Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
05.08.2006

Tet´Ekombo n´est plus 

Le Procès de Duala Manga Bell et de Adolf Ngosso´a Din se déroule au camp militaire allemand en territoire Bell (Bonajo). Le juge Niedermeyer préside la cour. Hermann Röhm, l´administrateur du district de Douala est présent.

Il est 17 H 00, Rudolf Duala Manga est le premier à comparaître. Après la lecture de l´acte d´accusation de haute trahison, Rudolf Duala Manga plaide non coupable. Le juge Niedermeyer invoque l´épisode des émissaries envoyés par Rudolf Duala Manga et ses contacts frequents à Duala avec Martin Paul Samba et Madola pour étayer son accusation de haute trahison.

Rudolf Duala Manga assume dignement sa demarche. A travers ses émissaries il a souhaité sensibiliser les kamerounais sur les abus des colons allemands. Quant aux rencontres avec Matin Paul Samba et Madola elles se justifient par les reflexions qu´ils mènent ensemble sur l´avenir du Kamerun.

Le juge Niedermeyer lui oppose les propos accablants du sultan Njoya de Foumban. Rudolf Duala Manga met en doute la retranscription des propos du sultan qui ne s´exprime pas en allemand. En juriste avisé, Rudolf Duala Manga s´interroge ironiquement sur l´absence de ce témoin capital au procès. Il s´interroge également sur l´absence des preuves matérielles. Il n´est pas là pour se défendre. Il est là pour incriminer le racisme et l´arbitraire du système colonial; il est là pour entretenir l´espérence des kamerounais.

L´administrateur Herrmann Röhm intervient au cours du procès pour proposer un arrangement ultime à Rudolf Duala Manga. Herrmann Röhm invoque leur amitié et leur camaderie pour justifier son initiative. Ce qui est proposé à Rudolf Duala Manga c´est l´argent et de la liberté contre l´acceptation de l´expropriation. Indigné par le chantage de son ancien condisciple à l´Université de Bonn, le refus de Rudolf Duala Manga est catégorique. Herrmann Röhm brandit les menaces de mort qui pèse sur Rudolf Duala Manga au regard de la gravité de l´accusation. Il souligne les bienfaits que Rudolf Duala Manga peut légitimement attendre de la vie à son âge (42 ans) et dans sa position sociale (Chef de la communauté Bell). Il ne parvient pas à arracher le consentement de Rudolf Duala Manga pour l´expropriation des communautés Duala.

Le Procès se poursuit avec la comparution d´Adolf Ngosso´a Din accusé d´être sorti sans autorisation du territoire et de complicité de haute trahison.

Adolf Ngosso´a Din plaide également non coupable dans une attitude digne, résignée et solidaire de Rudolf Duala Manga.

Peu avant 20 H 00, la Cour se retire pour délibérer. A 20 H 00, la Cour regagne le prétoire et rend son verdict:

"La Cour déclare Rudolf Duala Manga Bell coupable de Haute trahison. Elle le condamme à mort par pendaison. Il sera excécuté demain samedi 8 août 1914 à 16 heures et enterré dans le cimétière indigène"

"La Cour déclare Adolf Ngosso Din coupable de Haute trahison. Elle le condamme à mort par pendaison. Il sera excécuté demain samedi 8 août 1914 à 16 heures et enterré dans le cimétière indigène"

"Ce jugement est sans appel !"


Le procès a duré trois heures d´horloge.

Le 8 août 1914, Rudolf Duala Manga et Adolf Ngosso´a Din sont pendus dans la cour du poste de police allemande à Bonanjo en fin d´après midi. La ville de Duala est pétrifiée.

“Ces Allemands ” ont réellement excécuté la sentence! Ils l´ont fait en territoire Bell, publiquement. “Tet´Ekombo” n´est plus ! Il est privé de deuil. Sa sépulture au cimétiére indigene de “ New Bell ” est négligée, bâclée. Le traumatisme de ce sacrilege afflige tous les kamerounais du district de Duala. Mais la ville est tranquille, silencieuse, “morte”. Aucune velléité de soulèvement. L´objectif est atteint. La théâtralisation de l´exécution de Rudolf Duala Manga a valeur d´example et d´avertissemnt en ces temps de guerre.

La description du procès s´inspire de la reconstitution effectuée par David Mbanga Eyoumbwa, Ngum’a Jéméa ou foi inébranlable

© La quête de libération politique au Cameroun 1884-1984, p.[27..29]  Bouopda Pierre Kamé
 

Source:  | Hits: 22706 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(2)

PLUS DE NOUVELLES


  Belka Tobis : parle de son Cool Assiko, Concerts et DVD
( | 15.02.2007 | 19657 hits  | 0 R)

  Jean Jacques Elangué: Entretiens avec Jean Jacques ESSOMBE, Cameroon-Info.Net
( | 14.02.2007 | 14465 hits  | 0 R)

  Youpwe: La qualité du poisson camerounais remise en cause
( | 14.02.2007 | 11502 hits  | 0 R)

  Black History Month 2007 (BHM)
( | 12.02.2007 | 15892 hits  | 0 R)

  Manu Nominé aux Victoires de la Musique 2007
( | 11.02.2007 | 12826 hits  | 0 R)

  NKOTTI François et son FOMARIC. Un des héritiers des pionniers du Makossa que sont Nellé Eyoum, Manfred Ebanda et Guillaume Mouellé
( | 10.02.2007 | 20576 hits  | 4 R)

  Decouvrez EBONYL, une BD faite par un groupe de jeunes Sawa
( | 10.02.2007 | 14549 hits  | 0 R)

  Drums Dikoume - na mea nde longue: Meilleur Makossa groove 2006
( | 10.02.2007 | 13553 hits  | 0 R)

  Christian Essawe Eyobo: Les Camerounais ont 230 milliards Fcfa à gagner
( | 08.02.2007 | 12923 hits  | 0 R)

  Douala : Un carnaval pour les Bonapriso
( | 06.02.2007 | 16589 hits  | 0 R)

  CHEIKH ANTA DIOP, OU L´HONNEUR DE PENSER par Jean-Marc ELA
( | 06.02.2007 | 15174 hits  | 0 R)

  La force publique - Mercenariat Noir pendant les Razzias Nègrières
( | 02.02.2007 | 13615 hits  | 0 R)

  Février 2007 : Le "Moi(s) contre la Françafrique"
( | 02.02.2007 | 10164 hits  | 0 R)

  LES LANGUES AFRICAINES ET LE NÉO-COLONIALISME EN AFRIQUE FRANCOPHONE Mongo BETI
( | 31.01.2007 | 20725 hits  | 1 R)

  POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES (Hougan Akounaatona)
( | 28.01.2007 | 18520 hits  | 0 R)

  Réponse à l’article POUR EN FINIR AVEC NOS ETHNIES, du kamite Hougan Akounaatona
( | 27.01.2007 | 20268 hits  | 0 R)

  Yaphet Frederick Kotto
( | 26.01.2007 | 41254 hits  | 1 R)

  Jean Bikoko "Aladin"
( | 26.01.2007 | 17768 hits  | 0 R)

  Culture : Les "Nkamois" ont leur festival
( | 25.01.2007 | 18200 hits  | 1 R)

  Black Code: Promulgated by Louis XIV in 1685, the Black Code ruled the black men slavery
( | 25.01.2007 | 16005 hits  | 0 R)

  Le Code noir (1685)
( | 25.01.2007 | 15366 hits  | 0 R)

  Bwapé, un îlot de Manoka, abandonné par l´administration
( | 25.01.2007 | 9769 hits  | 0 R)

  Carrières: Lejeune Mbella Mbella, Michèle Ebonguè, .....
( | 24.01.2007 | 26405 hits  | 0 R)

  LIMBE: NAUFRAGE, Près de 60 (soixante) disparus
( | 24.01.2007 | 10514 hits  | 0 R)

  Music of Cameroon
( | 17.01.2007 | 24825 hits  | 0 R)

  La danse camerounaise d’hier à aujourd’hui, par Tony Mefe
( | 17.01.2007 | 18037 hits  | 0 R)

  Ciné Club Afrique : Le Silence de la forêt de Didier Ouenangaré et Bassek Ba Kobhio
( | 17.01.2007 | 17283 hits  | 0 R)

  Jean Dikoto Mandengué : auteur compositeur et bassiste Camerounais.
( | 17.01.2007 | 14510 hits  | 0 R)

  Joseph Nzo Ekangaki
( | 10.01.2007 | 21052 hits  | 0 R)

  L`Histoire de Baba Simon: de son vrai nom Simon Mpecké,
( | 10.01.2007 | 16820 hits  | 0 R)

  MUSIQUE: PELE-MELE - Des désaccords et plagiats
( | 09.01.2007 | 19077 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com chante !
( | 04.01.2007 | 25482 hits  | 3 R)

  LA SAWANITE A L´AUBE DE 2007 - UNE ANNEE DE GRACE
( | 04.01.2007 | 19015 hits  | 1 R)

  Manu Dibango compose la musique de Kirikou
( | 03.01.2007 | 19273 hits  | 0 R)

  MUSIQUE CAMEROUNAISE - Une chronologie de Suzanne Kala-Lobè
( | 03.01.2007 | 15797 hits  | 0 R)

  Sawanité , Grand Sawa, Pacte des Générations : Une année fructueuse, un espoir pour demain
( | 29.12.2006 | 13177 hits  | 0 R)

  SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès
( | 29.12.2006 | 18251 hits  | 2 R)

  KALENDA 2007
( | 29.12.2006 | 11564 hits  | 0 R)

  Film: Assassinat de Felix Moumié
( | 27.12.2006 | 17410 hits  | 0 R)

  Florence Titty-Dimbeng : Faire rayonner la musique africaine
( | 27.12.2006 | 17323 hits  | 0 R)

  Spectacle : Georges Seba éblouit la Guadeloupe
( | 27.12.2006 | 14623 hits  | 0 R)

  M.E.Y. Souvenons-nous !
( | 21.12.2006 | 14560 hits  | 0 R)

  Daniel EYANGO NDOUMBE est décédé à l`âge de 92 ans
( | 20.12.2006 | 27576 hits  | 1 R)

  Videos Ngondo 2006 et Blackexploitation
( | 19.12.2006 | 14310 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : les vainqueurs fêtés chez le Mincom
( | 18.12.2006 | 11379 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Results
( | 18.12.2006 | 11332 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 : Un appel à l’unité des chefs sawa
( | 18.12.2006 | 10806 hits  | 0 R)

  Dans les secrets du Mpo’o
( | 13.12.2006 | 24753 hits  | 1 R)

  Une nouvelle et irrésistible victoire de la pirogue de course
( | 09.12.2006 | 13910 hits  | 0 R)

  LE NGONDO : UN HERITAGE CULTUREL ET TRADITIONNEL
( | 07.12.2006 | 15608 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks