Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
16.06.2006

GRAND SAWA ET COMMUNICATION - DEUXIEME FEUILLE DE ROUTE 

Mboa, comme je suis heureux de te retrouver en ligne,

 la vie des hommes  a trois temps, le passé  le présent et le futur.

il y a qui pour avancer choisissent  de s´agripper à un  passé très souvent évocateurs de joie mais aussi de plaies ou de carence.

à ces passéistes, l’on oppose très souvent des futuristes qui pensent que l’avenir dépend des imaginations de toute sorte, produit fantastique mais surtout hypothétique et problématique.

la Sawanité sans manquer de respect à aucun des courants choisis, d épouser le présent.

le présent se vit, s’observe et se négocie.  ce n´est pas une donnée intelligible de notre banque à idées mais plustot une réalité sensible; palpable que chacun peut apprécier sans avoir besoin que lui soit dicté un model de comportement ou de pensée.

tout participant engagé ou décidé à participer à ce chantier générationnel, tout enfant Sawa conscient  et souverain dans sa raison doit montrer qu’il fait ce qu’il dit et qu’il dit ce qu’il fait.

c’est ce principe sacro-saint qui a toujours conditionné ma réflexion m’obligeant ainsi  à rester fidèle à mes engagements vis-à-vis de notre communauté  et du groupe que nous constituons sans que cela n´entache en rien  ma loyauté vis-à-vis de la république et de ses différentes composantes entre autre Beti, Maka, Haoussa, Bamilékés etc etc.

j ai donc le devoir dans cette mission qui nous est assignée de préserver notre sens d´intégrité par une vision objective qui stigmatise toute  déviation, infantilisme ou amateurisme au nom du principe supérieur de cohérence et de la paix, ingrédient indispensables au salut et à la sécurité des générations futures.

D ailleurs comment aurait-il pu en être autrement si je ne suis paranoïaque,

 non seuls les fanatiques et les matamores accepterons de sombrer dans un profil si bas, si étrange si étonnant.

Mboa, Pour construire il y a une méthode et dans une méthode  il y a le  langage et c’est l´objet de ma deuxième feuille de route.

Le langage comme paroles ou expressions  utilisées.

Peuple des grands fleuves, Peuple Sawa, la force de la parole est incontestable, l`impact  qu’elle peut avoir est sans mesure,  c’est une merveilleuse grâce dont nous devons faire usage sans réserve et sans économie sauf que la parole a un revers,

  la facilite avec laquelle l`on peut s`en servir nous plonge très souvent dans l´erreur, nous devons faire très attention avec certaines expressions, les mots peuvent construire c’est le cas de la Sawanité, mais ils peuvent aussi provoquer, détruire  engendrer la guerre ou simplement heurter la sensibilité du voisin; il ne suffit donc pas simplement de dire que les mots sont comme des pistolets chargés et manquer de recul à l’usage des mots d’ou  la phrase plus haut.

Chers frères aux approches de cette transfiguration qui vont définir notre programme d action pour les années à venir apprenons à nous fixer dans les yeux et après l`accueil trouvons les mots justes pour ne pas sombrer dans la bestialité.

Le langage que nous devons utiliser doit être dénudé de toute incitation à la haine.

Ce langage doit se purifier de toute insulte injure ou grossièreté, ce langage doit éviter des provocations gratuites et dangereuses qui peuvent remettre en cause la cohésion et la concorde nationale en favorisant ainsi un climat de confusion générale dans lequelle nous pourrions avoir du mal à défendre nos véritables  intérêts et à identifier nos vraies lacunes.

Mboa, notre peuple a certainement subi des lésions, que j ai déjà eu l´ occasion d évoquer dans mes discours précédants mais  on peut se réhabiliter et se guérir des ces blessures sans débiter des inepties;

 sans outrager des  tribus entières

et sans inciter les peuples à la haine tribale.

En société tout est consensus,  tout se négocie et de grâce, ne jamais perdre de vue que le plus grand garant que nous avons c’est la légalité républicaine et celle-ci ne pouvant s´exercer que si nous lui offrons en échange la stabilité et l´unité nationale.

C´est un langage indispensable à la paix sociale et au progrès des peuples.  Un langage qui peut être dur, mais poli et respectueux, si vous avez du mal à dire à votre invité

<Faites comme chez vous>
  Au moins concédez-lui ceci et dites
<Faites comme chez vous mais n`oubliez pas que c`est chez moi>

Ce n´est qu`un standard de comportement; nous pouvons l`adopter ou l´améliorer. ce qui compte c´est d´appliquer sa quintessence

Puis-je compter sur vous ???

 Dr Paul MENESSIER


SAWANITE  -  DECLARATION D HONNEUR DE PAUL MENESSIER
Un jour, nous n`aurons plus d`autre choix que de nous asseoir enfin sur la même table.

 

Source:  | Hits: 12970 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 13136 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 15143 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 15888 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 13677 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12056 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 11856 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11107 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11072 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 74932 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 22287 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 17226 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 13476 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 20003 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 21245 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 10696 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 10637 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 15665 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 14675 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 15422 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 18664 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 21686 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 15332 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 11798 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 12999 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10247 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 21556 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 38049 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 11901 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 21552 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 14488 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 14506 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 12926 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18120 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16064 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 13144 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 12835 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 10566 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11028 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 13670 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 13268 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 11922 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 11569 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 11501 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11105 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11031 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 10884 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10157 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 17390 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17020 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 14557 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks