Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
17.06.2006

SAWANITE: DECLARATION D´HONNEUR DE PAUL MENESSIER 

Un jour, «nous n`aurons plus d`autre choix que de nous asseoir enfin sur la même table.

Je m´incline devant l´auguste peuple que je salue

Despotisme , gabegie, tribalisme, favoritisme, corruption, injustice autant d’exemple historique ou actuels, qui montrent comment l`accumulation de certains faits finit par fausser les consciences, dévoyer les institutions et développer dans le champ social de véritables autoroutes de la déviance  de la haine et de la violence.

Vous le vivez autant que moi, ces boutades ces euphories ces paradoxes ces carences sensibles à quelques niveaux de notre communauté et qui parfois nous ont involontairement, conduit à quelques dysfonctionnements, aux ruptures, aux déchirements, aux aberrations dont nous sommes, au mieux, les témoins, au pire, les victimes.

Mais quand  dans cette vie on prend l´engagement de servire une cause collective il ne faut jamais rêver de ne recevoir que des félicitations ou des vénérations raison suffisante pour demeurer jusqu’au-boutiste sans céder à la tentation d´ aggraver les maladies de certaines consciences.
 
La Sawanité est aussi liberté d´expression.
Mboa Nous continuons toujours à réfléchir ensemble sur le grand peuple que nous voulions bâtir. Nous avons pris le temps qu’il fallait pour partager nos visions et pour nous mettre d’accord. Nous nous apprêtons à sceller ce pacte des générations à travers notre Grand Sawa virtuel.
 
Notre site officiel www.peuplesawa.com remplie pleinement cette mission et nous en sommes fiers. Parmi les sujets les plus délicats Nous avons ensemble par le passé remarqué quelques carences ici et la que nous avons dénoncé dans le texte de lumière
"Peuple Sawa point de panique nous vaincrons"
Notre requête était alors axée sur deux points principaux à savoir l´établissement d´une personnalité juridique pour le site et la redéfinition de son éditorial élément urgents pour établir les responsabilités identifier les promoteurs et garantir à notre communauté une communication civile courtoise constructive et unificatrice.
Cette volonté acharnée de veiller intelligemment sur une vitrine qui représente et valorise magnifiquement notre peuple et notre culture puise ses sources dans la série des tournées historiques que sa Majesté King Bell entrepris à son époque des berges du Wouri qu pied du mont Manengoba avec ce cri de cœur qui s´étendit de Campo à Manfé et qui appelait alors au rassemblement des peuples Sawa, rassemblement qui fit de Douala(langue et ville) l´épicentre d`un vaste mouvement socio –cultuel que nous avons décidé de conceptualiser au cours du douxième mois de la cinquième année du troisième millénaire sous le néologisme de Sawanité.

En prononçant ce mot vous essayez simplement d´appréhender l´ ensemble des mécanismes physiques méta-physiques et socioculturels qui caractérisent les bantous de la côte camerounaise.

Comme l´Africanité et la Créolité, la Sawanité fait partie de cette catégorie de terme neuf donc le charme seul séduit, convint et témoigne de sa nature presque mystérieuse et savante de sa portée prodigieuse et de sa puissance quasiment  irrésistible et incomparable.

C est ainsi qu´il fut aisé d’affirmer et de démontrer qu’au-delà de l´élégance de ce terme c´est surtout éthiquement que ce vocable est attirant.

Quelques unes de Ses profondeurs intellectuelles ont été portées en surface par de brillants esprits dont Alphonse Mpeke et Robert Madjombe constituent les représentants les plus prononcés des différents courants de ce concept; Mpeke pour les futuristes et Madjombe pour les passéistes.

Le débat engendré par ces différents esprits auraient reçu un développement saint si seulement les passéistes étaient moins nostalgiques et les futuriste moins passionnés tous moins émotifs.

Ma responsabilité de modérateur naturel devint alors très délicate, elle du se nourrir de quelques apports externes dont Princesse Laurence Ndedi Priso garde la palme d’or mais aussi de quelques bouffées d’oxygène venue tantôt de Lobe Emmanuel Claude, Cathy Endalle, Diboussi Anne Irenne ou mon plus proche frère Mbedi Ebongue Hugues. Mais Etant donné qu´il n´y a qu’un seul peuple pour moi il n´ y a qu´un seul débat.

La Sawanité

Celle qui nous sert de point de ralliement pour bouger et agir ensemble. En l’adoptant, nous espérons toujours réussir le pari de ramener un jour sur la même table MM, MME,,,  toute l´équipe d´hier d´aujourd`hui et de demain nous nous engageons formellement à contrer l’exclusion et la suspicion c’est un défi mais nous avons une chance.

C´est ainsi que pour rester fidèle à mes propos j´ai entrepris des recherches et des discussions avec tous ceux qui s`intéressent de prêt à cette œuvre et je crois que seul un manque d´équilibre psychique peut empêcher de reconnaître qu une grande réforme améliore désormais le contenu et la méthode de publication.

L´œuvre n’est pas parfaite et nous devons tous mettre la main  à la patte comment donc imaginer que je formule des critiques en refusant de m´impliquer pour rectifier ce que je dénonce,  ma démarche est une logique qui se justifie par le principe supérieur de cohérence et de vérité. La vérité est rétive a toute immédiateté. La vérité ne se décrète pas elle ne s´ improvise pas elle se démontre s´affirme avec preuve et serment.

Mboa je continu à rassembler tous les éléments qui permettrons le moment venu de faire toute la lumière sur notre site mais je peux déjà affirmer preuve à l´appui que Ekum`a Mbella,  Dikobe Metusala et Robert Manjombe auquels j´adresses par ailleurs mes encouragements pour l’abnégation et l´humilité sont trois personnes distinctes et absolument indépendantes
point  de confusion donc..   la vérité est là ;;  mais nous devons nous donner des stratégies et des moyens d’action objectifs et inattaquables à tous les niveaux.
 
Une autre vérité c´est l´importance de cette vitrine comme instrument de communication et de liaison de notre peuple il ne s´agit pas simplement du beau mais d´une performance incontestable le monde est témoins.

Le logiciel de la Biangue Network satisfait techniquement toutes nos attentes et nos caprices Dieu seul sais si nous en avons.
 
Me demander de solliciter le retrait de ce site de cette entreprise c’est recommander à Marc Menessier mon fils qui vit avec sa famille maternelle sur la cours des Ngoka Dika a Bonadibong de cesser de manger du pain puis que dans ce quartier comme dans tout Douala les boulangeries n´ appartiennent pas aux Sawas. D´accord  je peux vous le concéder Marc c´est mon fils ;; mais que ferais-je quand il s agira d´interdire à ma belle fiancée de Mboa Manga de consommer du riz qu’elle adore bien simplement par ce que le vendeur est un ………………non sawa.
Pire encore quand je pense que mimi devrait s´entendre dire de moi que son enfant ne devrait pas se faire vacciner au dispensaire de Manengole par ce que l´infirmier n´est pas sawa ha ha ha ha ha… que sourire que rire.. que délire ,,,  sa donne envie de s´exclamer à l´ivoirienne "on est ou là ?"

Mboa nous avons de sérieux problèmes,  mettons toute cette énergie pour relever nos véritables défis. Apprécions la réalité à sa juste mesure; commençons par appliquer à nous même la rigueur qu´impose tout projet sérieux, procédons déjà à notre propre examen de conscience relevons nos tarres naturelles au lieu de continuer à bercer notre égo en proclamant continuellement l’enfer c’est les autres,,, Ils ont, ils ont, ils ont...Et nous qu´avons nous fait.
 
la Sawanité n’est pas seulement un étalage avec brio de ce que nous sommes mais la révélation d´un pouvoir qui somnole en chacun de nous et qui avant d´aller à la conquête du paradis perdu doit reconnaître ses limites et ses faiblesses. Elle doit se définir une stratégie, se donner des règles et des principes.
 
En tous cas c´est ce que Richard Ekwalla Moum`Etiha, Essesse Noé, Kum`a Ndoumbe III,  Njoh Mouelle , Kangue Ewane et Dia Bobe m’ont enseigné. J´ai le devoir de mériter ces instants précieux qu´ils m´ont consacrés pas pour être prophète vénérable ou leader (ça il faut le demander à Hugues Mbedi et Cathy Endalle) mais pour continuer à répondre autant que faire se peut à la sollicitude de mon peuple:c´est ma clé du concept.

Cette Sawanité, vous la connaissez par ce que c´est l´âme de notre peuple. Elle s’est déjà manifestée à d´autres occasions. Elle continue à s´affirmer et ensemble nous la vivons Cathy Endalle, Ndedi Priso, Mbedi Ebongue Hugue,Anne Irenne Diboussi  Mbondi Mouelle Agnes ;,Eyango Irenne,Moukouri Bonny George Francis Bille, Fabrice Makembe,Prince Essoh,Bitchoka Isidore, Bille Ngalle Emmanuel Etoka Nguilla  André Bekouty ; Apollinaire Ekwalla et la liste continue ;;;;

Le concept originel est donc assez clair. C’est un discours inspiré avec la grâce de nos aïeuls. C’est pour cela qu´il est objectif, précis et globalement synthétique; je conseille aux Sawas de le relire attentivement.

Cette Sawanité révèle  au peuple Sawa un ensemble d`"inputs" que chacun peut identifier en lui. C´est une énergie qui est présente en vous mais que je vous appelle à capter et à valoriser pour mieux vous armer face à l´adversité et toutes les mutations du village global.

La Sawanité est si forte que nul ne pourrait la renverser.
Elle est si grande que personne ne pourrait la contenir.
Elle si belle qu’aucune poésie ne saurait la défaire.
La Sawanité siège avec tous, même ceux qui peuvent aspirer à l´étouffer mais elle triomphe également de tout pour être ce qu’elle est.
La Sawanité n’est pas ce qu´elle peut être mais elle ne saurait non plus être ce qu’elle devrait être elle est simplement ce qu elle est.
La Sawanité est humilité mais elle n´est pas la douleur d’un poète, mieux encore la Sawanité ne cries pas sa douleur mais la métabolise.
Elle n’endort pas mais elle mortifie.
Elle n´aboie pas mais elle avance.
Elle ne multiplie pas des articles pour acquérir le statut d´intellectuel mais elle écrit un qui lui vaut vénération.
La Sawanité ne vanne pas son blé à n´importe quel vent, elle ne tient pas de double langage.
La Sawanité ne décrète pas des influences mais elle construit des influences.
La Sawanité ne se contredit pas.
La Sawanité ne mendie pas la sympathie des personnalités mais  se fait respecter par des personnalités.
La Sawanité ne soutient pas l`agoraphobie. la xénophobie, la dicobephobie et toutes les autres formes d´extrémismes et de fanatisme.
La Sawanité est charité, elle ne garde pas rancune, elle ne se réjouie pas de la polémique, elle ne se satisfait pas d´une action binaire, elle ne se vente pas, elle n’est pas orgueilleuse.
La Sawanité n’est pas médisance, elle n’est pas turbulence 
La Sawanité est confiance et persévérance,
Elle est patience, tolérance, prudence, tempérance, connaissance, reconnaissance et récompense.
La Sawanité pardonne tout, espère tout, attend tout
elle est maternelle, paternelle et sempiternelle.

A la lumière de ce qui précède
Mboa je déclare donc sur l´honneur
  • Après avoir discuté des mois avec plusieurs personnes ressources donc mes amis de l`Association des intellectuels Sawas; l´ALBATROS
  • Après avoir écouté avec un grand intérêt les prérogatives de plusieurs regroupements sawas parmi lesquels le groupe d’action  EBAMBA des fils du Wouri
  • Après avoir ecouté quelques dignitaires du peuple Sawa
  • Apres vous avoir ecouté ; frères et sœurs avec la passion d’un enfant de coeur
Je poursuivrais mon œuvre sur la Sawanité avec tous ceux qui nous soutiennent.

Notre site  officiel est et demeure peuplesawa.com jusqu à déclaration contraire.

En union avec les elites les membres et le Comité Directeur  nous nous engageons à continuer cette dynamique Sawa où toutes les filles et fils de notre grande famille pourront se reconnaître se regarder sans mepris et s’unir pour avancer.

Le  jour vient où nous n`aurons plus d`autre choix que de nous asseoir enfin sur la même table.

 
 

Source:  | Hits: 17575 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(2)

PLUS DE NOUVELLES


  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 13007 hits  | 0 R)

  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 11677 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 11423 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 11614 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 13705 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 11636 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 14791 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 11888 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 11209 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 15450 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 13633 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 11217 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 18588 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 15831 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 10565 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 18470 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 16158 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 16783 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 12579 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 20574 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 24586 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 23109 hits  | 2 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 12686 hits  | 0 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 12555 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 17484 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 16420 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 15405 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 28488 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 22434 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 25319 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 13788 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 32131 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 27858 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 18568 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 18196 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 17539 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 17489 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 16671 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 16494 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 16259 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 16119 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 10315 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 17550 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 22250 hits  | 2 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 14483 hits  | 0 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 12695 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 19177 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 15403 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 8873 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 12127 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks