Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
22.10.2005

EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais 

Le premier Opéra classique camerounais, Epassa Moto, sera présenté samedi prochain à Yaoundé.
------------------------------------------------------
Ce sera une façon bien originale de raconter l´histoire du Cameroun. Une façon différente des textes contenus dans des manuels scolaires et autres productions littéraires. Une façon différente des discours nostalgiques des anciens. Ce sera à la fois un conte et une histoire vraie. Ce sera de l´histoire en musique. Une façon de joindre l´utile à l´agréable ou de se servir de ce qui vient d´ailleurs pour dire ce qui fut ici.
C´est donc à quelque chose de bien rare, si ce n´est d´unique, que les personnes qui se rendront au Centre culturel français de Yaoundé samedi prochain vont assister. Un opéra classique. Camerounais en plus. Une oeuvre du groupe Rhumsiki Fako Opéra, intitulée «Epassa-Moto l´homme -dieu», qui sera pour la première fois présentée en intégralité.

Des solistes, un choeur d´opéra et un orchestre symphonique vont, pendant plus de 100 minutes, sous la direction du maestro Jules Teukam et avec une mise en scène de François Bingono Bingono, tenter de tenir le public en haleine.
Une dizaine de personnages aux noms qui se veulent représentatifs de toutes les régions du Cameroun: Kwedi, Kamga, Amina, Njoya, Ngo-Um, ou encore Ateba. 80 personnes sur scène. Et une pièce en trois actes et cinq tableaux qui parle d´amour et d´esclavage. Une histoire qui est contée à deux amoureux qui, le soir, sur les rives du Wouri, observent la rivière. Et de la voix d´Epassa-Moto, «l´être atemporel», sortent ces mots qui viennent briser le silence de la nuit: «Pour parler des crevettes, voici l´histoire d´un nom...». C´est le début de l´histoire d´un pays qui doit son nom à la rivière que les deux amoureux admirent: Rio dos Camaroes, la rivière des crevettes, qui un jour, donnera à tout un pays son nom: Cameroun.

Le Cameroun connaîtra l´esclavage et la colonisation. Son peuple se battra pour retrouver sa libertéet échapper à ses souffrances. C´est cette histoire que le Rhumsiki Fako Opéra a choisi de représenter. Il s´agit d´une expérience nouvelle en Afrique centrale. D´après ses promoteurs, c´est la troisième du genre en Afrique, après «The Cairo Opera» au Caire en Egypte et le «Cape Town Opera» à Cape Town en Afrique du Sud.
Le groupe s´est donné pour objectif de «créer des oeuvres classiques qui témoigneront de notre temps et de notre mémoire». Il associe ainsi, dans ses spectacles, l´art théâtral, l´art musical, l´art décoratif et l´art vestimentaire. Samedi prochain, tous ces arts seront mis ensemble pour conter une histoire vieille de de plus d´un siècle. Il sera 20h, la nuit sera tombée sur la capitale du Cameroun, mais pas encore sur son histoire.

Jules Romuald Nkonlak
 

Source:  | Hits: 11339 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  The JENGU Cult
( | 14.11.2005 | 29615 hits  | 0 R)

  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 14306 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 16051 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 16908 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 14613 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 12860 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 12721 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 11899 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 11885 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 78311 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 23498 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 18146 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 14784 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 21037 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 22230 hits  | 1 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 11399 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 16744 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 15585 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 16357 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 19912 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 22851 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 16428 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 12706 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 13956 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 10944 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 22573 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 39289 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 12732 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 22848 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 15450 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 15415 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 13893 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 18911 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 16897 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 14096 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 13870 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 11378 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 11859 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 14524 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 14344 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 12753 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 12389 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 12356 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 11871 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 11856 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 11706 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 10924 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 18253 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 17865 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 15792 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks