Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


12.05.2006

SAMUEL EBOUA : UNE DECENNIE AVEC LE PRESIDENT AHIDJO 

JOURNAL PARIS, L’HARMATTAN, 1995
par Mathias Eric OWONA NGUINI
(CEAN-IEP de BORDEAUX)


Le livre de M. Samuel Eboua constitue une chronique du séjour palatin de ce haut fonctionnaire auprès du Président Ahmadou Ahidjo entre 1971 et 1982. L’auteur évoque aussi son expérience des premiers mois de Paul Biya au pouvoir après son accession à la magistrature suprême en novembre 1982. M. Samuel Eboua a été un proche collaborateur du Président Ahidjo : chargé de mission en 1969-1971), secrétaire général adjoint de la Présidence (1971-1972) et secrétaire général (1975-1982). Ce haut fonctionnaire a tenu un journal, consignant de multiples notes sur son expérience des choses du pouvoir ou des services de la Présidence de la République.

Dans cette chronique de la vie quotidienne au cloître présidentiel sous M. Ahmadou Ahidjo, Samuel Eboua nous offre quelques révélations sur les personnages et les rouages de la machinerie du pouvoir camerounais. Les notes qui fourmillent dans ce journal nous offrent quelques instants de la vie d’un haut fonctionnaire évoluant dans les coulisses du pouvoir et qui démontent quelques ressorts psychologiques de la conduite de différents acteurs du milieu politique et administratif. On évoquera pour exemple le récit de la révocation d’un ministre de l’Education nationale en décembre 1977. L’auteur nous apporte aussi quelques éclairages sur ces rapports avec ses collaborateurs ou avec les membres du gouvernement. Il nous livre aussi quelques anecdotes sur les intrigues qui se nouent et se dénouent dans les milieux du pouvoir camerounais comme lors de l’affaire Moundi Kooh du nom d’un responsable d’une société d’Etat qu’on accusera M. Eboua d’avoir imposé. La chronique de M. Eboua apporte aussi des notes intéressantes sur certains événements comme les conditions de la révision du mécanisme constitutionnel de succession présidentielle (en juin 1979), la crise estudiantine (janvier-février 1981) ou la crise frontalière Nigéria-Cameroun dans le Rio del Rey (mai 1981). Le récit de Samuel Eboua signale aussi la formation d’un malaise au sein de l’élite politique anglophone souvent en phase avec les revendications d’une plateforme émergente d’opposition, le Cameroon Action Movement (juin 1979).

Samuel Eboua fait également état de ses relations difficiles avec les Premier ministre Paul Biya. Le récit de M. Eboua est surtout dominé par l’évocation de ses rapports de confiance avec le Président Ahidjo.

Le livre de Samuel Eboua ne prend toutefois pas assez de distance critique pour conduire une réflexion politique systématique sur le régime de M. Ahidjo. M. Samuel Eboua évite astucieusement d’évoquer les questions sécuritaires et répressives, domaine sensible de la pratique du pouvoir camerounais sous le Président Ahidjo. M. Eboua se contente d’évoquer quelques éléments de la gestion de la direction centrale des marchés de la société nationale des hydrocarbures et des comptes extrabudgétaires pétroliers pourtant placés sous le contrôle du secrétaire général de la Présidence. Au bout du compte, M. Eboua ne livre pas une vision cohérente et systématique de la gestion politique de l’économie opérée par le Président Ahidjo et son équipe. L’ouvrage de M. Samuel Eboua se veut trop lisse pour que l’on n’esquisse pas à l’issue de sa lecture un questionnement sur les usages de cette chronique. Parce que M. Eboua se garde de forger une vision forte de la logique du politique sous le régime de M. Ahidjo, on peut se demander si cet exercice d’écriture ne vise pas à légitimer M. Eboua aujourd’hui comme héritier du Président Ahidjo, habilité pour cette raison à être un critique du régime de Paul Biya. C’est sur une telle base que l’on peut expliquer pourquoi l’ancien secrétaire général de la Présidence insiste tant sur ses rapports de confiance avec le Président Ahidjo.

On peut regretter alors que l’auteur de cette chronique du pouvoir sous M. Ahidjo n’ait pas entrepris une véritable réflexion politique générale dans le dessein de défendre le régime du premier chef de l’Etat camerounais au lieu de paraître comme un simple notaire de l’histoire. En dépit de ces limites, le livre de M. Eboua apporte des éléments à la connaissance de l’histoire politique du Cameroun sous le Président Ahidjo.
 

Source:  | Hits: 39263 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 53898 hits  | 0 R)

  In Memoriam: Mbella Sonne Dipoko - The Bard Who Dared To Be Different
( | 13.02.2010 | 37187 hits  | 0 R)

  Qui est Modi Din Jacob?
( | 13.02.2010 | 32077 hits  | 0 R)

  Malimba : Polémique autour de la chefferie supérieure
( | 06.02.2010 | 41987 hits  | 3 R)

  Wilson Ndeh Ntumazah parle
( | 06.02.2010 | 33003 hits  | 0 R)

  Chefferie Malimba: Le Prince René frappe du poing sur la table
( | 05.02.2010 | 39709 hits  | 0 R)

  Interview NDOUMBE MARCELIN sur ILIMBE-ILIMBE
( | 04.02.2010 | 32889 hits  | 0 R)

  UPC: Le président Ndeh Ntumazah est mort! The Passing of a Great Man!
( | 25.01.2010 | 37345 hits  | 0 R)

  Ngando Picket : Star du métro parisien
( | 16.01.2010 | 36731 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Cyrille Ekwalla
( | 08.01.2010 | 47186 hits  | 1 R)

  Ngondo: une fête « laïque » camerounaise ou uniquement douala ?
( | 16.12.2009 | 27692 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009: Rideau
( | 16.12.2009 | 25227 hits  | 0 R)

  Les Sawa se mobilisent autour du Ngondo
( | 05.12.2009 | 28398 hits  | 0 R)

  Ngondo 2009 Sport nautique:
( | 05.12.2009 | 26911 hits  | 0 R)

  Retrocession du site du Ngondo
( | 08.11.2009 | 33814 hits  | 0 R)

  Malimba : ...En passant par le village des pêcheurs
( | 18.10.2009 | 33322 hits  | 0 R)

  François Missé Ngoh : L´homme tranquille du Makossa
( | 16.10.2009 | 32239 hits  | 0 R)

  Increvable Sarah Kala Lobe Kuta
( | 14.10.2009 | 34303 hits  | 0 R)

  Tourisme culturel : un Gorée camerounais méconnu
( | 14.10.2009 | 25624 hits  | 0 R)

  Biographie du premier martyr SAWA CAMEROUNAIS:EYUM EBELE Charley DIDO
( | 20.09.2009 | 36758 hits  | 0 R)

  D`où viennent les DEÏDO
( | 20.09.2009 | 35251 hits  | 0 R)

  Le rôle de la jeunesse dans la construction nationale : l’exemple d’Adolf Ngoso Din
( | 11.08.2009 | 31905 hits  | 0 R)

  EKAMBI BRILLANT
( | 08.08.2009 | 34261 hits  | 0 R)

  Prince René Douala Manga Bell : « Ngondo Ô Canada 2009 »
( | 25.07.2009 | 41725 hits  | 0 R)

  Préserver l’intégrité territoriale des Malimba.
( | 24.06.2009 | 38060 hits  | 0 R)

  Le Cameroun pleure Charlotte Odette Mbango Samé La chanteuse est décédée au kremlin Bicêtre, près de Paris
( | 06.06.2009 | 43647 hits  | 0 R)

  Geologist Discovers Diamond Deposits in Cameroon
( | 11.05.2009 | 40677 hits  | 0 R)

  Kassav va "tropicaliser"... le Stade de France samedi prochain !
( | 09.05.2009 | 30379 hits  | 0 R)

  CAMEROUN, Autopsie d´une Pseudo-Independance (le film)
( | 04.05.2009 | 31731 hits  | 0 R)

  La transmission du socle identitaire et culturel : la naissance de milliers d’étoiles au coeur des larmes de nos enfants
( | 26.04.2009 | 30615 hits  | 0 R)

  Conférence Internationale Contre le Racisme
( | 26.04.2009 | 28980 hits  | 0 R)

  Théâtre: Duala Manga Bell sur les planches
( | 30.03.2009 | 39700 hits  | 0 R)

  Invitation pour la promotion des langues africaines : le cas de la langue Basaa
( | 30.03.2009 | 34903 hits  | 0 R)

  Voyage au cœur de Yabassi. le Nkam fait du surplace. D’aucuns pensent qu’il est maudit”
( | 30.03.2009 | 33404 hits  | 0 R)

  Manu Dibango: Ce que je pense….
( | 30.03.2009 | 32592 hits  | 0 R)

  Si votre mari suggère l´accouplement...
( | 08.03.2009 | 37641 hits  | 1 R)

  NGONDO : LE SUICIDE D’UNE ORGANISATION
( | 02.03.2009 | 37337 hits  | 1 R)

  Gustave FOUDA-ZIBI alias ZIBINOH est décédé le mercredi 16 avril 2009 à Bonn en Allemagne.
( | 28.02.2009 | 30670 hits  | 0 R)

  greve Guadeloupe : "la gwadloup ce tan nou pa ta yo !!
( | 24.02.2009 | 30019 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, l’administration et la chefferie Bassa
( | 18.02.2009 | 35016 hits  | 0 R)

  Ambroise Mbia, une icône du théâtre au Cameroun!
( | 14.02.2009 | 32672 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la "fidèle combattante" inhumée à Ebom Essawo
( | 02.02.2009 | 37378 hits  | 0 R)

  Organisation du tissu social traditionnel Bassa
( | 28.01.2009 | 39881 hits  | 0 R)

  Hommages Jean Marc Ela
( | 28.01.2009 | 37507 hits  | 0 R)

  Zoom sur Jean Jacques Ekindi, alias le « Chasseur du lion »
( | 12.01.2009 | 42304 hits  | 0 R)

  Marthe Moumié, la veuve de Félix, retrouvée étranglée au Cameroun
( | 11.01.2009 | 38253 hits  | 0 R)

  The Great Harlem Debate: Is Obama Good For Black People?
( | 30.12.2008 | 31341 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008 “o bodu” (en action) est entré dans l’histoire
( | 15.12.2008 | 26587 hits  | 0 R)

  Sissy Dipoko revient avec la réédition de son album à succès MUNAM
( | 12.12.2008 | 37613 hits  | 0 R)

  Déclaration solennelle des peuples autochtones Sawa du Cameroun
( | 12.12.2008 | 33133 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks