Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.07.2006

Musique : Longuè Longuè en liberté 

Eugène Dipanda
Mutations

Ceux qui avaient pensé que son récent séjour dans une prison girondine (France) influencerait fortement les textes de l`album qu`il préparait alors, ont deviné juste. Déjà, à partir du titre, "Le libérateur libéré" on voit bien que l`artiste a été marqué au fer par ses déconvenues juridico-conjugales. N`empêche, Longuè Longuè est (provisoirement) sorti de geôle, et les huit nouveaux titres qu`il vient de mettre sur le marché du disque sont déjà fredonnés par de nombreux fans. "Merci Seigneur", chante-t-il, pour rendre gloire à Dieu, qui l`a soutenu, pense-t-il, pendant tous ses moments difficiles. Après la rupture du contrat qui le liait à Preya Music, la maison de production du Prince Ndedi Eyango, il s`agit-là du tout premier produit que l`artiste signe sous le couvert des écuries Jean-Pierre Sa`a (Jps). Malgré l`absence de Longuè Longuè au Cameroun, Jps a d`ailleurs lancé sa campagne de promotion depuis quelques jours. Et, apparemment, ça marche!

Une chose est certaine, l`album de Longuè Longuè était très attendu. Au-delà des raisons évoquées plus haut, la verve et les messages engagés qu`on lui connaît, commençaient quelque peu à manquer aux mélomanes. Lesquels, à la première écoute, ne semblent d`ailleurs pas déçus. L`artiste a plongé au cœur de la société camerounaise, pour en extirper les principales tares. La corruption, l`injustice, les détournements de deniers publics, la dictature, l`enrichissement illicite, la tricherie… sont un agrégat de cette face hideuse du Cameroun, que Longuè Longuè, à travers son nouvel album, projette sur une sorte d`écran géant. Morceaux choisis : "Tu dis à bas la corruption, pourtant tu es corrompu (…) Tu condamnes les voleurs, pourtant tu es receleur (…) Tu croyais que tu étais au-dessus de la loi, aujourd`hui les choses ont changé, le pouvoir est tombé…".

Dans le titre "Examen de conscience", l`artiste reste ainsi allusif. Mais, les événements politiques et judiciaires récemment vécus au pays permettent de comprendre. Dans "Trop d`impôts tuent l`impôt", Longuè Longuè se montre
d`ailleurs particulièrement dur dans le propos. "C`est vous qui avez prêté serment devant Dieu et des Hommes, que vous allez bien travailler ; que le pays va changer. Les années passent, mais on voit que rien ne change. Les riches ne font que s`enrichir, les pauvres ne font que s`appauvrir. Pourtant nous payons nos impôts, mais le développement ne suit pas…", indique-t-il.


Solo Muna
Avant de se rendre compte que "Même les quartiers voisins du palais ne sont pas éclairés ; même les routes voisines du palais ne sont pas goudronnées". Où va donc l`argent des impôts ? se demande Longuè Longuè. "Dans les banques privées", répond-il plus loin.
"50 ans de pouvoir", un reggae enchanteur, n`exprime pas moins la rébellion de l`artiste. Au contraire, c`est même ici que Longuè Longuè voudrait véritablement être la voix des sans voix. "Détourner les fonds publics, truquer les élections, épargner à l`étranger, changer la Constitution… c`est cela la maladie de l`Afrique. Ils (les dirigeants africains) nous gèrent comme du bétail…", chante-t-il. Et "Le libérateur" de mettre en garde tous les gouvernants de son pays, contre un éventuel changement de Constitution : "Essayez, et vous verrez que nous ne sommes pas Togolais, Burundais ou Congolais…".

Dans l`ensemble, Longuè Longuè a le mérite de rester constant dans son ton acerbe. En plus, l`auteur de "Ayo Africa" a réussi l`exploit de ramener un vieux briscard de la chanson camerounaise sous les feux de la rampe. Dans "Tu es méchant", il chante en effet avec Solo Muna, qui avait quitté les studios depuis bientôt deux décennies déjà. Seule déception : les orchestrations de l`album, que même le doigté du bassiste Bisou Bass, des guitaristes Toto Guillaume et Bobby Nguimè, n`ont dissimuler. Comme si Longuè Longuè avait hâte de revoir la lumière du soleil. Pour prouver qu`il reste toujours en vie. Et se refaire une santé financière grâce à Jps Productions.

Repères
Titre de l`album : Le Libérateur libéré
Auteur compositeur : Longuè Longuè
Guest Star : Solo Muna (Dans "Tu es méchant")
Producteur : JPS
Nombre de titres : 7 (plus deux en instrumental)
Sortie : juin 2006
A écouter : 50 ans au pouvoir
 

Source:  | Hits: 16569 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 14306 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 16051 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 16908 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 14615 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12861 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 12721 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11900 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11886 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 78331 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 23500 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 18148 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 14784 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 21057 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 22249 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 11399 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 11339 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 16745 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 15587 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 16357 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 19912 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 22871 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 16428 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 12707 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13956 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10944 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 22575 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 39291 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 12732 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 22848 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 15450 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 15415 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 13894 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18912 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16897 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 14097 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 13870 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 11379 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11859 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 14526 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 14344 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 12753 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 12390 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 12356 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11871 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11856 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 11707 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10924 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 18253 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17867 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 15792 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks