Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
30.07.2005

LE DEPART DE MADUBWALE 

KAYE partit donc vivre avec son mari à Madubwale et leur fils EBELE y naquit(l) EBELE était un grand lutteur "muanedi a besua". Un jour à Madubwale, il y avait lutte(2), probable-ment des Duala d´un côté, des Basa et d´autres de l´autre. Un Basa choisit EBELE pour lutter. Celui-ci répondit qu´il ne lut-tait pas avec des lutteurs de second rangs. Le Basa insista et la partie eut lieu. Lorsque EBELE fit tomber son adversaire, il lui administra une gifle ou un coup de poing pour lui dire en quelque sorte : "Je Savais bien dit que tu ne pouvais pas lutter efficacement contre moi".

(1) KAYE, fille d´EPEE, celui-ci fils de KWANE. NGANDO A KWA est le fils d´une affranchie de KWANE EWONDE : Monde a Mukumlon dit mionde a Kwan, dit l´histoire des Duala.

(2) L´occasion de cette lutte est donnée par une autre version : Un ressortissant de Bona Duma devait prendre femme à Bona Diwoto, chez les Basa, ses voisins. Or, en ce temps-là, avant la prise de l´épouse pour le domicile conjugal, les preneurs devaient livrer une compétition de lutte d´abord dans le clan du fiancé, puis chez la fiancée. Or, la première lutte, le champion (ngum) des Basa, nommé NJANJO A BASA (probablement NJANJO tout court) fit tomber le champion des Bona Duma nommé MBELLA A DIPOMO ("l´argile à essaim d´abeilles", un qualificatif de lutteur). A la deuxième rencontre chez la fiancée, les Bona Duma hésitèrent à se mesurer à NJANJO A BASA, Alors, un nommé DOÔ A BELONE intrigua auprès d´EBELE, réputé fort pour qu´il lutte avec NJANJO A BASA. Comme EBELE se récusait, DOÔ BELONE lui dit ce qui est devenu proverbial chez les Duala : "Le pied n´a pas de racine. Va !", Et EBELE fit tomber le champion Basa"

La foule et les arbitres, voyant cela, battirent EBELE qui fut blessé, conformément aux lois de la lutte qui disent : "A la cour de besua, il n´y a pas de brutalités". Sa mère le transporta en pirogue pour aller à Bona Ewonde. Arrivés au Ngondo, au lieu actuel du pont du chemin de fer de Bona Njo, ils trouvèrent la crique pleine car la marée était haute. Ils interpel-lèrent les pécheurs qui s´y trouvaient. Ceux-ci, remarquant leurs appels de détresse, accostèrent et l´un d´eux, ami de NG.AKDO A KWA, reconnut la cou-sine (1) de son ami. Ils les prirent dans leurs pirogues. A leur passage à Bona Lembe, ils trouvèrent NGANDO A KWA en train de se baigner. Cela devait être à la tombée du jour.

Lorsqu´ils lui racontèrent l´aventure d´EBELE, il invita EBELE et sa mère et leur suite à rester vivre au foyer de sa première femme Lembe, C´est là qu´EBELE mourut et fut enterré. Autrefois, trois palmiers marquaient sa tombe à Bona Lembe près de la descente qui mène au dibo de Bona Lembe
L´arbre généalogique s´étend ainsi du côté paternel d´EBELE :

EBON = Chef des Bo
a) ENJOBE = Chef des Bo
b) EBELE I = Chef des Bo (père en fils)
c) EBON II = Chef des Bo (père en fils)
a) ENJOBE II = Otage
b) EBELE = Ancêtre des Deïdo --> n´a pas régné
EBULE = 1er chef des Deïdo, 2e fils d´EBELE II
 

Source:  | Hits: 10923 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  The JENGU Cult
( | 14.11.2005 | 29611 hits  | 0 R)

  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 14306 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 16050 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 16908 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 14613 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12858 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 12721 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11898 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11885 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 78311 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 23498 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 18145 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 14784 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 21037 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 22230 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 11399 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 11337 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 16744 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 15585 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 16357 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 19912 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 22850 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 16428 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 12704 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13956 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10944 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 22572 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 39289 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 12732 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 22848 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 15450 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 15415 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 13893 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18911 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16897 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 14096 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 13869 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 11378 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11859 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 14524 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 14344 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 12753 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 12389 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 12355 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11871 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11856 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 11706 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 18252 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17864 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 15792 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks