Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
06.10.2006

L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano 

En deux romans, la Camerounaise Léonora Miano pointe les défaillances du continent. Terrible diagnostic dicté par un amour exigeant.

Valérie Marin La Meslée

Le Mboasu est ce pays imaginaire, et si cruellement ressemblant, de l´Afrique équatoriale où se situent les deux premiers livres de Léonora Miano. « Mboasu » signifie « chez nous » en douala, cette langue du Cameroun, son pays natal, dont quelques mots viennent, ici et là, sous la plume talentueuse de cette jeune femme de 33 ans. Adolescente, elle l´a apprise d´elle-même, en « mauvaise fille », puisque seul le français était parlé chez les Miano. Grandie au Cameroun dans une famille bourgeoise et cultivée, père pharmacien, mère prof d´anglais, Léonora voulait ainsi se « rapprocher des gens ». Dès l´âge de 8 ans, elle trouve dans l´écriture un espace où s´exprimer sans être « contrariée ». Jetée dans l´arène depuis qu´elle est publiée à Paris, où elle est venue poursuivre ses études après le bac, elle doit aujourd´hui répondre aux attaques de lecteurs qui ne lui pardonnent pas de dire du mal de l´Afrique...

Ces joutes ne sont pas pour déplaire à l´auteur de « L´intérieur de la nuit », paru l´an dernier : un premier roman d´une stupéfiante beauté tragique relatant une scène de meurtre rituel. Léonora Miano y posait, sur des pratiques de cannibalisme, le regard d´une jeune fille d´aujourd´hui de retour dans son village natal après ses études en France. Dans le second, « Contours du jour qui vient », elle laisse son héroïne, Musango, 12 ans, décrire, en s´adressant à sa mère qui l´a chassée de son village, l´accusant d´être possédée du démon, l´état d´un pays détruit par la guerre, où les enfants sont livrés à la rue, à la merci d´un nouveau mal : les sectes prétendument religieuses.

La vérité, d´abord, importe à la jeune femme, qui châtie l´Afrique autant qu´elle l´aime, d´un amour « violent et exigeant ». Aînée de trois soeurs, Léonora Miano a toujours eu un « sens aigu de la gravité de l´existence », et avoue ne pas savoir « écrire des choses gaies », mais ponctue ses propos d´un mélodieux éclat de rire, réservant l´expression intense de la douleur aux heures passées devant la page lorsqu´elle se plonge dans cette nuit dont elle voudrait voir l´Afrique sortir plutôt que de « cultiver ce repli identitaire fasciste que l´on rencontre chez des Africains là-bas, comme ici ».

En mars, Léonora Miano est revenue au Cameroun après quinze ans d´absence, prête à en découdre avec ses lecteurs : « on m´a demandé ce que je faisais pour la cause des noirs. Mais il n´y a pas de cause qui ne soit que celle des noirs. Je ne me reconnais pas dans ces chants de la "noirie". La souffrance humaine est universelle. »

Elle montre pourtant dans ses livres à quel point l´injure (exemple, « la saleté ne tue pas le nègre ») a été intériorisée en Afrique : « parce que les gens ont vraiment cru qu´ils étaient inférieurs, parce qu´il y a cette terrible fragilité dans l´estime de soi. Mais ce que l´on croit compte avant tout et, si elle croit en elle, l´Afrique peut arriver à envisager son avenir. Nous ne sommes pas le seul continent dont les gens ont été livrés sans neurones ! A nous de nous révolter. »

Férue d´histoire et politisée depuis l´ado-lescence, Léonora Miano est une grande lectrice. Y compris des rapports des ONG... « Ce que j´écris dans mes livres est moins pire que ce qu´ils révèlent, mais la littérature peut mettre sur la place publique ce linge sale qu´on préfère ne pas laver en famille. »

« L´intérieur de la nuit », de Léonora Miano (Pocket) et « Contours du jour qui vient » (Plon, 275 pages, 18 E).
© le point 05/10/06 - N°1777 - Page 116 - 579 mots
 

Source:  | Hits: 11232 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  In Memoriam: Mbella Sonne Dipoko - The Bard Who Dared To Be Different
( | 13.02.2010 | 17217 hits  | 0 R)

  Qui est Modi Din Jacob?
( | 13.02.2010 | 15298 hits  | 0 R)

  Malimba : Polémique autour de la chefferie supérieure
( | 06.02.2010 | 20077 hits  | 3 R)

  Wilson Ndeh Ntumazah parle
( | 06.02.2010 | 16709 hits  | 0 R)

  Chefferie Malimba: Le Prince René frappe du poing sur la table
( | 05.02.2010 | 18758 hits  | 0 R)

  Interview NDOUMBE MARCELIN sur ILIMBE-ILIMBE
( | 04.02.2010 | 16134 hits  | 0 R)

  UPC: Le président Ndeh Ntumazah est mort! The Passing of a Great Man!
( | 25.01.2010 | 19230 hits  | 0 R)

  Ngando Picket : Star du métro parisien
( | 16.01.2010 | 16772 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Cyrille Ekwalla
( | 08.01.2010 | 22173 hits  | 1 R)

  Ngondo: une fête « laïque » camerounaise ou uniquement douala ?
( | 16.12.2009 | 12628 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009: Rideau
( | 16.12.2009 | 12292 hits  | 0 R)

  Les Sawa se mobilisent autour du Ngondo
( | 05.12.2009 | 13548 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009 Sport nautique:
( | 05.12.2009 | 12399 hits  | 0 R)

  Retrocession du site du Ngondo
( | 08.11.2009 | 15109 hits  | 0 R)

  Malimba : ...En passant par le village des pêcheurs
( | 18.10.2009 | 14107 hits  | 0 R)

  François Missé Ngoh : L´homme tranquille du Makossa
( | 16.10.2009 | 15245 hits  | 0 R)

  Increvable Sarah Kala Lobe Kuta
( | 14.10.2009 | 17673 hits  | 0 R)

  Tourisme culturel : un Gorée camerounais méconnu
( | 14.10.2009 | 11946 hits  | 0 R)

  Biographie du premier martyr SAWA CAMEROUNAIS:EYUM EBELE Charley DIDO
( | 20.09.2009 | 19589 hits  | 0 R)

  D`où viennent les DEÏDO
( | 20.09.2009 | 18566 hits  | 0 R)

  Le rôle de la jeunesse dans la construction nationale : l’exemple d’Adolf Ngoso Din
( | 11.08.2009 | 15411 hits  | 0 R)

  EKAMBI BRILLANT
( | 08.08.2009 | 16748 hits  | 0 R)

  Prince René Douala Manga Bell : « Ngondo Ô Canada 2009 »
( | 25.07.2009 | 23582 hits  | 0 R)

  Préserver l’intégrité territoriale des Malimba.
( | 24.06.2009 | 18662 hits  | 0 R)

  Le Cameroun pleure Charlotte Odette Mbango Samé La chanteuse est décédée au kremlin Bicêtre, près de Paris
( | 06.06.2009 | 24599 hits  | 0 R)

  Geologist Discovers Diamond Deposits in Cameroon
( | 11.05.2009 | 19596 hits  | 0 R)

  Kassav va "tropicaliser"... le Stade de France samedi prochain !
( | 09.05.2009 | 14273 hits  | 0 R)

  CAMEROUN, Autopsie d´une Pseudo-Independance (le film)
( | 04.05.2009 | 15104 hits  | 0 R)

  La transmission du socle identitaire et culturel : la naissance de milliers d’étoiles au coeur des larmes de nos enfants
( | 26.04.2009 | 14555 hits  | 0 R)

  Conférence Internationale Contre le Racisme
( | 26.04.2009 | 13407 hits  | 0 R)

  Théâtre: Duala Manga Bell sur les planches
( | 30.03.2009 | 20786 hits  | 0 R)

  Voyage au cœur de Yabassi. le Nkam fait du surplace. D’aucuns pensent qu’il est maudit”
( | 30.03.2009 | 17199 hits  | 0 R)

  Invitation pour la promotion des langues africaines : le cas de la langue Basaa
( | 30.03.2009 | 17020 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Ce que je pense….
( | 30.03.2009 | 15864 hits  | 0 R)

  Si votre mari suggère l´accouplement...
( | 08.03.2009 | 18919 hits  | 1 R)

  NGONDO : LE SUICIDE D’UNE ORGANISATION
( | 02.03.2009 | 18882 hits  | 1 R)

  Gustave FOUDA-ZIBI alias ZIBINOH est décédé le mercredi 16 avril 2009 à Bonn en Allemagne.
( | 28.02.2009 | 16654 hits  | 0 R)

  greve Guadeloupe : "la gwadloup ce tan nou pa ta yo !!
( | 24.02.2009 | 14095 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, l’administration et la chefferie Bassa
( | 18.02.2009 | 18531 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia, une icône du théâtre au Cameroun!
( | 14.02.2009 | 16537 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la "fidèle combattante" inhumée à Ebom Essawo
( | 02.02.2009 | 18841 hits  | 0 R)

  Organisation du tissu social traditionnel Bassa
( | 28.01.2009 | 20670 hits  | 0 R)

  Hommages Jean Marc Ela
( | 28.01.2009 | 17340 hits  | 0 R)

  Zoom sur Jean Jacques Ekindi, alias le « Chasseur du lion »
( | 12.01.2009 | 21352 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la veuve de Félix, retrouvée étranglée au Cameroun
( | 11.01.2009 | 19063 hits  | 0 R)

  The Great Harlem Debate: Is Obama Good For Black People?
( | 30.12.2008 | 15105 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 “o bodu” (en action) est entré dans l’histoire
( | 15.12.2008 | 13435 hits  | 0 R)

  Sissy Dipoko revient avec la réédition de son album à succès MUNAM
( | 12.12.2008 | 20094 hits  | 0 R)

  Déclaration solennelle des peuples autochtones Sawa du Cameroun
( | 12.12.2008 | 16474 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE - Miss Ngondo 2008
( | 06.12.2008 | 17545 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks