Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
22.11.2010

Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les femmes en Kaba Ngondo et les hommes en Sanja Ngondo

 

CONCOURS D’EXCELLENCE CULINAIRE : JULIENNE PENDA BEYISSA GAGNE LE PREMIER PRIX NGONDO 2010

Après délibération des jurys, la candidate du canton Bakoko remporte le premier prix devant ses sœurs  du canton  Bele Bele  et  du canton Bonambela.

A l’issue de la troisième édition  du concours d’excellence culinaire organisée le mercredi 24 novembre 2010, de 9 h à 15 h au Parc des Princes de Bali, à Douala, et dans le cadre des activités  marquant les festivités du Ngondo 2010 « Titimbe », Mlle julienne Penda Beyissa du canton Bakoko a remporté le premier prix des jurys. Le Prix d’excellence était constitué d’une somme de quarante mille (40. 000) FCFA,  des  ustensiles de cuisine et trousse de toilette.

Mlle Lorraine Ellong Mondo du canton Bele Bele a gagné le deuxième prix comprenant la somme de trente-cinq mille (35. 0000) CFCA, des ustensiles de cuisine et trousse de toilette. Le troisième prix constitué d’une somme de trente mille (30. 000) FCFA, des ustensiles de cuisine et trousse de toilette est revenu à Mlle Astrid Essoungou Ndine du canton Bonambela.

Il  y avait  deux  jurys  qui ont  travaillé  dans la matinée et dans l’après-midi. D’abord un jury technique constitué des représentants des cantons et des membres du département des femmes du Ngondo.  Jury  qui a noté les candidates selon les éléments  suivants : Arbre généalogique sur cinq générations du côté du père et de celui de la mère de la candidate, le matériel de  cuisine, les ingrédients du menu, l’habileté technique et l’hygiène environnementale.

Ensuite un jury de dégustation qui était composé des restaurateurs, élites et personnes ressources expertes – hommes et femmes - en  la matière.  Il s’agit d’un jury qui s’est appuyé sur  les critères  tels que l’accueil  des invités, le met dans son aspect visuel, son goût  et sa préparation par la jeune fille et enfin l’entretien des  invités pendant le repas.

Le concours d’excellence culinaire était ouvert aux jeunes filles Sawa âgées de 18 à 20 ans et présentées  par les six cantons du département du Wouri : Bonambela,  Bele-bele, Bakoko, Bon ‘ebele, Bassa-Wouri et Njo-Njo. A la fin, seules les candidates des trois premiers cantons étaient présentes à la compétition.

Selon les organisateurs de ce concours,  l’objectif général est de pérenniser la culture sawa en art culinaire. Les objectifs spécifiques visent à promouvoir le Ngond’a sawa  par son art culinaire, mais aussi à amener  les jeunes filles sawa à maîtriser la technique de préparation du menu proposé qui est le gâteau de pistaches à la viande de bœuf fumée et les bâtons de manioc communément appelés  « miondos ».

La Nouvelle Expression 

 

Ngondo 2010 :Une pirogue réceptionnée et sacrée 

La communauté Sawa et de nombreux invités ont assisté dans la matinée du  dimanche 28 novembre 2010 sur les berges du Wouri, à Douala, à la cérémonie d‘accueil et de réception d’une pirogue offerte par une élite.
L’arrivée le dimanche 28 novembre 2010, à 10 h 40, sur les berges du Wouri, du côté d’Akwa-Nord, à Douala de la pirogue neuve ayant à son bord le donateur Mony Mony Akwa II et quatre autres personnes a permis d’ouvrir officiellement la cérémonie d’accueil et de réception de ladite pirogue.

Il s’agit d’une longue pirogue  comportant deux tambours et deux pagaies qui a été effectivement réceptionnée lors d’ un important  rituel traditionnel géré dès le début de la matinée par un officiant traditionnel spécial qui était tout de noir vêtu et par les membres de la commission des affaires traditionnelles du Ngondo qui s’affairaient  à ses côtés, tous en tenue traditionnelle : « Ils ont organisé tout le rituel traditionnel de l’accueil et de la réception de la pirogue qui est passé de l’état profane à celui de sacré », nous a expliqué James Mouangue Kobila, enseignant d’université, qui assistait à la cérémonie.

La force d’un don symbolique

Lors de la dite cérémonie, Mony  Mony Akwa II a symboliquement remis, en tant qu’élite Sawa  et en respect des us et coutumes locales, une pagaie de la pirogue au chef Din Dika Akwa. Au terme  d’un discours de remerciement et d’encouragement, le chef Din Dika Akwa a remis la pagaie au Prince René Bell, président du Ngondo. Ce dernier a,  à son tour,  remis la pagaie au président de la commission chargée des affaires traditionnelles. Il s’en est suivi la bénédiction traditionnelle du donateur et de la pirogue.

 A 11 h 33,  la pagaie est finalement confiée au président de la sous commission chargée de garder et de conserver la pirogue sacrée. Avec trois camarades tous de noirs vêtus dont le pagne traditionnel et la chéchia, les gardiens de la pirogue sacrée ont poussé la pirogue sur le fleuve, s’y sont installés, ont dit au revoir de la main  et sont partis : « Ce sont eux qui sont chargés de conserver la puissance des choses physiques et immatérielles », a souligné Richard Lobé, chargé de la communication du Ngondo.

Pirogue sacrée et mystique du Ngondo

Cette  cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs chefs dont le roi Din Dika Akwa  et  le prince René Bell, ainsi que de nombreux  notables traditionnels de la communauté Sawa et des invités  venus vivre en direct cet événement qui préfigure un autre, celui du rituel du vase sacré qui couronnera le 5 décembre prochain les manifestations du Ngondo 2010.
Après le Ngondo, la pirogue sacrée sera conservée dans la case sacrée. Deux groupes de musiciens traditionnels composés d’hommes et de femmes ont animé  la cérémonie à travers des chants et danses  de plusieurs rythmes traditionnels sawa dont l’« Essewe » et le « Bolobo ».

Donnant ses impressions après la cérémonie, Mony Mony Akwa II, qui est par ailleurs Secrétaire général du Ngondo, a déclaré que : «  C’est un événement qui revêt une grande signification pour notre communauté. La pirogue sacrée est un élément fondamental dans la tradition sawa. La pirogue sacrée a un rôle significatif indéniable. Elle participe à la signification mystique de l’événement culturel du Ngondo que la communauté organise chaque année. Elle reflète ce que la communauté recèle dans ses profondeurs. C’est un message de paix, d’unité et de puissance que l’on peut retenir de la cérémonie. Nous pensons que  nous pouvons beaucoup faire si nous sommes unis », a conclu Mony Mony Akwa II.

Écrit par Edmond Kamguia K.
Lundi, 22 Novembre 2010 11:03

La foire culturelle, commerciale et industrielle du Ngondo a démarré samedi au Parc des Princes, à Bali, à Douala.

Elle s’achèvera le 5 décembre prochain, le jour du rituel du vase sacré.
Le Ngondo 2010 entre dans sa phase populaire. Après la caravane cantonale au cours de laquelle des « Miss » et des lutteurs ont été sélectionnés dans les différents cantons pour s’affronter lors des finales prévues le 3 décembre prochain, les manifestations ont véritablement commencé pendant le week-end au Parc des Princes, à Bali, à Douala.

C’est ainsi que depuis le samedi 20 novembre 2010 et ceci jusqu’au dimanche 5 décembre 2010, une foire culturelle, commerciale et industrielle, de l’animation artistique et des groupes de danses traditionnelles vont faire du Parc des Princes de Bali un véritable centre d’intérêt pour le développement de la culture, du tourisme, des loisirs et des affaires. Plusieurs activités vont se dérouler avant la course de pirogues, la messe de l’eau ou le fameux rituel du vase sacré qui draineront comme à l’accoutumée du monde sur les berges du Wouri le 5 décembre 2010. La journée gastronomique de dimanche a annoncé les couleurs des concours de l’excellence culinaire prévu le 24 novembre 2010. Une course cycliste et une journée d’hygiène et de salubrité sont prévues dans les artères de la ville de Douala le samedi 27 novembre prochain. Le Temple Lottin Same accueillera un culte œcuménique le dimanche 28 novembre 2010 à 11 h.


Le programme prévoit plusieurs autres activités donc des conférences débats : l’une sur les indépendances le 29 novembre 2010 et l’autre sur la décentralisation le 2 décembre 2010 au Palais Dika Akwa, à la même heure, entre 17 h et 19h. La journée internationale de lutte contre le Vih/Sida le 1 er décembre 2010 sera également l‘occasion de mener une réflexion, en fin de matinée, au même Lieu, sur le sida. Le Ngondo, édition 2010, a tenu à rendre hommage à Eboa Lottin, une grande figure de la musique camerounaise. La cérémonie d’hommage va se dérouler dans la soirée du 4 décembre 2010, à « La maison du parti », à Bonanjo. Dans la matinée du 4 décembre 2010, il est non seulement prévu un mini marathon, mais aussi et surtout la pose de la première pierre à l’emplacement qui abritera le futur siège du Ngondo, au niveau de l’échangeur Joss.


==================

Ngondo 2010: C’est parti pour les festivités


Par Alix FETUE - 22/11/2010
Une grande foire, des animations artistiques et culturelles ont meublé le premier week-end de la manifestation.

Cette année encore, la messe de l’eau s’annonce comme étant la grande attraction de l’événement. Elle est prévue pour le 05 décembre prochain et devrait comme à l’accoutumé clôturer la fête. Mais le ton de la manifestation a déjà été donné ce samedi 20 novembre 2010 avec l’ouverture de la foire culturelle, commerciale et industrielle au parc des princes de Bali. C’est ici que se déroulera la plupart des activités au programme cette année. Au rang de ces activités figurent des conférences-débats, une journée d’hygiène et de salubrité ainsi qu’une course cycliste baptisée Critérium de la propreté. L’autre grande articulation qui constitue d’ailleurs la particularité de cette édition selon le secrétaire général est la pose de la première pierre pour la construction du siège du Ngondo, le samedi 4 décembre à l’échangeur Joss. Ce sera un grand centre culturel jamais vu au Cameroun, explique le Prince Mony. Un concours de musiques traditionnelles dénommé découvertes Voix Féminines Sawa est également prévue et destiné aux chanteuses résidant dans les régions du littoral, du sud-ouest et du sud avec pour objectif principal de pérenniser la musique traditionnelle authentique Sawa, reflet de notre vraie identité culturelle, explique l’une des responsables du département des femmes du Ngondo. La finale dudit concours aura lieu le jeudi 2 décembre à l’occasion de la Nuit de la femme Sawa. La traditionnelle élection Miss Ngondo Tolè est aussi à suivre, tout comme le grand carnaval de Douala et la soirée culturelle hommage à Eboa Lotin prévue la 4 décembre à la maison du parti de Bonanjo.

Programme détaillé du Ngondo 2010

Mercredi 24 novembre: Concours de l’excellence culinaire (Parc des princes).
Samedi 27 novembre: Journée d’hygiène et de salubrité (Quartiers de Douala).
Dimanche 28 novembre: Course cycliste «critérium de la propreté» (Artères de la ville de Douala).
Lundi 29 novembre et jeudi 02 décembre: Conférence-débat (Salle des fêtes d’Akwa).
Vendredi 03 décembre: Lutte traditionnelle «Ngum’a besua» et Election Miss Ngondo 2010 (Parc des princes).
Samedi 04 décembre: Mini marathon et grand carnaval de Douala (Artères de la ville).
Pose de la 1ère pierre siège du Ngondo (Echangeur Joss).
Soirée culturelle Hommage à Eboa Lotin (Maison du parti de Bonanjo).
Dimanche 05 décembre: Parade nautique, course de pirogue et messe de l’eau (Berges du Wouri). A noter que des animations sont prévues tous les soirs sur le site de la foire, notamment des groupes de danse traditionnelle et artistes musiciens.

==================

La caravane du Ngondo à Douala
MboaBLOG / 11 novembre 2010

Parti du canton Belé Belè la semaine du 1er novembre, la caravane du Ngondo18 novembre 2010 à Akwa, précisément au lieu dit Bonamouang (Akwa nord). s’arrête le

Tout un symbole. Ce village est l’un des 20 qui constituent le canton Bonambela.Outre les différents concours qui animent l’aube du Ngondo : luttes traditionnelles, présélections des candidates à l’élection de l’EyombwèWouri, en contre bas du marché de Bonamouang bien connu des habitants de Douala Nord qui empruntent la route qui relie Deido et Akwa nord. (Miss), les manifestations se dérouleront sur la rive du A cet effet, sa majesté DIN DIKA AKWA III, le roi des Bonambela a déclaré les 17, 18 et 19 novembre 2010 « journées du roi » avec une foire commerciale pour contribuer à la lutte contre la vie chère.

A la veille des fêtes de fin d’année, le king Akwa
entend apporter une bouffée d’oxygène aux habitants de la capitale
économique. A condition que les commerçants de ce marché suivent les
salutaires prescriptions de sa majesté.

 

Source:  | Hits: 35051 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Entretiens avec Aimé Césaire 2
( | 12.04.2008 | 22711 hits  | 0 R)

  Entretiens avec Aimé Césaire 3
( | 12.04.2008 | 22463 hits  | 0 R)

  Discours sur le Colonialisme de Aimé Césaire: Plaidoyer intemporel …contre la Domination et le Racisme
( | 07.04.2008 | 35158 hits  | 0 R)

  Meinrad Hebga : " Emancipation d`églises sous tutelle ou Essai sur l`ère post-missionnaire "
( | 06.04.2008 | 25240 hits  | 0 R)

  MAMI WATA: TRUE ORIGINS OF THE VODOUN RELIGION
( | 02.04.2008 | 29037 hits  | 0 R)

  AFRICOM et EUFOR : le quadrillage en douceur de l’Afrique
( | 02.04.2008 | 29011 hits  | 0 R)

  Religions et Spiritualité du monde Noir: Partie 1 : Catholicisme, Protestantisme et Islam
( | 01.04.2008 | 26269 hits  | 0 R)

  Religions et Spiritualité du monde Noir: Partie 2 : Vaudou, Candomblé, Santeria et syncrétisme religieux.
( | 01.04.2008 | 26275 hits  | 0 R)

  GRAND SAWA: Du bon usage de la SAWANITE
( | 16.03.2008 | 29662 hits  | 0 R)

  Mamy wata: arreter la déraison capitaliste qui tue la mer
( | 15.03.2008 | 23247 hits  | 0 R)

  Crise sociale : Le peuple camerounais révolté et les deux bourgeoisies
( | 15.03.2008 | 29097 hits  | 2 R)

  Emeutes au Cameroun: le rapport de l’ACAT Littoral et de la MDDH (à lire impérativement)
( | 11.03.2008 | 20451 hits  | 0 R)

  50 Years After Chinua Achebes "Things Fall Apart"
( | 09.03.2008 | 28190 hits  | 0 R)

  Nécrologie: Meinrad Hebga fut honoré de son vivant
( | 08.03.2008 | 33126 hits  | 1 R)

  EPEE MOUDIO - né le 25 avril 1934, décédé le 17 Mai 2006
( | 07.03.2008 | 36670 hits  | 0 R)

  What is behind the unrest in Cameroon?
( | 07.03.2008 | 20257 hits  | 0 R)

  Bilan des émeutes: plus d´une centaine de tués (d´après ACAT)
( | 02.03.2008 | 21504 hits  | 0 R)

  Yaounde Elite Declare Ethnic Cleansing
( | 02.03.2008 | 20083 hits  | 0 R)

  PENDA EKOKA interpelle les chefs SAWA….
( | 22.02.2008 | 36730 hits  | 2 R)

  Esclavagisme et racisme anti-Noir; Par Ambroise KOM
( | 17.02.2008 | 28564 hits  | 0 R)

  Hommage: Michel Kingue, Auteur–Compositeur–Interprète (1933 - 2007)
( | 10.02.2008 | 30320 hits  | 1 R)

  Succession Soppo Priso : Un empire de 1000 milliardrs Fcfa dans la brousaille
( | 07.02.2008 | 41384 hits  | 0 R)

  NSA´A du WOURI: ORIGINE, MIGRATION ET INSTALLATION
( | 02.02.2008 | 34813 hits  | 0 R)

  RAPPORT SUR LE MAQUIS OSENDE AFANA : Sud-Est Cameroun: 1er Septembre 1965 – 15 Mars 1966
( | 31.01.2008 | 37118 hits  | 1 R)

  Présentation de deux ouvrages : TETEE et NTÔÑ DISEE
( | 25.01.2008 | 32861 hits  | 1 R)

  1962, écrits prophétiques d’Ernest Ouandié: Citoyens libres ou esclaves?
( | 15.01.2008 | 26434 hits  | 0 R)

  Technology is the Root of All Evil - by Dr. Philip Emeagwali
( | 14.01.2008 | 28822 hits  | 0 R)

  Say No to AFRICOM - by Danny Glover
( | 14.01.2008 | 28150 hits  | 0 R)

  Nimele Bolo (version en ligne / Online version)
( | 08.01.2008 | 29151 hits  | 0 R)

  Sawa people on the move ...
( | 07.01.2008 | 37640 hits  | 0 R)

  NKAM - Pierre Titi plaide pour le développement
( | 07.01.2008 | 27368 hits  | 0 R)

  Bebe Manga, Were-Were Liking Gnepo, Isnebo Fadah Kawtal et le Ballet national du Cameroun enflamment Kumasi
( | 07.01.2008 | 27297 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia: Le festival mondial des arts nègres (Fesman)
( | 07.01.2008 | 24325 hits  | 0 R)

  LIVRE: Le Défi-Ecrins de vie de Ngand´a Kwa par Honoré Njimé
( | 07.01.2008 | 23935 hits  | 0 R)

  January 15, 1971- UPC Leader, Ernest Ouandie executed
( | 06.01.2008 | 32939 hits  | 0 R)

  Les LIONS dans la peau de l’ORYX en 1965
( | 06.01.2008 | 30874 hits  | 0 R)

  Sawa Mboa Report: News from an Afrocentric View
( | 06.01.2008 | 22921 hits  | 0 R)

  Mort de Antoine Logmo Nnyb. Décès de David Bernard Diwah Wondjamouna
( | 05.01.2008 | 29907 hits  | 0 R)

  CAN 2008, le Ghana et le Panafricanisme
( | 03.01.2008 | 28064 hits  | 0 R)

  André EYOUM EYOUM, wumse na mussango, na dube na di mende pete o jenene
( | 27.12.2007 | 29713 hits  | 0 R)

  Tom Yom’s est mort
( | 26.12.2007 | 27420 hits  | 0 R)

  Manu Dibango, Massao à "l´enfant prodige", de retour au Mboa.
( | 25.12.2007 | 22773 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Le cinquantenaire de musique du père du "Soul Makossa" célèbré au Cameroun
( | 14.12.2007 | 31106 hits  | 1 R)

  Francis Kinguè, îcone de la musique camerounaise. Manu aime les bonnes choses…
( | 12.12.2007 | 37669 hits  | 0 R)

  SAWANITE: Pr Njoh Mouelle ou le refus des usages compassés
( | 10.12.2007 | 27129 hits  | 0 R)

  Remember Simon Tchobang Tchoya "Tcho-Tcho"
( | 07.12.2007 | 32851 hits  | 0 R)

  François Doumbè Léa : Ex Lion Indomptable
( | 07.12.2007 | 29982 hits  | 0 R)

  Pourquoi le système éducatif occidental est inapproprié pour les enfants d’origine africaine
( | 05.12.2007 | 26260 hits  | 0 R)

  Ngondo 2007 prolongé au 08.Dec : Les Miengu recommandent l´unité Sawa
( | 03.12.2007 | 30301 hits  | 0 R)

  Peuple Sawa, Tous à L´unisson. Sawa Ancestors Predict Blessings For 2008
( | 03.12.2007 | 26364 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks