Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
15.07.2007

Douala: une Exposition de 8 Photographes 


Exposition - Douala, vu par huit

L’exposition photos “Douala, vu par 8 regards de photographes” ouverte il y a deux mois au Ccf de Douala, a fermé jeudi dernier, avec son lot de mystères.

C’est plus d’une cinquantaine de tableaux photographiques qui ont été rangés le 15 juillet, après deux mois de présence significative sur les murs de la salle de lecture du centre culturel Blaise Cendrars de Douala. Des photos réalisées par huit photographes de la capitale économique, et qui présentent au public, les disparités de leur ville. Les “ visages ” de la ville en somme. Tant ces “ visages ” sont d’une part, l’expression visuelle des personnages filmés dans des circonstances autant douloureuses que gaies, et, d’autre part, l’expression du déséquilibre social des populations de cette ville.

Avant la fermeture de l’exposition, lesdits tableaux ne cessent de susciter de l’admiration. A l’image en premier des photos de Constantin Ledes qui présentent “ les oubliés de la cité ”, tel que lui même les qualifie. Une sorte de voile levé sur l’univers des multiples fous qui pullulent dans la ville. Chacun gardant sa particularité, dans son quotidien. Comme ce fou éternellement assis, le regard vide, à côté de la clôture du stade Mbappé Lépé, à Akwa. Tout à côté, ce sont les photos réalisées par Léopold Magloire Yando, qui est allé tutoyer quelques séances d’exorcisme, désormais courantes dans les quartiers de la ville. Imposition des mains et scènes de prières à l’endroit des malades qui sont dans une attitude plus ou moins compatissante. Des scènes extraordinaires et éprouvantes, tant la hargne des parents qui accompagnent les malades et celle des exorcistes à vouloir en finir, s’y lisent. Des pleureurs aux visages hideux s’en mêlent à leur tour. Et c’est là aussi l’un des mystères de l’exposition. Le travail proposé par Alain Wambo Géovani amuse autant qu’il irrite. Représenter des personnages ainsi n’est ni volonté de ceux-ci, encore moins un montage comme certains visiteurs le supposaient. Simplement, explique le commissaire de l’exposition, “ des images volées ” aux personnes en peine pour restituer exactement la réalité. Celle-ci étonne d’ailleurs par l’exactitude et la netteté des postures.

Amalgame
“L’au-delà de Douala”, le pan proposé par Nicolas Eyidi, relève quant à lui du surréalisme. Des histoires de fantômes. Doit-on comprendre son travail? Des photos réelles réalisées avec des personnages vivants dans certains cimetières de la ville. Des personnages en mouvement, tout de blanc vêtus, la tête de chacun couverte d’un capuchon qui fait office d’épouvantail. Une présentation au grand jour, de la vie nocturne de ces sites tranquilles, mais redoutés et pleins d’histoires. A l’image de celle qui fait état des fantômes qui sortent de leur tombe, dès la tombée de la nuit pour se livrer à de multiples activités aux côtés des vivants.

La vie nocturne toujours, mais cette fois entre vivants, c’est le travail de Patrick Wokmeni. Le jeune photographe exorcise la prostitution par des images captivantes. Une mise à nu du quartier New Bell où sévit le fléau. Il donne à voir des images de scènes inattendues et révoltantes. Sa logique est simple : “ faire parler les prostituées” qui semblent dire aux visiteurs, “ nous le faisons, mais, ce n’est pas bon ” ”. L’ensemble est un amalgame d’insolites, de surprises, de nervosité, de frustrations qui allient originalité et esthétique, doté d’une force. Celle de l’image telle que rendue. Parmi les différents visiteurs qui se sont alternés dans la salle, la présence des personnes photographiées a été fortement saluée.

L’exposition “ Douala, vu par … 8 regards de photographes, est, selon le service culturel du Ccf de Douala, une sorte de suite au stage photo organisé il y a un an par cette institution. L’initiative vise à professionnaliser davantage les photographes et les amener à développer leur imagination créatrice et marquer l’histoire qui s’écrit aussi par ces images inhabituelles.
Nicolas Eyidi, l’un des exposants, en est satisfait. Pour lui, “ c’est l’occasion de dire aux gens qu’il y a plusieurs façons de voir et de concevoir une photo en alliant imagination et réalité ”.

Louis Blaise Ongolo
 

Source: La Nouvelle Expression | Hits: 11573 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 14718 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 16423 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 17384 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 15011 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 13254 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 13065 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 12277 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 12225 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 79290 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 23917 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 18548 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 15127 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 21424 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 22649 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 11727 hits  | 0 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 11629 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 17191 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 15969 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 16784 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 20392 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 23284 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 16879 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 13087 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 14332 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 11287 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 22977 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 39726 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 13195 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 23285 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 15811 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 15809 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 14236 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 19269 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 17274 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 14440 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 14288 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 11718 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 12232 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 14873 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 14737 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 13117 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 12739 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 12679 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 12211 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 12177 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 12004 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 11235 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 18601 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 18211 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 16233 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks