Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


16.08.2007

l’héritage de Rudolph Douala Manga Bell 

Débat houleux sur l’héritage de Rudolph Douala Manga Bell
Le célèbre roi des Bellois est entré au panthéon des patriotes. Mais les principaux axes de son combat restent méconnus.

“ Que reste-t-il du combat de Rudolf Duala Manga Bell ? ” Tel est le thème de la conférence donnée la semaine dernière à Douala par Martin Ntoné Kouo et Me Evelyne Mandesi Bell, dans le cadre des cérémonies marquant la 93è commémoration de la mort du chef historique Sawa. Les exposés de ces conférenciers ont suscité un débat contradictoire. Il est reproché aux conférenciers de réduire l’œuvre du roi Rudolf Duala Manga Bell à celle d’un simple chef de clan, et de remener son combat aux revendications foncières. Après des échanges très houleux, toutes les parties arrivent à la conclusion que le règne du roi Rudolf Duala Manga Bell a été celui d’un homme prônant la paix et le rassemblement. “ Restez unis et solidaires, c’est le moyen de triompher de vos ennemis. ” Telle était sa dernière confidence à la veille de sa pendaison.

Il reste que son combat, mieux son plaidoyer dans le contentieux domanial contre le pouvoir colonial, demeure la démarche fédératrice et fondatrice de la nation camerounaise. “ Ce qui fait de lui, pas simplement une icône Douala, mais une légende nationale ”, relève Suzanne Kalla Lobe. A ce titre, les idéaux défendus par Rudolf Duala Manga Bell en sont un héritage pour le peuple camerounais, même si la communauté Sawa en général et la communauté Bele Bele en particulier se glorifient de ses exploits et en font un exemple. D’où le cri de ralliement “ Ngum a jemea ! (La foi inébranlable !)”, scandé pendant les différentes cérémonies marquant la commémoration. Car, pour le peuple camerounais, son combat a été celui d’un nationaliste. A ce titre, il inspire des valeurs de patriotisme, de courage, de paix, de plaidoyer et de la non-violence.

Historique

Le Tet’ekombo a été créé pour redonner vie à cette œuvre grandiose et valoriser ses valeurs. “ Il s’agit de célébrer le héros, le martyr, le mythe, la légende, pour davantage le faire connaître.” Chaque année, la communauté Sawa en général et Bele Bele en particulier organise les festivités commémoratives de la mort du roi Rudolf Duala Manga Bell. Dimanche 12 août, la mobilisation était encore plus grande. La cérémonie de clôture a été marquée par trois temps forts : le culte œcuménique à la paroisse Uebc Dipita Bali, l’inauguration du tissu Bona Bele et une procession dans la ville de Douala. “ Il n’est plus question de pleurer, mais de rendre hommage à Rudolf Duala Manga Bell”, précise Dina Manga
En 1910, Théodore Seitz, gouverneur allemand au Cameroun, soutient un projet d´urbanisation dit “ Gross Douala ” qui doit faire de la ville, l´un des plus grands ports d´Afrique. Il est prévu pour cela, d´exproprier les Duala (et les noirs en général) des plateaux Joss, Akwa et Deido, leur lieu d´habitation traditionnel devant devenir la ville européenne. De nouveaux lotissements (New-Bell, New-Akwa, New-Deido) seront aménagés à l´arrière du pays pour les autochtones, selon le nouveau plan d´urbanisation. Ces nouveaux lotissements seront séparés de la ville européenne par un No man´s land d’un kilomètre de large.

Rudolf Douala Manga va s´opposer à ce projet qu´il qualifie de “projet d´apartheid.” Pour mener cette résistance, il est mandaté par les peuples autochtones et d’ailleurs. C’est ainsi que, le 8 août 1914, celui qui conduit la première résistance nationaliste et tous ses alliés sont, soit pendus, soit fusillés par l’administration coloniale allemande qui les a jugés et condamnés pour “ trahison ”. Pendant que Duala Manga Bell est pendu à Douala en même temps que son secrétaire et cousin Adolf Ngosso Din et Richard Din Manga, Martin Paul Samba est fusillé à Ebolowa, Madola à Kribi. Les lamibé de Kalfu et de Mindif subissent le même sort. Il en est de même pour cinq dignitaires du Lamidat de Maroua.

Par Mathieu Nathanaël NJOG
Le 16-08-2007
 

Source: Le messager | Hits: 32774 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  Le trésor que l’Allemagne doit au Cameroun
( | 07.12.2006 | 29956 hits  | 0 R)

  le rideau est tombé sur les cérémonies du Ngondo 2006
( | 06.12.2006 | 27530 hits  | 0 R)

  Le message du NGONDO 2006 - L’UNITE ENTRE TOUS LES CHEFS
( | 04.12.2006 | 27107 hits  | 0 R)

  Ngondo : Le vase sacré attend recevoir le message ancestral
( | 30.11.2006 | 26920 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006 Kicks Off by. Joe Dinga Pefok, PostNewsLine
( | 29.11.2006 | 29849 hits  | 0 R)

  Interview du Chef Supérieur Deido Essaka Ekwalla Essaka
( | 18.11.2006 | 26145 hits  | 0 R)

  Origine du Ngondo
( | 15.11.2006 | 29063 hits  | 0 R)

  Ngondo: Espoir d´une jeunesse déracinée.
( | 15.11.2006 | 26707 hits  | 0 R)

  Ngondo 2006: Le Programme officiel
( | 15.11.2006 | 25597 hits  | 0 R)

  LA VEILLEE DU NGONDO
( | 14.11.2006 | 31663 hits  | 0 R)

  LE NGONDO.....par Maître DOUALA MOUTOME
( | 14.11.2006 | 28800 hits  | 0 R)

  La célébration du Ngondo
( | 14.11.2006 | 26499 hits  | 0 R)

  LE NGONDO - Le Paradis Tabou - Autopsie d´une culture assassinée - Ebele Wei ( Valère EPEE)
( | 12.11.2006 | 36050 hits  | 3 R)

  Temoignage: Ces pionniers qui s’en vont
( | 11.11.2006 | 32934 hits  | 0 R)

  LE BOURBIER IVOIRIEN (par Sam Ekoka Ewande)
( | 08.11.2006 | 24483 hits  | 0 R)

  Initiatives : le pied du Dr Paul Ngallè Menessier à l’étrier
( | 30.10.2006 | 36879 hits  | 2 R)

  ACTION de GRACE du Dr. MENESSIER
( | 30.10.2006 | 33359 hits  | 1 R)

  SAMUEL EBANDA II - Le muezzin de la culture camerounaise gravement malade
( | 29.10.2006 | 37011 hits  | 0 R)

  NJO LEA : LE REVE BRISE
( | 26.10.2006 | 29691 hits  | 0 R)

  Eugène Njo-Léa : Au bout d’une triste prolongation…
( | 25.10.2006 | 40030 hits  | 4 R)

  LE “KABA NGONDO” - exposition "Lambo la tiki" Douala
( | 24.10.2006 | 42231 hits  | 0 R)

  PEUPLE SAWA: avant de passer à l´action - TROISIEME FEUILLE DE ROUTE
( | 22.10.2006 | 42931 hits  | 2 R)

  Aftermath of the Trial
( | 22.10.2006 | 30954 hits  | 0 R)

  Epilogue
( | 22.10.2006 | 28933 hits  | 0 R)

  Mpondo´s Reply
( | 19.10.2006 | 38031 hits  | 0 R)

  The Charges
( | 19.10.2006 | 36074 hits  | 0 R)

  Dr. Levi´s Defense
( | 19.10.2006 | 35281 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Overview of the Legal Context
( | 16.10.2006 | 51298 hits  | 2 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Background to the Trial
( | 16.10.2006 | 44177 hits  | 0 R)

  The Story of Mpondo Akwa (1905): Dr. Moses Levi of Altona defending Prince Mpondo from Kamerun
( | 12.10.2006 | 47419 hits  | 1 R)

  Moukouri Manga Bell : L’opposant à la retraite
( | 12.10.2006 | 27615 hits  | 0 R)

  Adolf Lotin Same, fondateur de la 1ère Eglise Africaine au Cameroun
( | 07.10.2006 | 56114 hits  | 1 R)

  Le Pasteur LOTIN SAME
( | 06.10.2006 | 50126 hits  | 2 R)

  Rires et larmes pour Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 38748 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin comme vous ne l’avez pas connu : Protais Ayangma : l’écorché vif que j’aimais
( | 06.10.2006 | 38271 hits  | 0 R)

  Hommage à un poète bantou: Eboa Lotin chroniqueur du quotidien
( | 06.10.2006 | 37577 hits  | 0 R)

  Hommage à EBOA LOTIN, poète, artiste et journaliste
( | 06.10.2006 | 36799 hits  | 0 R)

  Hommage appuyé à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 36361 hits  | 0 R)

  Réaction sur l´article "Le Pasteur Lotin Same"
( | 06.10.2006 | 36262 hits  | 0 R)

  Eboa Lotin, neuf ans déjà
( | 06.10.2006 | 36127 hits  | 0 R)

  La classe de l’oncle Tom
( | 06.10.2006 | 35679 hits  | 0 R)

  L´Intérieur de la nuit - Léonora Miano
( | 06.10.2006 | 24661 hits  | 0 R)

  Suzanne Kala Lobé : Il tournait ses souffrances en dérisions
( | 06.10.2006 | 38338 hits  | 0 R)

  Rires et larmes pour un poète bantou : Trente jours pour rendre hommage à Eboa Lotin
( | 06.10.2006 | 45344 hits  | 2 R)

  ENCORE ET TOUJOURS LE HAPPENING; par Sam Ekoka Ewande
( | 04.10.2006 | 29561 hits  | 0 R)

  COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA
( | 04.10.2006 | 28943 hits  | 0 R)

  Christine Njeuma: Cameroon´s Pioneer Female Pilot
( | 28.09.2006 | 37722 hits  | 0 R)

  Sarah Etonge, one of the greatest Sawa woman athletes
( | 28.09.2006 | 32721 hits  | 0 R)

  Bana Ba Nyué de Adrien Eyango
( | 28.09.2006 | 22116 hits  | 0 R)

  L’Ecole Maternelle est le Cimetière de nos Cultures et Langues
( | 27.09.2006 | 26453 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks