Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
29.12.2006

SAWANITE, un an déjà ! un concept, une aventure, un succès 









Chers frères et sœurs Sawanautes, la fête du Ngondo 2006 nous donne aussi l’occasion belle de fêter également le deuxième anniversaire de notre chantier : Construire le concept de Sawanité. Le providentiel hasard du calendrier les ramenant tous au mois de Décembre.

Pour votre plaisir, nous re-dévoilons sa fondation avec les 120 premiers parpaings de 20 qui représentent symboliquement 120 premières pensées en police de taille 20. A vous d’y apporter le ciment, fer mais aussi les échafaudages nécessaires pour la suite du gros œuvre.

Peuplesawa.com souhaite à tous bonne lecture.


1. Il y a un peu moins d’un semestre sur ce portail même, le frère Paul Ngallè donnait un coup dans la fourmilière en jetant les jalons de ce qui allait devenir l’un des projets, j’allais dire le projet le plus fédérateur sur cette toile : Construire la Sawanité.
© Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


2. Le concept de la sawanité que nous proposons doit se construire en harmonie avec toutes les énergies, toutes les compétences et toutes les idées des enfants sawas afin d’être clairement identifié par tous, en marge du respect de nos différences.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


3. A l’heure où la culture devient une véritable source de décollage économique nous ne pouvons que nourrir l’espoir que cette nouvelle donne ne soit pas attaquée ou étouffé dans l’œuf.
© Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


4. Voici un ton nouveau celui que nous attendions... nous n`aurons plus raison si les sawas ne deviennent pas le moteur de cette grande civilisation bantoue donc nous devenons par le concept de la sawanité une des vitrines principales
Valoriser notre existence, prendre conscience de l’importance de l’union, susciter les élans de coopération et de solidarité. Développer des comportements associés à une dynamique sawa futuriste... voilà ce que je crois percevoir du discours de Paul Menessier sur la Sawanité.
© Catherine Endalle Misse, peuplesawa.com


5. Bravo pour l`initiative, mais soyons vigilants, évitons le piège sawanite-camerounite..........bref pas comme ivoirité on a tous vu les conséquences!
© Martin Tongo-Mahop, peuplesawa.com


6. Avec notre Sawanité si nous ne pouvons aimer les serments qui ne s’oublient jamais nous devons tout de même aimer l’action qui espère toujours.
© Robert Mandjombe, peuplesawa.com


7. Je veux débattre Sawa avec des Sawa et non des intrus sans scrupules.
©Alphonse Mpeke Mu Ntonga, peuplesawa.com


8. La sawanité n’est pas ce facile repli communautariste envers et contre tous les autres Camerounais, c’est une réflexion ‘’communautarienne’’ pour notre devenir à nous
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


9. Il faut aujourd’hui que chacun, au delà de l’aspect purement rhétorique que se donne les moyens de notre action ; c est le prix a miser pour ce pari auquel Paul Menessier nous a inviter, Faire émerger du néant la Sawanité.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


10. Je n’imagine pas ce que serait la sawanité la côte et je vivrais certainement mal l’idée d’une côte sans la sawanité.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


11. La Sawanité a ses apôtres et vous en êtes bel et bien une formidable illustration, chers frères et sœurs et même pour vous qui aboyer quand la caravane avance je tiens simplement a ajouter que des actes comme ceux là ; l histoire en garde mémoire ©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com



12. En tant que Sawa,je pense il serait opportun pour une édification sereine et durable du concept de la SAWANITE, s`entretenir d`abord chez soi,se positionner,s`affirmer et le reste suivra sans grandes difficultés,car comme dit le proverbe:MBO E MA KIMA NDE O MANDA MAO.
© emmanuel claude Lobè, peuplesawa.com


13. Nous avons des hommes et des femmes dans notre communauté qui se sont affranchis de cette façon de nous voir si simpliste et qui sont en action pour éclairer notre peuple de cette nouvelle lumière.
©Alphonse Mpeke Mu Ntonga, peuplesawa.com


14. La sawanité en matière de pluralisme consiste à favoriser la reconnaissance et l`estime réciproque des diverses identités et pratiques des peuples sawa, du caractère irréductiblement multiple de ces identités au sein d`une même société.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com

15. La Sawanité est aussi liberté d´expression.
Mboa Nous continuons toujours à réfléchir ensemble sur le grand peuple que nous voulions bâtir. Nous avons pris le temps qu’il fallait pour partager nos visions et pour nous mettre d’accord. Nous nous apprêtons à sceller ce pacte des générations à travers notre Grand Sawa virtuel.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


16. Le but visé par la sawanité est si important et si délicat que seule une persistance marquée y conduit. L’action persévérante, inlassablement dirigée vers la fin voulue, est nécessaire à la réussite.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


17. Devient-on coupable dans sa communauté du fait de lui apporter quelques éclairages au moment où la matière grises gouverne l univers.
© Cathérine Endalle Misse, peuplesawa.com


18. Vérité révélée contre intransigeance, le choc des absolus reste une préoccupation majeure du bâtisseur de la Sawanité.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


19. La force des communautés émergentes repose sur des fondements tels que la primauté de la collectivité, un esprit pacifique et communautaire, le sens de la solidarité et du partage, l accueil le langage, etc. Et cela fait parti des traits essentiels de notre sawanite ©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


20. Ne nous crépons donc pas le chignon pour l’accessoire, la Sawanité a aussi besoin de stratégie, de méthode et d’union des forces.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


21. Au non du pouvoir que nous révèle la sawanité nous pourrions alors énumérer toutes les actions à mener de façon générale pour ramener la sérénité à notre peuple reconquérir nos paradis perdus et programmer une nouvelle dynamique de progrès susceptible de nous redonner notre Blason d´honneur au concert des nations.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


22. Sans vouloir affirmer ma Sawanité, ce qui serait légitime, je m`empresse de féliciter ce site et reste prêt à apporter ma pierre aussi petite soit-elle dans cette dynamique de mobilisation et de culture de nos peuples.
©michel botka penda, peuplesawa.com


23. Soyons contre la dialectique de l’inertie, parlons nous, dialoguons, comme les enfants d’une Grande famille. Mais n’oublions pas que la Sawanité ou Sawanitude se doit d’abord d’être une exploration de soi même pour un changement progressif et individuel (que nous souhaitons dans le débat de la Grande famille Sawa accentuer avec des approches de rassemblement non pas de division) en harmonie d’abord avec soit même pour se prépare à la rencontre avec l’autre Sawa, l’autre membre de sa famille, cette grande famille Sawa.
©Alphonse Mpeke Mu Ntonga, peuplesawa.com


24. A Douala, à Kribi, à Bomono à Nkongsamba ou ailleurs il n´est pas rare d´entendre joyeusement nos jeunes frères et soeurs dans la force de l´âge, dire que la Sawanité est une grâce, donc un privilège. Pour eux, le piédestal de cette humanité nous est du. Au soir de leur vie, ces mêmes frères et soeurs troquent souvent cette belle vanité contre la désolation d´un paradis perdu. Ils constatent souvent impuissant que la République et ses usages ont eu raison de nos ors, nos encens, nos apparats, nos envoûtements du sublime et nos rêves.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


25. L’accueil est la première étape de l amitié ; dans toute vie des relations naissent grandissent et meurent, les esprits les plus avertis en sortent épanouis, mais il y a toujours une bonne frange qui recherche continuellement sur le sentier parcouru où est passé le capital de sympathie qu’ ils ont connu ces dernières années.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


26. Et comme pour ma part, je pense que chaque enfant Sawa est avant tout un ‘’projet’’ en lui-même en ce sens qu’il est porteur d’un destin. L’histoire des transmissions est donc notre destin de côtier.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


27. La sawanité continue a s`implanter dans les cœurs et l`on ne pouvait pas désirer mieux, le Grand sawa doit tout d abord se construire dans nos esprits, nous devons apprendre a nous identifier a nous reconnaître a parler un même langage a reconnaître nos limites nos erreurs et nos excès c est aussi ça le nature du pacte des générations que nous appelons de tout nos vœux.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


28. La consistance éthique du projet d’élaboration de la Sawanité n’est jamais séparée de la question non pas du pouvoir, mais du rassemblement et de l’action.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


29. La Sawanité originelle est la trajectoire que j ai proposé pour asseoir sur des bases solides toutes les formes de dynamisme qui peuvent aujourd`hui ou demain restituer la notoriété de notre peuple en lui garantissant ainsi une place honorable au concert des nations sauf qu’aujourd’hui je dois faire face à un imprévu : la nature humaine
© Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


30. Voilà pourquoi mes frères et sœurs la sawanité mérite qu’on la défende avec le même acharnement que leurs ennemis mettent à la détruire.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


31. La sawanite dans la plénitude de sa définition associe au design de notre site sont des atouts sur lesquels notre action doit se fonder si elle veut intégrer le monde et servir de référence a notre peuple
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


32. Avec cette Sawanité qui se meut dans le calme et l’érudition , il n’est pas question d’une nouvelle religion civile, mais bien d’une prise en compte de la fécondité de nos différences comme moteur d’une irrésistible retrouvaille entre enfants des flots.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


33. La problématique actuelle est donc celle qui doit sceller les bases d`un travail commun pour le grand carnaval de la sawanité.., que chacun propose une méthode de rencontre assise virtuelle ou réelle c’est sans importance ce qui compte c est que le débat doit commencer
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


34. Dans sa tenue de route le frère Menessier ne s’excentre pas de la chaussée pas plus qu’il ne fait de zigzag. Il garde le cap et l’allure. La sawanité ne sera donc pas une cacophonie ni un concert aux sons dissonant.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


35. Sans aucun penchant pour le désordre et sans aucune solidarité pour la destruction, la Sawanité doit exalter la pratique du bien, du beau et du juste. Echangeons donc des idées et non des boulets.
Faire de notre jeunesse des citoyens responsable capables davantage de discernement et de jugement nuancés, de libre examen et par conséquent fuyant des refuges illusoires ©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


36. User de sa seule raison et pour la vérité comme nous le suggère le frère Ngallè, mettre nos certitudes à plat, oser distinguer le vrai du faux, le bâtisseur de la sawanité est spirituel avant d’être mondain ; insoumis avant d’être conforme à sa communauté ; critique avant d’être fidèle à la République. …

En un mot comme en cent, la sawanité ne doit pas seulement interdire qu’on enfreigne ses principes, elle doit aussi exiger qu’on embrasse son éthique
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


37. Dans sa chasuble de modérateur, il a le souci de garder l’église au centre du village. Ni partiel, partial, ni parcellaire, ni partisan, il est tout au plus paternaliste au sens bienveillant du terme. La Sawanité ne sera donc pas un rapport à géométrie variable pas plus qu’elle n’épousera des pratiques oligarchiques entre parties.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


38. Dans les rapports ontologiquement inégalitaires qui séparent fondamentalement le savoir des uns, le pouvoir des autres et le devoir de tous, Il propose méthodiquement le consensus voire le compromis. La sawanité ne sera donc pas un champs de bataille ou un théâtre des frustrations.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


39. Cela doit rester pour nous une affaire de cœur et même temps un dogme de raison ©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


40. Notre engagement au projet de la sawanité, nous ne le devons ni à la cooptation d’un parti puissant, encore moins à l’ascendance d’une grande fortune ; nous la devons à nos vertus.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


41. Dans ce climat de défiance des quotidiens qui désenchantent, une partie des sawa végète dans le vertige de la crainte, une autre vivote dans la calme des certitudes, une autre heureusement espère des lendemains meilleurs. C’est celle qui veut sublimer les regrets en désir. Ce sont les bâtisseurs de la Sawanité.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


42. Nous voulons un sens juste, une raison mûrie par la droiture avant de l’être par la réflexion et l’expérience…
S’il y a eu dans la foi en la Sawanité des jours d’interstice, il ne doit jamais y avoir dans nos cœurs une impiété, ni sur nos lèvres un blasphème.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


43. Evitons d’en faire un discours revanchard qui fera de la xénophobie un monument de la vertu, et de l’orgueil mal placé un chemin de l’excellence.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


44. Elle inspire déjà toute les pensées et commandera sans doute demain toute nos actions ©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


45. S’il est nécessaire dans les best pratices (que nous propose le frère Paul Menessier) d’observer quelque règles coercitives dans l’esquive de la provocation, il tout aussi urgent d’établir des espaces incitatifs à l’explication de la richesse de la Sawanité comme antithèse de la haine.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


46. L’expérience montre toujours que l’action bienfaisante et bienveillante ne peut être motivée que par l’espoir d’une récompense, matérielle ou symbolique, sur terre ou au ciel. Même la religion la plus sévère a toujours su promettre le paradis pour encourager les hommes à s’aimer les uns les autres.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


47. Dans toute vie, il est un temps pour semer et un autre pour moissonner. Dans tout projet il est un temps pour l´enthousiasme et un autre pour la déception. Dans tout parcours l´on peut chuter mais on ne doit pas exclure de se relever.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


48. Un jour, nous n`aurons plus d`autre choix que de nous asseoir enfin sur la même table.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


49. Il est toujours donc question de construire des conditions concrètes, collectives, permettant à l’individu de sortir de ses intérêts à court terme, de sa course à l’immédiateté du gain, pour penser et construire des rapports fraternels, à l’altérité et au temps.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


50. Certaines mauvaises langues de la République, heureusement en petit nombre, dans leurs vitupérations habituelles, nous affublent d’oripeaux dégradant de tribalistes.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


51. Notre capital de connaissance devient ainsi une banque commune pour notre communauté et spécialement pour tous les animateurs du débat sur notre peuple et son future.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


52. Voila pourquoi, enfant Sawa, si ton frère dans sa marche, a perdu l’étincelle de sa luciole à la défaveur de la rosée matinière, rallume pour lui la torche de l’écoute fraternelle. Guide le, inspire le ; plutard, votre crépuscule sera celui de la jubilation de l’amour fraternel. La Sawanité commence à la base par cette disponibilité civilisationnelle qui prédispose à l’altruisme.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


53. Si le succès actuel de la sawanité ne décide en rien de sa portée définitive: L évolution presque magique dont elle se nourrit est une preuve qu’en toute chose seuls la volonté le bien fondé et la persévérance peuvent avoir gain de cause
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


54. Pourtant notre Sawanité avance au rythme de ses propositions qui sont sa juste mesure. Ce n’est pas facile j’en convient. Seulement de même qu’il n’y a d’autre difficulté dans le devoir que de l’accomplir, il n’y a n’existe d’autre grand plaisir que d’en découvrir sa richesse.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


55. Cette Sawanité révèle au peuple Sawa un ensemble d`"inputs" que chacun peut identifier en lui. C´est une énergie qui est présente en vous mais que je vous appelle à capter et à valoriser pour mieux vous armer face à l´adversité et toutes les mutations du village global.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


56. Ce n’est pas toujours aisé j’en conviens, mais il est vital que la sawanité continue à favoriser de nouveaux enlacements polyphoniques entre les sawa eux même.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


57. En d’autres termes la sawanité est d’abord une réflexion des sawa sur les questions qui les concernent, des sawa sur les interrogations qui les anime, des sawa sur le territoire qu’ils habitent.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


58. Peu à peu l’irréel de l’utopie se fait jour
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


59. C’est sans doute exaspérant d’avoir à procéder de proche en proche, de niveau en niveau mais c’est la seule chance que nous ayons de na pas nous condamner à faire du sur place. Il vaut mieux progresser par petit pas que de faire de superbes bonds en l’air pour retomber au même endroit.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


60. Faire du sawaland une société de progrès humain, qui permet d’unifier le désir d’être soit et d’être avec les autres, qui favorise le contact avec l’altérité, la solidarité et la coopération
Et si l’on nie l’aspiration fondamentale des hommes à vivre ensemble, on a plus des acteurs rivaux.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


61. Les élites, les patriarches et le peuples dans toutes sa diversité constituent le moteur incontestable de ce processus et c`est la raison pour laquelle, nous nous réjouissons de votre adhésion massive à ce tournant décisif.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


62. Si la liberté est la plus haute aspiration de l’homme sur terre, l’amour est probablement sa plus belle inspiration de tout les temps.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


63. Chaque intervenant est dans ce contexte une source possible de propositions. C’est d ailleurs pour cette raison que tous les articles qui ont été publiés ces derniers jours sur notre site n’ont pas ébranlé mon respect pour tous les auteurs, je continue à croire que chaque enfant sawa est une merveille cachée que la sawanité va révéler au grand public.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


64. Parceque nous sommes à la fois séparés par les langues et les us mais néanmoins unis par des interrogations communes qui nous hantent ; nous Sawa du XXI ème siècle avons réellement besoin d’une nouvelle conscience historique pour réaliser enfin une vraie communauté de destin.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


65. Mais si la pensée sawa est plus interpellée aujourd’hui qu’hier c’est qu’une réflexion globale est urgente et indispensable sur des objets exprimés spontanément par le grand sawa tout entier comme les moteurs du rayonnement du mouvement sawa à travers le monde.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com

66. Au sujet de notre douloureuse histoire, l’indignation a réuni les Sawa tandis que dans la suite sa mise en lumière, l’explication les a divisé ; aujourd’hui le chantier de la sawanité ne devra t’il pas les réunir ?
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


67. L`opposition est constructive dans la mesure où elle permet à l`individu de s`affirmer pour construire ses valeurs propres mais l’aboutissement logique de ce processus est une conquête du tout à travers l`ensemble et non une délégitimation de l`ensemble en faveur d`une éternelle division, alors suivez mon regard, n`ayez pas peur et scellez le pacte.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


68. A tous les promoteurs du mouvement, prenons conscience et ne commettons plus les erreurs de nos prédécesseurs, je ferai allusion ici à la négritude qui, avec toute sa bonne volonté s`est établie en Europe et, aujourd’hui le résultat rempli l`esprit de désolation. ©Emmanuel Claude Lobe, peuplesawa.com


69. Inutile de souffler sur des braises, de mener des guerres ’’inciviles’’ et de prêcher les croisades de toute sorte.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


70. L’autocritique est la clef de tout succès durable dans un contexte tel que le notre, une fois de plus le doigté des discours sur la sawanité vient de se révéler comme l’unique chemin incontournable pour sortir notre peuple de sa léthargie.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


71. La vie a un rythme, c’est est un balancier soumis à la loi du donner et du recevoir, de l`infiniment petit à l`infiniment grand de notre espace-temps.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


72. Certains, plus fatalistes, y on même vu des pesanteurs chroniques et des obstacles rédhibitoires. Pour ma part nous devons positiver. C´est à nous chers frères et soeurs Sawa qu´il revient de faire de la Sawanité une expérience de l´intelligence. Et plu tard, au Cameroun, une intelligence en mouvement. Ce qui caractérise un grand projet c´est que lorsque les personnes trébuchent par leurs échecs, l´institution reste pérenne.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


73. Ma contribution ici avec ce que j’appelle le Practicisme Communautaire et du peuple est une volonté de pouvoir apporter une approche de développement dans ce que je considère comme étant mon peuple ou ma communauté et par le fait même, mon pays. C’est un apport intellectuel à la construction du concept de la Sawanité qui est en cours. ©Alphone Mpeke Mu Ntonga, peuplesawa.com


74. Les pensées infiniment riches des différents frères et sœurs se traduisent aisément par des discours qui se délestent de tout mimétisme par rapport à la conscience traumatique que nous imposent les faits historiques et les craintes contemporaines. Bienséantes autant que romantiques, les positions et les thèses ici défendues sur les sujets sociétaux Sawa sont tout simplement réalistes.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


75. Un leader averti sait que pour rassembler un peuple si compliqué dans un contexte historique tel que celui que nous avons vécu nécessite une étude profonde des comportements de la communauté une prise en compte effective des raisons qui n ont pas favoriser jusque la cette entreprise le leader doit avant tout s’appuyer sur la mentalité, la sphère psychologique des siens, les moyens d action et la disponibilité des différentes composantes communautaires ou la solidarité nécessaire pour créer un esprit de groupe.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


76. Ni idéologies, ni pensées de système ne nous aideront à filtrer la quintessence de nos potentialités pour en extraire l’élixir de fraternité inconditionnelle et totale. Alors, seul la démarche analytique pourra nourrir le débat sur notre Sawanité et amener à oeuvrer pour le Pacte des Générations.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


77. Il convient alors de voir à quelles conditions la conscience du devoir comme régulatrice de l´action est possible et donc peut à son tour rendre possible une conquête véritable de notre Mboa. Ce qui revient à s’interroger, loin de toute aventure extravagante métaphysique absolue et du postulat de la liberté qui encourage des salissures et des provocations irraisonnées, face aux conditions réalistes d’une sawanité pragmatique (logique de l’action et de ses règles en vue du succès).
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


78. Mes frères et sœurs, la seule exigence d’un côtier ou d’une côtière qui a un brin d’estime pour les siens ce n’est pas l’idéale sagesse qu’on attendrait de chacun de nous .C’est la disponibilité. C’est se tenir au plus près de la propension des choses.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


79. Le langage que nous devons utiliser doit être dénudé de toute incitation à la haine.
Ce n´est qu`un standard de comportement; nous pouvons l`adopter ou l´améliorer. Ce qui compte c´est d´appliquer sa quintessence.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


80. Elle n’est pas simplement une banale histoire de fraternité mais une fraternité dans l’Histoire. Elle ne nourrit pas l’hostilité mutuelle, elle élargi le champs du débat entre Enfants sawa. Je militerai sans cesse pour l’évolution de sa fonction sociale et pédagogique face à résurgence d’un néo apartheid.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


81. POEME de la SAWANITE

La Sawanité est si forte que nul ne pourrait la renverser.
Elle est si grande que personne ne pourrait la contenir.
Elle si belle qu’aucune poésie ne saurait la défaire.
La Sawanité siège avec tous, même ceux qui peuvent aspirer à l´étouffer mais elle triomphe également de tout pour être ce qu’elle est.

La Sawanité n’est pas ce qu´elle peut être mais elle ne saurait non plus être ce qu’elle devrait être elle est simplement ce qu elle est.
La Sawanité est humilité mais elle n´est pas la douleur d’un poète, mieux encore la Sawanité ne cries pas sa douleur mais la métabolise.
Elle n’endort pas mais elle mortifie.
Elle n´aboie pas mais elle avance.

La Sawanité ne vanne pas son blé à n´importe quel vent, elle ne tient pas de double langage.
La Sawanité ne décrète pas des influences mais elle construit des influences.
La Sawanité ne se contredit pas.
La Sawanité ne mendie pas la sympathie des personnalités mais se fait respecter par des personnalités.
La Sawanité ne soutient pas l`agoraphobie. La xénophobie, … et toutes les autres formes d´extrémismes et de fanatisme.
La Sawanité est charité, elle ne garde pas rancune, elle ne se réjouie pas de la polémique, elle ne se satisfait pas d´une action binaire, elle ne se vente pas, elle n’est pas orgueilleuse.
La Sawanité n’est pas médisance, elle n’est pas turbulence
La Sawanité est confiance et persévérance,
Elle est patience, tolérance, prudence, tempérance, connaissance, reconnaissance et récompense.
La Sawanité pardonne tout, espère tout, attend tout
elle est maternelle, paternelle et sempiternelle.

©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


82. Je formule le souhait que les noms de tous les autres déshérités de l’Histoire Sawa demeurent à jamais ensevelis dans les nimbes de notre infaillible mémoire. Et que lorsque la division fratricide fleurira comme l’ivraie des champs dans notre cour, il y ait des mains unies pour la faucher jusqu´à à la racine.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


83. Un des principes fondateurs de la Sawanité, ne l’oublions jamais mes frères et soeurs, c’est unir sans confondre et par ailleurs distinguer sans séparer.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


84. Ce langage doit se purifier de toute insulte injure ou grossièreté, ce langage doit éviter des provocations gratuites et dangereuses qui peuvent remettre en cause la cohésion et la concorde nationale en favorisant ainsi un climat de confusion générale dans lequel nous pourrions avoir du mal à défendre nos véritables intérêts et à identifier nos vraies lacunes.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


85. Absolutisés dans des compliments souvent adulateurs, d’homme élégamment réservé, l’enfant Sawa s’est longtemps vu mis en demeure de résoudre des problèmes radicalement étrangers à son expérience de côtier. Il est aujourd’hui nécessaire que sa charité soit bien ordonnée.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


86. En conclusion : il faut aujourd’hui que chacun, au delà de l’aspect purement rhétorique que se donne les moyens de notre action ; c est le prix a miser pour ce pari auquel Paul Menessier nous a invité, Faire émerger du néant la Sawanité
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


87. Notre vie doit être comme notre histoire c´est-à-dire comme celle d’une herbe qu’on n’arrache pas à la terre sans déchirement. Nos convictions doivent être fortes au point d’être de véritables racines.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


88. Il s’agit ici d’un ensemble de pensés ou alors des manières de pensés qui permettent de se reconnaître ou de se distinguer au sein d’une société
Que l on soit cartésien ou non l’activité de pensée caractérise l’espèce humaine par son ascension à un système évolué capable de symbolisations parfois très complexes.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


89. C’est tenter de nommer l’innommable, de trouver les mots les plus adaptés afin de rendre compte de cette souffrance abyssale qui nous oppresse et nous déstabilise.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


90. Prenant acte que l’accession à une grande parties des ressources de développement disponibles sur la planète passe absolument par les formes nouvelles de coopération décentralisées, la création des organisations et associations de développement communautaire devient alors cruciale voir indispensable, c est un mouvement qu’il faut encourager mais surtout canaliser pour éviter de pagayer à contre sens dans la même pirogue, l’ensemble peut être accompagné d’une série de slogans tel que… “Mboa o moi’a messè”
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com

91. La Sawanité appartient donc à cette catégorie de propositions peu nombreuses pour qui l’esprit de rassemblement par delà les différences est le moteur. C’est éthiquement que ce vocable à son élégance, inutile de le chercher dans ses consonnes. Ses aspects savamment défendus devront inévitablement planer pas dans les cieux d’aimables et modernes Sawa que nous sommes…
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


92. A l’heure ou la culture devient une véritable source de décollage économique nous ne pouvons que nourrir l’espoir que cette nouvelle donne ne soit pas attaquée ou étouffé dans l’oeuf
J’en appelle à vous tous, membres et sympathisants du peuple sawa à travers le monde chacun de vous détient une clé ouvrons ensemble la grande porte qui conduit à la sawanité.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


93. Que la majorité ait pris conscience de l’importance du discours de Paul Menessier sur l’urgence d’un grand débat dans le peuple sawa me fait chaud à l esprit.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


94. Vous n’êtes pas des clerc d’un genre nouveau ou des servants d’une église sans dogme, encore moins d’une liturgie sans sacrément. Vous êtes simplement des bâtisseurs de la Sawanité. C´est-à-dire ceux qui militent aussi pour l’émergence dans le Sawaland d’une société civile agissante.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


95. A mon humble avis les mots ont leur force et leur usage n’est pas gratuit ce ne sont pas les mots qui divisent mais plutôt l’usage que chacun en fait, les mots galvanisent ils peuvent motiver et même construire,
le concept de la sawanité nous enrichie dans ce sens d`un vocabulaire nouveau et nous devons plutôt en être reconnaissant en apportant notre contribution.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


96. De ce point de vue la Sawanité serait donc plurielle et on pourrait en toute logique se demander s´il n´eût pas été plus juste de parler des « Sawanitudes ». Une telle vision des choses reconnaîtrait simplement les faisceaux de regards divergents que nous pourrions porter sur le prisme de notre espace culturel côtier. Il s´agit donc moins de modéliser un nouveau concept que d´enrichir le précédent. Comme toute aventure humaine la Sawanité, loin d´être parfaite reste néanmoins perfectible.
©Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


97. Il y a en ce moment, Dieu merci, beaucoup d’idées dans ce sens. Les rivières de l’apprentissage du passé ruissellent déjà par les dénonciations bienvenues des uns et des autres sur ce silence. Ces rivières doivent être remontées vers leur source. Le retour à la source, c’est aussi cela la Sawanité.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


98. La problématique actuelle est donc celle qui doit sceller les bases d’un travail commun pour le grand carnaval de la sawanité.., que chacun propose une méthode de rencontre assise virtuelle ou réelle c’est sans importance ce qui compte c est que le débat doit commencer et peuplesawa.com est notre chantier d élaboration l’avancement des travaux aboutira certainement à la création des groupes et plu tard à l’accouchement du premier carnaval sawa.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


99. La Sawanité sera donc une de ces écoles où se forgera à coup sûr une nouvelle quête de sens :à la fois de haut niveau étant donné la qualité du message de concorde communautaire qu’il veut faire passer, et symbolique, tant il est vrai que, dans des conditions de cohabitation présentes, ce type de philosophie essaie de s’étendre à la totalité des côtiers Camerounais. Alors, se désengager de l’individualisme, penser et agir en termes de dignité au service du développement, savoir reconnaître l’humanité de l’autre dans une relation qui assoie la complémentarité des pensées autour d’une commune vision d’émergence et d’épanouissement ; voici qui change des donnes habituelles de nos regards entre nous. Voilà aussi l´espérance d’un Grand Sawa enfin rassemblé dans la capacité créatrice de tout être humain. Dans la résistance à l´inertie et à la routine. Dans le refus du trivial.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


100. Cette nouvelle approche du progrès nécéssite une imagination fertile et une solidarité collective, en somme une nouvelle énergie qu’il faut galvaniser au sein de la comunauté sawa à travers le monde c’est notre devoir à tous, chacun dans son perimettre d’influence
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


101. Bona tétè c’est maintenant ou jamais qu’il nous appartient de déplacer le centre de gravité de nos exigences matérielle et égoïste vers les profondeurs de la culture populaire Sawa. Il nous revient ensuite de faire cette Sawanité une école autrement dit une véritable matrice l’esprit au-delà de la pluralité des avis.
©Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


102. Sawanité ,grand sawa ou sawa tout court, qu est ce qui change ? au contraire tout ceci est absolument enrichissant
Le concept de la sawanité que nous proposons doit se construire en harmonie avec toutes les énergies , toutes les compétences et toutes les idées des enfants sawas afin d’être clairement identifié par tous, en marge du respect de nos différences
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


103. Cependant, pour le guerrier respectueux du code de l’honneur, la fin de la bataille (s’il y en a une) ne justifie jamais les moyens. C’est pourquoi son courage, n’étant plus exclusivement soumis à la finalité du combat se rapporte à la fidélité du cœur. Les bornes de notre chantier se situent donc dans les frondaisons de l’infini.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


104. Oui, n’en déplaise aux adeptes du mutisme, la voix et la parole sont redevenues notre force. Une force indomptable qui, en devenant la clameur de toute une cause, pourrait rectifier bien des comportements et mener à des havres de lumière et d´espérance. ©Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


105. La Sawanité loin d’être achevée, cherche donc à restaurer le primat de la créativité et de la fierté des fils et filles sawa sur les contingences et les vicissitudes de notre difficile quotidien. Pour cela donc, elle est en perpétuel devenir et reste pour cela plus évolutionniste que révolutionnaire. Ce qui n’empêche personne d’en faire une révolution. La révolution n’étant pas un passage obligé mais une affaire de circonstance et d’engagement.
©Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


106. La vocation identitaire et rassembleuse de la Sawanité est et reste indéniable .S’impliquer à la construction de ce concept est la seule entreprise à laquelle puisse adhérer tout Sawa, y compris ceux même qui ´adhèrent à rien.
©Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


107. Pourtant mes frères et soeurs tous ces rêves nous les partageons souvent jusqu´au dernier souffle ; peut-être encore, même lorsque nous les refoulons à cause la dureté du présent.
©Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


108. Nous les partageons car, quand bien même nous nous n´aurons plus rien dans cette côte, il restera par-dessus tout notre forteresse intérieure qui restera inviolée. Cest dire un ultime morceau de la Sawanité. La Sawanitude de base de chacun. S´il y a un dernier patrimoine éthique que nous voulons absolument léguer à la postérité sawa c´est bien dans le registre des convictions fortes qu´il faut le ranger.
©Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


109. Si la Sawanité a un sens, si elle n’est pas seulement un slogan qui galvanise les foules c’est dans la mesure où elle s’est aussi chargé de rendre au sawa sa dignité d homme c’est à dire « être doué de pensée et de raison, personnes cultivé, et civilisé. D`où l expression de la tolérance »
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


110. La plus lourde tâche que nous avons aujourd`hui est de nous montrer capable d’entretenir l espoir que nous avons suscite dans la communauté et s’il nous reste un minimum de bon sens pour illuminer notre chemin consacrons le au don de réconciliation et pardonnons nous.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


111. La Sawanité présuppose donc le vivre ensemble de demain. C’est un concept de la relation, une prospective de la cohésion fraternelle dans le droit à la différence et dans la différences des droits. C’est même une réflexion de l’identité mosaïque sawa…
Vivre ensemble! Non pas « en même temps » ou « parfaitement » mai ensemble. C´est-à-dire ne pas former un groupe hétéroclite de côtiers et de côtières. Mais faire une communauté cohérente qui, un jour peut-être, sera à meure de préfigurer l´unité tant voulue.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


112. Qu’il nous soit enfin donné dans notre Sawa natal autant, sinon plus, d’années de bonheur que nous n’avons eu d’années de peines et de larmes.
©Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


113. Nous pourrons tout perdre, mais à coup sur ceci nous restera
Puissent les fruits tenir la promesse des fleurs.
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


114. Parlant de la Sawanité, il y a une façon qui consiste à aimer ses idées pour elles-mêmes, pour le principe fécond qu’elles portent en elles, à les aimer d’un amour dont la clairvoyance, le désintéressement et la fidélité les gardent du danger d’égoïsme. Cette manière nécessite surtout à savoir les aimer lorsqu’elles sont défendues et propagées par d’autres. Quand on aime ainsi ses idées, on croit à leur vertu, à leur victoire nécessaire et l’on n’éprouve guère la tentation d’en servir le progrès par des actes violents ou des procédés infraternels.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


115. Pourquoi la sawanité gagne t-elle tant nos cœurs ? les grands concepts ne sont pas interroger, ils s’imposent d’eux même. En cela ils incarnent le vrai idéalisme.
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


116. Que cette majorité souhaite l’émergence d’un tel mouvement ce n’est qu’un saint désir et tout à fait légitime.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


117. La Sawanité a toujours été consciente du devoir qui lui incombe de préserver le verbe et les mots qui en découlent en les gardant de la dévaluation relativisante de nos langages qui cousinent souvent avec des déjections de toutes sortes.
©Robert Mandjombe ,peuplesawa.com


118. La marée est encore basse profitons-en !
©Paul Ngalle Menessier, peuplesawa.com


119. Qu’entre enfants sawa nous saisissons cette formidable occasion pour nous pardonner, nous unir afin qu au tour de la même table nous puissions passer à l’action.
©Laurence Ndedi Priso, peuplesawa.com


120. Et si mes frères des causes aussi fondamentales que la Sawanité et le pacte des générations ne trouvaient pas preneurs dans notre communauté côtière. Il ne resterait plus à notre engagement virtuel ou réel que le vide structurel qui accompagne nos sautillements à parler du Mboa
©Robert Mandjombe, peuplesawa.com


Une compilation de peuplesawa.com


A suivre…
 

Source:  | Hits: 18292 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(2)

PLUS DE NOUVELLES


  Alexandre DOUALA MANGA BELL
( | 10.08.2007 | 20539 hits  | 0 R)

  Que represente le roi-martyr Duala Manga Bell pour le Peuple Sawa ?
( | 06.08.2007 | 14403 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l´Afrique (suite)
( | 01.08.2007 | 14425 hits  | 0 R)

  Achille MBEMBE démonte le mensonge de Sarkosy sur l’Afrique
( | 01.08.2007 | 14511 hits  | 0 R)

  Portrait: Kaïssa Doumbe Moulongo Sylvie
( | 01.08.2007 | 19678 hits  | 0 R)

  "Appel à la Jeunesse Africaine" par Théophile Obenga
( | 30.07.2007 | 18071 hits  | 0 R)

  EDEA: Menace sur le projet d’extension d’Alucam
( | 18.07.2007 | 11297 hits  | 0 R)

  Franklin Boukaka, le poète assassiné en 1972. Immortel Boukaka: Rumba engagée, Poésie musicale et Panafricanisme
( | 16.07.2007 | 27502 hits  | 0 R)

  Ebenezer KOTTO ESSOME : l’homme et son rêve d’Afrique
( | 16.07.2007 | 21775 hits  | 0 R)

  Portrait: Laurent ESSO
( | 16.07.2007 | 13330 hits  | 0 R)

  Douala: une Exposition de 8 Photographes
( | 15.07.2007 | 10918 hits  | 0 R)

  Nguéa Laroute démarre sa tournée européenne. Videos et Interview
( | 09.07.2007 | 21970 hits  | 0 R)

  La Pagode: Le palais royal transformé en centre d’affaires
( | 09.07.2007 | 13519 hits  | 0 R)

  Juillet 1902. Mpondo Akwa, chef de la délégation du NGONDO au Reich Allemand
( | 07.07.2007 | 16401 hits  | 0 R)

  Ngondo 1991: Remember EKE EBONGUE
( | 03.07.2007 | 16470 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : une chaîne d’unité à redorer
( | 03.07.2007 | 12479 hits  | 0 R)

  Um Nyobé: Cet autre hommage à Mpondol
( | 01.07.2007 | 22693 hits  | 1 R)

  Manu Dibango forever...VIDEO
( | 01.07.2007 | 14855 hits  | 0 R)

  Remember Sembene Ousmane - Hommage au grand Africain
( | 28.06.2007 | 18544 hits  | 1 R)

  La France blocque la Réfection des routes à Douala
( | 27.06.2007 | 11505 hits  | 0 R)

  Tout le monde est Bakoko ! par Suzanne KALA LOBE
( | 26.06.2007 | 23822 hits  | 1 R)

  Hommage: Un monument pour Um Nyobe
( | 26.06.2007 | 15558 hits  | 0 R)

  Une inébranlable conviction sur notre destin, par Shanda Tonme
( | 25.06.2007 | 19222 hits  | 2 R)

  Sanaga-Maritime Edéa: L’élite en équipe pour le sport
( | 25.06.2007 | 14127 hits  | 0 R)

  BAKASSI : Découvrez la péninsule - Discover the Peninsula
( | 19.06.2007 | 14083 hits  | 0 R)

  Cinéma : "The making of" du film "Le don involontaire" de Serge Alain Noa
( | 15.06.2007 | 14063 hits  | 0 R)

  Combat: La singulière chronique d’Eyoum’a Ntoh
( | 15.06.2007 | 12338 hits  | 0 R)

  Au Fil du WOURI ... et nous sommes Heureux.
( | 15.06.2007 | 8813 hits  | 0 R)

  Ousmane Sembène, panafricaniste et pionnier du cinéma africain, est mort
( | 11.06.2007 | 17920 hits  | 0 R)

  Kaba Days Are Here; By Poubum Lamy Ney
( | 04.06.2007 | 17274 hits  | 0 R)

  Spectacle : Concert anniversaire d´Universal de Sylvain Nkom
( | 03.06.2007 | 12306 hits  | 0 R)

  Urbanisation : Une stratégie pour étendre Douala en examen
( | 02.06.2007 | 11802 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Bienvenue au CamerWood
( | 01.06.2007 | 15309 hits  | 0 R)

  ECRANS NOIRS 2007 - Le Festival: Bassek ba Kobhio, Jean Pierre Bekolo, Cyrille Masso
( | 01.06.2007 | 12581 hits  | 0 R)

  L´HORREUR, L´HORREUR : DIX MILLIONS DE MORTS?
( | 31.05.2007 | 14977 hits  | 0 R)

  Portrait: Gottlieb Lobe Monekosso
( | 30.05.2007 | 12748 hits  | 0 R)

  La paranormal n’est pas particulier à l’Afrique
( | 25.05.2007 | 12144 hits  | 0 R)

  SAWANITE : entre le front du refus et la tentation d’adhérer
( | 20.05.2007 | 18615 hits  | 2 R)

  S. E. M. Mbella Mbella, nouvel Ambassadeur du Cameroun à Paris, reçoit les artistes musiciens camerounais
( | 20.05.2007 | 13459 hits  | 0 R)

  Kumba Traditional Council Want GRA Land Refunded. By Olive Ejang Tebug, PostNewsLine.
( | 10.05.2007 | 13816 hits  | 0 R)

  Le Père Engelbert Mveng: Commémoration. Pionnier de l´Egyptologie avec Ngom Gilbert, Dika Akwa, Obenga et C.A. Diop.
( | 08.05.2007 | 36922 hits  | 1 R)

  Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire
( | 05.05.2007 | 16887 hits  | 0 R)

  Discographie: Le premier cri de Roots Racines Mianga
( | 05.05.2007 | 12179 hits  | 0 R)

  Pourquoi le Cameroun n’a pas décrété un deuil national ?
( | 04.05.2007 | 15053 hits  | 1 R)

  Henri DIKONGUÉ - Missodi Africa Tour 2007
( | 04.05.2007 | 14199 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte d’un citoyen du chef-lieu du département de la Sanaga maritime au ministre de la Santé Publique. Par Mangwe ma Yongui Nikita*
( | 03.05.2007 | 16260 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle du Peuple Sawa, Ngondo, Makossa.
( | 02.05.2007 | 18251 hits  | 0 R)

  Cameroun: Drame aérien à Douala. 114 Morts. Pas de Deuil National. Confusion et Médiocrité
( | 01.05.2007 | 24432 hits  | 3 R)

  Association: "Agir ensemble en Sanaga-Maritime" (Agir SM)
( | 01.05.2007 | 14944 hits  | 0 R)

  Toups Bebey est le directeur artistique d’un festival qui se tient au Gabon.
( | 01.05.2007 | 14838 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks