Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
05.05.2007

Douala : Un patrimoine culturel riche, ville d´art et d´histoire 

Marion Obam
Mutations

La capitale économique du Cameroun, Douala, accueillera le Salon urbain de Douala (Sud), du 9 au 16 décembre 2007. Organisé par l´espace d´art contemporain Doual´art, la programmation du Sud n´a été possible que grâce à la tenue effective de deux symposiums Arts & Urbis à Douala en 2005 et en mars 2007. Le Sud va projeter dans l´espace urbain des oeuvres d´art, des animations et offrir des espaces d´échange et de réflexion. Un événement dont la particularité réside non seulement dans le fait innovateur qu´il imbrique dans l´espace urbain un certain nombre de réalisations artistiques, mais également parce qu´il se situe au bout d´un parcours commencé depuis 2005, quand fut lancé le premier symposium Arts & Urbis. Mais l´action se déclenche par le lancement officiel par le ministère de la Culture, en 2001, de l´inventaire du patrimoine culturel camerounais.

"L´opération avait commencé en 2002 par la province de l´Ouest, mais nous nous sommes rendus compte que faire l´inventaire du mobilier (objet d´art) était un travail fastidieux et complexe. Il a été réorienté vers l´immobilier. La phase pré-inventaire a commencé dans le Littoral en 2004", explique Joseph Mayi Ongla, chef de service provincial du Patrimoine culturel pour le Littoral. Une opération qui avait deux objectifs, faire découvrir au camerounais quel est leur patrimoine culturel, mais aussi de faire une sélection des biens culturels susceptible de figurer sur la liste du patrimoine mondial de l´Unesco. Ce travail a permis de faire une classification d´une cinquantaine de monuments historiques de la province répartie en sept catégories : monuments et stèles, sites naturels, architectures coloniales, funéraires, palatales comme le palais Dicka Akwa, la pagode et religieuses ; enfin les structures de génie civil comme les ponts sur le Wouri et sur la Sanaga.

Difficultés

Ce document, qui a d´ailleurs donné lieu à une carte permettant de localiser le patrimoine immobilier à valoriser et à protéger, n´est pas encore validé. Joseph Mayi Ongla apporte des éclaircissements. "Il y a enlisement dans la procédure à cause de plusieurs paramètres. Le premier c´est que beaucoup d´objets et de sites appartiennent à des particuliers ou à des communautés. Ce qui demande des aspects juridiques importants si le gouvernement veut s´en approprier. Dans nos us et coutumes, il y a des objets qui ne peuvent pas être touchés ou transportés de peur de les désacraliser et de briser un mythe qui a longtemps entretenu la paix", explique-t-il. Il y a eu des propositions. Notamment, confier ces objets à l´Etat ou alors permettre aux détenteurs de ce patrimoine d´aménager un espace pour rendre le site ou l´objet visible et recevoir un appui technique et financier du gouvernement. Mais, jusqu´ici, elles n´ont pas encore été validées.

Doual´art a décidé d´apporter sa pierre à l´édifice en mettant sur pied le projet Douala, ville d´art et d´histoire. Il s´agissait, d´après Didier Schaub, directeur artistique de Doual´art "de faire un monument devant chaque trace ancienne de la colonisation, d´un évènement heureux ou malheureux qui a marqué la vie de la cité. De saisir chaque occasion de parler d´un pan de l´histoire". Le designer Sandrine Dole a conçu les œuvres, Blaise Njoya et Lionel Manga ont rédigé les textes. Au finish, des grandes arches en fer avec une planche en plastique incrustée au milieu, qui relate les résistances et les revendications des Camerounais, et aussi le sang qui a coulé, les assassinats, les fusillades et les pendaisons. "Ce travail vise également à redonner une dignité à ces Camerounais qui ont été des acteurs méconnus ou peu connus de l´évolution de la vie de ce pays", explique Marilyn Douala-Bell Schaub, directrice, responsable des activités de développement urbain de Doual´art.

La ville est un espace de vie mais aussi un lieu de passage, qui semble prôner la mobilité des individus et des flux. Certains s´arrêtent un instant, tandis que d´autres investissent plus longuement un banc, un parc ou un carrefour. D´autres encore ne font que défiler sans prêter attention à leur environnement immédiat. "Nous voulions réaliser des visuels avec ce qui existait pour fixer la mémoire de chaque Camerounais mais aussi des étrangers de passage ici", livre Didier Schaub. C´est pour cela que dans la ville de Douala, une vingtaine d´arches ont été déposées devant les bâtiments comme la villa Mandessi Bell, la Pagode, la Communauté urbaine de Douala, le Palais de Justice…

Ouverture

Artistes, architectes, promoteurs culturels, journalistes spécialisés, critiques d´art, et autres professionnels, qui ont observés la ville en mars dernier, ont effectué des recherches en vue de produire une base de données historiques, géographiques, démographiques et socioculturelles, qui vont elles même permettre de créer une vision inexplorée de la ville. Vision qui va porter des initiatives artistiques inédites pendant le Sud. Leurs travaux vont aborder des thèmes aussi divers que la mobilité ou la circulation urbaine, les sites historiques, les lieux dits, et les supports utilisés, vont de la vidéo à la peinture en passant par la photo, le son et l´écriture. Mais il est surtout question de démontrer comment l´art peut participer au développement de la communauté. Une initiative qui permettra de faire vivre et connaître le patrimoine culturel à Douala. Du moins, l´essentiel de ce qui est déjà recensé et classifié…
 

Source:  | Hits: 19327 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  International Women´s Day 2011 (Sister Nyangon is honoured)
( | 11.03.2011 | 18574 hits  | 0 R)

  Race and Arab Nationalism in Libya by Glen Ford
( | 11.03.2011 | 17333 hits  | 0 R)

  Henriette Ekwè (Nyangon) primée aux Etats-Unis
( | 02.03.2011 | 17668 hits  | 0 R)

  Livre: COMMENT L´AFRIQUE EN EST ARRIVEE LA, par Axelle Kabou
( | 26.02.2011 | 16356 hits  | 0 R)

  Côte d´Ivoire - Le Panel de l´Union africaine propose de revenir aux Accords jamais respectés de Ouagadougou
( | 24.02.2011 | 16689 hits  | 0 R)

  Regards: La Grammaire de la Révolte
( | 14.02.2011 | 18863 hits  | 0 R)

  MISS NGONDO 2010: Ekambi Lobe
( | 12.02.2011 | 22650 hits  | 0 R)

  FOMARIC 2011: Hommage à Nkotti François
( | 09.02.2011 | 19067 hits  | 0 R)

  SCHISME DE 1814, MYTHE OU REALITE
( | 01.02.2011 | 19501 hits  | 1 R)

  CES ROIS DES BERGES DU WOURI
( | 01.02.2011 | 19671 hits  | 1 R)

  Who loves to hate Haiti? An interview with Haitian Activist Pierre Labossiere
( | 28.01.2011 | 17671 hits  | 0 R)

  COTE D´IVOIRE : L´EX REBELLE AB ACCUSE ! OUATTARA, SORO DANS LE COLLIMATEUR !
( | 13.01.2011 | 20864 hits  | 2 R)

  Kamerun: Une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971)
( | 11.01.2011 | 19149 hits  | 0 R)

  L´imposture des Nations unies en Haïti et en Côte d´Ivoire
( | 09.01.2011 | 19980 hits  | 1 R)

  Et de quatre pour Samuel Eto’o Fils
( | 21.12.2010 | 17839 hits  | 0 R)

  Regards (sur la crise ivoirienne): En attendant le vote des bêtes sauvages...
( | 21.12.2010 | 16375 hits  | 0 R)

  Cote d´Ivoire: Face à l´impérialisme, l´avenir de l´Afrique se joue à Abidjan
( | 10.12.2010 | 17130 hits  | 0 R)

  Situation en Côte d´Ivoire: Déclaration et Appel du Bureau du Comité Directeur de l’UPC
( | 08.12.2010 | 22050 hits  | 1 R)

  Afrique, Colonisation: Invasion programmée de la Côte-d´Ivoire, par Aimé M. Moussy
( | 07.12.2010 | 15763 hits  | 0 R)

  Race as Biology is Fiction, Racism as a Social Problem is Real
( | 05.12.2010 | 14630 hits  | 0 R)

  Lettre ouverte au FESMAN III - par Rhode Bath-Schéba Makoumbou
( | 04.12.2010 | 20604 hits  | 0 R)

  Que sont devenues les anciennes Miss Ngondo ?
( | 04.12.2010 | 23077 hits  | 0 R)

  Le Ngondo, les sawa, l’Indépendance et la Réunification
( | 01.12.2010 | 20965 hits  | 0 R)

  PETIT-PAYS victime d’un coup monté. Un mandat d’arrêt contre Petit-Pays
( | 01.12.2010 | 20279 hits  | 0 R)

  L´HISTOIRE DU KABA -NGONDO
( | 01.12.2010 | 19350 hits  | 0 R)

  Le cinéaste Dikonguè Pipa - Les héros nationalistes honorés
( | 23.11.2010 | 16177 hits  | 0 R)

  Ngondo 2010: Foire, animations et gastronomie
( | 22.11.2010 | 23130 hits  | 0 R)

  la troisième édition du Festival Mondial des Arts Nègres
( | 04.11.2010 | 15453 hits  | 0 R)

  ACHILLE MBEMBE: POUR L´ABOLITION DES FRONTIÈRES HÉRITÉES DE LA COLONISATION
( | 03.11.2010 | 17631 hits  | 0 R)

  Gregory Isaacs, Jamaican reggae artist, dies at age 59
( | 30.10.2010 | 19085 hits  | 1 R)

  Calliste Ebenye: Le restaurant Sawa Village devient Mboa´su
( | 21.10.2010 | 19169 hits  | 0 R)

  Manu Dibango - Jean Serge Essous, qui était le maître ?
( | 15.10.2010 | 17842 hits  | 0 R)

  Thomas Eyoum ´a Ntoh: La longue agonie d´un chevalier de la plume
( | 16.09.2010 | 17604 hits  | 0 R)

  Charles Onana: L’Afrique centrale pourrait connaître le scénario rwandais
( | 16.09.2010 | 16257 hits  | 0 R)

  Hommage à Um Nyobé, 52 ans après !
( | 14.09.2010 | 18847 hits  | 1 R)

  Les migraines de la diaspora !
( | 28.08.2010 | 18168 hits  | 2 R)

  L’ultime Reconnaissance - Hommage à nos Hommes d´exception! Merci Pius NDJAWE
( | 06.08.2010 | 14793 hits  | 0 R)

  Décès jeudi de Jean Bikoko, l’un des doyens de la musique camerounaise
( | 22.07.2010 | 19728 hits  | 0 R)

  Le diagnostic d’un échec
( | 18.07.2010 | 14667 hits  | 0 R)

  Au-delà de la débâcle des Lions indomptables au Mondial 2010
( | 25.06.2010 | 19127 hits  | 1 R)

  La Halte du Cinquantenaire ! Par Charles MOUKOURI DINA MANGA BELL
( | 01.06.2010 | 17088 hits  | 0 R)

  Kessern aus Kamerun: Die Biografie eines schwarzen Crailsheimers (1896 - 1981)
( | 22.05.2010 | 22725 hits  | 1 R)

  L´indépendance, il y a 50 ans ! L´indépendance, depuis 50 ans ?
( | 17.05.2010 | 18385 hits  | 0 R)

  Indépendance, la désullision?
( | 27.04.2010 | 15141 hits  | 0 R)

  Cinquante ans de décolonisation africaine
( | 18.03.2010 | 18124 hits  | 0 R)

  Les circonstances de l`assassinat de UM Nyobe, par Louis Noé Mbengan
( | 18.03.2010 | 17447 hits  | 0 R)

  Chefferies traditionnelles du Littoral
( | 04.03.2010 | 27119 hits  | 0 R)

  Peuplesawa rencontre Miss EBENYE BONNY
( | 19.02.2010 | 19562 hits  | 0 R)

  Grand Sawa: Le retour aux démons du «qui perd gagne» dans les Chefferies de la région du Littoral
( | 18.02.2010 | 23186 hits  | 2 R)

  LE PEULE DUALA
( | 15.02.2010 | 29689 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks