Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
08.10.2007

Quelques mélomanes parlent de ce qu’ils gardent de Samuel Eboa Lotin 

Joseph Ndjependa
“ Il a laissé une grande école musicale ”
C’est un artiste qui a laissé une très grande image dans notre pays. Son passage sur terre est magnifique et son “ départ ” est très regrettable pour les Camerounais. C’est un artiste que j’ai adoré et que je continue d’écouter. Tout le monde écoute encore sa musique de nos jours, parce qu’elle est tout simplement magnifique. Eboa Lotin est toujours présent sur la scène musicale au Cameroun, grâce à ses œuvres. Il a laissé une grande école de musique et les jeunes artistes devraient s’en inspirer. La musique qu’il a faite et que nous écoutons aujourd’hui est très bonne. A mon avis, ses disques seront à jamais vivants.

Simplice Sony
“ Les jeunes artistes doivent le copier ”
Eboa Lotin est quelqu’un qu’on ne peut pas oublier d’un coup. C’est d’ailleurs un des rares artistes dans cette catégorie. C’est un artiste qui a marqué et qui continue de marquer le temps. Il a fait du bien au Cameroun et à la musique de notre pays. Et j’espère que l’on continuera de reconnaître sa valeur. Dix ans après son décès, je me désole tout simplement du fait que certaines choses ne sont pas faites pour honorer sa mémoire comme cela se passe dans certains pays. Et je déplore l’attitude des Camerounais qui, pour beaucoup, ne respectent pas la mémoire des personnes qui ont vécu comme Eboa Lotin. On devrait faire, chaque année, quelque chose de grandiose en sa mémoire. Je vais d’ailleurs en profiter pour parler des personnes comme Jean Miché Kankan [humoriste camerounais décédé lui aussi, Ndlr]. Ce sont des gens comme cela qui ont marqué le Cameroun et qui nous ont fait du bien. Je me désole aussi du fait que les jeunes artistes de notre pays ne suivent pas les pas des personnes comme Eboa Lotin. Il faut qu’ils essaient de copier, de se ranger à ce genre d’école. Il faut le copier car cela voudrait dire que le succès n’est pas loin. Aujourd’hui, on fait du “ Coupé-décalé ” ou du hip-hop, et nous nous éloignons de notre culture. Les jeunes artistes doivent essayer de suivre des voies comme celle tracée par d’Eboa Lotin.

Brigitte Ngako, fonctionnaire
“ Une musique fine, des paroles vraies ”
Je garde de lui le souvenir d’un homme rassembleur, qui tenait les jeunes par la main pour leur apprendre la bonne musique. Pour moi, il était le “ Elton John ” du Cameroun. Pour tous ceux qui ont connu son époque, Eboa Lotin faisait de la bonne, de la grande musique. Lorsque je compare son œuvre avec celles que les jeunes musiciens font aujourd’hui, je suis déçue. Aujourd’hui, avec un peu de tapage et deux paroles, les musiciens disent qu’ils font de la musique. Et c’est dommage parce que cela n’a rien à voir avec l’art que Eboa Lotin faisait. Avec lui, c’était une musique fine, des paroles vraies, une musique fine et mélodieuse, agréable à écouter. Il était de la trempe des artistes comme Manu Dibango. Sa musique est très loin de ce que les jeunes artistes musiciens font aujourd’hui.

Par Réalisé par Alain NOAH AWANA
Le 05-10-2007
 

Source: Le messager | Hits: 28591 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Peuple Sawa, Tous à L´unisson. Sawa Ancestors Predict Blessings For 2008
( | 03.12.2007 | 26427 hits  | 0 R)

  Les Elog Mpo’o (Mpoo) se ressourcent à Edéa
( | 01.12.2007 | 30693 hits  | 0 R)

  Exclusif ! Entretien avec le Pr. NJOH MOUELLE
( | 30.11.2007 | 32536 hits  | 0 R)

  MANGA BEKOMBO Priso: Conflits d´autorité au sein de la société familiale chez les Dwala du Sud-Cameroun
( | 27.11.2007 | 31799 hits  | 0 R)

  Remember Manga Bekombo Priso (1932-2004)
( | 26.11.2007 | 30356 hits  | 0 R)

  Cet enfant de NEW-BELL NKONGMONDO: MBOM EPHREM, ancien Lions Indomptables
( | 23.11.2007 | 37583 hits  | 0 R)

  Hommage : Elle s’appelait Else Ekindi
( | 21.11.2007 | 41223 hits  | 0 R)

  "Du racisme français, Quatre siècles de négrophobie" par ODILE TOBNER
( | 21.11.2007 | 28550 hits  | 1 R)

  Et si Nkongsamba vous était contée
( | 20.11.2007 | 42963 hits  | 0 R)

  Alucam - les manifestations du cinquantenaire lancées à Edéa
( | 20.11.2007 | 31773 hits  | 0 R)

  Nkongmondo - Le miroir de la misère ambiante
( | 20.11.2007 | 29686 hits  | 0 R)

  Le Ngondo s´ouvre au Grand Sawa
( | 20.11.2007 | 25470 hits  | 0 R)

  Richard Bona parle
( | 20.11.2007 | 22471 hits  | 0 R)

  Sawanité: le pari de l’alliance
( | 12.11.2007 | 22292 hits  | 0 R)

  Bakassi Enquête: Affairisme, trafic d’armes, convoitisme du Nigeria... la tuerie
( | 11.11.2007 | 28817 hits  | 0 R)

  Fritz Dikosso-Seme : Interview "Le Ngondo en plein Sahel"
( | 11.11.2007 | 24464 hits  | 0 R)

  Entretien avec Marcien Towa
( | 11.11.2007 | 22921 hits  | 0 R)

  Bakassi: Sanglante attaque des Nigerians; 21 militaires camerounais tués et 6 blessés
( | 10.11.2007 | 28828 hits  | 0 R)

  Festival : Douala accueille le SUD (Salon Urbain de Douala)
( | 09.11.2007 | 27720 hits  | 0 R)

  Manu rend Hommage aux Tirailleurs Sénégalais
( | 09.11.2007 | 22787 hits  | 0 R)

  BlackExploitation videos & movies
( | 05.11.2007 | 25752 hits  | 0 R)

  Fête du NGUMA MABI 2007
( | 05.11.2007 | 25594 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2007 - les Sawa se préparent
( | 31.10.2007 | 25089 hits  | 0 R)

  Athlétisme : Françoise Mbango rompt le silence
( | 31.10.2007 | 22970 hits  | 0 R)

  EMOTION - Comment capitaliser nos ressources à cette veille du NGONDO
( | 30.10.2007 | 18081 hits  | 0 R)

  Clubs mythiques SAWA: « CAIMAN AKWA CLUB DE DOUALA »
( | 25.10.2007 | 63184 hits  | 0 R)

  Le Peuple Sawa salue la montée de Caïman en D1
( | 25.10.2007 | 20577 hits  | 0 R)

  FAKO Mountain Race of Hope 2008
( | 23.10.2007 | 26671 hits  | 0 R)

  LIMBE - Fishermen Accuse Chinese Trawlers Of Destructive Fishing By Francis Tim Mbom
( | 23.10.2007 | 20376 hits  | 0 R)

  Ebénezer Njoh Mouellé, le philosophe et la vie quotidienne
( | 19.10.2007 | 38684 hits  | 0 R)

  Ekambi Brillant et Valère Epée “ ressuscitent ” la culture camerounaise
( | 19.10.2007 | 25830 hits  | 0 R)

  TOKOTO ASHANTY, L’homme de chèvre, revient
( | 14.10.2007 | 25558 hits  | 0 R)

  EBOA LOTIN: UN POETE BANTOU
( | 08.10.2007 | 28591 hits  | 0 R)

  Discours de Ruben Um Nyobe a l´ONU le 17/12/1952 et Hommage d´Achille Mbembe
( | 20.09.2007 | 31931 hits  | 0 R)

  Ruben Um Nyobe : modèle d’homme de culture
( | 13.09.2007 | 29381 hits  | 0 R)

  Steve Bantu Biko: Your memories - 12 September 1977.
( | 12.09.2007 | 32976 hits  | 0 R)

  Le Prince Alexandre
( | 09.09.2007 | 30446 hits  | 0 R)

  Les Ibos de la diaspora appellent à "l’union de tous"
( | 06.09.2007 | 27446 hits  | 0 R)

  France-Afrique: the idiocies that divide us
( | 01.09.2007 | 27605 hits  | 0 R)

  Une Television Africaine (LCA1 TV) en ligne
( | 29.08.2007 | 19481 hits  | 0 R)

  Henri Bandolo : Hommage manqué à un virtuose de la plume
( | 27.08.2007 | 36277 hits  | 0 R)

  Les descendants des Pharaons à travers l´Afrique (Extrait page.62-63)
( | 26.08.2007 | 38334 hits  | 0 R)

  Prince Bétotè DIKA AKWA nya BONAMBELA
( | 21.08.2007 | 41506 hits  | 0 R)

  FELA - a Commommeration
( | 17.08.2007 | 36642 hits  | 0 R)

  Fela Anikulapo kuti… for ever !
( | 17.08.2007 | 25425 hits  | 0 R)

  A Great Loss: The Passing of Dr. Asa Grant Hilliard III (Amankwatia Baffour II) (1933-2007)
( | 16.08.2007 | 33204 hits  | 1 R)

  l’héritage de Rudolph Douala Manga Bell
( | 16.08.2007 | 26972 hits  | 0 R)

  Valère Epée : Duala Manga Bell, un exemple de patriotisme
( | 12.08.2007 | 27766 hits  | 0 R)

  Photos Souvenir des funerailles de Duala Manga Bell
( | 11.08.2007 | 38265 hits  | 0 R)

  Alexandre DOUALA MANGA BELL
( | 10.08.2007 | 52584 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks