Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
31.10.2007

Le Ngondo 2007 - les Sawa se préparent 

Le comité d´organisation a rencontré les médias avant-hier au palais Dika Akwa.


C´est dans un cadre purement traditionnel que le président du Ngondo, Sa Majesté Madiba Songue, et le comité d´organisation du Ngondo 2007 ont rencontré la presse avant-hier à Douala. L´ordre du jour portait sur le lancement des activités 2007 de la grande fête culturelle du peuple Sawa, qui se déroulera du 14 novembre au 02 décembre prochain. Le président Madiba Songue a précisé que l´édition 2007 s´inscrit dans la continuité, avec la réédition du précédent thème, « Paï o Madida », qui signifie (passons à l´action). L´action ici a pour but d´amener toutes les composantes de la société Sawa à participer activement au bien-être des populations, mais aussi, à celles venues d´ailleurs.


D´autre part, en mettant l´action au centre et même au coeur des préoccupations de la communauté Sawa, le Ngondo 2007 entend jouer un rôle précurseur, de pionnier et de catalyseur pour l´éveil et la prise de conscience collective pour un développement de la société. Pour sa Majesté, on note encore une implication en dents de scie de la population. Comme touche particulière, les dignitaires Sawa préconisent la création d´une journée des peuples camerounais. D´autre part, le concours d´art culinaire va entrer en lice cette année. Pour accompagner ce concours, on aura comme par le passé, la fête de l´eau, de la lutte traditionnelle et le concours de beauté.

Cameroun Tribune

================================

L´édition de cette année aura lieu du 14 novembre et l´apothéose le 02 décembre 2007 aux berges du Wouri.
Dippah Kayessé

"Pai o madiba", c´est le thème qui a été retenu cette année pour la célébration de la fête traditionnelle du peuple Sawa, le Ngondo. L´annonce a été faite avant-hier 24 octobre au Mukanda, palais Dika Akwa et siège provisoire du Ngondo à Douala. C´était à l´occasion de la conférence de presse qu´a tenu sa majesté Mabiba Songue, président en exercice du Ngondo et chef supérieur du canton Bakoko. Laquelle conférence qui marquait cette année le lancement des activités de l´édition 2007. "Revenir sur le thème de l´année dernière n´est point un hasard. Nous avons remarqué que les objectifs fixés n´avaient pas été atteints. Cette année encore nous voulons appeler le peuple à l´action positive", a déclaré sa majesté Madiba Songue sous le contrôle de ses pairs réunis au Mukanda. "Pai o madiba, c´est l´action", a-t-il ajouté.

Selon donc sa majesté Madiba Songue, en remettant donc l´action au cœur des préoccupations de la communauté Sawa, le Ngondo entend jouer son rôle de précurseur, de catalyseur pour un éveil et une prise de conscience collective devant mener au développement et au progrès de la société. Depuis quelques années, chacune des célébrations du Ngondo est marquée par un thème porteur d´un message fort pour le peuple Sawa qui géographiquement va de Manfé à Campo. Ces messages qui vont de la renaissance à l´action en passant par l´unité, la paix, la solidarité ont également pour objectif de rassembler autant que possible ce peuple autour d´un idéal commun de vie. "Toute communauté se construit autour d´un socle et ses maillons ne peuvent être efficaces que sous l´impulsion d´une action fédératrice, dynamique", explique Din Dika III, chef du canton Akwa.

Trophées

Arrivé à la tète du Ngongo en décembre dernier, sa majesté Madiba Songue qui a remplacé à ce poste Milord Mbappé Bwanga fait de son bilan, un mandat positif. Et, il dit avoir placé ce mandat sous le signe de la continuité. C´est peut- être aussi pour cette raison que le programme des activités du Ngondo 2007 est à une différence identique à celui des années antérieures. En gros, le comité d´organisation prévoit pour la présente édition a décidé de reconduire entre autres, la foire artisanale et commerciale au Parc des princes à Bali, les conférences publiques dont les thèmes restent à élucider, l´élection de la miss Ngondo, "Tolè", les compétitions de luttes traditionnelles, le semi- marathon… A l´instar de l´année dernière, il est également prévu un carnaval qui devrait regrouper toutes les couches éthno-culturelles du Cameroun. A cet effet, les organisateurs entendent mobiliser plus de 300 000 participants au cours de l´édition en perspective. "Nous avons l´intention d´engager une réflexion afin que le Ngondo ne concerne plus uniquement les fils Sawa mais un grand nombre de peuples.

A ce titre, nous pensons à organiser à l´avenir au sein du Ngondo, une journée des peuples camerounais", a ajouté sa majesté Madiba Songue sous le contrôle de ses pairs. Malgré sa politique de "continuité", le bureau directeur du Ngondo a tenu à apporter de "légers" ajustements dans le cadre de la prochaine célébration de la fête de l´eau. C´est ainsi qu´une vingtaine de commissions ont vu le jour dans le seul but de mener à bien les activités relatives au Ngondo. L´autre innovation est la matérialisation au cours des festivités du festival de peinture sur la voie publique.

L´état actuel des préparatifs entrevoit la participation d´une cinquantaine de peintres. Contrairement aux précédents éditions, le Ngondo promet cette année organiser une cérémonie spéciale de remise des trophées à tous les vainqueurs des différentes compétitions ayant eu lieu tout au long de la semaine des festivités et, impliquer d´avantage les artistes et les promoteurs culturels.

=====================

Le Ngondo a prié pour Caïman
Le match qualificatif du représentant du Littoral aux interpoules 2007 perturbe la présentation des grandes orientations du festival culturel et traditionnel des Sawa au palais Dicka Akwa.

Prévue pour démarrer à 15 heures, la conférence de presse marquant le lancement des manifestations de l’édition 2007 du Ngondo a démarré avec une heure de retard. Le décor était planté et les chefs traditionnels chargés de présider cette rencontre avec la presse étaient bien présents au palais Dicka Akwa mercredi 24 octobre, une heure plus tôt. Mais pas dans la salle de la rencontre. Et pour cause. Au moment où la conférence devait démarrer, la rencontre Caïman – Dynamique était à la mi-temps. Et le représentant du Littoral était mené (1-0). Un score qui compromettait les chances de montée du club du canton Akwa en division d’élite. Les chefs Sawa ont eu des sueurs froides. Ils se sont enfermés dans l’un des appartements du palais Dicka Akwa. Ce n’est qu’après la victoire finale de Caïman (3-1), au terme de la rencontre, que les chefs sortiront de leur retraite secrète pour démarrer la conférence de presse.

Selon les dirigeants du Ngondo, du 14 novembre au 2 décembre 2007, la ville de Douala va vibrer au rythme du Ngondo. Autrefois parlement traditionnel, haute cour de justice, chambre de commerce, organe suprême d’exécution du peuple Sawa; ses assises solennelles se tenaient annuellement sur un banc de sable émergeant en marée basse au milieu de la rivière Ngondo, affluent aujourd’hui disparu du fleuve Wouri. “ A un moment de son existence, les assises du Ngondo prenaient une dimension profane au point de se prononcer sur les questions politique, économique et culturelle ayant trait avec la vie des Camerounais ”, précise Sa Majesté Salomon Madiba Songue, président en exercice du Ngondo. Ce qui est l’une des causes de son interdiction en 1977.

Depuis la réhabilitation du Ngondo en 1991, les Sawa ont compris l’intérêt de se remettre en mouvement sous l’impulsion d’une action forte, fédératrice et dynamique. Car, toute communauté se construit autour d’un socle. Et pour cette année le thème retenu est “ Paï o madiba ”, traduction la pagaie dans l’eau, “ qui consacre une invite à l’action positive et constructive ”, dira S.M Madiba Songue. D’autant plus que le thème de chaque édition “ traduit la préoccupation que le Ngondo a pour la communauté Sawa ”, ajoutera-t-il.

Innovations

Durant cet échange, le président du Ngondo était assisté de Monny Akwa II, le secrétaire général du Ngondo, S.M. Din Dicka Akwa, Chef supérieur du Canton Akwa et S.M. Ngom Priso, chef supérieur d’Abo’o Nord. “En mettant l’action au centre et même au cœur des préoccupations de la communauté Sawa, le Ngondo entend jouer un rôle de précurseur, de pionnier et de catalyseur pour l’éveil et la prise de conscience collective qui mènent au développement et au progrès de la société tout entière”, diront les chefs traditionnels.

Comme les années précédentes, on retrouvera les mêmes activités. Seulement, quelques innovations sont annoncées pour lui donner un éclat nouveau et une dimension exceptionnelle: élargissement du champ de créativité et d’attraction des manifestations; instauration d’un journée de toutes les communautés. Pour ce qui est de la composition des jurys, il est envisagé de faire appel aux spécialistes de chaque compétition pour plus de crédibilité dans les résultats. On entend aussi mettre fin à la cacophonie qui entoure souvent la remise des trophées et des prix. “ Une cérémonie spéciale de remise de trophées sera organisée deux semaines après la fin du Ngondo pour mieux valoriser les acteurs culturels et les partenaires d’accompagnement ”, prévoit S.M. Madiba Songue.

www.lemessager.net

=======================

What is NGONDO ?

The Ngondo is an annual water-centered festival held by the Sawa (coastal peoples) in Douala, Cameroon. The highlight of the festival is a ceremony of the jengu cult. The ceremony is held at a beach on Wouri Bay, during which a devotee enters the water to visit the underwater kingdom of the miengu (plural for jengu). According to tradition, the devotee can remain underwater for hours, and emerge with his clothing appearing completely dry. Children are not allowed to attend the ceremony. Ngondo was banned by the government of Cameroon in 1981, but reinstated in 1991.
 

Source:  | Hits: 17555 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006: PROGRAMME DES ACTIVITES
( | 14.07.2006 | 15832 hits  | 0 R)

  Le mythe de Ngok-Lituba
( | 13.07.2006 | 24180 hits  | 1 R)

  Nécrologie : L`inhumation d`Essaka politisée
( | 12.07.2006 | 18570 hits  | 0 R)

  Musique : Longuè Longuè en liberté
( | 12.07.2006 | 19842 hits  | 0 R)

  Le libérateur libéré
( | 11.07.2006 | 19718 hits  | 0 R)

  Obsèques de Gustave Essaka : La contribution de la Cud toujours attendue
( | 10.07.2006 | 18971 hits  | 0 R)

  La dernière déclaration des biens du 1er triumvir
( | 05.07.2006 | 18472 hits  | 0 R)

  GUSTAVE ESSAKA EST MORT
( | 02.07.2006 | 26835 hits  | 1 R)

  SAWA: LE TEMPS DE L´ACTION
( | 02.07.2006 | 21125 hits  | 1 R)

  HISTOIRE DE DJÉKI-LA-NJA MBÉ
( | 30.06.2006 | 18536 hits  | 0 R)

  Association des Etudiants BAKAKA
( | 25.06.2006 | 16554 hits  | 0 R)

  Sawanité : Le vade-mecum du bâtisseur Sawa
( | 21.06.2006 | 19967 hits  | 1 R)

  Journée de l’Enfant Africain: IL Y A 30 ANS, SOWETO
( | 19.06.2006 | 22967 hits  | 0 R)

  SAWANITE: DECLARATION D´HONNEUR DE PAUL MENESSIER
( | 17.06.2006 | 21017 hits  | 2 R)

  BRIEF HISTORY of THE BAKOSSI
( | 17.06.2006 | 19119 hits  | 0 R)

  Coupe du monde de football 2006 : coups de sifflet contre l’Afrique Entre vol et injustice
( | 17.06.2006 | 12706 hits  | 0 R)

  GRAND SAWA ET COMMUNICATION - DEUXIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 16.06.2006 | 16565 hits  | 0 R)

  EXCEL NGOH NI NSONGO 2006:
( | 15.06.2006 | 12366 hits  | 0 R)

  Kum’a Ndumbè III: Un prince tout Afric’Avenir
( | 14.06.2006 | 14122 hits  | 0 R)

  Bakassi: L´integralité de l´accord paraphé ce Lundi 12 Juin 2006 à Greentree, New York (USA)...
( | 14.06.2006 | 12698 hits  | 0 R)

  Italia 90: Roger Milla, le "Vieux Lion" rugit à travers les âges
( | 13.06.2006 | 18453 hits  | 0 R)

  Douleur: La peur du succès
( | 13.06.2006 | 16477 hits  | 0 R)

  Jardin secret: Denise Epoté Durand, journaliste
( | 12.06.2006 | 19233 hits  | 0 R)

  La dernière partition de Ebanda Manfred
( | 12.06.2006 | 19218 hits  | 0 R)

  DECCA: Une famille au service du MAKOSSA
( | 12.06.2006 | 18417 hits  | 0 R)

  Richard BONA
( | 12.06.2006 | 17654 hits  | 0 R)

  la Collectivité traditionnelle de Bonapriso au secours des hôpitaux.
( | 12.06.2006 | 15849 hits  | 0 R)

  Interview: Sergeo Polo
( | 11.06.2006 | 17131 hits  | 0 R)

  Ernest Lottin Ebongué
( | 11.06.2006 | 16700 hits  | 0 R)

  Jardin secret: Géo Masso, chanteur
( | 11.06.2006 | 13621 hits  | 0 R)

  Femmes Ecrivains SAWA: Sous la cendre le feu....
( | 10.06.2006 | 30783 hits  | 0 R)

  Marie-Angèle KINGUE
( | 10.06.2006 | 17458 hits  | 0 R)

  Thérèse KUOH MOUKOURY
( | 10.06.2006 | 16140 hits  | 0 R)

  Nathalie ETOKE
( | 10.06.2006 | 14731 hits  | 0 R)

  Lydie DOOH BUNYA
( | 10.06.2006 | 14470 hits  | 0 R)

  Frieda EKOTTO
( | 10.06.2006 | 13994 hits  | 0 R)

  Elizabeth EWOMBE-MOUNDO
( | 10.06.2006 | 13628 hits  | 0 R)

  Geneviève NGOSSO KOUO
( | 10.06.2006 | 12791 hits  | 0 R)

  PAROLE A LA FEMME SAWA
( | 02.06.2006 | 12619 hits  | 0 R)

  Qui est SAWA, Qui ne l´est pas ?
( | 01.06.2006 | 28998 hits  | 0 R)

  Francis BEBEY : Le musicien
( | 28.05.2006 | 22976 hits  | 0 R)

  Francis BEBEY : Artiste, Cinéaste, Ecrivain
( | 28.05.2006 | 17518 hits  | 0 R)

  Hommage à Francis BEBEY
( | 28.05.2006 | 16324 hits  | 0 R)

  Hommage à un digne fils SAWA, Hommage à Francis BEBEY
( | 28.05.2006 | 16039 hits  | 0 R)

  Eko Roosevelt, l´ Echo Toujours Retentissant
( | 27.05.2006 | 20861 hits  | 0 R)

  Sawanité et Pacte des Générations de la lettre à l’esprit
( | 27.05.2006 | 14098 hits  | 0 R)

  LA SAWANITE AU SERVICE DU PACTE DES GENERATIONS "PREMIERE FEUILLE DE ROUTE"
( | 26.05.2006 | 24465 hits  | 1 R)

  SAWANITE: Le printemps de la conscience Sawa ou l’appel au sursaut mémoriel
( | 26.05.2006 | 19824 hits  | 0 R)

  TABLEAU D´HONNEUR des Membres actifs de PEUPLESAWA.COM
( | 20.05.2006 | 18065 hits  | 0 R)

  ETO´O Samuel: Cet enfant de New-Bell, Douala
( | 17.05.2006 | 24945 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks