Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
21.10.2010

Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su 
































Cette semaine, dans notre rubrique, langues et cultures africaines, nous sommes allés rencontrer mama Caly à Frankfurt am Main pour nous présenter la culture africaine sous l´aspect de la gastronomie. [...) l´argent est bien, mais le professionnalisme est mieux pour la satisfaction du client, car un client satisfait est une source de recette assurée, nous devons faire de nos entreprises des institutions sérieuses et faire ainsi honneur à l´Afrique et redorer son Blason... Le Restaurant Africain MBOA SU est une Structure de Restauration Spécialisée aussi bien dans la Cuisine Africaine qu’Européenne

Mama Caly, Merci de nous accorder cette interview! D´entrée de jeu, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs et lectrices?

Bonjour aux lecteurs et lectrices de Camer.be! Je suis Calliste Ebenye Stula, Camerounaise originaire de la côte littorale du Cameroun, Douala première capitale du Cameroun. Je suis en Allemagne depuis aujourd´hui´hui 22 ans, Tenancière d´un Restaurant Africain dans la ville de Francfort où à ma façon, je mène le combat pour l´Intégration Africaine.

Quelle a été votre motivation à quitter le Cameroun pour venir en Allemagne? Et pourquoi la gastronomie en terre allemande?

Arrivée en Allemagne pour des raisons familiales, je n´ai pas voulu sortir du cadre de ma formation, en effet depuis le Cameroun j´ai embrassé la profession et participé à de nombreux Stages dans des structures hôtelières de renom aussi bien au Cameroun que dans la sous Région. C´est ainsi que j´ai travaillé dans diverses structures restauratrices et de fil en aiguille, j´ai commencé à décrocher des marchés de service traiteur, chemin allant et constat faisant j´ai fait l´option difficile de créer ici en Allemagne un Restaurant Africain au standing de restaurant Européen car jusque là les lieux de retrouvailles des africains ne pouvaient que porter le nom de tournedos, d´où la mauvaise étiquette que les Européens nous collent.

Vous êtes, comme vous le dites tenancière d´un restaurant africain à Frankgfurt, pouvez-vous présenter votre structure économique?

Le Restaurant Africain MBOA SU est une Structure de Restauration Spécialisée aussi bien dans la Cuisine Africaine qu’Européenne, avec une capacité de 140 places assises reparties en deux salles de confort:
- En haut une salle de 80 places assises
- En bas la salle Muenya (VIP) 60 places assises.
Avec un service Traiteur pour tout évènement

Quel est l´objectif d´un tel restaurant pas camerounais mais africain?

Nous avons pour objectif de promouvoir la Culture Africaine en général et Camerounaise en particulier par la restauration avec des mets frais directement arrivés du pays, diverses spécialités camerounaises et un éventail de spécialités Africaines.

Que signifie le nom de votre structure culinaire?

De ma langue maternelle, le Douala, le nom «MBOA SU » signifie “Notre chez nous” les Allemands diraient “unser zu Hause” les Anglais "Home Sweet Home", je le voudrais ici être un symbole de fraternité où tout le monde se sent chez soi peu importe son origine et sa couleur où même encore sa langue.

Vous valorisez la culture africaine par sa diversité culinaire. Quelle a été votre motivation à choisir cette autre facette culturelle?

Ma motivation vient du fait que l´Afrique est très mal connue en Europe et les média la présentent toujours sous ses mauvaises Facettes, alors moi par la cuisine je voudrais en présenter une de ces nombreuses facettes telle qu´elle est attrayante et délicieuse.

Depuis combien d´années exercez-vous ce métier culturel?

Je suis depuis longtemps dans le milieu de la la restauration mais propriétaire de Restaurant depuis 6 ans contre vents et marées.

Qui sont vos clients?

Mes clients viennent de tous les milieux, européens et africains connaisseurs ou alors profanes qui viennent découvrir les fumets et délices africains

Quels sont les mets camerounais que vous préparez pour vos client(e)s?

La liste ne saurait être exhaustive quand on sait la grande pluralité culturelle du Cameroun, mais entre autres nous proposons : le Poisson à la Braise, le Mbongo tchobi, le Koki, les plantains mûrs, la sauce jaune et le taro sans oublier le Ndole et les Beignets au Haricot pour ne citer que ceux là. Les viandes et Gibiers de Brousse ne sont pas en reste, on se croirait vraiment au Mboa (Pays).
Un point important à savoir est que nous proposons un samedi sur deux dès 19 heures 30 min un Buffet pour juste 10 euros, l´affluence y étant notoire, pour éviter toute déconvenue, il vaudrait toujours mieux réserver à l´avance. Au bon vouloir des clients qui auraient un Appétit particulier pour un mets quel qu´il soit , il leur est offert la possibilité de commander un menu au téléphone en même temps qu´ils feraient leur réservation.

Proposez-vous aussi des mets africains? Si oui, lesquels?

Au centre des recettes Africaines, nous avons le fufu, sauce du Nigeria , bitterleaf et poisson à la ghanéenne, les Tripes Ouest africaines, la chèvre, le Poundou Congolais, Atcheke, Sauce Graine de la côte d´ivoire , le Ugali kenyan à la sauce Nyama Tchoma et plein d´autres encore.

Le plus souvent, la culture africaine n´est représentée que par la danse et le chant. Comment avez-vous réussi après 6 ans de garder la main? Bref, quel est votre secret?

Comme le chant, la danse et la musique, la cuisine est un art dans lequel l´innovation ne s´arrête pas, pour ne pas tomber dans l´ennui, les menus se trouvent régulièrement actualisées. C´est un concert de recherches constantes pour satisfaire les palais de mes clients et clientes auxquels je n´hésite pas à délivrer régulièrement mes recettes, ce qui ne les empêche pas pour autant d´être réguliers au Restaurant.

Les artistes musiciens (ne) s pleurent le piratage, quelles sont les difficultés que vous rencontrez?

A ce niveau là, la musique et la cuisine sont des arts différents car personne ne pourrait cuisiner comme moi, on cuisinerait mieux que moi ou moins bien que moi mais jamais exactement comme moi, c´est d´ailleurs la raison pour laquelle je peux donner mes recettes à mes clientes sans gêne. La cuisine étant un art, on prépare avec un don. Ma grande satisfaction est de voir mes clients se régaler et être satisfaits, étant le seul restaurant africain de la place, j´encourage même mes compatriotes à venir comme moi faire connaitre la culture Camerounaise, Africaine en général sur la place Européenne, mais Dieu sait que ce n´est pas un travail facile, raison pour laquelle je ne suis pas encore piratée.
Les difficultés sont nombreuses, car les ingrédients que j´utilise sont frais et complètement Bio, donc les avoir toujours en temps et en heure est une course contre la montre, sans parler des conditions administratives à remplir; ce qui n´est pas une chose facile car suite aux préjugés existants sur l´Afrique et les Africains, nous essuyons deux fois plus de contrôle que les restaurants européens, mais nous fonctionnons contre les adversités qui ne manquent pas.

Ainsi, avez-vous un message à adresser aux mamans africaines qui font le même métier que vous?

Aux mamans africaines qui font comme moi de la vraie restauration, je tire un coup de chapeau car ce n´est pas du tout facile, et je pourrais ajouter que l´argent est bien, mais le professionnalisme est mieux pour la satisfaction du client, car un client satisfait est une source de recette assurée, nous devons faire de nos entreprises des institutions sérieuses et faire ainsi honneur à l´Afrique et redorer son Blason.

Avez-vous un message à adresser aux jeunes africain(e)s

Aux jeunes africains, je dirais de ne pas oublier nos Racines, que la vie ne les emporte pas et de penser à retourner bâtir nos pays avec Nationalisme et Patriotisme. L´avenir leur appartient et ils doivent se réveiller pour faire de notre Afrique un pôle d´excellence dans ce village Planétaire que devient le monde.

Pour terminer, un dernier mot!

Le restaurant "Mboa su" est un port qui reçoit les enfants d´Afrique et les amis de l´Afrique, entre Amis, en Famille, entre Collègues venez découvrir le Restaurant Africain « MBOA SU » et vous ne serez pas déçu.

Comment vous contacter?

Nous sommes situés à
Fabriciusstrasse 59
65933 Frankfurt am Main
à 300 m de Griesheim S-Bahnhof à Frankfurt
Le e-mail est : mboasu2010@yahoo.de
Tel: 0049 069 13820760
Fax: 0049 069 26918730

Le restaurant « Mboa Su » est ouvert de Mardi à Dimanche de 17 heurs à 00h
Le buffet est organisé 1 Samedi sur 2 dès 19h 30min

© Camer.be : Propos recueillis par Lydie Seuleu

========================================================

Dans la même rubrique, un reportage de peuplesawa.com, réalisé en 2006

Sawa Village : Le grand Restaurant Africain de Francfort.

Brother Metu

 

Source:  | Hits: 17359 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 16301 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 15406 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 15816 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 14613 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 14938 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 16761 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 20162 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 17090 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 17484 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 17678 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 15700 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 18570 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 17114 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 17700 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 16104 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 14722 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 15105 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 19642 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 14063 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 13222 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 18310 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 20559 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 18910 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 18143 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 17160 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 14388 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 20662 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 13843 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 16031 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 17032 hits  | 1 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 15946 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 15875 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 14686 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 16793 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 16194 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 13468 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 17645 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 12913 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 16927 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 15355 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 20287 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 16227 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 13606 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 16061 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 15740 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 24533 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 17470 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 20923 hits  | 2 R)

  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 26107 hits  | 0 R)

  In Memoriam: Mbella Sonne Dipoko - The Bard Who Dared To Be Different
( | 13.02.2010 | 16184 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks