Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
06.03.2007

GHANA 50 ANNIVERSARY 

On March 6, 1957, Ghana became the first country in Africa south of the Sahara to gain independence from colonial rule. 2007, marks 50 years of independence.

The theme for the anniversary is: Championing African Excellence. Ghana’s first President, Osagyefo Dr. Kwame Nkrumah, envisioned this country as the guiding light of African independence and solidarity -- the BLACK STAR, the lodestar of Africa. Ghana’s attainment of independence and the subsequent ideological support it extended to other colonized countries on the continent, culminated in the emancipation of many of these countries from colonial rule.

There are three main objectives for the jubilee celebrations. They are:
To celebrate and commemorate Ghana’s landmark achievement as the first country in Black Africa to attain independence from colonial rule;
To reflect on the evolution, development, achievements and drawbacks of our country over the past fifty (50) years; and to look forward to the future, to our vision of excellence in all fields of endeavour in the next fifty (50) years toward our centenary birthday as a nation.

Year-long activities marking the Golden Jubilee have been scheduled, beginning in January 2007 and ending in December 2007. The monthly themes are:

Nkrumah memorial

January : Reflections
February : Towards Emancipation
March : Freedom March
April: Our Nation, Our People
May : Our Wealth and Our Prosperity
June : Heroes of Ghana Month
July : African Unity Month
August : Diaspora Month
September : Service to the Nation
October : Knowledge and Ghana’s Development
November : A Healthy People, A Healthy Nation
December : Final Curtain

================================

PANAFRICANISME: L’AFRIQUE RESSUSCITE NKRUMAH


Le pays de l’ancien président Kwame Nkrumah, qui fut le champion du panafricanisme et de l’indépendance de tous les Etats africains, a célébré hier ses noces d’or. En présence de nombreuses personnalités dont des chefs d’Etat et de gouvernement venus de tous les continents.


L’ancienne Côte-de-l’or (Gold coast) devenue Ghana le 6 mars 1957, au moment de son indépendance, est la première colonie africaine à s’émanciper. L’ancienne colonie britannique a pu s’affranchir de l’ancienne puissance colonisatrice grâce au combat de nationalistes et panafricanistes ghanéens. Le plus célèbre et populaire d’entre eux reste Kwame Nkrumah. Leader politique dès 1951, il devient d’abord Premier ministre de la Côte-de-l’or (Gold coast) en 1952, puis premier ministre du Ghana en 1957. L’année où il proclame l’indépendance du pays. Un jour historique qui a été commémoré hier, avec faste à Accra. En présence d’une soixantaine de délégations venues des quatre coins de la planète. Une bonne vingtaine de chefs d’Etat du continent africain et d’autres contrées lointaines ont effectué le déplacement. D’autres se sont faits représenter à cet événement. Il faut souligner que l’indépendance du Ghana a eu un impact sur le sort des autres colonies africaines de l’époque. Kwame Nkrumah, qui fut l’un des pères fondateurs de l’organisation de l’unité africaine en 1963, a encouragé les mouvements de libération nationale partout sur le continent et a plaidé leur cause auprès des institutions internationales, et tout particulièrement aux Nations unies. Tant et si bien qu’au sein du mouvement des non alignés, Kwame Nkrumah et l’ancien président égyptien, Gamal Abdel Nasser étaient les porte-parole et soutiens déclarés des mouvements de libération nationale. Aux conférences d’Accra en 1958 et 1960, Kwame Nkrumah se distingue comme le champion du panafricanisme et de l’indépendance de tous les Etats africains. C’est avec une fierté qu’il proclame la République du Ghana en 1960. Année au cours de laquelle un nombre considérable de pays africains obtiennent leur indépendance. Kwame Nkrumah sera malheureusement renversé par un coup d’Etat militaire en 1966. Des juntes militaires vont se succéder au pouvoir jusqu’à ce que le capitaine Jerry Rawlings, qui règnera de 1981 à 2000, consente à organiser des élections démocratiques. D’abord en novembre 1972, puis en décembre 1996. L’actuel président ghanéen, John Kufuor, est arrivé au pouvoir après sa brillante élection en décembre 2000. Il a été réélu en décembre 2004. Il quittera le pouvoir en décembre 2008. Il a la chance de présider aux destinées de son pays lorsque le Ghana fête le 50ème anniversaire de son indépendance. Mieux, John Agyekum Kufuor est depuis janvier dernier le président en exercice de l’Union africaine (Ua). C’est à la fois un honneur que lui ont fait ses pairs africains et un hommage mérité au pays de Kwame Nkrumah.

La revanche de Nkrumah

Considéré comme radical à cause de ses idées progressistes et avant-gardistes lors de la création de l’organisation panafricaine, Kwame Nkrumah est aujourd’hui ressuscité par ses mêmes idées. Le président de la Commission de l’Union africaine, Alpha Oumar Konaré, le Colonel Mouammar Khadafi de la Libye et quelques autres dirigeants africains, se font l’écho de sa vision politique. En développant non seulement la nécessité, mais l’urgence de la création des Etats-Unis d’Afrique. A la suite de Cheikh Anta Diop, savant sénégalais de vénérée mémoire et de Kwame Nkrumah, les chefs d’Etat et de gouvernements africains trouvent de plus en plus pertinent le projet fédéraliste. Les avis divergent sur le leadership et l’étendue des pouvoirs et du mandat que pourrait détenir un président de l’Etat fédéral africain en projet, par rapport à ceux des chefs d’Etats des 53 pays africains. Pour relever les nombreux défis qui l’interpellent, l’Afrique doit pourtant choisir la forme d’intégration politique qui lui convient le mieux. Elle doit pouvoir parler également d’une même voix. Il est surprenant par exemple de constater que par rapport au projet de réforme du conseil de sécurité de l’Onu, l’Afrique ne soit pas encore parvenue à s’entendre sur le choix de deux pays représentatifs parmi trois candidatures déclarées (Afrique du Sud, Nigeria et Egypte). Quand le chef de l’Etat libyen fait un plaidoyer pour l’unité, la solidarité, la fraternité et la création des Etats-Unis d’Afrique, certains de ses pairs africains lui prêtent des intentions les plus saugrenues. Sa générosité et ses idéaux pour l’Afrique sont regardés avec suspicion par certains dirigeants qui n’ont ni le courage de leurs opinions, ni le mérite de soutenir à temps et à contretemps l’unité et la solidarité des peuples africains.

Vivement que le 50ème anniversaire de l’indépendance du Ghana - pays d’un des chantres du panafricanisme - offre l’opportunité d’une vaste réflexion sur le panafricanisme aujourd’hui et le destin d’un continent dont les fils ne pensent qu’à partir, à émmigrer dans des conditions insoutenables...

La Nouvelle Expression

 

Source:  | Hits: 17377 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 15545 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 17304 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 18289 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 15841 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 14075 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 13842 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 13087 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 12945 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 82920 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 25015 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 19382 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 16039 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 22481 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 23805 hits  | 1 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 12401 hits  | 0 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 12383 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 18202 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 16880 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 17621 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 21522 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 24373 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 17816 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 13961 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 15227 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 11932 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 24049 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 41099 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 13997 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 24526 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 16774 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 16675 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 15127 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 19967 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 17969 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 15302 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 15223 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 12562 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 12985 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 15674 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 15659 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 13932 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 13475 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 13389 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 12989 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 12899 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 12736 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 11888 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 19366 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 18917 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 17300 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks