Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
27.04.2006

3e assemblée générale du grand mouvement des ressortissants Grand Sawa 

Les Sawa à la recherche d’une nouvelle dynamique

Le parc des Princes de Bali à Douala a regroupé le 26 mars dernier la 3e assemblée générale du grand mouvement des ressortissants Sawa (Grand Sawa)

La réunion a regroupé plus d’un millier de participants des départements de l’Océan, de la Menoua, du Haut-Nkam, de la Manyu, du Lebialem, du Fako, de la Mémé, du Ndian, du Kupe Manengouba, du Mbam et Inoubou, du Wouri, du Nkam, du Mungo, du Nyong et Kelle et de la Sanaga-Maritime.

Les discussions se sont articulées autour des points suivants : l’identité culturelle Sawa ; les richesses et les potentialités de l’espace Sawa.
Les participants se sont appesantis sur la dimension de l’espace sawa dans lequel s’expriment plus d’une cinquantaine de langues toutes articulées autour des (3) composantes essentielles de ce peuple à savoir : Bassa, Bakoko, Bwele (masoso ma Nyambe : foyer de Dieu).

Dès lors, prenant conscience de leur destin, les participants se sont engagés : à vivre ensemble dans l’unité retrouvée ; à recomposer les forces de leur héritage ancestral ; à mieux structurer le mouvement en le dotant d’instances permanentes ; à organiser périodiquement des rencontres où s’expriment la diversité culturelle de l’espace sawa.
Les organisateurs relèvent que l’espace sawa regorge de ressources et de potentialités considérables dont certain sont à peine exploitées ;

En ce qui concerne les ressources humaines dans un 1er temps, les travaux ont recommandé l’organisation d’un recensement ciblé des ressortissants sawa dans les (02) deux métropoles que sont Douala et Yaoundé ; les ressources agricoles : bien que l’espace sawa abrite les grandes exploitations agricoles du Cameroun, beaucoup reste à faire dans ce secteur ; les ressources touristiques : tout reste à faire dans ce domaine.

Afin d’assurer dans cet environnement un développement durable dont les populations locales doivent tirer le meilleur parti, l’assemblée générale demande qu’à l’avenir, les projets de mise en valeur des richesses et des potentialités des espaces soient réalisés dans un cadre concerté, associant en partenariat l’Etat, les investisseurs et les collectivités naturelles.
Par ailleurs, en parcourant les récents événements survenus au Cameroun et notamment les comportements indélicats et la perversion révélés par l’actualité, les participants rappellent la nécessité de la pratique de vertus nobles, et légitimement, ils expriment leur profonde indignation des dérives constatées et de la mauvaise gestion du patrimoine commun dénoncées particulièrement en ces temps. A cet effet, ils s’associent à la volonté affichée du chef de l’Etat de combattre les fléaux qui minent notre société et attendent un digne fort de sa détermination à les extirper de notre quotidien et de notre avenir.

Enfin, ils réaffirment leur volonté d’être présents dans la nation en tant que partie prenante d’une société active et responsable, dans l’accomplissement du destin du peuple sawa en particulier, du destin de notre pays en général.

Par Correspondance particulière D.A. Elessa Etuman
Le 19-04-2006



Impressions et propositions de quelques participants


Missipo Njembele (Eyum’a moto nya Ngondo) estime qu’il est grand temps que cessent les divisions internes et que le mouvement progresse. Par ailleurs, il préconise l’établissement d’une carte pour chaque membre de notre communauté avec versement mensuel d’une somme de 100 Fcfa, cette contribution facilitera le fonctionnement du mouvement.

Fondond Maya (chef supérieur Kékem), calme et serein, appréciant la participation à l’assise, déclare “ qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus, et ceux qui sont présents doivent faire avancer le travail entrepris ”. Il a souhaité la promotion de la carte de membre Sawa, et exprimé que nous transmettions au président de la République notre soutien pour la campagne qu’il a entreprise contre la mauvaise gestion du patrimoine commun.

Betotè Ntonyè (Boneleke Akwa), salue le travail réalisé par le Prince Douala Bell et relève que les autorités traditionnelles doivent exercer pleinement leur rôle, les titres ne suffisent plus. “ Nous pouvons déterminer les commissions qui seront chargées de réfléchir et qui transmettront les décisions et les plans d’action à l’ensemble de la communauté pour l’avancement des travaux au sein des cantons et des collectivités ”.

Ekindi Jean Jacques (Deido) martèle que la force, c’est l’organisation. Il préconise de mettre en place un secrétariat général et un bureau exécutif entourant le Prince Doualla Bell et peut y participer tout sawa. La nouvelle dynamique du Grand Sawa impose que chaque chef désigne auprès du bureau exécutif un responsable des affaires du mouvement, en outre le secrétariat général se chargera d’organiser une fête annuelle regroupant toutes les danses sawa et autres éléments fédérateurs.

Kondo Ebelle (Deido) propose que chaque communauté titre ses ressources foncières et le développement de sociétés immobilières dans notre espace. Il exhorte les sawa à désherber le fleuve Wouri, et les autres cours d’eau, symboles de notre vécu collectif.
Ngonde Beyissa (Bassa) exalte le rôle de la femme dans la société sawa et souhaite qu’une place plus importante lui soit accordée.

Efon Guy (Sanzo), représentant le chef supérieur Mila Asouté empêché, réaffirme la nécessité d’un secrétariat permanent et autonome qui doit être supervisé par un exécutif constitué d’un collège des sages.
Mukubo (chief of Oroko/Douala) Notre communauté vivant à Douala était un peu oubliée, nous proposons un comité d’organisation pour le GS et la mise en place dans les quartiers des cellules de travail qui reporteront aux commissions leurs contributions.

Ntonè Emmanuel (président étudiants Sawa des universités et grandes écoles) présente les missions de leur association qui sont le tutorat des jeunes bacheliers sawa, l’aide à l’insertion professionnelle, la promotion de la culture sawa en milieu scolaire. Il demande au peuple sawa, aux élites de les aider pour l’insertion dans les sphères de décision.

Le messager
Le 19-04-2006
 

Source:  | Hits: 17794 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Saviez-vous que BAKASSI, aujourd´hui occupé par les Nigérians signifie en Douala "ils ont accueili" ?
( | 17.07.2005 | 20823 hits  | 0 R)

  Le Ngondo 2002 sur les berges du Wouri
( | 15.07.2005 | 14804 hits  | 0 R)

  UNE ETUDE SUR LES PIROGUES DOUALA
( | 13.07.2005 | 17458 hits  | 1 R)

  CONTEXTE HISTORIQUE GÉNÉRAL DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 1890-1960
( | 12.07.2005 | 17517 hits  | 0 R)

  Léopold Moume Etia n’est plus
( | 12.07.2005 | 17065 hits  | 0 R)

  SAWA TOURISME !
( | 11.07.2005 | 11613 hits  | 0 R)

  Masosomanambè” : Le calendrier qui déterre l’histoire des Sawa
( | 10.07.2005 | 26088 hits  | 4 R)

  Ngondo : Deux nouveaux hommes pour de nouveaux défis
( | 06.07.2005 | 16040 hits  | 0 R)

  Sam Mbende : le spectacle… contenu
( | 30.06.2005 | 13790 hits  | 0 R)

  Traité germano-duala : 120 années de controverse. Reflexions Kum-mouelle-nsame-ntone.
( | 18.06.2005 | 28057 hits  | 3 R)

  Dika Akwa III - Les Bonambela amorcent l’envol
( | 09.06.2005 | 20798 hits  | 2 R)

  Le Sacre d´un Roi: Dika Akwa III
( | 09.06.2005 | 18627 hits  | 0 R)

  Grand Sawa : Les chemins de l’Union
( | 05.06.2005 | 12525 hits  | 0 R)

  Massao 2005 : On attend Coco Mbassi…
( | 06.05.2005 | 15611 hits  | 0 R)

  Le Mpooh
( | 01.05.2005 | 17186 hits  | 2 R)

  Recit du sacre du roi Dika Akwa III
( | 09.04.2005 | 15789 hits  | 0 R)

  André Nganguè : Un patriarche à l’antenne
( | 18.01.2005 | 19447 hits  | 0 R)

  Tradition: Le Ngondo dévoile son calendrier
( | 01.01.2005 | 11855 hits  | 0 R)

  Ngondo: Sous le vase sacré
( | 28.12.2004 | 12592 hits  | 0 R)

  Musique : Le bon jus de Coco
( | 06.12.2004 | 15702 hits  | 0 R)

  Miss Ngongo 20XX
( | 26.10.2004 | 16394 hits  | 0 R)

  Spectacle en vue :Coco Mbassi revient
( | 22.10.2004 | 15241 hits  | 0 R)

  Léopold Moume-Etia, 1913-2004 :Une page de l’histoire du Cameroun est tournée
( | 16.07.2004 | 21525 hits  | 0 R)

  Littoral : Moukoko Mbonjo reçoit l’onction du ngondo
( | 18.03.2004 | 23930 hits  | 1 R)

  Africavenir: Un trésor culturel à Bonabéri
( | 17.01.2004 | 20655 hits  | 2 R)

  Grandeurs et travers du Ngondo.
( | 05.12.2003 | 12046 hits  | 0 R)

  ACTIVITES & PROGRAMME
( | 25.11.2003 | 13884 hits  | 0 R)

  LETTRE DU PRESIDENT DU NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 13565 hits  | 0 R)

  BILAN du NGONDO 2002
( | 25.11.2003 | 13421 hits  | 0 R)

  Ngondo : La délégation de Douala fait escale à Yaoundé.
( | 10.11.2003 | 13297 hits  | 0 R)

  African Cults: Sangoma & Nganga
( | 01.01.1970 | 39933 hits  | 0 R)

  Charismatique: René Douala Manga Bell
( | 01.01.1970 | 23378 hits  | 0 R)

  Les Sawa réclament le site où le Ngondo serait né
( | 01.01.1970 | 19509 hits  | 0 R)

  Dits et écrits de UM NYOBE
( | 01.01.1970 | 19394 hits  | 0 R)

  Ngondo 2008: Message de Prospérité et de Fécondité
( | 01.01.1970 | 17999 hits  | 0 R)

  Pierre Valéry Lobé Békombo est allé rejoindre Doumbe Djengué
( | 01.01.1970 | 17640 hits  | 0 R)

  Programme NGONDO 2008
( | 01.01.1970 | 14723 hits  | 0 R)

  Haïti : Souffrance, chaos et dignité !
( | 01.01.1970 | 13128 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks