonnes choses…
( | 12.12.2007 | 35128 hits  | 0 R)

  SAWANITE: Pr Njoh Mouelle ou le refus des usages compassés
( | 10.12.2007 | 24882 hits  | 0 R)

  Remember Simon Tchobang Tchoya "Tcho-Tcho"
( | 07.12.2007 | 30563 hits  | 0 R)

  François Doumbè Léa : Ex Lion Indomptable
( | 07.12.2007 | 28015 hits  | 0 R)

  Pourquoi le système éducatif occidental est inapproprié pour les enfants d’origine africaine
( | 05.12.2007 | 24067 hits  | 0 R)

  Ngondo 2007 prolongé au 08.Dec : Les Miengu recommandent l´unité Sawa
( | 03.12.2007 | 27978 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks